Ire législature de la Quatrième République française

du 28 novembre 1946 au 4 juillet 1951

Ire législature de la Quatrième République française
-
4 ans, 7 mois et 6 jours
Image illustrative de l’article Ire législature de la Quatrième République française
Assemblée nationale
Image illustrative de l’article Ire législature de la Quatrième République française
Composition
Président Vincent Auriol (SFIO)
-
  Édouard Herriot (Parti radical)
-
Élections Élections législatives françaises de novembre 1946
Sénat
Président ()
Depuis le
Élections
Gouvernement
Parti(s)
Gouvernement(s)
Depuis le

La Ire législature de la IVe République est un cycle parlementaire qui s'est ouvert le et s'est terminé le . Elle marque la victoire sans précédent du PCF alors que le MRP et la SFIO perdent des électeurs. Le tripartisme se poursuit.

Composition de l'exécutifModifier

 
Assemblée nationale en 1946

Groupes parlementairesModifier

Répartition des députés par groupes au [1]
Groupe parlementaire Députés
Membres Apparentés Total
COM Communistes 182 0 182
MRP & RAPS Mouvement républicain populaire et Républicain d'Action Paysanne et Sociale 170 3 173
SOC Section française de l'Internationale ouvrière 101 0 101
RRRS Républicain, radical et radical-socialiste 43 0 43
PRL Parti républicain de la liberté 35 3 38
RI Républicains indépendants 27 1 28
UDSR Union démocratique et socialiste de la Résistance 23 3 26
MIDFA Musulman Indépendant pour la Défense du Fédéralisme Algérien 8 0 8
Total de députés membre de groupes 598
Députés non-inscrits 20
Total des sièges pourvus 618
Total des sièges vacants et non attribués 1
Note
  • Il y a 6,8 % de femmes députées[2].

Président de l'AssembléeModifier

Président de l'Assemblée Nationale : Vincent Auriol (1946-1947) puis Édouard Herriot

Gouvernements successifsModifier

La Ire législature compte douze gouvernements :

Nom Dates du mandat Parti Coalition Président de l'Assemblée nationale de la Ire législature
(élections nov. 1946)
Présidents de la République
(dates du mandat)
  Léon Blum 3
Section française de l'Internationale ouvrière Tripartisme Vincent Auriol
 
Par intérim Léon Blum[3] 
  Paul Ramadier 1
Section française de l'Internationale ouvrière Édouard Herriot
 
Vincent Auriol
SFIO
 
(1947–1954)

Troisième Force
2
  Robert Schuman 1
Mouvement républicain populaire
  André Marie
Parti radical
  Robert Schuman 2
Mouvement républicain populaire
  Henri Queuille 1
Parti radical
  Georges Bidault 2
Mouvement républicain populaire
3
  Henri Queuille 2
Parti radical
  René Pleven 1
Union démocratique et socialiste de la Résistance
  Henri Queuille 3
Parti radical

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Élections législatives 1951 », sur www.france-politique.fr (consulté le 1er juillet 2018)
  2. Magazine Le Monde 2 des 18-19 avril 2004, page 89.
  3. Le président Albert Lebrun ayant été destitué par Pétain, les postes de chef du gouvernement provisoire de la République française (GPRF) et de chef de l'État sont confondus, et ce jusqu'à l'adoption de la constitution du 27 octobre 1946 et à la mise en place définitive, en janvier 1947, des institutions de la Quatrième République.