Ouvrir le menu principal

Championnats du monde de ski alpin 2013

compétition de ski
Championnats du monde de ski alpin 2013
Description de l'image Schladming 2013 Logo.png.
Généralités
Sport Ski alpin
Organisateur(s) Fédération internationale de ski
Édition 42e
Lieu(x) Drapeau : Autriche Schladming, Autriche
Date 4 au
Épreuves 11
Site web officiel schladming2013.at

Navigation

La 42e édition des championnats du monde de ski alpin se déroule du 4 au à Schladming (Autriche). La station se voit attribuer l'organisation de cette compétition bisannuelle le à l'occasion du 46e Congrès de la Fédération internationale de ski, autorité organisatrice de l'événement, tenu au Cap (Afrique du Sud).

Candidate malheureuse de l'élection des villes hôtes des éditions 2009 et 2011, la ville de Schladming accueille pour la deuxième fois ce rendez-vous après l'édition 1982. Pour la neuvième fois, l'Autriche est l'hôte de cet événement. Schladming a remporté le scrutin en étant préférée à Cortina d'Ampezzo (Italie), Saint-Moritz (Suisse) et Vail (États-Unis).

Dès la première épreuve des Mondiaux, le super-G féminin le 5 février 2013, une des grandes favorites des épreuves de vitesse se blesse gravement : l'Américaine Lindsey Vonn chute à la réception d'un saut, souffre de ruptures des ligaments de son genou droit et d'une fracture du plateau tibial, ce qui la prive du reste de la saison et de la suivante, ratant ainsi les Jeux olympiques de Sotchi 2014.

Vainqueur du super-G, du super-combiné et du slalom géant, l'Américain Ted Ligety marque ces championnats du monde en devenant le premier skieur depuis Jean-Claude Killy en 1968 à remporter trois médailles d'or dans un même évènement planétaire de ski alpin. Grâce à lui, et à l'avènement de la jeune Mikaela Shiffrin, médaille d'or du slalom à 17 ans et révélation de la saison, les États-Unis finissent en tête du tableau des médailles, mais c'est l'Autriche qui domine en nombre à domicile avec un total de huit podiums.

Ces Mondiaux, disputés sur le massif de la Planai, devant des tribunes pleines et enthousiastes au « pays du ski » sont par ailleurs ceux de la confirmation pour les grands protagonistes du circuit international des années 2010 que sont Aksel Lund Svindal, vainqueur de la descente et de son cinquième titre mondial, Marcel Hirscher, tenant du gros globe de cristal, médaillé d'argent en géant et sacré en slalom le dernier jour en résistant à la pression de plus de 40 000 spectateurs entièrement acquis à sa cause, Tina Maze, reine de l'hiver 2012-2013 en Coupe du monde et gagnante de trois médailles à Schladming : or en super-G, argent en géant et au super-combiné, ou Maria Höfl-Riesch qui accroît encore son palmarès en remportant sur la Planai le super-combiné et en prenant le bronze en descente.

Enfin, la France finit troisième au tableau des médailles et obtient son meilleur résultat depuis les championnats du monde 1974, disputés à Saint-Moritz, avec deux titres mondiaux individuels chez les dames — Marion Rolland en descente et Tessa Worley en géant — et quatre médailles en tout.

CalendrierModifier

[PDF] (en) Calendrier

   ent.    Entraînement    q    Qualification    C    Course
Évènements Calendrier (février)
4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
Cérémonie d'ouverture
HOMMES Descente ent. ent. C ent.*
Super G C
Slalom géant    q    C
Slalom    q    C
Super combiné C
FEMMES Descente ent. ent. ent. C
Super G C
Slalom géant C
Slalom C
Super combiné C
Coupe des nations C

* Pour le super-combiné.

Délégations présentesModifier

614 athlètes de 72 nations participent à ces championnats[1]. Malte fait sa première apparition[2].

RésultatsModifier

Tableau des médaillesModifier

  • Pays organisateur (Autriche)
Médailles Pays        
1   États-Unis 4 0 1 5
2   Autriche 2 2 4 8
3   France 2 1 1 4
4   Slovénie 1 2 0 3
5   Allemagne 1 1 2 4
6   Norvège 1 0 1 2
7   Italie 0 2 1 3
8   Suède 0 1 1 2
9   Suisse 0 1 0 1
  Croatie 0 1 0 1

RéférencesModifier

Liens externesModifier