Ouvrir le menu principal

Championnats du monde de ski alpin 2019

Championnats du monde
de ski alpin 2019
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo des championnats du monde de ski alpin 2019
Généralités
Sport Ski alpin
Organisateur(s) FIS
Édition 45e
Lieu(x) Åre, Drapeau de la Suède Suède
Date -
Nations 75 (record)
Participants masculin : 294
féminin : 177
Disciplines 6
Épreuves 11
Site web officiel are2019

Navigation

Super G Hommes Femmes
Descente Hommes Femmes
Slalom Géant Hommes Femmes
Slalom Hommes Femmes
Combiné alpin Hommes Femmes
Par équipes Mixte

Les championnats du monde de ski alpin 2019, quarante-cinquième édition des championnats du monde de ski alpin, ont lieu du au à Åre, en Suède. C'est la troisième fois qu'ils s'y déroulent, après 1954 et 2007[1]. Ces championnats marquent les dernières courses de leurs carrières de deux des plus grands champions du ski alpin des années 2000 et 2010 et en général : Lindsey Vonn[2] et Aksel Lund Svindal[3], qui pour leurs derniers départs, terminent tous deux sur les podiums de la descente : Svindal médaillé d'argent à 2/100e de seconde de son coéquipier Kjetil Jansrud et Vonn médaillée de bronze de la course gagnée par Ilka Štuhec. Ces Mondiaux permettent également à Mikaela Shiffrin de remporter en slalom son quatrième titre mondial d'affilée ce qu'aucun skieur ou skieuse dans l'histoire n'a réalisé avant elle, toutes disciplines confondues[4]. L'Américaine de 23 ans s'impose également pour la première fois dans une discipline de vitesse en gagnant le Super G au premier jour des Mondiaux et prend la médaille de bronze du slalom géant.

Le dernier jour de compétition, Marcel Hirscher s'adjuge son troisième titre mondial du slalom pour gagner une septième médaille d'or aux Mondiaux et devenir dans la discipline l'égal d'Ingemar Stenmark, le seul autre slalomeur trois fois titré. Il mène par ailleurs un triplé autrichien (Michael Matt en argent, Marco Schwarz en bronze) inédit aux championnats du monde[5]. Henrik Kristoffersen remporte le premier titre mondial de sa carrière dans le slalom géant devant Hirscher, Wendy Holdener gagne comme Shiffrin deux médailles d'or, dans le combiné alpin et dans le Team Event avec l'équipe de Suisse. Ilka Štuhec conserve le titre de la descente qu'elle avait gagné à Saint-Moritz en 2017 (un exploit qui n'avait pas été réalisé dans la discipline depuis Maria Walliser en 1987 et 1989[6]), et Petra Vlhová gagne la première médaille d'or de la Slovaquie en ski alpin avec sa victoire dans le slalom géant. Elle termine également en argent dans le combiné et en bronze dans le slalom. Alexis Pinturault et Dominik Paris remportent eux aussi leurs premiers titres mondiaux, respectivement dans le combiné alpin et en Super G. Dans cette course, Johan Clarey, co-médaillé d'argent, devient à 38 ans le plus vieux skieur à monter sur un podium aux Mondiaux[7].

La Suisse et la Norvège suivis par les États-Unis terminent en tête du tableau des médailles avec deux titres et quatre podiums chacun. L'Autriche compte huit podiums, mais une seule victoire, celle de Marcel Hirscher.

Sommaire

DésignationModifier

Åre a été désignée lors du 49e congrès de la Fédération internationale de ski à Barcelone en juin 2014. Elle était en concurrence avec Cortina d'Ampezzo.

InformationsModifier

L'ensemble des arrivées des épreuves ont lieu dans le stade de ski alpin national suédois[8].
Liens vers le profil des épreuves :
Ensemble - Hommes - Vitesse Dames - Technique Dames

Épreuve Altitude
Départ
Altitude
Arrivée
Dénivelé Longueur
de course
Pente
moyenne
Descente – Hommes 1 267 m 396 m 871 m 3,122 km 27,9 %
Descente – Dames 1 060 m 396 m 664 m 2,236 km 29,7 %
Super-G – Hommes 1 033 m 396 m 637 m 2,172 km 29,3 %
Super-G – Dames 971 m 396 m 575 m 1,903 km 30,2 %
Slalom géant – Hommes 812 m 396 m 416 m 1,308 km 31,8 %
Slalom géant – Dames 796 m 396 m 400 m 1,257 km 31,8 %
Slalom – Hommes 615 m 396 m 219 m 0,740 km 29,6 %
Slalom – Dames 582 m 396 m 186 m 0,624 km 29,8 %
Épreuve par équipe – Mixte 478 m 396 m 82 m 0,478 km 17,2 %

Calendrier des compétitionsModifier

Le tableau ci-dessous montre le calendrier des onze épreuves de ski alpin[9].

Heure Horaire local de l'épreuve (UTC +1)


Épreuves Journées de compétition
L M M J V S D L M M J V S D
4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Février
Cérémonies d'ouverture et de clôture
Hommes
Descente 12 h 30
Super-G 12 h 30
Combiné Descente 11 h 00
Slalom 14 h 30
Slalom géant Manche 1 14 h 15
Manche 2 17 h 45
Slalom Manche 1 11 h 00
Manche 2 14 h 30
Femmes
Descente 12 h 30
Super-G 12 h 30
Combiné Descente 11 h 00
Slalom 16 h 15
Slalom géant Manche 1 14 h 15
Manche 2 17 h 45
Slalom Manche 1 11 h 00
Manche 2 14 h 30
Mixte Par équipes 16 h 00

RésultatsModifier

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Suisse 2 1 1 4
  Norvège 2 1 1 4
3   États-Unis 2 - 2 4
4   Autriche 1 4 3 8
5   France 1 1 1 3
  Italie 1 1 1 3
  Slovaquie 1 1 1 3
8   Slovénie 1 1 - 2
9   Allemagne 1 1
  Suède 1 1
Total 11 12 10 33

Athlètes multi-médaillésModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Mikaela Shiffrin 2 - 1 3
2   Wendy Holdener 2 - - 2
3   Petra Vlhová 1 1 1 3
4   Marcel Hirscher 1 1 2
5   Alexis Pinturault 1 1 2
6   Michael Matt 2 2
7   Marco Schwarz 1 2 3
8   Corinne Suter 1 1 2
  Vincent Kriechmayr 1 1 2

RéférencesModifier

  1. « Are accueillera les Mondiaux de ski alpin 2019 », (consulté le 15 novembre 2018).
  2. Ski Chrono, « Lindsey Vonn arrêtera sa carrière après les Mondiaux de Are ! », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 3 février 2019)
  3. AFP, « Aksel Lund Svindal raccrochera après les Mondiaux », sur Eurosport, (consulté le 3 février 2019)
  4. Eurosport, « Mikaela Shiffrin sacré championne du monde de slalom pour la quatrième fois de suite », sur Eurosport, (consulté le 16 février 2019)
  5. Julien Chesnais, « Hirscher termine les Mondiaux en apothéose et pourrait ne pas être présent à Cortina en 2021 », sur Eurosport, (consulté le 18 février 2019)
  6. Ski Chrono, « Lindsey Vonn part sur une médaille de bronze, Ilka Stuhec conserve son titre », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 10 février 2019)
  7. Valentine Perazio, « Johan Clarey après sa médaille d'argent : "C’est incroyable et surprenant !" », sur Ski Chrono/le Dauphiné, (consulté le 6 février 2019)
  8. « Program », (consulté le 4 février 2019).
  9. (en) Calendrier des championnats du monde de ski alpin 2019