Ouvrir le menu principal

Viaduc de l'Arrêt-Darré

pont de Lhez, France

Le Viaduc de l'Arrêt-Darré est un pont routier français en courbe de 512 mètres de longueur emprunté par l'autoroute A64 Toulouse-Bayonne situé sur la commune de Lhez dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.

Viaduc de l'Arrêt-Darré
Le viaduc dans le sens Bayonne-Toulouse
Le viaduc dans le sens Bayonne-Toulouse
Géographie
Pays France
Région Occitanie
Hautes-Pyrénées
Commune Lhez
Coordonnées géographiques 43° 11′ 49,68″ N, 0° 11′ 26,88″ E
Fonction
Franchit L'Arrêt-Darré - RN117
Fonction Pont autoroutier
Itinéraire A64 - E80
Caractéristiques techniques
Type poutre-caisson
Longueur 512 m
Portée principale 100 m
Largeur 22,40 m
Matériau(x) Béton précontraint
Construction
Construction 1984-1987
Inauguration 1987
Mise en service 1987
Concepteur CETE Sud-Ouest
Architecte(s) Alain Spielmann
Entreprise(s) CITRA
Gestion
Concessionnaire ASF

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
localisation

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
localisation

Implantation géographiqueModifier

L'Arrêt-Darré est une rivière qui prend sa source à Bagnères-de-Bigorre, c'est un affluent gauche de l'Arros, dans le bassin versant de l'Adour. Le viaduc, qui a pris son nom, l'enjambe allégrement ainsi que la RN 117 entre deux versants de la vallée d'une largeur bien supérieure à celle de la rivière. La hauteur maximale au-dessus de la rivière est de 43 m.

CaractéristiquesModifier

Le viaduc a été construit en deux ans et huit mois, avec une centrale à béton installée à proximité du site durant la fabrication, de 1984 à 1987. Les quantités de béton mises en œuvre sont de 5 000 m3 pour les appuis et fondations et de 7 580 m3 pour le tablier. La quantité d’aciers passifs pour les appuis et fondations est de 505 tonnes et de 1 300 tonnes pour le tablier. Les aciers de précontrainte transversale sont de 72,5 tonnes, de 165 tonnes pour la précontrainte longitudinale intérieure et de 144 tonnes pour la précontrainte longitudinale extérieure.

Le basculement des fléaux du tablier (chacun de 3 200 tonnes) a dû prendre en compte la courbure du pont (rayon de 1 250 m) et la pente de 3,78%.

Conservation de la natureModifier

Des espèces protégées de chauves-souris comme le petit rhinolophe (Rhinolophus hipposideros) et le murin de grande taille (Myotis myotis/blythii) ont adopté le viaduc. Des conventions de protection ont été entérinées et des petits aménagements appropriés ont été réalisés pour optimiser la présence des animaux[1].

Travaux en perspectiveModifier

Moins de deux mois après l’effondrement du Pont Morandi le 14 août 2018 à Gênes, Élisabeth Borne, ministre des transports, a publié une liste de 23 ponts français nécessitant des travaux. Avec 21 autres ponts en France, le viaduc de l’Arrêt Darré est de ceux dont la qualité, la structure sont certes altérées et nécessitent des réparations mais sans cependant présenter un caractère d’urgence[2].

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « ASF, 2 ans après : Quels aménagements pour quels résultats ? », sur Nature Midi-Pyrénées (consulté le 28 août 2018)
  2. « Découvrez les vingt-trois ponts français dont l'état est "altéré" », sur Francetvinfo.fr, (consulté le 19 décembre 2018)