Ouvrir le menu principal

Wendy Holdener
Image illustrative de l’article Wendy Holdener
Wendy Holdener en janvier 2015.
Contexte général
Sport ski alpin
Période active De 2008 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (26 ans)
Lieu de naissance Unteriberg (Suisse)
Taille 1 m 67
Poids de forme 60 kg
Club SC Drusberg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 1 1
Championnats du monde (individuel) 2 1 0
Championnats du monde (par équipes) 1 0 0
Coupe du monde (globes) 2 2 5
Coupe du monde (épreuves) 3 14 15
Coupe d'Europe (épreuves) 2 3 3
Championnats de Suisse 10 6 4

Wendy Holdener, née le à Unteriberg[1], est une skieuse alpine suisse. Vainqueur de la Coupe du monde de combiné en 2016 et 2018, elle est la première skieuse suisse à réussir pareille performance depuis Brigitte Oertli en 1989. Elle remporte le titre mondial dans la même discipline ainsi que la médaille d'argent du slalom à Saint-Moritz en 2017. Elle remporte trois médailles aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018, dont l'or de la nouvelle épreuve par équipes mixte avec la Suisse et conserve son titre du combiné lors des Mondiaux 2019 à Åre où elle remporte aussi avec l'équipe de Suisse un premier titre mondial dans l'épreuve du Team Event.

Sommaire

BiographieModifier

Wendy Holdener commence sa carrière dans des courses FIS durant l'hiver 2008-2009.

Elle participe à sa première course de Coupe du monde le 23 octobre 2010, à l'occasion d'un slalom géant à Sölden. Elle marque ses premiers points à Aspen, lors d'un slalom le 28 novembre 2010. En 2011, elle devient championne du monde junior du combiné. Le 10 mars 2013, elle monte pour la première fois sur un podium de Coupe du monde lors du slalom d'Ofterschwang. Elle signe son second podium le 29 décembre 2014 en prenant la 3e place du slalom de Kuehtai. Elle signe sa première victoire en Coupe du monde lors du City Event de Stockholm le 23 février 2016. Lors des Mondiaux de Saint-Moritz 2017, Wendy Holdener remporte la médaille d'argent du slalom derrière Mikaela Shiffrin et est sacrée championne du monde du combiné avec le 7e temps de la descente et le 2e temps du slalom, pour devancer finalement sa compatriote Michelle Gisin de 5 centièmes de seconde.

Lors de Jeux olympiques de PeyongChang 2018, elle signe le meilleur temps de la première manche du slalom. Elle part donc en dernier sur le deuxième tracé, mais elle échoue à 5 centièmes de Frida Hansdotter, auteure du chrono le plus rapide du second acte et qui s'adjuge l'or, lui laissant la médaille d'argent[2]. Après cette épreuve, elle gagne deux autres médailles : le bronze en combiné alpin derrière Mikaela Shiffrin et sa compatriote Michelle Gisin qui s'adjuge le titre, et l'or de la nouvelle épreuve par équipes mixte en slalom parallèle avec Denise Feierabend, Daniel Yule et Ramon Zenhäusern[3]. Cette même saison, elle gagne pour la 2e fois le combiné de Lenzerheide en Coupe du monde.

L'hiver suivant elle monte sur cinq podiums en Coupe du monde (uniquement des 3e places) en slalom, slalom parallèle et City Event avant d'aller conserver son titre mondial du combiné aux Mondiaux d'Åre 2019 le 8 février, et quatre jours plus tard, Wendy Holdener est avec Ramon Zenhäusern un des deux acteurs principaux de la première victoire de la Suisse aux championnats du monde dans la compétition mixte par équipes, en remportant tous ses duels jusqu'à la finale face à l'Autriche[4]. Elle compte dès lors à son palmarès trois titres mondiaux.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Édition / Épreuve Slalom géant Slalom Combiné alpin Par équipes
JO 2014
  Sotchi
Abandon Abandon - -
JO 2018
  Pyeongchang
9e   Argent   Bronze   Or

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde
Édition / Épreuve Slalom géant Slalom Combiné alpin Par équipes
Mondiaux 2011
  Garmisch-Partenkirchen
29e Abandon - Quart de finale
Mondiaux 2013
  Schladming
26e 11e - 9e
Mondiaux 2015
  Vail - Beaver Creek
17e Abandon - 4e
Mondiaux 2017
  Saint-Moritz
  Argent   Or 4e
Mondiaux 2019
  Åre
15e 17e   Or   Or

Coupe du mondeModifier

Article détaillé : Coupe du monde de ski alpin.
  • Meilleur classement général : 2e en 2018.
  • 2 petits globes de cristal :
    • Vainqueur du classement du combiné en 2016 et 2018.
  • 32 podiums dont 3 victoires.
  • 4 victoires par équipes.
Classements finaux de Coupe du monde par saison[5]
Saison/Classement Général Descente Slalom Slalom géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2010-2011 89e 43 49e 1 38e 26 - - - - 27e 16
2011-2012 67e 84 - - 31e 60 - - - - 19e 24
2012-2013 20e 359 - - 6e 334 42e 14 - - 33e 11
2013-2014 29e 234 - - 10e 186 35e 26 - - 12e 22
2014-2015 22e 312 - - 8e 266 46e 6 52e 4 7e 36
2015-2016 6e 817 - - 3e 561 30e 51 45e 7 1re 198
2016-2017 8e 692 - - 3e 455 22e 93 53e 4 3e 140
2017-2018 2e 1168 - - 2e 705 8e 203 22e 92 1re 150
2018-2019 3e 1039 48e 4 3e 681 7e 254 22e 80 3e 60
Détail des victoires en Coupe du monde
Saison / Épreuve Combiné City Event Total
2015-2016   Lenzerheide   Stockholm 2
2017-2018   Lenzerheide 1
Total 2 1 3

Coupe d'EuropeModifier

  • 5 podiums, dont 2 victoires et 3 deuxièmes places.
Classements finaux de Coupe d'Europe par saison[6]
Saison/Classement Général Descente Slalom Slalom géant Super G Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2009-2010 118e 36 37e 20 - - - - 48e 16 - -
2010-2011 25e 274 - - 8e 252 50e 22 - - - -
2011-2012 52e 173 58e 7 49e 32 36e 73 23e 61 - -
2012-2013 28e 306 - - 19e 180 22e 126 - - - -
2013-2014 112e 50 - - 48e 50 - - - - - -
2014-2015 40e 214 - - - - 10e 214 - - - -

Championnats du monde juniorModifier

Résultats aux championnats du monde juniors
Édition / Épreuve Descente Super-G Slalom géant Slalom Combiné
Mondiaux 2010
  Megève/Chamonix
5e 31e 41e 36e 15e
2011
  Crans-Montana
  Argent -   Bronze   Or -
Mondiaux 2013
  Mont Sainte-Anne
- - 14e 7e -

Championnats de SuisseModifier

  • Championne du combiné en 2012, 2014 et 2017.
  • Championne du slalom en 2013, 2014, 2016, 2018 et 2019.
  • Championne du slalom géant en 2014 et 2018.

Notes et référencesModifier

  1. (de) «  Wendy Holdener - Steckbrief », sur gmx.ch (consulté le 21 février 2017).
  2. CIO, « La consécration pour Frida Hansdotter au slalom féminin », sur International Olympic Committee, (consulté le 13 février 2019)
  3. CIO, « La Suisse ouvre le palmarès dans l’épreuve par équipes », sur International Olympic Committee, (consulté le 13 février 2019)
  4. Mirko Hominal, « Team Event : La Suisse encore sacrée », sur ski-nordique.net, (consulté le 13 février 2019)
  5. (en) « Wendy Holdener - WC Standings », sur data.fis-ski.com (consulté le 20 mars 2016).
  6. (en) « Wendy Holdener - EC Standings », sur data.fis-ski.com (consulté le 29 décembre 2015).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :