Ouvrir le menu principal

Élection libre de 1573

Élection libre de 1573
Roi de Pologne
du au
Corps électoral et résultats
Votants 40 000
Blois - tableau Henri III.jpg Henri de Valois – Maison de Valois
70 %
Martino Rota Archduke Ernest of Austria.png Ernest d'Autriche – Maison de Habsbourg
11 %
Porträtt, Johan III, okänd konstnär, 1600-tal - Skoklosters slott - 7967.tif Jean III de Suède – Maison Vasa
10 %
Ivan IV by anonim (18th c., GIM).jpg Ivan le Terrible – Riourikides
9 %
Roi de Pologne
Sortant Élu
Sigismond II Auguste Henri de Valois

L'élection libre de 1573 est la première élection qui se tient au sein de la République des Deux Nations du 5 avril au 16 mai 1573. Elle réunit environ 40 000 membres de la noblesse polonaise (Szlachta) qui constituent l'électorat. Le 11 mai 1573, ils élisent le prince français Henri de Valois, roi de Pologne et grand-duc de Lituanie.

HistoireModifier

 
La première élection libre polonaise de Henryk Walezy en 1573 (peinture de Jan Matejko en 1889)

Le 16 mai 1573, Henri Ier de Pologne accepte et signe la première Pacta Conventa et Les Articles du Roi Henry (Artykuły Henrykowskie), que tous les souverains polono-lituaniens de l’avenir auront à respecter. Selon ces documents Henri doit arrêter les persécutions contre les protestants en France et estimer la tolérance religieuse en Pologne conforme à la Confédération de Varsovie (Konfederacja Warszawska, 1573).

L'élection libre a été introduite en raison du décès du dernier roi de la dynastie Jagellon, Sigismond II, mort sans enfant, et de l'absence d'un candidat sérieux pouvant satisfaire l'essentiel de la noblesse. Même si ce genre d'élection semi-démocratique s'est avéré affaibli par les pouvoirs étatique et royal, il n'est pas aboli, jusqu'à l'établissement de la constitution du 3 mai 1791.

Le 21 février, le jeune prince de 23 ans est sacré roi dans la cathédrale Saint-Stanislas[1][réf. non conforme], mais refuse d'épouser Anna Jagellon, sœur de Sigismond II Auguste, une femme quinquagénaire qu'il juge « laide »[2][réf. non conforme].

Il apprend par une lettre le 14 juin 1574 la mort de son frère Charles, et songe alors à quitter la Pologne. Un roi de Pologne ne jouit pas d'autant de pouvoir qu'un roi de France et Henri regrette la cour de France réputée dans toute l'Europe pour ses fêtes. Sans la permission de la diète de Pologne, il s'échappe en catimini dans la nuit du 18 juin 1574 du palais royal du Wawel.

Le désormais Henri Ier de Pologne ne règne qu'un an, avant de rentrer dans son pays de naissance, la France, où il est roi sous le nom d'Henri III. L'élection suivante eut lieu en 1576.

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier