Wikipédia:Journées contributives/Casamaures

Journées contributives
4 et 5 avril 2015

GLAM-WIKI.png
Casamaures

Présentation du projet

La Casamaures, charmante villa de style néo-mauresque à l'entrée ouest de Grenoble, est un monument historique classé en 1986. Elle a été bâtie en ciment moulé au XIXe siècle en utilisant des techniques considérées comme innovantes à son époque. C'est le plus ancien monument français réalisé en béton.

L'association La Casamaures d'Hier et d'Aujourd'hui ouvre les portes de la salle de l'Orangerie (siège de l'association) et du jardin pour les deux journées contributives. Dans le cadre du projet, une visite guidée de la Casamaures est offerte par l'association aux wikipédiens.

Cet événement a pour but d'améliorer les articles de Wikipédia concernant le bâtiment et les thématiques qui lui sont liées. Il s'inclut dans les actions GLAM de Wikimédia France qui visent à créer un lien entre l'univers Wikimédia et les institutions culturelles.

Qui peut participer ?

Wikipédiens et wikimédiens, amis de la Casamaures, membres de l'association La Casamaures d'Hier et d'Aujourd'hui, visiteurs du monument historique, chercheurs et étudiants, etc. Tout au long des deux journées, les participants pourront contribuer sur Wikipédia et les projets frères, sous le tutorat des wikipédiens expérimentés. Maximum 20 personnes à la fois pour raisons de sécurité. La participation est libre et gratuite.

À distance contribuez : sur Wikipédia, sur Wikimédia Commons, sur Wikidata. Vous pouvez aussi suivre sur Twitter #Casamaures

Organisation

Les Journées contributives sont organisées par le groupe de wikipédiens grenoblois et Wikimédia France, en collaboration avec l'association La Casamaures d'Hier et d'Aujourd'hui.

Créée en 1985, l'association fêtera cette année ses 30 ans d'activité culturelle. Avec une centaine de membres, La Casamaures d'Hier et d'Aujourd'hui a pour but la valorisation et l'ouverture au public du monument. Parmi ses activités : les recherches historiques autour de la Casamaures, la conservation d'archives et de photos sur l'orientalisme, le béton et l'histoire locale, l'organisation d'expositions et de manifestations artistiques, l'organisation de chantiers de restauration, la publication d'œuvres autour de la Casamaures et de l'or gris.

Créée en 2004, Wikimédia France est une association à but non lucratif de droit français (loi 1901) dont le but est de soutenir en France la diffusion libre de la connaissance et notamment les projets hébergés par la Wikimedia Foundation. Il s'agit cependant d'une entité indépendante financièrement et juridiquement, et obéissant à des règles et à une direction distincte. En mars 2015 elle comptait plus de 350 membres, dont 4 personnes morales, et 9 employés.

Un remerciement particulier à La Péniche, coopérative du web, qui met à disposition les ordinateurs.

Contacts

  • Pour toute question relative aux journées contributives écrire ici.
  • Responsable du projet : Patafisik (contactez-moi sur Wikipédia ou sur Twitter)
  • Liste du groupe des wikipédiens grenoblois : grenoble@lists.wikimedia.fr
  • Association La Casamaures d'Hier et d'Aujourd'hui : accueil@casamaures.org, www.casamaures.org
  • Wikimédia France : www.wikimedia.fr


Arriver à la Casamaures

58, Allée de la Casamaures
Saint-Martin-le-Vinoux.
45° 12′ 03″ N, 5° 43′ 02″ E
(carte)
Tram : Ligne E du tramway de Grenoble arrêt "Casamaures Village" (Carte complète tram-bus)
Bus : ligne F56 (Flexo), arrêt "Casamaures-Village"
Voiture : Parking relais Esplanade ; calculez votre itinéraire sur tag.fr, sur www.stationmobile.fr, sur Google Maps
Vélo : plan des pistes cyclables de la Métro

Programme

samedi 4 avril
journée grand public ouverte à tous, visiteurs et débutants
de 9h à 10h préparation salle de l'Orangerie, thé pour se connaître
de 10h à 11h30 visite guidée gratuite pour Wikipédiens[1] : prise de notes et de photos (où permis) ;
de 12h à 14h pique-nique sur le parvis de l'Orangerie (en cas de pluie à l'intérieur) ;
de 14h à 18h atelier contribution et WikiPermanence (après 15h30, présence du public de la visite guidée habituelle du premier samedi du mois)
de 17h à 18h (en parallèle) Assemblée générale de La Casamaures d'Hier et d'Aujourd'hui, suivie d'un apéro Chartreuse Orange)


dimanche 5 avril (Pâques)
journée à participation limitée
de 9h à 12h atelier contribution sur Wikipédia dédié à la mise en forme, à la finalisation et à la wikification des articles modifiés durant la première journée ; numérisation des photos, importation de fichiers sur Commons, notamment importation de 30 photos pour célébrer les 30 ans de La Casamaures d'Hier et d'Aujourd'hui ; éventuelle création des illustrations du plan d'accès à la Casamaure et d'une carte qui indique la limite de prospection près du monument classé de 150 m ; un wikipédien aura le droit de monter sur l'échafaudage pour prendre des photos de détail de l'architecture habituellement inaccessible ;
de 12h à 14h pique-nique ;
de 14h à 16h continuation et conclusion des activités du matin


L'affiche.

Participants

Articles à améliorer ou à créer

Les contributeurs peuvent choisir parmi plusieurs articles des bâtiments et monuments de l'agglomération grenobloise en « or gris », articles liés au ciment moulé, articles d'histoire locale, articles sur des plantes présentes dans le jardins de la Casamaures, etc. :

Articles locaux

Casamaures Saint-Martin-le-Vinoux (sections Histoire, Monuments et lieux d'intérêt) Château de Beaurevoir à Sassenage Tour Perret Voreppe (cimenterie) Saint-Egrève (cimenterie) Porte de France (carrière, usine, cimenterie, siège sociale) Saint-Ismier (Monument au doyen gosse) Église Saint Bruno de Voiron Église Saint Bruno de Grenoble École de l'Aigle de Grenoble Chapelle Notre-Dame Réconciliatrice à Grenoble Couvent Notre-Dame de la Délivrande à Saint-Martin-d'Hères Europole (Moulin de la frise) Histoire de Grenoble / Économie de Grenoble (maisons ouvrières, Ganterie Perrin, Hôtel Perrin, villa rue d'Alembert, immeuble 30 boulevard Gambetta, école de Beaux Arts, ancienne faculté des Sciences et Lettres, vespasiennes, trottoirs en ciment, etc.) Pont-de-Claix (anciens Ets. Dulac et Bressiron) Saint-Martin-d'Hères (Et. Neyret-Beylier) Maison Bergès (ou Musée de la Houille blanche) à Lancey Musée Champollion (Vif) Cimetière Saint-Roch à Grenoble (et tombeau Joseph Jullien dit Cochard) Station thermale à Saint-Martin-d'Uriage Pont sur le Drac à Pont-de-Claix Vizille (école maternelle) Hôpital civil à La Tronche Mairie et groupe scolaire à Villard-Bonnot Maison de la pierre et du ciment à Montalieu-Vercieu Parc naturel régional de Chartreuse etc.

Articles généraux

Architecture néo-mauresque Orientalisme Yalı (maisons de bois du Bosphore, à Istanbul) Turquerie (voir en:Turquerie) Égyptomanie Jean-François Champollion Histoire du béton de ciment Ciment Portland Ciment artificiel Ciment naturel prompt Ciment moulé Louis Vicat Pierre factice Alfred Berruyer (1819-1901) Jean-François-Emile Gueymard (1788 - 1869) [1], [2], L'or gris du Grand Grenoble p. 25 Papier peint Joseph Fuchs (dessinateur) Détrempe Boiserie Bois de Chartreuse Nature morte Baie d'Istanbul Corne d'Or Aziyadé de Pierre Loti Joseph le Pacha Victor Sappey Alif Bleu Guimet (bleu outremer artificiel) Jean-Baptiste Guimet Décoration (art) Acrotère Moucharabieh Cadran solaire Khamsa (symbole) ou main de fatma Jardin de sculpture Jardin d'hiver etc.

Botanique et zoologie

Arbres remarquables de France Magnolia grandiflora Iris d'Algérie (Iris unguicularis, voir en:Iris unguicularis) Glycine de Chine (Wisteria sinensis) Passiflore (Passiflora) Grenadier commun (Punica granatum) Bananeraie Aristoloche siphon (Aristolochia macrophylla) Tilleul de Sully Sumac (Rhus coriaria) Figuier (Ficus carica) Oranger du Mexique (Choisya ternata) Scille du Pérou (Oncostema peruviana) Plumbago Chèvrefeuille (Lonicera) Faux philodendron (Monstera deliciosa) Yucca Eucalyptus Acanthe Jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides) Actinidia Agave du Mexique Palmier (Arecaceae) Rosier liane Kariopteris Pérowskia Lavande Pipistrelle de Nathusius (Pipistrellus nathusii) Libellule Proserpine (Zerynthia rumina) Machaon (Papilio machaon) Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) Ligue pour la protection des oiseaux etc.

N'hésitez pas à proposer d'autres articles ici!

Ressources en ligne

portails thématiques
Portail:Rhône-Alpes, Portail:Monuments historiques, Portail:Architecture et urbanisme
projets thématiques
Projet:Architecture et urbanisme, Projet:Auvergne-Rhône-Alpes, Projet:Technologies, Projet:Monuments historiques, Wiki Loves Monuments ; Projet:Illustrations, Projet:Illustration des communes françaises ; sur Wikimedia Commons : Category:Quality images
liens
http://bit.ly/1bamzfp

Articles modifiés ou créés

Articles modifiés
Articles créés
Ailleurs
  • OpenStreetMap : La Casamaures, accès corrigé, bâtiment et jardins précisés.

Veille

Annonces

Reportages


Compte rendu

Voir Compte rendu

BibliographieModifier

  • Christiane Guichard, La Casamaures, coeurs à corps, photographies de Alan O'Dinam
  • L'or gris du Grand Grenoble, Lyon : Patrimoine Rhônalpin, 2000 (ISBN 2909692191)
  • Chambre de commerce et d'industrie (Grenoble), "Vicat", Un siècle d'économie grenobloise, 2000, pp 152-153. ISSN 0981-1869
  • Histoire d'industrie en Dauphiné, 2002, p. 174 (ISBN 2-9519018-01)
  • "Quelque utilisation remarquable du ciment", Atlas du Patrimoine industriel de l'Isère, pp. 48-49
  • A. Pagès, Usages et règlements locaux servant de complément à la loi civile et topographie légale du département de l'Isère, chapitre I, éd. Baratier frères :Grenoble, 1855
  • Cédric Avenier, Les ciments de l'Isère, deux siècles d'innovation, éd. Dauphiné liberé, 2010. (ISBN 978-2-8110-0008-0)
  • Cédric Avenier, Ciments d'églises, semences de chrétiens : constructions religieuses et industrie cimentière en Isère au XIXe siècle, Université Pierre Mendès France Grenoble 2, 2004.
  • Cédric Avenier, Ciment naturel, Grenoble : Glénat , 2007. (ISBN 978-2-7234-6158-0)
  • Cédric Avenier, L'Ordre du béton : la Tour Perret de Grenoble, Grenoble : CRAterre éd. , 2013 (ISBN 978-2-906901-74-2)
  • Louis Vicat : 1786-1861, Groupe Vicat, 2011. (ISBN 978-2-9520401-1-2)
  • Baffert P. Alfred Berruyer, architecte dauphinois (1819-1901), Grenoble, 1909
  • Claude Muller, Les Oubliés de l'histoire, Grenoble : Ed. de Belledonne, 1998, pp. 38 et 53-57. (ISBN 2-911148-32-0) (sur Alfred Berruyer)
  • Philippe Dufieux, "Un précurseur dans l'emploi des ciments au XIXe siècle : l'architecte Alfred Berruyer (1819-1901)", Chroniques Rivoises : revue d'histoire du Dauphiné, n. 29, mai 2000, pp. 27-31.
  • Blanchard Raoul, L'industrie des chaux et ciments dans le sud-est de la France, Revue de Géographie alpine, 1928.
  • Claude Fegueux, Histoire de la cimenterie de Grenoble et de sa région des origines à 1939, 1972
  • Nicolas Y., "L'or gris de Grenoble"', Le monde alpin et rhodanien, 1987
  • Nicole Vatin-Pérignon, La Société des ciments de la Porte de France aux origines de l'Histoire de "L'or gris de Grenoble", Bulletin mensuel de l'Académie delphinale, n. 4 (mai 2002) ; p. 75-88.
  • Henri Morsel, Les industries de la région grenobloise, Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble , 1991. (ISBN 2-7061-0400-7)
  • Anne Cayol-Gerin, Grenoble d'or gris..., Alpes Magazine, n. 21, mai-juin 1993, pp. 20-33.
  • Anne Cayol-Gerin, L'envers du béton, Alpes Magazine, n. 40, mars-avril-mai 2008, pp. 54-59.
  • Société des amis du Vieux Chambéry, "Grenoble : le musée, l'horloge solaire du lycée Stendhal et la Villa Casamaures", Bulletin n. 43, 2004.
  • Pascale Thuillant, Visite de la célèbre villa La Casamaures, Elle Maison, 20 février 2013
  • François Botton, La Casamaures. Garde-corps, terrasse haute et restauration de l'orangerie, dossier de consultation des entreprise : documents photographiques, mars 1998
  • Les rêves orientaux des princes, Le Dauphiné Libéré , décembre 1987
  • "Une distinction nationale pour la Casamaures", Le Dauphiné Libéré, 15 septembre 2009
  • Owen Jones, Grammaire de l'ornement, illustrée d'exemples pris de divers styles d'ornement, Londres : Day and Son ; Paris : Cagnon ,1856 ; Montrouge : Florilège. (ISBN 2-87689-000-3)
  • Menaces, sur le palais de l'or gris revue La Demeure Historique, n. 165, septembre 2007
  • Chantal Mazard, Les cadrans solaires en Isère, avec la collaboration de l’Atelier Tournesol, éditons PUG, 2010, pp. 142-143.
  • Atlas du patrimoine en Isère, sous la direction de Chantal Mazard, Musée Dauphinois, Glénat, 1998, pp 170-171 . (ISBN 2-7234-2632-7)
  • Histoire des communes de l'Isère. Grenoble et son arrondissement, éd. Horvath Roanne, 1998, pp. 276-279. (ISBN 2-7171-0495-X)
  • Rosalie Hurtado, La Casamaures retrouve ses colonnes et sa superbe, Le Moniteur, n. 5147, 19 juillet 2002
  • La Casamaures, classée "Monument historique" depuis 25 ans, in Ciment & Architecture, environ 7 mai 2011
  • Valentin Lépine, Dossier Technologique : en quoi est-il difficile de valoriser et protéger un jardin historique en milieu urbain ?, Terminale STAV 2012-2014, juin 2014.
  • ...

Nouveaux fichiersModifier

30 photos pour les 30 ans de l'association par Sylvie JeansonModifier

Plans et éléments d'architectureModifier

Photos et illustrations anciennesModifier

Décoration intérieurModifier

Vue aérienneModifier

NotesModifier

  1. Les entrées gratuites seront offertes aux participants aux journées contributives.