Ouvrir le menu principal

Richelieu (circonscription provinciale)

circonscription électorale provinciale du Québec, Canada
Richelieu

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1867
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 849,5 km2
Représentation politique
Député Jean-Bernard Émond
Parti politique Coalition avenir Québec
Démographie
Population 54 030 hab. (2016[1])
Électeurs 44 202 électeurs (2017[2])
Densité 64 hab./km2 (2016[1])

Richelieu est une circonscription électorale québécoise située à l’embouchure de la rivière du même nom en Montérégie, comprenant notamment la ville de Sorel-Tracy.

Le nom de la circonscription remonte au premier corpus électoral du Bas-Canada établi en 1792[3] et reprend celui de la rivière qui la traverse, elle-même tirant son nom de l'ancien fort Richelieu, érigé en 1642 par le gouverneur de Montmagny, et nommé ainsi en l’honneur d'Armand Jean du Plessis de Richelieu, cardinal français et ministre du roi Louis XIII.

HistoriqueModifier

Le district de Richelieu a été créé en 1792[3] comme district électoral du Bas-Canada. Le district de Saint-Hyacinthe s'en détache en 1830, et ceux de Shefford et Stanstead prennent également une partie du territoire de Richelieu[4]. Lors de la création de l'Assemblée législative de la province du Canada en 1841, le district de Richelieu est conservé, et annexe celui du bourg de William-Henry, aujourd'hui Sorel[5].

Lors de la Confédération canadienne en 1867, Richelieu est conservé comme district électoral provincial. Le temps d'une législature, de 1939 à 1944, la circonscription de Verchères fut unie avec celle-ci sous le nom de Richelieu-Verchères. En 1972, une partie du territoire de Richelieu est cédée à Verchères, tandis que Saint-Hyacinthe et dans une moindre mesure Yamaska cèdent de leur territoire à Richelieu[6]. En 1980, une partie de Nicolet-Yamaska, qui a remplacé Yamaska, est ajoutée à Richelieu. Puis, en 2011, Richelieu est encore agrandie par l'ajout de quelques municipalités provenant de Verchères et de Nicolet-Yamaska[7].

Territoire et limitesModifier

Liste des députésModifier

 
Gérard Cournoyer est député de Richelieu de 1952 à 1956 et de 1960 à 1966 pour le Parti Libéral du Québec
 
Élaine Zakaïb est député de Richelieu de 2012 à 2014 pour le Parti Québécois
Richelieu
Années Député Parti
     1867 - 1869 Joseph Beaudreau Conservateur
     1869 - 1871 Pierre Gélinas
     1871 - 1875 Joseph-Adolphe Dorion
     1875 - 1878 Michel Mathieu
     1878 - 1881
     1881 - 1886 Léon Leduc
     1886 - 1890 Louis-Pierre-Paul Cardin Libéral
     1890 - 1892
     1892 - 1897 Louis Lacouture Conservateur
     1897 - 1900 Louis-Pierre-Paul Cardin Libéral
     1900 - 1904
     1904 - 1908
     1908 - 1912
     1912 - 1916 Maurice-Louis Péloquin
     1916 - 1919
     1919 - 1923
     1923 - 1927 Jean-Baptiste Lafrenière
     1927 - 1929
     1929 - 1931 Joseph-Célestin-Avila Turcotte
     1931 - 1935
     1935 - 1936
     1936 - 1939
Richelieu-Verchères (1939 - 1944)
     1944 - 1948 Joseph-Willie Robidoux Libéral
     1948 - 1952 Bernard Gagné Union nationale
     1952 - 1956 Gérard Cournoyer Libéral
     1956 - 1960 Bernard Gagné Union nationale
     1960 - 1962 Gérard Cournoyer Libéral
     1962 - 1966
     1966 - 1970 Maurice Martel Union nationale
     1970 - 1973 Claude Simard Libéral
     1973 - 1976
     1976 - 1981 Maurice Martel Parti québécois
     1981 - 1985
     1985 - 1989 Albert Khelfa Libéral
     1989 - 1994
     1994 - 1998 Sylvain Simard Parti québécois
     1998 - 2003
     2003 - 2007
     2007 - 2008
     2008 - 2012
     2012 - 2014 Élaine Zakaïb
     2014 - 2014
     2015 - 2018 Sylvain Rochon
     2018 - Jean-Bernard Émond Coalition avenir

Légende: Les années en italiques indiquent les élections partielles.

Résultats électorauxModifier

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Jean-Bernard Émond Coalition avenir 15 258 49,8 % 8 196
     Sylvain Rochon (sortant) Parti québécois 7 062 23 % -
     Sophie Pagé Sabourin Québec solidaire 4 101 13,4 % -
     Sophie Chevalier Libéral 3 456 11,3 % -
     Ksenia Svetoushkina Vert 402 1,3 % -
     Patrick Corriveau Conservateur 364 1,2 % -
Total 30 643 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 70,4 % et 592 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 15 mai 2019)

Élection partielle québécoise de mars 2015
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sylvain Rochon Parti québécois 7 294 36 % 710
     Jean-Bernard Émond Coalition avenir 6 584 32,5 % -
     Benoît Théroux Libéral 5 054 24,9 % -
     Marie-Ève Mathieu Québec solidaire 541 2,7 % -
     Vincent Pouliot Vert 352 1,7 % -
     Sol Zanetti Option nationale 316 1,6 % -
     Daniel Gaudreau Conservateur 103 0,5 % -
     Louis Chandonnet Équipe autonomiste 30 0,1 % -
Total 20 274 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 46,4 % et 319 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Élaine Zakaïb (sortant) Parti québécois 11 695 39 % 3 659
     Martin Baller Coalition avenir 8 036 26,8 % -
     Alain Plante Libéral 7 687 25,6 % -
     Marie-Ève Mathieu Québec solidaire 1 589 5,3 % -
     Jean-François Tremblay Option nationale 403 1,3 % -
     Claude Bourgault Vert 346 1,2 % -
     Marc Gaudet Conservateur 215 0,7 % -
Total 29 971 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 69,6 % et 785 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Élaine Zakaïb Parti québécois 14 474 43 % 3 601
     Jean-Bernard Émond Coalition avenir 10 873 32,3 % -
     Alain Plante Libéral 6 128 18,2 % -
     Marie-Ève Mathieu Québec solidaire 1 084 3,2 % -
     Michaël Rocheleau Option nationale 1 065 3,2 % -
Total 33 624 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 77,7 % et 629 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2008
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sylvain Simard (sortant) Parti québécois 11 591 47 % 3 039
     Christian Cournoyer Libéral 8 552 34,7 % -
     Patrick Fournier Action démocratique 3 126 12,7 % -
     Paul Martin Québec solidaire 705 2,9 % -
     Patrick Lamothe Vert 693 2,8 % -
Total 24 667 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 61,8 % et 554 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sylvain Simard (sortant) Parti québécois 11 411 38 % 1 998
     Philippe Rochat Action démocratique 9 413 31,4 % -
     Gilles Salvas Libéral 7 275 24,2 % -
     François Desmarais Vert 986 3,3 % -
     Éric Noël Québec solidaire 778 2,6 % -
     Normand Philibert Indépendant 145 0,5 % -
Total 30 008 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 75,1 % et 389 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2003
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sylvain Simard (sortant) Parti québécois 13 286 46,4 % 2 359
     Benoît Lefebvre Libéral 10 927 38,1 % -
     Micheline Ulrich Action démocratique 3 756 13,1 % -
     Marie-Hélène Charbonneau Bloc pot 407 1,4 % -
     Nidal Joad Indépendant 109 0,4 % -
     Steve Ritter Indépendant 100 0,3 % -
     Florette Villemure Larochelle Démocratie chrétienne 74 0,3 % -
Total 28 659 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 72,9 % et 484 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1998
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sylvain Simard (sortant) Parti québécois 17 745 56,3 % 9 027
     Gilles Ferlatte Libéral 8 718 27,7 % -
     Patrick Gauthier Action démocratique 4 543 14,4 % -
     Michel Groleau Sans désignation 261 0,8 % -
     Isabelle Latour Démocratie socialiste 246 0,8 % -
Total 31 513 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 81 % et 689 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 1994
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Sylvain Simard Parti québécois 17 186 55,1 % 4 745
     Albert Khelfa (sortant) Libéral 12 441 39,9 % -
     Marcel Cloutier Indépendant 1 570 5 % -
Total 31 197 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 83,2 % et 1 003 bulletins ont été rejetés.

Notes et référencesModifier

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 24 août 2018).
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 24 août 2018).
  3. a et b « DGEQ - Historique de la circonscription » (consulté le 12 février 2017)
  4. Joseph Desjardins, « Guide parlementaire historique de la province de Québec 1792 à 1902 » [PDF], Québec, Bibliothèque de la Législature de Québec, (consulté le 24 août 2018), p. 152.
  5. Joseph Desjardins, « Guide parlementaire historique de la province de Québec 1792 à 1902 » [PDF], Québec, Bibliothèque de la Législature de Québec, (consulté le 24 août 2018), p. 95.
  6. Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 24 août 2018).
  7. Cartes ancienne et actuelle (2011)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier