Ouvrir le menu principal

Deux-Montagnes (circonscription provinciale)

circonscription électorale provinciale du Québec, Canada
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deux-Montagnes (homonymie).
Deux-Montagnes

Circonscription électorale provinciale du Canada

Création 1829
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 79,6 km2
Représentation politique
Député Benoit Charette
Parti politique Coalition avenir Québec
Démographie
Population 61 505 hab. (2016[1])
Électeurs 47 908 électeurs (2017[2])
Densité 773 hab./km2 (2016[1])

Deux-Montagnes est une circonscription électorale provinciale du Québec située dans la région des Laurentides.

Sommaire

HistoriqueModifier

Suivie en partie de : Mirabel

La circonscription de Deux-Montagnes, qui a été aussi appelée Lac des Deux Montagnes jusqu'en 1853, a été créée en 1829. Son territoire est modifié par les réformes électorales de 1972, 1980 et 2001[3]. En 1972, son territoire a été agrandi sur le territoire de la ville de Mirabel[4]. En 1980, par contre, la circonscription a été amputée de toute sa partie nord qui est passée dans Argenteuil. Puis, en 2001, son territoire est encore réduit pour être limité aux municipalités de Deux-Montagnes et de Saint-Eustache[4].

Elle a été représentée par plusieurs chefs de partis politiques, dont Gédéon Ouimet et Paul Sauvé, 2e et 17e premiers ministres du Québec.

Territoire et limitesModifier

La circonscription comprend les municipalités de Deux-Montagnes et de Saint-Eustache.

  Mirabel Groulx  
Mirabel N
O    Deux-Montagnes    E
S
Fabre

Liste des députésModifier

 
Hector Champagne est le député du Parti libéral du Québec de la circonscription de 1897 à 1908
 
Charles Laplante Champagne est Député de Deux-Montagnes de 1876 à 1882 pour le Parti Libéral du Québec
 
Benjamin Beauchamp est député de Deux-Montagnes de 1882 à 1886 pour le Parti Conservateur du Québec et de 1886 à 1897 comme Cnservateur Indépendant
 
Arthur Sauvé est député de 1908 à 1930 de Deux-Montagnes pour le Parti Conservateur du Québec
 
Paul Sauvé est le fils d'Arthur Sauvé, député de Deux-Montagnes. Paul Sauvé est député de cette circonscription de 1930 à 1935 pour le Parti Conservateur du Québec et de 1936 à 1960 pour l'Union Nationale du Québec. Il est Premier ministre du Québec de 1959 à 1960
 
Jean-Paul L'Allier est député de Deux-Montagnes de 1970 à 1976 pour le Parti Libéral du Québec. Il est maire de la ville de Québec de 1989 à 2005
 
Benoit Charrette est l'actuel député de Deux-Montagnes depuis 2014 pour la Coalition Avenir Québec. Il a été député de la circonscription de 2008 à 2011 pour le Parti Québecois. De juin à décembre 2011, il est député indépendant. De Décembre 2011 à 2012, il est député pour la Coalition Avenir Québec
Liste des députés dans Deux-Montagnes
Années Député Parti
     1867 - 1871 Gédéon Ouimet Conservateur
     1871 - 1875
     1875 - 1876
     1876 - 1878 Charles Champagne
     1878 - 1881
     1881 - 1882
     1882 - 1884 Benjamin Beauchamp
     1884 - 1886
     1886 - 1890 Conservateur indépendant
     1890 - 1892
     1892 - 1897
     1897 - 1900 Hector Champagne Libéral
     1900 - 1904
     1904 - 1908
     1908 - 1912 Arthur Sauvé Conservateur
     1912 - 1916
     1916 - 1919
     1919 - 1923
     1923 - 1927
     1927 - 1930
     1930 - 1931 Paul Sauvé
     1931 - 1935
     1935 - 1936 Jean-Léo Rochon Libéral
     1936 - 1939 Paul Sauvé Union nationale
     1939 - 1944
     1944 - 1948
     1948 - 1952
     1952 - 1956
     1956 - 1960
     1960 - 1962 Gaston Binette Libéral
     1962 - 1966
     1966 - 1970
     1970 - 1973 Jean-Paul L'Allier
     1973 - 1976
     1976 - 1981 Pierre De Bellefeuille Parti québécois
     1981 - 1985
     Indépendant
(Parti indépendantiste non officiel)
     1985 - 1989 Yolande D. Legault Libéral
     1989 - 1994 Jean-Guy Bergeron
     1994 - 1998 Hélène Robert Parti québécois
     1998 - 2003
     2003 - 2007
     2007 - 2008 Lucie Leblanc Action démocratique
     2008 - 2012 Benoit Charette Parti québécois
     Indépendant
     Coalition avenir
     2012 - 2014 Daniel Goyer Parti québécois
     2014 - 2018 Benoit Charette Coalition avenir
     2018 - ...

Légende: Les années en italiques indiquent les élections partielles, tandis que le nom en gras signifie que la personne a été chef d'un parti politique.

Résultats électorauxModifier

Élections générales québécoises de 2018
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Benoit Charette (sortant) Coalition avenir 16 038 47,4 % 9 574
     Daniel Goyer Parti québécois 6 464 19,1 % -
     Audrey Lesage-Lanthier Québec solidaire 4 912 14,5 % -
     Fabienne Fatou Diop Libéral 4 523 13,4 % -
     Isabelle Dagenais Vert 722 2,1 % -
     Delia Fodor Conservateur 368 1,1 % -
     Denis Paré Citoyens au pouvoir 322 1 % -
     Martin Brulé Parti libre 253 0,7 % -
     Hans Roker Jr Bloc pot 152 0,4 % -
     Eric Emond Changement Intégrité 52 0,2 % -
Total 33 806 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 71,1 % et 636 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 14 mai 2019)


Élections générales québécoises de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Benoit Charette Coalition avenir 11 868 34,2 % 761
     Daniel Goyer (sortant) Parti québécois 11 107 32 % -
     Luc Leclerc Libéral 8 913 25,7 % -
     Duncan Hart Cameron Québec solidaire 2 326 6,7 % -
     Alec Ware Parti équitable 297 0,9 % -
     Louis-Félix Cauchon Option nationale 233 0,7 % -
Total 34 744 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 74,5 % et 705 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Daniel Goyer Parti québécois 14 423 38,8 % 1 321
     Benoit Charette (sortant) Coalition avenir 13 102 35,2 % -
     Stéphanie Ménard Libéral 6 689 18 % -
     Normand Godon Québec solidaire 1 522 4,1 % -
     Princess Brooks Vert 724 1,9 % -
     Wilson Ortiz Option nationale 712 1,9 % -
Total 37 172 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 80 % et 545 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2008
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Benoit Charette Parti québécois 11 961 43,1 % 2 981
     Marie-France Daoust Libéral 8 980 32,4 % -
     Lucie Leblanc (sortant) Action démocratique 4 986 18 % -
     Guy Rainville Vert 1 168 4,2 % -
     Julien Demers Québec solidaire 632 2,3 % -
Total 27 727 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 61 % et 535 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Lucie Leblanc Action démocratique 12 415 36,3 % 1 132
     Daniel Goyer Parti québécois 11 283 33 % -
     Paule Fortier Libéral 8 183 23,9 % -
     Guy Rainville Vert 1 448 4,2 % -
     Julien Demers Québec solidaire 740 2,2 % -
     Manon Bissonnette Indépendant 114 0,3 % -
Total 34 183 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 76,4 % et 360 bulletins ont été rejetés.

Élections générales québécoises de 2003
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Hélène Robert (sortant) Parti québécois 12 432 39 % 333
     Marc Lauzon Libéral 12 099 38 % -
     Éric Duhaime Action démocratique 6 907 21,7 % -
     Julien Demers UFP 408 1,3 % -
Total 31 846 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 74,4 % et 557 bulletins ont été rejetés.

RéférendumsModifier

Résultats référendaires dans Deux-Montagnes
Référendum % du OUI % du NON Taux de participation
     Référendum de 1980 42,16 % 57,84 % 87,77 %
     Accord de Charlottetown (1992) 34,05 % 65,95 % 84,03 %
     Référendum de 1995 58,94 % 41,06 % 94,80 %

Notes et référencesModifier

  1. Directeur général des élections du Québec, « Dossiers socio-économiques », (consulté le 16 avril 2018).
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, « Rapport final », sur Directeur général des élections du Québec, (consulté le 16 avril 2018).
  3. Directeur général des élections du Québec, « Historique des modifications aux circonscriptions électorales provinciales depuis leur création », (consulté le 16 avril 2018).
  4. a et b Directeur général des élections du Québec, « Atlas historique depuis 1965 avec Google Earth », (consulté le 16 avril 2018).

Article connexeModifier

Liens externesModifier