Ouvrir le menu principal

Visite décennale des réacteurs nucléaires

(Redirigé depuis Visite décennale)

La visite décennale des réacteurs nucléaires est un arrêt de tranche (arrêt de la production pour changer une partie du combustible nucléaire) particulier car il est associé à des essais et tests spécifiques de grande ampleur. Lors de la visite décennale est également réalisé un réexamen périodique de sûreté (en anglais periodic safety review), il s'agit d'un bilan réglementaire approfondi permettant d’analyser le respect des nouvelles normes depuis la dernière visite décennale, ainsi que la prise en compte du retour d’expérience du parc nucléaire mondial. La durée d’une VD est de 5 mois environ.

En FranceModifier

En France, chaque réacteur nucléaire a une visite décennale environ tous les 10 ans (dépend de la longueur des « cycles » entre deux rechargements). Comme à chaque arrêt de tranche pour rechargement, cela donne lieu à des interventions à l’occasion de l’arrêt du réacteur visité pendant lesquels trois types d’opérations sont réalisées : le rechargement du combustible nucléaire, la maintenance et les modifications de matériels[1], auxquels se rajoutent pendant une visite décennale des essais de grande ampleur (voir paragraphe « étapes techniques »).

Selon EDF, les visites décennales durent une centaine de jours, soit environ deux fois plus longtemps qu’un arrêt pour simple rechargement du combustible. La sous-traitance des activités de maintenance, qui représente 80 à 85 % du volume total[2], emploie sur l’ensemble du parc nucléaire français environ 20 000 intervenants extérieurs[3] surnommés les « nomades du nucléaire »[4].

Étapes techniquesModifier

Une visite décennale d’un réacteur nucléaire comprend 3 essais majeurs :

épreuve hydraulique du circuit primaire 
pendant laquelle la pression est portée à environ 200 bars au lieu des 155 bars de pression nominale d’exploitation[5].
inspection de la cuve du réacteur 
à l’aide d’un robot muni d’outils de contrôle de l’intégrité de toutes soudures et du revêtement[6]
épreuve enceinte 
ou test de résistance de l’enceinte en béton qui entoure le bâtiment réacteur, gonflé à 4 ou 5 fois la pression atmosphérique par une dizaine de compresseurs[7].

Organismes acteurs dans une visite décennaleModifier

Lors d’une visite décennale, l’ASN possède, selon la loi française, la responsabilité de faire part de sa position sur l’aptitude du réacteur à la poursuite d’exploitation, sans toutefois que cet avis ne constitue une autorisation pour dix ans[8]. L’ASN, pour conforter sa position, s’appuie sur l’institut de recherche IRSN et sur des groupes permanents d’une trentaine d’experts (GPR) nommés par l’ASN. Le GPR comprend des actifs et des retraités du nucléaire et des professionnels du génie civil ou du facteur humain[9].

À la demande des Commissions locales d’Informations, le Groupement des scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire (GSIEN) a réalisé des expertises indépendamment d’EDF lors de certaines visites décennales.

Parc français des réacteurs nucléairesModifier

 
Carte des centrales françaises en activité, classées selon leur puissance
 
Calendrier de construction des centrales nucléaires françaises
 
Pyramide des âges des 58 réacteurs français

En 2011, la France compte 19 centrales nucléaires en exploitation pour un total de 58 réacteurs nucléaires. Ces réacteurs sont de la filière à eau pressurisée. Le parc des 58 réacteurs est constitué de :

Calendrier des visites décennalesModifier

« La date qui conditionne une visite décennale est celle de l’épreuve hydraulique du circuit sous pression (EHY)[10]. Une EHY n° 0 est faite avant d’installer la première recharge de combustible. À la fin du premier cycle d’usure de ce combustible, une visite compète (VC) est réalisée au cours de laquelle une nouvelle épreuve hydraulique est effectuée (EHY n° 1). La date de cette EHY n° 1 conditionne la visite décennale à venir. Lors de cette VD une nouvelle EHY doit être faite, qui, à son tour, reconditionne la programmation de la VD suivante »[10].

NB * : les dates en italique sont les dates prévisionnelles calées généralement et au plus tard, après 10 ans d’exploitation depuis la VD précédente (épreuve hydraulique du circuit primaire), donc en tenant compte des arrêts d’exploitation pendant la période considérée[11]. En raison de l’ouverture du marché, les ajustements des dates d’arrêt programmé ne sont généralement pas annoncés à l’avance pour raisons commerciales (impact potentiel sur le prix du kWh). Les périodes d’arrêt sont publiées sur le site de l’ASN[12].

Nom du réacteur Palier Mise en service 1re visite décennale 2e visite décennale 3e visite décennale 4e visite décennale
BELLEVILLE-1 P’4 1988 2000[2] 2010[13]
BELLEVILLE-2 P’4 1989 1999[2] 2009[14]
BLAYAIS-1 : CP1 1981 1992[2] 2003[15] 2012[16]
BLAYAIS-2 CP1 1983 1993[2] 2003[2] 2013[17]
BLAYAIS-3 CP1 1983 1994[2] 2004[2] 2014[18]
BLAYAIS-4 CP1 1983 1995[2] 2005[19] 2015*
BUGEY-2 CP0 1979 1990[20] 2000[2] 2010[21]
BUGEY-3 CP0 1979 1991[20] 2002[2] 2013[22],[23]
BUGEY-4 CP0 1979 1990[20] 2001[2] 2011[24]
BUGEY-5 CP0 1980 1991[20] 2001[2] 2011[25]
CATTENOM-1 P’4 1987 1997[2] 2006[26] 2016[27].
CATTENOM-2 P’4 1988 1998[2] 2008[28]
CATTENOM-3 P’4 1991 2001[2] 2011[29]
CATTENOM-4 P’4 1992 2003[2] 2013[30]
CHINON-B-1 CP2 1984 1994[2] 2003[2] 2013
CHINON-B-2 CP2 1984 1996[2] 2006[31]
CHINON-B-3 CP2 1987 1999[2] 2009[32]
CHINON-B-4 CP2 1988 2000[2] 2010[33]
CHOOZ-B-1 N4 2000 2010[34]
CHOOZ-B-2 N4 2000 2009[35]
CIVAUX-1 N4 2002 2011[36]
CIVAUX-2 N4 2002 2012[37]
CRUAS-1 CP2 1984 1995[2] 2005[2] 2014*[38]
CRUAS-2 CP2 1985 1997[2] 2007[2] 2018[39]
CRUAS-3 CP2 1984 1994[2] 2004[2] 2014*[38]
CRUAS-4 CP2 1985 1996[2] 2006[2] 2016[40]
DAMPIERRE-1 CP1 1980[41] 1990[41] 2001[41] 2011[42]
DAMPIERRE-2 CP1 1981[41] 1991[41] 2002[41] 2012[43]
DAMPIERRE-3 CP1 1981[41] 1992[41] 2003[41] 2013
DAMPIERRE-4 CP1 1981[41] 1993[41] 2004[41] 2014*
FESSENHEIM-1 CP0 1978 1989[20] 1999 2009[44]
FESSENHEIM-2 CP0 1978 1990[20] 2001[45] 2011[46]
FLAMANVILLE-1 P4 1986 1997[2] 2008[47]
FLAMANVILLE-2 P4 1987 1998[2] 2008[48]
GOLFECH-1 P’4 1991 2001[2] 2012[49]
GOLFECH-2 P’4 1994 2004[15] 2014*
GRAVELINES-1 CP1 1980 1990[20] 2001[2] 2011[50]
GRAVELINES-2 CP1 1980 1991[2] 2002[2] 2013[51]
GRAVELINES-3 CP1 1981 1992[2] 2002[2] 2012[52]
GRAVELINES-4 CP1 1981 1993[2] 2003[2] 2014*
GRAVELINES-5 CP1 1985 1996[2] 2006[53]
GRAVELINES-6 CP1 1985 1997[2] 2008[54]
NOGENT-1 P’4 1988 1998[2] 2009[55]
NOGENT-2 P’4 1989 1999[2] 2010[56]
PALUEL-1 P4 1985 1996[2] 2006[57]
PALUEL-2 P4 1985 1995[2] 2005[58] 2015[59]
PALUEL-3 P4 1986 1997[2] 2007[60]
PALUEL-4 P4 1986 1998[2] 2008[61]
PENLY-1 P’4 1990 2002[2] 2011[62] 2021*[63]
PENLY-2 P’4 1992 2004[2] 2014*[63]
ST. ALBAN-1 P4 1986 1997[2] 2007[64] 2017
ST. ALBAN-2 P4 1987 1998[2] 2008[65] 2018
ST. LAURENT-B-1 CP2 1983 1996[66] 2005[67] 2015[68]
ST. LAURENT-B-2 CP2 1983 1993[66] 2003[2] 2013[69]
TRICASTIN-1 CP1 1980 1990[20] 1999[2] 2009[70] 2019[71]
TRICASTIN-2 CP1 1980 1991[2] 2000[2] 2011[72]
TRICASTIN-3 CP1 1981 1992[2] 2001[2] 2012[73]
TRICASTIN-4 CP1 1981 1992[2] 2004[2] 2014*

Incidents lors des visites décennalesModifier

En décembre 2000, la deuxième visite décennale du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fessenheim a révélé un problème de vidange trop rapide de certains réservoirs d’eau, occasionnant un incident de niveau 1 sur l’échelle INES[74].

Le 28 mai 2011, un agent d’une entreprise prestataire a été contaminé lors de la troisième visite décennale du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Dampierre. Cet incident a été classé au niveau 1 de l’échelle INES[75]. L’incident n’ayant été déclaré qu’en mars 2012, soit plus de neuf mois après sa survenance, le Réseau Sortir du nucléaire a porté plainte le 13 juillet 2012 car cette déclaration tardive constitue un délit au sens de l’article L 596-27 V du Code de l’environnement[76].

Le lundi 19 mars 2012, un incident de gammagraphie est survenu au cours du contrôle radiographique d’une soudure d’une tuyauterie dans le bâtiment du réacteur n° 1 de la centrale nucléaire du Blayais, à l’arrêt pour sa troisième visite décennale. Cet incident est classé au niveau 1 de l’échelle INES[77].

RéférencesModifier

  1. Périodes de maintenance, sur le site de l'ASN - 22 mars 2012
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg et bh Rapport de l'OPECST - 2003 : La durée de vie des centrales et les nouveaux types de réacteurs
  3. EDF - Espace Prestataires du Nucléaire - Chiffres-clés, sur le site prestataires-nucleaire.edf.com
  4. Les travailleurs du nucléaire à petite vapeur, L'Est-Éclair du 17 juin 2009
  5. À la centrale nucléaire de Golfech on s'apprête à faire monter la pression, La Dépêche - 25 avril 2012
  6. La Dépêche - 26 mars 2012 : La "MIS" sera le robot star de la visite décennale
  7. Connexion - journal externe de la centrale de Civaux n°24, sur le site energie.edf.com - avril 2012
  8. Visites décennales, sur le site de l'Association nationale des Commissions locales d'information
  9. Quatre acteurs pour les troisièmes visites décennales, sur le site irsn.fr
  10. a et b [PDF] Rapport de l'OPECST sur la durée de vie des centrales nucléaires et les nouveaux types de réacteurs, C.Bataille C.Birraux, sur le site assemblee-nationale.fr, mai 2003
  11. Legifrance - Ordonnance n° 2012-6 du 5 janvier 2012 modifiant les livres Ier et V du code de l'environnement - Sous-section 3 - Fonctionnement - Art. L. 593-18 et suivants
  12. ASN - Détails des arrêts de réacteurs de centrales nucléaires par site
  13. Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 1, sur le site asn.fr du 7 septembre 2010
  14. Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 2, sur le site asn.fr du 25 novembre 2009
  15. a et b http://www.mesure-radioactivite.fr/public/acteur70.html
  16. 20 Minutes - 30/01/2012 : Le Blayais à l'épreuve de la visite décennale
  17. ASN - 22/03/2012 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 2
  18. « Centrale nucléaire du Blayais : le réacteur n°3 arrêté jusqu'en mai 2015 », sur http://www.sudouest.fr/, (consulté le 3 juillet 2015)
  19. ASN mise à jour du 25 janvier 2006 « Le réacteur no 4 de la centrale nucléaire du Blayais a été arrêté pour sa deuxième visite décennale du 9 juillet au 9 octobre 2005. »
  20. a b c d e f g et h Gazette nucléaire n° 119/120, août 1992
  21. Enviscope - 11/10/2010 : « Centrale de Bugey : visite décennale positive pour le réacteur 2 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  22. Enviscope - 30/04/2012 ; « Bugey: Sortir du Nucléaire estime que la visite décennale est en retard »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  23. Collectif Stop-Bugey - 30 avril 2012 : Centrale nucléaire du Bugey : EDF déroge aux règles de sûreté
  24. Enviscope - 8/02/2011 : « Troisième visite décennale pour le réacteur 4 de Bugey »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  25. ASN - 17/01/2012 : Arrêt pour troisième visite décennale du réacteur no 5
  26. ASN - 27/09/2006 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 1
  27. « Le grand carénage de 2016, ça s’anticipe », sur http://www.republicain-lorrain.fr, (consulté le 29 février 2016).
  28. ASN - 27/08/2008 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 2 de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle)
  29. ASN - 3/05/2011 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 3 de la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle)
  30. Le Quotidien Luxembourgeois - 16/06/2011 : Cattenom dans l'après-Fukushima
  31. ASN - 27/01/2007 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 2
  32. ASN - 21/12/2009 : Poursuite de l’épreuve hydraulique décennale du CPP du réacteur no B3
  33. ASN - 20/12/2010 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no B4
  34. L'Union - 9/09/2010 : CNPE de Chooz : la visite décennale a pris fin
  35. ASN - 24/07/2009 : Arrêt pour première visite décennale du réacteur no 2 de la centrale nucléaire de Chooz (Ardennes)
  36. ASN - mise à jour du 26 décembre 2011 « Le réacteur no 1 de la centrale nucléaire de Civaux a été arrêté pour sa première visite décennale du 13 août au 4 décembre 2011. »
  37. ASN - mise à jour du 25 octobre 2012 « Le réacteur no 2 de la centrale nucléaire de Civaux a été arrêté pour sa première visite décennale du 18 février au 1er octobre 2012. »
  38. a et b Le Dauphiné - 22/01/2012 : La prochaine visite décennale en ligne de mire
  39. « Arrêt pour visite décennale du réacteur 2 », sur asn.fr, (consulté le 5 juin 2018)
  40. « Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible associé à la visite décennale du réacteur 4 », sur asn.fr, (consulté le 5 juin 2018)
  41. a b c d e f g h i j k et l EDF Dampierre février 2013 : La centrale nucléaire de Dampierre en Burly - Dossier de presse février 2013
  42. EDF - août 2011 : Actualités Environnement n°81
  43. La Nouvelle République - 13/02/2012 : Nucléaire : visite décennale à Dampierre
  44. ASN - 18/05/2010 : Arrêt pour troisième visite décennale du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Fessenheim
  45. Gazette nucléaire n°193/194, février 2002
  46. Le Figaro - 13/04/2011 : Fessenheim: visite décennale lundi
  47. ASN - 21/07/2008 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 1
  48. ASN - 24/12/2008 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 2
  49. La dépêche - 25 avril 2012 : À la centrale nucléaire de Golfech on s'apprête à faire monter la pression
  50. Assemblée de Défense de l’Environnement du Littoral Flandre-Artois (ADELFA) - 24 avril 2012 : Gravelines : une visite décennale qui joue les prolongations
  51. Gravelines infos 09 avril 2013 : EDF Gravelines infos - Lettre d'information de la centrale de Gravelines "L'unité de production no 2 a été mise à l’arrêt samedi 6 avril pour sa troisième visite décennale"
  52. 20 Minutes - 24/05/2012 : EDF investit pour tenir jusqu'à 60 ans
  53. ASN - 4/07/2006 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 5
  54. ASN - 11/01/2008 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 6
  55. ASN - 30/10/2009 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 1
  56. ASN - 4/05/2010 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 2 de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine
  57. ASN - 21/08/2006 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 1
  58. ASN - 26/08/2005 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 2
  59. « Gros lifting pour le deuxième réacteur de la centrale nucléaire de Paluel », sur http://www.paris-normandie.fr/, (consulté le 3 juillet 2015)
  60. ASN - 22/11/2007 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 3
  61. ASN - 12/12/2008 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 4
  62. ASN - 17/01/2012 : Arrêt pour visite décennale du réacteur no 1
  63. a et b Les réacteurs de Penly et Paluel vont renaître - paris-normandie.fr, le 4 février 2013
  64. ASN - 6/02/2008 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 1
  65. ASN - 20/08/2008 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 2
  66. a et b Blog sur Saint Laurent des Eaux
  67. ASN - 15/11/2005 : Arrêt pour deuxième visite décennale du réacteur no 1
  68. « Visite décennale : une opération impressionnante et millimétrée », sur http://www.lanouvellerepublique.fr/, (consulté le 3 juillet 2015)
  69. http://www.usinenouvelle.com/article/voyage-au-coeur-d-un-reacteur-nucleaire.N195967
  70. ASN - 28/09/2009 : Arrêt pour troisième visite décennale du réacteur no 1 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)
  71. « ÉVOLUTION DE L’OFFRE EN FRANCE », (consulté le 27 juillet 2016)
  72. ASN - 8 juillet 2011 : Arrêt pour troisième visite décennale du réacteur no 2
  73. ASN - 21/08/2012 : Arrêt pour troisième visite décennale du réacteur no 3 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)
  74. ASN - 1er octobre 2000 : Réacteur 2 Vitesse de vidange trop rapide des accumulateurs d'eau borée du système d'injection de sécurité
  75. ASN - 16 mars 2012 : Contamination externe à la nuque d’un agent lors d’une intervention dans le bâtiment du réacteur n° 1
  76. Dampierre-en-Burly - Contamination externe d’un agent lors d’une intervention, sur le site groupes.sortirdunucleaire.org, consulté le 8 décembre 2012
  77. ASN - 28 mars 2012 : Incident de gammagraphie lors d’un contrôle, sur le site asn.fr

AnnexesModifier