Ouvrir le menu principal

Victor Sappey

artiste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sappey.
Victor Sappey
Le Géant des Alpes.JPG
Le Géant des Alpes à Uriage, gravure parue dans L'Illustration du 15 décembre 1849.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
GrenobleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Pierre-Victor Sappey, né le à Grenoble et mort dans la même ville le , est un sculpteur français.

BiographieModifier

Son père était tailleur de pierres. Victor Sappey travaille dans l'atelier de Roggi à Paris en 1824. Il part pour deux ans en Égypte avec son ami Jean Achard et un groupe de saint-simoniens.

Il est professeur puis devient directeur de l'école des beaux-arts de Grenoble.

Il est l'un des premiers utilisateurs du ciment comme matériau de sculpture, avec par exemple la statue du Génie des Alpes à Uriage réalisée en ciment prompt naturel. Le musée dauphinois conserve la maquette de cette œuvre aujourd'hui détruite.

Ami de Théodore Ravanat, il est proche des membres de l'école dauphinoise de peinture qu'il fréquentait à Proveysieux, mais aussi d'Henri Fantin-Latour. Il est le beau-père du sculpteur grenoblois Aimé Charles Irvoy (1824-1898).

Il est inhumé à Grenoble au cimetière Saint-Roch.

Œuvres dans les collections publiquesModifier

  • Chambéry : Fontaine de Boigne, dite aussi Fontaine des éléphants, ou Fontaine des quatre sans cul, 1838[1].
  • Grenoble :
    • cimetière Saint-Roch : sépulture Recoura.
    • place Grenette : Fontaine aux amours et aux dauphins, dite aussi Fontaine du château d'eau, 1824[2]
    • rue Saint-Laurent : Fontaine du lion.
  • Uriage :
    • Fontaine d'Hygie dite Fontaine de la nymphe.
    • Le Géant des Alpes, 1848, statue en ciment, œuvre détruite.
  • Valence : Monument au général Championnet, 1848, statue en bronze[3].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Maurice Wantellet, Deux siècles et plus de peinture dauphinoise, édité par l'auteur.
  • Stanislas Lami, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au XIXee siècle, Librairie ancienne Honoré Champion, Paris, 1921, tome IV, N-Z, p. 236-237 (lire en ligne)

Article connexeModifier

Liens externesModifier