Ouvrir le menu principal

Élections régionales de 1998 en Bretagne
le
Type d’élection Élections régionales
Postes à élire 83 conseillers régionaux
Corps électoral et résultats
Inscrits 2 147 018
Votants 1 271 764
59,23 %
Votes exprimés 1 217 697
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Gauche plurielle
Voix 432 881
35,55 %
Sièges obtenus 34
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Rassemblement pour la République-
Union pour la démocratie française
Voix 420 585
34,54 %
Sièges obtenus 34
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
FN
Voix 100 829
8,28 %
Sièges obtenus 7
Président du conseil régional
Sortant Élu
Yvon Bourges
RPR
Josselin de Rohan
RPR

Les élections régionales en Bretagne se déroulent le .

Sommaire

Mode de scrutinModifier

Les conseillers régionaux sont élus au scrutin de liste à la représentation proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne, en un seul tour.

Chaque département forme une circonscription : les sièges sont répartis entre les listes ayant obtenu plus de 5 % des suffrages exprimés. Ils sont attribués selon l'ordre de présentation sur la liste.

Listes et candidatsModifier

Extrême gaucheModifier

Alors que Lutte ouvrière présente des listes dans les quatre départements, la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) ne présente des listes qu'en Ille-et-Vilaine. Dans le Finistère, plusieurs mouvements, le Mouvement rouge et vert, Une Autre Gauche pour l'Avenir, Brest à gauche autrement, la LCR départementale et L'Autre Gauche du Finistère forment une liste commune[1].

Gauche plurielleModifier

Des listes d'union sont formées entre le Parti socialiste (PS), le Parti communiste français (PCF) et les Verts, dans l'ensemble des départements, à l'exception du Finistère, où seuls le PS et le PCF font liste commune et où les Verts présentent une liste autonome[2].

ÉcologistesModifier

Génération écologie (GE) présente des listes dans tous les départements à l'exception de l'Ille-et-Vilaine, département dans lequel, Brice Lalonde se voit offrir une place sur la liste RPR-UDF[2]. Cela mène à la constitution d'une liste dissidente conduite par un conseiller régional sortant[3]. Dans ce département, deux autres listes écologistes sont en compétition, dont l'une, nommée Rassemblement utile à tous, conduite par un propriétaire de bar rennais, qui met en avant « la sauvegarde de la galette saucisse bretonne »[3].

DroiteModifier

Alors que le président sortant du conseil régional, Yvon Bourges, ne se représente pas, les différents partis de droite se disputent sa succession. L'arbitrage des états-majors parisiens du Rassemblement pour la République (RPR) et de l'Union pour la démocratie française (UDF) mène à la désignation de Josselin de Rohan (RPR). Ce choix conduit à la formation de listes dissidentes dans le Finistère (dissidence UDF) et en Ille-et-Vilaine (dissidence des deux partis)[2],[3].

RésultatsModifier

GlobalModifier

Résultats des élections régionales du en Bretagne[4]
Partis Voix % Sièges (83)
# %
Gauche plurielle 432 881 35,55 34 40,96
Rassemblement pour la République-Union pour la démocratie française 420 585 34,54 34 40,96
Front national 100 829 8,28 7 8,43
Lutte ouvrière 53 425 4,39 1 1,20
Divers droite 43 460 3,57 4 4,82
Chasse, pêche, nature et traditions 36 079 2,96 1 1,20
Extrême gauche 30 609 2,51 2 2,41
Union démocratique bretonne 28 115 2,31
Génération écologie 27 227 2,24
Divers écologistes 23 326 1,92
Divers 21 161 1,74
Inscrits 2 147 018 100,00
Votants 1 271 764 59,23
Exprimés 1 217 697 95,74

Côtes-d'ArmorModifier

Résultats des élections régionales du dans les Côtes-d'Armor[4],[5]
Partis Voix % Sièges (16)
# %
Parti socialiste - Parti communiste français-Les Verts 95 480 37,75 7 43,75
Rassemblement pour la République-Union pour la démocratie française 85 832 33,94 6 37,50
Front national 18 300 7,24 1 6,25
Lutte ouvrière 13 017 5,15 1 6,25
Chasse, pêche, nature et traditions 12 894 5,10 1 6,25
Union démocratique bretonne 10 329 4,08
Génération écologie 9 759 3,86
Blanc c'est exprimé 7 318 2,89
Inscrits 422 597 100,00
Votants 264 575 62,61
Exprimés 252 929 95,60

FinistèreModifier

Résultats des élections régionales du dans le Finistère[4]
Partis Voix % Sièges (25)
# %
Rassemblement pour la République-Union pour la démocratie française 124 400 34,56 10 40,00
Parti socialiste - Parti communiste français 110 185 30,61 9 36,00
Front national 27 799 7,72 2 8,00
Tous ensemble à gauche 25 798 7,17 2 8,00
Divers droite (diss. UDF)[2] 24 476 6,80 2 8,00
Les Verts 17 092 4,75
Lutte ouvrière 12 402 3,45
Union démocratique bretonne 9 979 2,77
Génération écologie 7 868 2,19
Inscrits 626 923 100,00
Votants 372 653 59,44
Exprimés 359 999 96,60

Ille-et-VilaineModifier

Résultats des élections régionales du en Ille-et-Vilaine[4]
Partis Voix % Sièges (24)
# %
Parti socialiste - Parti communiste français-Les Verts 99 105 32,08 10 41,67
Rassemblement pour la République-Union pour la démocratie française-Génération écologie 95 502 30,92 10 41,67
Front national 24 320 7,84 2 8,34
Divers droite (diss. DL, diss. RPR, MPF, diss. PPDF)[3] 18 984 6,15 2 8,34
Lutte ouvrière 14 860 4,81
Chasse, pêche, nature et traditions 11 766 3,81
Union des écologistes (diss. GE)[3] 10 680 3,46
Rassemblement utile à tous 8 074 2,61
Union démocratique bretonne 7 807 2,53
Chômeurs 5 074 1,64
Ligue communiste révolutionnaire 4 811 1,56
Convention régionale Bretagne-écologie 4 572 1,48
Bretagne on sème 3 426 1,11
Inscrits 589 313 100,00
Votants 326 145 55,34
Exprimés 308 891 94,71

MorbihanModifier

Résultats des élections régionales du en Bretagne[4]
Partis Voix % Sièges (18)
# %
RPR-UDF 114 851 38,83 8 44,45
Parti socialiste - Parti communiste français-Les Verts 111 019 37,53 8 44,45
Front national 30 410 10,28 2 11,11
Lutte ouvrière 13 146 4,44
Union démocratique bretonne 11 419 3,86
Génération écologie 9 600 3,25
Les socio-professionnels s'engagent pour une Bretagne forte 5 343 1,81
Inscrits 508 185 100,00
Votants 308 391 60,68
Exprimés 295 788 58,20

Notes et référencesModifier

  1. « Tous ensemble à gauche en réunion publique ce soir », sur Le Telegramme, (consulté le 27 janvier 2016).
  2. a b c et d Michel Nicolas et Patrick Pierre, « Le bilan des régionales de 1998 en Bretagne », Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, vol. 106, no 2,‎ , p. 85-100 (lire en ligne).
  3. a b c d et e « Ille-et-Vilaine : 13 listes et une surprise à droite », sur Le Telegramme, (consulté le 27 janvier 2016).
  4. a b c d et e « Résultats des élections régionales françaises du 15/03/1998 par circonscription », sur data.gouv.fr.
  5. « Les élections régionales du 15 mars 1998 », sur miroirs.ironie.org (consulté le 27 janvier 2016).