Ouvrir le menu principal

Jean-Yves Cozan

personnalité politique française

Jean-Yves Cozan
Fonctions
Député du Finistère
Gouvernement Ve République
Groupe politique UDF (1986-1988)
UDC (1988-1993)
UDFC (1993-1997)
Prédécesseur Jean Beaufort
Successeur Kofi Yamgnane
Conseiller général du canton d'Ouessant
Prédécesseur André Colin
Successeur suppression du canton
Conseiller régional de Bretagne
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Brest (Finistère, France)
Date de décès
Parti politique Modem
Enfants Isabelle Le Bal
Profession Journaliste
Résidence Quimper

Jean-Yves Cozan, né le à Brest (Finistère) et mort dans la nuit du 15 au [1],[2], est un homme politique français du Modem, proche du Parti breton.

BiographieModifier

Après des études de sociologie, il devient journaliste à l’hebdomadaire Le Progrès de Cornouaille dont il devient le directeur (1962-69), avant d’entrer au cabinet d'André Colin, ancien ministre, conseiller général d'Ouessant et président du conseil général du Finistère (1969-78), en qualité de secrétaire général du CODAFF, comité d'expansion du Finistère. D’abord inscrit au Centre des démocrates sociaux (CDS), il continue sa carrière politique comme adhérent de l’UDF et membre du Club Idées-Action d’Alain Madelin, tout en concluant des accords avec le PS. Ainsi, en 1998, il se maintient au second tour des élections sénatoriales où trois candidats socialistes sont élus et un sortant RPR réélu. En 1998, il mène une liste « Indépendants de Bretagne » non affiliée à un parti mais qui fait partie de la majorité de droite.

Il est élu adjoint au maire de Quimper (1977-89), conseiller général du canton d'Ouessant (depuis le décès d'André Colin en 1978), conseiller régional de Bretagne de 1986 à 1988, et à nouveau de 1998 à 2004, enfin député du Finistère de 1986 à 1997.

Parallèlement, il fut, à partir de 1983, président du parc naturel régional d'Armorique et de six sociétés d’économie mixte. En outre, il fut président de Finist'air et administrateur de la SEM d’aménagement du Finistère. Il est désigné « Breton de l’année 1991 » par Armor Magazine.

À l’Assemblée nationale, il siégea à la commission de la défense et présida activement le groupe d’amitié France-Chine.

Au conseil régional de Bretagne, dont il fut vice-président jusqu'en 2004, il prit en charge la promotion de l’identité bretonne et de la culture.

Le 30 mars 2009, il rejoint le Modem[3]. Au printemps 2010 il est président du comité de soutien à la liste Modem aux élections régionales en Bretagne, "Bretagne au Centre" [4].

Vie privéeModifier

Jean-Yves Cozan est le père d'Isabelle Le Bal, 1re adjointe au maire de Quimper depuis 2014.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier