Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bagot.

Bagot est un district électoral provincial[1] du Québec ayant existé de 1867 à 1972.

Il a été nommé ainsi en l'honneur de Sir Charles Bagot (1781-1843), un diplomate britannique qui deviendra Gouverneur général de la province du Canada entre 1841 et 1843.

Il a été abolie lors de la création de l'actuelle circonscription de Johnson en 1972.

Sommaire

HistoriqueModifier

Suivi de : Johnson

Le district de Bagot a été représenté pendant 20 ans par le premier ministre Daniel Johnson (père).

Territoire et limitesModifier

Liste des députésModifier

 
Flavien Dupont a été député du Parti conservateur du Québec de la circonscription de 1876 à 1878
 
Cyrille Dumaine a été député du Parti libéral du Québec dans la circonscription de 1935 à 1937 et de 1939 à 1946
 
Daniel Johnson Père a été député de l'Union nationale de 1946 à 1968. Il a été chef du parti de 1961 à 1968 et Premier ministre du Québec de 1966 à 1968
Bagot
Années Député Parti
     1867 - 1871 Pierre-Samuel Gendron Conservateur
     1871 - 1875
     1875 - 1876
     1876 - 1878 Flavien Dupont
     1878 - 1881 Narcisse Blais Libéral
     1881 - 1886 Antoine Casavant Conservateur
     1886 - 1890 Joseph Pilon Libéral
     1890 - 1892 Milton McDonald Conservateur
     1892 - 1897
     1897 - 1900
     1900 - 1904 Frédéric-Hector Daigneault Libéral
     1904 - 1908
     1908 - 1912
     1912 - 1913
     1913 - 1916 Joseph-Émery Phaneuf
     1916 - 1919
     1919 - 1923
     1923 - 1927
     1927 - 1931
     1931 - 1935
     1935 - 1936 Cyrille Dumaine
     1936 - 1937
     1938 - 1939 Philippe Adam Union nationale
     1939 - 1944 Cyrille Dumaine Libéral
     1944 - 1946
     1946 - 1948 Daniel Johnson Union nationale
     1948 - 1952
     1952 - 1956
     1956 - 1960
     1960 - 1962
     1962 - 1966
     1966 - 1968
     1968 - 1970 Jean-Guy Cardinal
     1970 - 1973

Légende: Les années en italiques indiquent les élections partielles, tandis que le nom en gras signifie que la personne est un chef de parti politique

Notes et référencesModifier

  1. Avant 1979, les circonscriptions électorales provinciales du Québec étaient appelées des districts électoraux.

Voir aussiModifier