Venom (film, 2018)

film de Ruben Fleischer, sorti en 2018
Venom
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre original Venom
Réalisation Ruben Fleischer
Scénario Kelly Marcel
Jeff Pinkner
Scott Rosenberg
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Marvel Entertainment
Arad Productions
Matt Tolmach Productions
Pascal Pictures
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Super-héros
Durée 112 minutes
Sortie 2018

Série Sony's Spider-Man Universe

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Venom est un film de super-héros américain réalisé par Ruben Fleischer, sorti en 2018. Il s'agit de l’adaptation cinématographique du personnage Venom, ennemi de Spider-Man, publié par Marvel Comics. Ce film est le premier volet de l'univers de fiction développé par Columbia Pictures et Marvel Entertainment, le Sony's Spider-Man Universe.

SynopsisModifier

Lors d'une expédition d'exploration, un vaisseau spatial de la Life Foundation (en) retourne sur Terre avec à son bord quatre échantillons de symbiotes extraterrestres. Mais durant l'entrée dans l'atmosphère terrestre, le vaisseau connaît une avarie et s'écrase dans l'est de la Malaisie. Depuis son immense complexe à San Francisco, Carlton Drake, puissant et mystérieux PDG de la fondation, gère les opérations. Il parvient à faire rapatrier trois des quatre échantillons. Le quatrième s'est enfui en prenant possession du corps d'une femme âgée.

À San Francisco, le journaliste Eddie Brock est chargé d'interviewer Carlton Drake, après de nombreuses rumeurs prétendant que la Life Foundation utilise des cobayes humains. Eddie trouve des éléments dans les courriels de l'ordinateur de sa fiancée, Anne Weying, avocate dont le cabinet collabore étroitement avec la Life Foundation. Mais en accusant publiquement Drake de tuer ses cobayes sans apporter de preuve formelle, il est renvoyé de son travail et perd en même temps sa fiancée et son appartement.

Six mois plus tard, Eddie vit de petits boulots et habite dans un appartement miteux. Pendant ce temps, Drake conduit des expériences d'union entre les symbiotes et des hôtes animaux, puis humains, entraînant la mort de ses cobayes. Choquée, l'une de ses collaboratrices, Dora Skirth, contacte Eddie et lui demande son aide pour exposer au public les expériences de Drake. D'abord réticent, Eddie accepte finalement après avoir vu Anne qui le tient toujours pour responsable de leur rupture et désormais en couple avec Dan Lewis, un médecin. Dora le fait pénétrer dans le laboratoire et le journaliste se met à prendre des photos avec son portable lorsqu'il découvre Maria, une connaissance sans abri, qui meurt après lui avoir transmis l'un des symbiotes qui va petit à petit prendre le contrôle de son corps et de son esprit, ce qui lui permet d'échapper aux agents de sécurité du laboratoire.

De retour chez lui, Eddie est victime d'un étrange comportement et ne comprend pas encore qu'un être extraterrestre portant le nom de Venom a pris le contrôle de son corps. Cet être, qui dialogue avec lui (sans que les personnes autour de lui ne l'entendent), possède une force gigantesque et peut transformer son corps pour résister aux balles, créer différents projectiles et armes, ou encore escalader des gratte-ciel. Venom est très souvent affamé et il lui arrive de dévorer tout ce qui lui tombe sous la main (ce qui mettra Eddie dans de très gênantes situations). À la suite d'une poursuite dans San Francisco avec les hommes de main de Drake menés par Roland Treece, Venom se présente à Eddie pour lui annoncer que ce sont lui et ses congénères symbiotes qui ont trouvé les astronautes de la Life Foundation (et non l'inverse) et qu'il a besoin de s'emparer de la fusée de Drake pour aller chercher ses congénères. Eddie accepte à contrecœur de l'aider mais décide d'abord de retourner sur son ancien lieu de travail pour pouvoir prouver qu'il avait raison au sujet de Drake. Malgré le portier qui refusait de laisser entrer Eddie dans l'immeuble, Eddie parvient à monter dans le bureau de son ancien patron et fait face à toute une unité du SWAT que Venom terrasse. Alors qu'il s'apprête à dévorer le dernier survivant, il est repéré par Anne qui ordonne à Eddie de la suivre à l'hôpital où lui et son symbiote sont séparés l'un de l'autre par une IRM, car Dan tenait à annoncer à Eddie que le symbiote était en train de le dévorer de l'intérieur (il lui avait déjà fait une première IRM et cela a perturbé Venom, vulnérable aux sons de fréquences très élevées). Eddie se fait ensuite capturer par les hommes de Drake.

Le symbiote qui s'était échappé en Malaisie, appelé Riot, parvient, après de multiples transferts dans différents corps humains ou animaux, à habiter le corps de Drake. Eddie se réveille confronté à Drake et Riot — les deux symbiotes restants dans le laboratoire étant morts — qui veulent tous deux savoir où se trouve Venom, mais Eddie l'ignore. Ils se mettent alors d'accord pour aller chercher le peuple des symbiotes qui fusionnera avec l'humanité. Pendant ce temps, Eddie est sauvé de Treece par Anne (qui a fusionné avec Venom) et se dépêche d'aller arrêter Drake et Riot, une fois que Venom l'a récupéré ; en chemin, Venom avoue à Eddie que le journaliste l'a fait changer d'avis au sujet d'aller chercher les autres symbiotes et qu'il a décidé de rester sur Terre.

Tous deux combattent finalement Riot qui se révèle être beaucoup plus fort que Venom. Tandis que Drake et Riot tentent de s'enfuir à bord d'une fusée, Venom réussit à les arrêter en les faisant périr dans l'explosion de la fusée, mais il semble se sacrifier pour permettre à Eddie de survivre.

Quelques jours plus tard, Eddie récupère son travail de journaliste, après avoir montré les preuves relatives à Drake. Il annonce à Venom qu'il ne devra faire désormais du mal qu'aux méchants. Alors qu'ils font les courses dans une épicerie, Venom tue un racketteur qu'Eddie avait laissé échapper avant d'acquérir ses pouvoirs. Le film se termine lorsque Venom dit à Eddie qu'ils peuvent faire tout ce qu'ils veulent.

Scène à mi-générique

Eddie Brock va interviewer le tueur en série Cletus Kassady dans une prison de haute sécurité. Le prisonnier lui annonce qu'il sortira un jour et qu'il y aura alors un « carnage » ce qui constitue l'annonce indirecte et évidente d'une suite.

Scène post-générique

Une longue scène post-générique dévoile les premières images du film d'animation Spider-Man: New Generation[1] : dans un autre monde, Miles Morales, un adolescent déguisé en Spiderman échappe à un motard masqué, le Rôdeur, et se retrouve dans un cimetière enneigé où il se recueille sur la tombe de son modèle Peter Parker. Or, un homme inanimé, qui ressemble à Parker et du corps duquel jaillit du fil d'araignée, tombe à côté de lui. En voulant le sauver de ses poursuivants, l'adolescent se retrouve embarqué dans une spectaculaire course accroché à une rame de métro.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[5] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6]

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Eddie Brock (premier personnage à « endosser » le costume du symbiote Venom) apparaît pour la première fois dans la série de comics The Amazing Spider-Man (1984). Au cinéma, il est incarné par Topher Grace dans Spider-Man 3 de Sam Raimi en 2007, l'antagoniste du film avec l'homme-sable[7], une représentation assez critiquée par les fans, dont il semblerait que son inclusion était une demande forcée des producteurs[8],[9]. Le producteur Avi Arad annonce dès qu'un spin-off sur le personnage est envisagé[10].

En , Sony Pictures confirme que Venom est toujours en développement, tout comme une éventuelle suite à Spider-Man 3. Le studio veut développer des films dérivés, à l'instar de ceux produits par la 20th Century Fox sur Wolverine. Le studio charge initialement le scénariste Jacob Estes d'écrire une ébauche, avant de chercher de nouvelles idées auprès d'autres auteurs. En , Sony engage Paul Wernick et Rhett Reese. Ils sont chargés d'écrire un nouveau script, alors que le retour de Topher Grace est alors envisageable[11],[12]. Un an plus tard, le duo Wernick/Reese écrit une nouvelle version du scénario[13]. En , Gary Ross, qui avait travaillé sur le script du projet avorté Spider-Man 4 de Sam Raimi, est chargé de réécrire le script de Venom et est même annoncé comme réalisateur potentiel. La participation de Topher Grace est alors remise en cause[14]. En , Sony annonce que la franchise Spider-Man va être rebootée car Sam Raimi décide alors de ne pas aller au-delà de Spider-Man 3 (2007)[15]. En , Sony maintient son intérêt pour un film Venom et souhaite capitaliser sur la sortie du reboot The Amazing Spider-Man (Marc Webb, 2012). Le studio contacte alors Josh Trank pour remplacer Gary Ross, parti pour mettre en scène Hunger Games (2012)[16]. En , les producteurs Avi Arad et Matt Tolmach discutent des liens éventuels entre Venom et The Amazing Spider-Man, dans un modèle similaire aux films de l'univers cinématographique Marvel. Avi Arad décrit cependant le projet comme un film unique (« an Eddie Brock story ») alors que Matt Tolmach ajoute qu'ils pourraient croiser d'autres personnages un jour ou l'autre[17].

En , Sony annonce qu'avec The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (2014), ils vont établir un univers partagé avec les personnages Marvel qui leur appartiennent au cinéma, dont Venom. Avi Arad et Matt Tolmach en seront les producteurs, alors que Alex Kurtzman, Roberto Orci et Ed Solomon sont chargés d'écrire Venom, Kurtzman étant également choisi comme réalisateur[18]. En , Avi Arad et Matt Tolmach rapportent que Venom sortira entre The Amazing Spider-Man 3 (alors prévu pour ) et The Amazing Spider-Man 4[19]. Cependant, The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (2014) déçoit au box-office et remet en cause les projets de Sony. The Amazing Spider-Man 3 est alors repoussé à 2018 et Venom à 2017. Alex Kurtzman demeure attaché au poste de réalisateur et de coscénariste, avec Ed Solomon[20]. En , Sony et Marvel Studios annoncent un partenariat pour produire un nouveau film Spider-Man intégré à l'univers cinématographique Marvel[21]. Alors que The Amazing Spider-Man 3 et 4 sont définitivement annulés, Sony décide de maintenir les projets spin-off, mais sans l'aide des studios Marvel[22],[20].

Venom est relancé en . Avi Arad et Matt Tolmach en sont toujours les producteurs mais le scénario est cette fois repris par Dante Harper. Le projet est repensé comme un film unique, non lié aux films Sony ni au nouveau film coproduit avec Marvel Studios, Spider-Man: Homecoming (Jon Watts, 2017)[23]. En , Sony annonce une sortie pour octobre 2018 mais ajoute qu'Alex Kurtzman n'en est plus le réalisateur. Un nouveau scénario est écrit par Scott Rosenberg et Jeff Pinkner[24]. En , Sony annonce que Ruben Fleischer réalisera le film et que Venom sera le premier du « Sony's Marvel Universe » et qu'il n'est pas considéré comme le spin-off d'un autre film[25]. En , il est annoncé que la scénariste Kelly Marcel a procédé à une réécriture du scénario[26].

Distribution des rôlesModifier

Topher Grace, qui avait incarné Eddie Brock / Venom dans Spider-Man 3 (2007), devait un temps reprendre son rôle. Le projet sera cependant plusieurs fois repoussé et la participation de l'acteur sera remise en cause. En , Sony annonce que Tom Hardy incarne finalement le personnage d'après le rôle de Bane dans The Dark Knight Rises[25].

En , Riz Ahmed est en négociations avancées pour un rôle, pour lequel Matt Smith, Pedro Pascal et Matthias Schoenaerts étaient également envisagés[27],[28].

En , Michelle Williams entre en négociation pour incarner une district attorney amoureuse du personnage principal[29]. En , Jenny Slate, Reid Scott et Scott Haze sont eux aussi évoqués pour rejoindre la distribution[30],[31],[32].

TournageModifier

Le tournage débute le [33]. Il a lieu à Atlanta et New York[34]. Les scènes avec le personnage de Venom sont en partie tournées grâce à la capture de mouvement[35].

MusiqueModifier

Venom
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Ludwig Göransson
Sortie
Durée 55:22
Genre musique de film
Label Sony Classical

Albums de Ludwig Göransson

Bandes originales de Sony's Marvel Universe

Ludwig Göransson est annoncé comme compositeur de la musique de Venom en . Il avait déjà travaillé avec le réalisateur Ruben Fleischer pour 30 minutes maximum (2011)[36] et composé la bande originale d'un film Marvel (Black Panther de Ryan Coolger sorti huit mois avant Venom). En , le rappeur américain Eminem révèle qu'il a participé à la bande originale de Venom[37]. La sortie surprise de son album studio Kamikaze le dévoile la présence du titre Venom (Music from the Motion Picture). On retrouve également dans le film Our Love de Gary Clark, Jr. ou encore So He Won't Break des Black Keys[38].

Liste des titres[39]
No Titre Durée
1. Space Exploration 4:24
2. Symbiotes Arrive 2:03
3. First Contact 3:29
4. Eddie's Blues 4:50
5. Run, Eddie, Run 1:47
6. What's Wrong with Me 2:33
7. Panic at the Bistro 1:23
8. Humans... Such Poor Design 2:55
9. Self Defense 3:38
10. Pedal To The Metal 3:50
11. Eyes, Lungs, Pancreas 2:45
12. You Want Up? 1:40
13. Venom Rampage 3:03
14. Annie, I'm Scared 1:47
15. Parasite 2:57
16. Unexpected Ally 0:51
17. Battle on the Launch Pad 8:18
18. You Belong With Us 3:09
55:22

AccueilModifier

CritiquesModifier

Venom
Score cumulé
SiteNote
Metacritic35/100
Rotten Tomatoes30 %
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Première 
Le Figaro 
Le Pont 
Télérama 

PresseModifier

À l'étrangerModifier

Le film est dans l'ensemble très mal reçu par la critique presse : 30 % sur Rotten Tomatoes[40], 35100 sur Metacritic[41].

Le film est un « mélange joyeusement stupide de Catwoman et The Mask » selon Scott Mendelson de Forbes.

En FranceModifier

Les critiques françaises sont aussi négatives : le film affiche un score de 1.85 de critiques presse sur Allociné.

Pour Le Point, « ce blockbuster sans âme ridiculise son anti-héros et sa star, Tom Hardy. »[42].

Du point de vue des Inrockuptibles, « le film semble extirpé d'une "ère pré-MCU" dont on ne sait jamais s'il lui rend hommage, ou s'il n'est qu'involontairement ringard. »[43].

L'antagoniste Carlton Drake est aussi décrié bien que plusieurs critiques comparent le personnage avec Elon Musk[44],[45],[42].

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
213 515 506 $[46] 16
  Chine 272 243 405 $[46] 8
  France 2 284 848 entrées[47] 12
  Allemagne 1 378 027 entrées[47] 15
  Italie 1 236 377 entrées[47] 8
  Espagne 1 531 881 entrées[47] 13
  Total hors États-Unis 642 569 645 $[46] 17
  Total mondial 856 085 151 $[46] 17

Malgré ses mauvaises critiques, le film est un succès au box-office pour avoir obtenu 205 millions de dollars dans le monde pour son premier week-end d'exploitation[48]. En novembre 2018, la recette s'élève à 779,5 millions de dollars dépassant à l'occasion, chaque film de la saga X-Men (notamment Deadpool 2), Spider-Man 2, Les Gardiens de la Galaxie[49] avant d'atteindre plus de 800 millions de dollars le 26 novembre 2018[50].

Suite et univers partagéModifier

Après une première tentative abandonnée avec les deux films The Amazing Spider-Man de Marc Webb, Sony veut, avec le film Venom relancer son idée d'univers filmique partagé. Sous le nom de Sony Pictures Universe of Marvel Characters, il mettrait en avant les personnages secondaires liés à la franchise Spider-Man dont Sony détient encore les droits. Trois films ont été annoncés après Venom : un film sur Silver Sable et la Chatte noire, un film sur Morbius, et un troisième sur Nightwatch[51]. En , le directeur de Columbia Pictures, Sanford Panitch, révèle que les suites de Venom pourraient donner lieu à des cross-overs[52]. Morbius sortira en 2022.

En , Sony Pictures confirme le développement de Venom: Let There Be Carnage avec Andy Serkis à la réalisation, Tom Hardy reprenant le rôle d'Eddie Brock. Il est sorti le en France.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Venom’s end-credits scene sets up a classic villain for the sequel », sur polygon.com, (consulté le )
  2. (en) Pamela McClintock, « ‘Venom' Tracking for $65M-Plus Bow; 'Star Is Born' Eyes $28M-$30M », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  3. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  4. (en) Mark Cassidy, « VENOM: A New Rumor Claims To Have Confirmed That Woody Harrelson Will Indeed Play Carnage In The Movie », sur Comicbookmovie.com, (consulté le ).
  5. « Fiche de doublage VF du film », sur RS Doublage (consulté le ).
  6. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le ).
  7. (en) Richard George, « Comic Con 2006: Spider-Man 3 », sur IGN, (consulté le ).
  8. « Spider-Man 3 : Thomas Haden Church défend le Venom de Topher Grace », sur Hitek, .
  9. « Spider-Man 4 : Sam Raimi revient sur le projet avorté », sur Écran Large, .
  10. (en) Paul Fischer, « Exclusive Interview: Avi Arad for "Bratz" », sur Dark Horizons, (consulté le ).
  11. (en) Nikki Finke, « EXCLUSIVE: Sony Locks In Sam Raimi & Tobey Maguire in 'Spider-Man 4'; Studio May Shoot '4' and '5' At The Same Time », sur Deadline.com, (consulté le ).
  12. (en) Jim Vejvoda, « Venom Takes Two », sur IGN, (consulté le ).
  13. (en) Josh Wigler, « Venom Screenwriter Says Studio Has Script, is 'Pushing Forward' With Film », sur MTV, (consulté le ).
  14. (en) Michael Fleming, « Gary Ross takes on ‘Venom’ », sur Variety, (consulté le ).
  15. (en) Nikki Finke et Mike Fleming, « Exclusive: 'Spider-Man 4' Scrapped; Sam Rami & Tobey Maguire & Cast Out; Franchise Reboot for 2012 », sur Deadline.com, (consulté le ).
  16. (en) Stephen Zeitchick, « 'Chronicle's' Josh Trank looks to spit some Venom », sur Los Angeles Times, (consulté le ).
  17. (en) Matt Patches, « 'Venom' Movie May Tie into 'Amazing Spider-Man' Avengers-Style », sur Hollywood.com, (consulté le ).
  18. (en) Dominic Patten, « Sony Sets Spider-Man Spinoffs ‘Venom,’ ‘Sinister Six’ With New “Franchise Brain Trust” », sur Deadline.com, (consulté le ).
  19. (en) Simon Brew, « EXCLUSIVE: Sinister Six and Venom Movies Will Arrive Before Amazing Spider-Man 4 », sur Den of Geek, (consulté le ).
  20. a et b (en) Anita Busch, « Sony Launches Female Superhero Movie Mining Spider-Man Universe », sur Deadline.com, (consulté le ).
  21. (en) « Sony Pictures Entertainment Brings Marvel Studios Into The Amazing World Of Spider-Man », sur Marvel.com, (consulté le ).
  22. (en) Marc Graser et Brent Land, « Spider-Man: How Sony, Marvel Will Benefit from Unique Deal (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  23. (en) Boris Kit, « 'Spider-Man' Spinoff 'Venom' Revived at Sony (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  24. (en) Cooper Hood, « Venom Movie Reportedly Set by Sony for 2018 Release [Updated] », sur Screen Rant, (consulté le ).
  25. a et b « Marvel : Tom Hardy sera Venom », sur Comme au cinéma, (consulté le ).
  26. Justin Kroll, « VENOM update: Kelly Marcel (50 Shades of Grey) penning latest draft of script », sur Twitter, (consulté le ).
  27. (en) Justin Kroll, « Riz Ahmed in Talks to Join Tom Hardy in Spider-Man Spinoff ‘Venom’ », sur Variety, (consulté le ).
  28. Justin Kroll, « Sources say Matt Smith, Pedro Pascal and Mathias Schoenarts also up for the part », sur Twitter, (consulté le ).
  29. « Venom : Michelle Williams sera-t-elle le grand amour de Tom Hardy ? », sur Allociné, (consulté le ).
  30. (en) Justin Kroll, « Jenny Slate Joins Tom Hardy in ‘Venom’ (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  31. (en) Justin Kroll, « ‘Veep’ Actor Reid Scott in Talks to Join Tom Hardy’s ‘Venom’ (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  32. (en) Boris Kit et Aaron Couch, « Scott Haze in Talks to Join Tom Hardy in 'Venom' (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  33. Venom Movie, « Day 1. #Venom », sur Twitter, (consulté le ).
  34. (en) Christopher Marc, « Update: ‘Venom’ Production Start Delayed Until Late October », sur Omega Underground, (consulté le ).
  35. « Venom : le personnage apparaîtra en performance capture », sur Allociné, (consulté le ).
  36. (en) Amanda N'Duka, « 'Black Panther' Composer Ludwig Goransson Tapped To Score Sony's 'Venom' » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le ).
  37. (en) Noah Yoo, « Eminem Teases Venom Soundtrack Song: Listen » [archive du ], sur Pitchfork, (consulté le ).
  38. (en) Soundtrack sur l’Internet Movie Database.
  39. « Venom (Original Motion Picture Soundtrack) by Ludwig Göransson on Amazon Music - Amazon.com », sur www.amazon.com (consulté le )
  40. (en-US) « Venom (2018) » (consulté le )
  41. « Venom » (consulté le )
  42. a et b Philippe Guedj, « Venom : attention, produit toxique », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  43. « "Venom": un nanar attachant », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  44. (en) « Elon Musk’s superhero influence chronicled his journey from a hero to villain », sur Polygon,
  45. « Venom Is Proof Not Every Comic Book Character Deserves a Movie », sur Esquire,
  46. a b c et d (en) « Venom », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  47. a b c et d « Venom », sur JPBox-office (consulté le ).
  48. Juliette Mitoyen, « Un box-office record et inattendu pour Venom », sur Le Point, (consulté le )
  49. « VENOM : le film rapporte plus d'argent que chaque X-Men ! », sur hitek.fr, (consulté le )
  50. « Venom ne s'arrête plus au box-office, et se dresse définitivement face à Marvel », sur EcranLarge.com, (consulté le )
  51. (en) Boris Kit, « 'Spider-Man' Spinoff 'Venom' Revived at Sony (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, .
  52. (en) Brent Lang, « Spider-Man Cinematic Universe: How Sony Plans to Build on the Success of ‘Homecoming’ », sur Variety, .

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier