Ouvrir le menu principal

Élections générales québécoises de 1881
Type d’élection Élection législative
Postes à élire 65 députés
Corps électoral et résultats
Inscrits 223 221
Votants 97 559
60,42 %  −7,7
Joseph-Adolphe Chapleau 1869.jpg PCQ – Joseph-Adolphe Chapleau
Voix 49 152
50,38 %
 +0,9
Sièges obtenus 49  +17
HenriGustaveJolydeLotbiniere23.jpg PLQ – Henri-Gustave Joly de Lotbinière
Voix 38 020
38,97 %
 −8,5
Sièges obtenus 15  −16
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
CONI
Voix 8 796
9,02 %
 +6
Sièges obtenus 1  −1
Carte électorale
Carte
Assemblée législative
Diagramme
Premier ministre
Sortant Élu
Joseph-Adolphe Chapleau
PCQ
Joseph-Adolphe Chapleau
PCQ

L'élection générale québécoise de 1881 est tenue le afin d'élire à l'Assemblée législative du Québec les députés de la 5e législature. Il s'agit de la 5e élection générale dans la province de Québec depuis la confédération canadienne de 1867. Le Parti conservateur du Québec est reconduit au pouvoir avec un gouvernement majoritaire dirigé par le premier ministre Joseph-Adolphe Chapleau.

ContexteModifier

Lors de l'élection précédente, les conservateurs avaient remporté un seul siège de plus que les libéraux. Toutefois, ces derniers étaient parvenus à former un gouvernement minoritaire avec l'appui de deux députés conservateurs indépendants. Le 31 octobre 1879, quatre députés libéraux changent d'allégeance et font défection vers le Parti conservateur, permettant aux conservateurs de reprendre le pouvoir sans qu'il y ait eu d'élections quand. Joseph-Adolphe Chapleau devient alors premier ministre.

À l'automne 1881, il déclenche de nouvelles élections générales. Joly de Lotbinière est toujours le chef des libéraux, mais la vedette montante de son parti est Honoré Mercier. Le principal enjeu de cette élection est la situation précaire des finances de la province. Une dette importante avait été contractée pour la construction d'un chemin de fer et il est question de le privatiser. Un ami du premier ministre Chapleau, Louis-Adélard Sénécal, avait beaucoup profité de cette situation, ce qui fait crier les libéraux au scandale.

Les conservateurs retrouvent leur majorité dans le vote populaire lors de cette élection, contrairement à l'élection précédente ou le résultat avait été extrêmement serré. Le premier ministre Chapleau augmente encore sa majorité à l'Assemblée législative. Cependant il a de l'ambition du côté fédéral et il démissionnera quelques mois après l'élection.

On utilise encore la carte électorale de 1867, avec 65 circonscriptions électorales.

Dates importantesModifier

RésultatsModifier

Conservateur Libéral Conservateur indépendant
49 sièges 15 sièges 1 siège
^
majorité

Résultats par parti politiqueModifier

Pour une liste complète des députés élus lors de cette élection, ainsi que les décès, démissions et élections partielles ayant eu lieu par la suite, veuillez consultez l'article 5e législature du Québec.


élections précédentes • Résultats des élections générales de 1881 • élections suivantes
Partis Chef Candidats Sièges Voix
1878 diss. Élus +/- Nb % +/-
     Conservateur Joseph-Adolphe Chapleau 57 32 34 49 +17 49 152 50,4 % +0,89 %
     Libéral Henri-Gustave Joly de Lotbinière 45 31 28 15 -16 38 020 39 % -8,52 %
     Conservateur indépendant 11 2 1 1 -1 8 796 9 % +6,00 %
     Libéral indépendant 3
-
-
-
-
1 557 1,6 % -
     Indépendant 1
-
-
-
-
34 0 % -
Total 117 65 63 65   97 559 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 60,4 % et 1 949 bulletins ont été rejetés.
Il y avait 223 221 personnes inscrites sur la liste électorale pour l'élection,
toutefois seules 164 693 personnes avaient plus d'un candidat dans leur district.
Source : Pierre Drouilly, Statistiques électorales du Québec. 1867-1989, Québec,
Assemblée nationale du Québec, , 3e éd., 962 p. (ISBN 2-551-12466-2)
.

Élus sans opposition : 12 conservateurs, 5 libéraux

Résultats par circonscriptionModifier

SourcesModifier