Ouvrir le menu principal

W. Franke Harling

compositeur, organiste, pianiste et chef d'orchestre américain d'origine anglaise
W. Franke Harling
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance William Franke Harling
Naissance
Londres
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique (d'origine)
Drapeau des États-Unis Américaine (naturalisé)
Décès (à 71 ans)
Sierra Madre
Californie, États-Unis
Profession Compositeur
Films notables Monte-Carlo (1930)
Shanghaï Express (1932)
Ceux de la zone (1933)
Âmes à la mer (1937)
La Chevauchée fantastique (1939)

William Franke Harling, né le à Londres (Angleterre), mort le à Sierra Madre (Californie), est un compositeur, organiste, pianiste et chef d'orchestre américain d'origine anglaise.

Connu comme W. Franke Harling ou Franke Harling, il s'illustre en particulier dans le domaine de la musique de film.

Sommaire

BiographieModifier

En 1888 (il a alors un an), ses parents et lui s'installent définitivement aux États-Unis. Après sa scolarité à Boston et New York, il revient à Londres en 1903, où il intègre la London Academy of Music and Dramatic Art et y apprend le piano, le violon, le violoncelle, l'orgue et la composition. De 1906 à 1908, il se perfectionne en piano et composition auprès de Théo Ysaÿe, au Conservatoire de Bruxelles (de plus, il exerce comme organiste et chef de chœur dans la capitale belge).

Il commence sa carrière de compositeur dans le domaine de la musique classique. On lui doit notamment trois poèmes élégiaques pour violoncelle et orchestre, des poèmes symphoniques (ex. : Monte Cassino - In Memoriam 1944) et des œuvres chorales (ex. : The Miracle of Time en 1916, ballade pour ténor, chœurs et orchestre). Pour le théâtre, il écrit des musiques de scène, dont celle pour Pan and the Young Shepherd, pièce créée à Broadway (New York) en 1918. Enfin, il est l'auteur de quelques opéras, dont deux influencés par le jazz, A Light from St. Agnes (créé à Chicago en 1925, joué au Théâtre des Champs-Élysées à Paris en 1929) et Deep River (représenté à Broadway en 1926).

À partir de 1928, W. Franke Harling est sollicité par le cinéma hollywoodien et compose ainsi des partitions originales pour une centaine de films américains, jusqu'en 1954. En outre, il contribue à des songs, dont plusieurs seront régulièrement utilisés à l'écran, tels Sing You Sinners (ex. : dans Une femme en enfer en 1955) ou Beyond the Blue Horizon (ex. : dans Le Parrain 3 en 1990).

Parmi ses films notables, mentionnons Monte-Carlo d'Ernst Lubitsch (1930), Shanghaï Express de Josef von Sternberg (1932), Ceux de la zone de Frank Borzage (1933), Âmes à la mer d'Henry Hathaway (1937), ou encore La Chanson du passé de George Stevens (1941).

Pour avoir collaboré à l'adaptation de la musique utilisée dans La Chevauchée fantastique de John Ford (1939), il gagne en 1940 un Oscar de la meilleure musique de film (outre deux autres nominations).

Filmographie partielleModifier

Compositions classiques (sélection)Modifier

  • 1916 : The Miracle of Time, ballade pour ténor, chœurs et orchestre
  • 1918 : Alda, opéra en trois actes (création à Boston)
  • 1919 : Before the Dawn, idylle persane pour chœur d'hommes et orchestre
  • 1925 : A Light from St. Agnes, tragédie lyrique en un acte, livret de Minnie Maddern Fiske, d'après sa pièce éponyme (création à Chicago)
  • 1926 : Deep River, opéra en trois actes, lyrics et livret de Laurence Stallings, avec Luis Alberni (à Broadway)
  • 1944 : Monte Cassino - In Memoriam 1944, poème symphonique

Théâtre (sélection)Modifier

À Broadway

DistinctionsModifier

NominationsModifier

RécompenseModifier

Référence bibliographiqueModifier

Liens externesModifier