Sony's Spider-Man Universe

Franchise de films de super-héros produite par Sony Pictures

Sony's Spider-Man Universe (anciennement Sony Pictures Universe of Marvel Characters) est une franchise médiatique et un univers partagé, centré sur une série de films de super-héros produits par Columbia Pictures en association avec Marvel Entertainment. Distribués par Sony Pictures Releasing, les films sont basés sur des personnages édités par Marvel Comics et associés au personnage de Spider-Man. Cet univers s'inspire de l'univers cinématographique Marvel de Marvel Studios. Le premier film développé est Venom, sorti en .

Sony's Spider-Man Universe (SSU)
Support d'origine Marvel Comics
Nombre de films 3
Premier opus Venom (2018)
Dernier opus Morbius (2022)
Sociétés de production Columbia Pictures
Marvel Entertainment
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre films de super-héros
science-fiction
action

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sony prévoit initialement d'utiliser The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (2014) pour lancer plusieurs films centrés sur des ennemis de Spider-Man des comics, dont Venom. Après l'échec relatif critique et financier de The Amazing Spider-Man: Le Destin d'un héros, ces plans sont abandonnés. En , Sony annonce un accord pour collaborer avec Marvel Studios sur les futurs films Spider-Man intégrés à l'univers cinématographique Marvel. Cet accord a permis l'apparition de Spider-Man dans Captain America: Civil War (2016) et notamment Spider-Man: Homecoming et Spider-Man: Far From Home. Pendant ce temps, Venom est développé en tant que film autonome séparé. Il est donc annoncé comme le premier film dans ce nouvel univers partagé de Sony en .

Sony développe par ailleurs un certain nombre de films et de séries télévisées dans le cadre de cette franchise, avec les films Venom: Let There Be Carnage (2021) et Morbius (2022). De plus, le studio a sorti le film d'animation Spider-Man: New Generation en 2018, qui a introduit l'idée d'un multivers reliant les différents univers, y compris le Sony Pictures Universe of Marvel Characters. En 2021, le concept du multivers est à nouveau exploité (par le MCU cette fois) dans le film Spider-Man: No Way Home, dans lequel les deux Spider Man en live action de Sony (interprétés respectivement par Tobey Maguire de la première trilogie des Spider-Man et Andrew Garfield de la dilogie The Amazing Spider-Man) se retrouvent transportés dans le monde du Spider Man du MCU (interprété par Tom Holland) et font équipe face à la quasi intégralité du bestiaire des supers vilains des deux séries live de Sony.

Genèse et développementModifier

En , Sony annonce le reboot de la franchise Spider-Man après que le réalisateur Sam Raimi ait décidé de ne plus continuer sa trilogie[1]. En , Sony souhaite toujours développer un film dérivé sur le personnage de Venom et veut profiter de la sortie du nouveau film The Amazing Spider-Man (2012)[2]. En juin, les producteurs Avi Arad et Matt Tolmach s'entretiennent au sujet de Venom, The Amazing Spider-Man et l'univers cinématographique Marvel. En , Sony révèle son intention d'utiliser The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (2014) pour créer leur propre univers élargi basé sur les personnages Marvel dont le studio possède les droits cinématographiques, y compris Venom. Avi Arad et Matt Tolmach décident de produire les films avec une équipe créative de confiance composée notamment d'Alex Kurtzman, Roberto Orci, Jeff Pinkner, Ed Solomon, Drew Goddard et Marc Webb (réalisateur de The Amazing Spider-Man et sa suite)[3]. Cependant, après les résultats décevants de The Amazing Spider-Man: Le Destin d'un héros, Sony décide de revoir tous ses projets.

À la suite du piratage des ordinateurs de Sony en novembre 2014, des courriels entre la coprésidente de Sony Pictures Entertainment Amy Pascal et le président Doug Belgrad sont publiés, indiquant que Sony prévoit de « rajeunir » la franchise Spider-Man avec un film d'animation développé par Phil Lord et Chris Miller. En , Sony et Marvel Studios ont annoncé un nouveau partenariat qui verrait ces derniers produire le prochain film Spider-Man pour Sony et intégrer le personnage dans l'univers cinématographique Marvel[4]. Sony prévoit toujours de produire des films dérivés, sans la participation de Marvel. Cependant, cette idée est abandonnée en novembre, Sony se focalisant plutôt sur le renouveau du personnage avec Marvel Studios[5]. Discutant du film d'animation au cours de cette année, le président de Sony Pictures, Tom Rothman, a déclaré qu'il « coexisterait » avec les films Spider-Man live-action, bien que Sony ait déclaré qu'il existerait indépendamment des projets de l'univers Spider-Man en prise de vues réelles[6]. Le film d'animation, Spider-Man: New Generation (2018), se déroule dans un univers alternatif du reboot de Spider-Man mais présente le multivers des comics dans lequel différentes incarnations de Spider-Man peuvent être réunies[7].

VenomModifier

Le projet Venom est relancé par Sony en . Il est alors envisagé comme un film autonome sans rapport avec les nouveaux films Spider-Man de Sony et Marvel Studios mais qui lancerait ensuite sa propre franchise et son univers partagé[8],[9]. En , Sony confirme que Venom n'est pas un spin-off d'un autre film et qu'il débute officiellement le Sony's Marvel Universe[10]. Avec ce nouvel univers, Sony cherche à développer le concept progressivement plutôt que de se précipiter comme pour les The Amazing Spider-Man [11]. En juillet, le président de Columbia Pictures, Sanford Panitch, déclare vouloir « faire ce qui est le mieux pour chaque propriété individuelle. Je veux juste honorer l'ADN d'origine ». Pour cette raison, Sony espère que chaque cinéaste donnera à son film son propre style plutôt que d'avoir une seule personne chargée de l'univers, en opposition à Kevin Feige pour l'univers cinématographique Marvel. Sony souhaite par ailleurs éviter les « films de comics classiques » en faisant des films de genres (horreur, comédie) et des films classés R produits avec des budgets inférieurs à la normale[12].

En , le magazine Vulture interroge plusieurs créatifs impliqués dans l'univers pour tenter d'atténuer les craintes de certains fans concernant les plans de Sony. Jonathan Goldstein, scénariste de Spider-Man: Homecoming, explique alors que l'avenir de l'univers dépendra du succès de Venom, ajoutant que d'autres studios avaient eu du mal à reproduire le succès de l'univers cinématographique de Marvel Studios. Brian Michael Bendis, auteur de comics de nombreux personnages Marvel Comics, déclare que les projets de Sony sont « très cool. Les fans n'ont pas à s'inquiéter de ce qu'ils font ». Il a ajouté par ailleurs que les films de l'univers cinématographique Marvel, tels que Iron Man (2008) et Les Gardiens de la Galaxie (2014), dans lesquels il est également impliqué, étaient au début considérés comme des risques en raison du manque de familiarité du grand public avec ces personnages. Ces deux films connaitront finalement tous deux un grand succès[13].

En , l'univers partagé est couramment appelé Sony's Universe of Marvel Characters (soit « L'univers de Sony des Personnages Marvel » en français) en interne chez Sony. Il est alors confirmé que le studio possède les droits de près de 900 personnages de Marvel Comics. Sanford Panitch, président de Columbia Picures, explique que « Spider-Man se connecte à de nombreux personnages. Il y a des méchants, des héros et des anti-héros, et beaucoup sont des personnages féminins, dont beaucoup sont de bonne foi, entièrement dimensionnés et tout à fait uniques. Nous pensons qu'il n'y a aucune raison pour que les personnages de Marvel ne puissent pas embrasser la diversité »[14]. Lorsqu'on lui a demandé si Venom agirait comme le « fil conducteur » dans tout l'univers partagé, Sony répond que ce n'était pas nécessairement le cas car ils voulaient que Venom soit avant tout autonome [15],[16].

Après le succès de Venom, Amy Pascal déclare que les « plans précédemment mis en suspens » peuvent maintenant se concrétiser, notamment un film avec les Sinistres Six [17]. En , le président de Sony Pictures Entertainment, Tony Vinciquerra, déclare que « les sept ou huit prochaines années » de l'univers partagé ont été planifiées[18].

Spider-Man dans l'univers cinématographique Marvel (MCU)Modifier

Kevin Feige, président de Marvel Studios, déclare en que Venom est uniquement un projet Sony. Ainsi, il ne fait pas partie de son univers cinématographique Marvel[19]. Cependant, la productrice Amy Pascal précise que Sony a l'intention de situer ses films dans « le même monde » que Spider-Man: Homecoming (2017). Ce dernier se déroulant dans le MCU, Amy Pascal les décrit comme « annexes » à ce monde. Elle a déclaré que Venom aura des liens avec le prochain film du Sony's Marvel Universe, centré sur Chatte noire et Silver Sable (finalement jamais produit). Elle ajoute que le Spider-Man incarné par Tom Holland pourrait faire le lien entre les films du MCU et ceux du Sony's Marvel Universe[20]. Selon plusieurs rumeurs, Holland a tourné un caméo pour Venom, en tant que Peter Parker/Spider-Man, mais Marvel Studios a demandé à Sony d'exclure la scène du montage final [21]. Finalement, la scène mi-crédit de Venom: Let There Be Carnage annonce la venue de Venom de Tom Hardy dans Spider-Man: No Way Home, après le sort de Docteur Strange, qui amène grâce au multivers Eddie Brock, ainsi que plusieurs autres personnages liés à Spider-Man, dans le MCU.

En , Marvel Studios et Disney passent plusieurs mois à discuter de l'élargissement de leur accord avec Sony, ce dernier cherchant à inclure plus de films que ce qui avait été initialement convenu tout en conservant les mêmes conditions que l'accord d'origine. Disney a alors demandé une participation de 25 à 50% dans tous les futurs films que Kevin Feige produira pour Sony[22],[23],[24]. Sans parvenir à un accord, Sony annonce développer le prochain film Spider-Man sans Kevin Feige ni Marvel Studios. Le studio remercie cependant Kevin Feige pour son travail sur Spider-Man: Homecoming (2017) et Spider-Man: Far From Home (2019)[23]. The Hollywood Reporter a ajouté que la fin de cet accord signifie peut-être que le Spider-Man de Tom Holland n'apparaîtra plus dans les films de l'univers cinématographique Marvel, mais « augmentait considérablement » les chances de voir le personnage dans les films Sony Venom et Morbius alors en production[25]. En septembre, le président de Sony Pictures Tony Vinciquerra a déclaré que « pour le moment la porte est fermée » à propos du retour de Spider-Man dans le MCU. Il confirme que le personnage sera intégré à l'univers partagé de Sony à l'avenir, disant « qu'il jouera avec les autres personnages » dont le studio détient les droits[26].

À la suite notamment de réactions négatives des fans, l'acteur Tom Holland s'entretient personnellement avec le PDG de Disney Robert Iger et avec Tom Rothman, celui de Sony Pictures. Disney rouvre alors les négociations avec Sony[27]. Plus tard, en septembre, Sony et Disney annoncent un nouvel accord qui permettra à Marvel Studios et Kevin Feige de produire un autre film Spider-Man pour Sony, en conservant le personnage dans l'univers cinématographique Marvel. Disney aurait cofinancé 25% du film en échange de 25% des bénéfices du film, tout en conservant les droits de commercialisation du personnage. L'accord a également permis à Holland d'apparaître dans un futur film de Marvel Studios, tandis que Kevin Feige a déclaré que, pour aller de l'avant, le Spider-Man du MCU serait en mesure de « traverser des univers cinématographiques » et d'apparaître également dans l'univers partagé de Sony[28].

Le Spider-Man de Tom Holland est apparu dans 6 films de l'univers Marvel : Captain America: Civil War (2016), Spider-Man: Homecoming (2017), Avengers: Infinity War (2018), Avengers: Endgame (2019) et Spider-Man: Far From Home (2019) et Spider-Man: No Way Home (2021).

Le tournage de Spider-Man: No Way Home a débuté le , pour une sortie initialement prévue en juillet 2021, mais qui a été repoussée à à cause de la crise sanitaire mondiale de la Covid-19. Le film présente un multivers en lien avec la première trilogie de Sam Raimi et la duologie de Marc Webb. Les deux acteurs ayant précédemment incarné Spider-Man, Tobey Maguire et Andrew Garfield, reprennent en effet leur personnage dans le film, tout comme d'autres acteurs de ces films : Willem Dafoe (le Bouffon vert), Alfred Molina (le Dr Octopus), Thomas Haden Church (l'Homme-sable), Rhys Ifans (le Lézard) et Jamie Foxx (Electro). Le Venom incarné par Tom Hardy y fait également une apparition.

Extension à la télévisionModifier

Le président de Sony Pictures Tony Vinciquerra déclare en que l'univers s'étendra à la télévision via Sony Pictures Television. À l'époque, le studio décide « essentiellement en interne » quelques personnages, parmi les 900 dont le studio a les droits. Le président de Sony Pictures Television, Mike Hopkins, explique ensuite que rien n'est décidé et que le diffuseur de ces séries télévisées n'est pas encore décidé. Disney+, propriété de Disney et donc de Marvel Comics, est envisagée, parmi d'autres. Ces plans télévisés ont été attribués au succès de Venom et Spider-Man: New Generation, qui « ont renforcé la confiance en l'appétit pour la tranche de Marvel de Sony »[18].

En , Phil Lord et Chris Miller (scénaristes de Spider-Man: New Generation) signent un accord global avec Sony Pictures Television pour développer plusieurs séries pour le studio, dont certaines en prise de vues réelles. Certains projets seraient produits en collaboration avec Amy Pascal [29]. En , Tony Vinciquerra révèle que cinq ou six séries télévisées sont en développement[26].

En , il est évoqué la possibilité d'une série Chatte noire et Silver Sable, qui aurait du être le second film de l'univers après Venom[30],[14]. Gina Prince-Bythewood, coscénariste et réalisateur du film abandonné, confirme en que Silver & Black est désormais développé à la télévision[31].

FilmsModifier

Liste des films
Titre français Titre original Réalisation Scénario Production Date de sortie
Venom Ruben Fleischer Jeff Pinkner, Scott Rosenberg et Kelly Marcel Avi Arad, Matt Tolmach et Amy Pascal  
 
Venom: Let There Be Carnage Andy Serkis Kelly Marcel Avi Arad, Matt Tolmach, Amy Pascal et Hutch Parker  
 
Morbius Daniel Espinosa Matt Sazama, Burk Sharpless, Art Marcum et Matt Holloway Matt Tolmach, Avi Arad et Lucas Foster  
 
Sorties prévues
Kraven le Chasseur J. C. Chandor Richard Wenk NC Date sujette à modification
 
En développement
Madame Web S. J. Clarkson (en) Matt Sazama et Burk Sharpless (en) NC Date sujette à modification   7 Juillet 2023
Spider-Woman Olivia Wilde Olivia Wilde et Katie Silberman (en) NC Date sujette à modification
El Muerto Date sujette à modification  12 Janvier 2024
Venom 3 Date sujette à modification

Venom (2018)Modifier

 
Tom Hardy, star de Venom et Venom: Let There Be Carnage.

À la suite d'un scandale, le journaliste Eddie Brock tente de relancer sa carrière en enquêtant sur la Life Foundation mais entre en contact avec un symbiote extraterrestre qui se lie à Brock, lui conférant des super pouvoirs tant qu'ils partagent le même corps.

Le film Venom, en développement depuis longtemps, a été relancé par Sony en comme le début du nouvel univers partagé. Un an plus tard, Scott Rosenberg et Jeff Pinkner écrivaient le scénario. En , Sony a annoncé que Tom Hardy incarnerait Eddie Brock/Venom dans Venom, dirigé par Ruben Fleischer. Kelly Marcel s'est joint plus tard comme écrivain supplémentaire. Le tournage a eu lieu d' à à Atlanta, New York et San Francisco. Le film est sorti aux États-Unis le .

Les producteurs voulaient se concentrer sur une histoire autonome avec Venom, plutôt que de lui proposer des opportunités de croisement pour les futurs films. Cependant, le film comprend une scène post-crédits avec un clip de Spider-Man: New Generation qui révèle que l'univers de Venom fait partie du Spider-Verse, un multivers partagé. Cela a été ajouté parce que Sony et les producteurs de Venom étaient enthousiasmés par la possibilité de croisements entre les films live-action et les films d'animation après avoir vu la qualité de Spider-Man: New Generation.

Venom: Let There Be Carnage (2021)Modifier

Woody Harrelson est apparu sous le nom de Cletus Kasady/Carnage à la fin de Venom comme configuration pour une suite potentielle ce qui a été confirmé en janvier 2019 lorsque Kelly Marcel a été embauchée pour le scénario. Tom Hardy a été confirmé pour revenir, mais Fleischer ne l'a pas fait en raison d'engagements envers Retour à Zombieland (2019). Andy Serkis a été embauché comme réalisateur en . Le tournage a eu lieu en Angleterre de à avec des tournages supplémentaires à San Francisco. Venom: Let There Be Carnage est sorti le aux États-Unis.

Morbius (2022)Modifier

Souffrant d'une rare maladie du sang, Michael Morbius tente un remède dangereux qui lui afflige une forme de vampirisme.

Après un « processus de développement secret » chez Sony, Matt Sazama et Burk Sharpless ont écrit un scénario pour un film basé sur Morbius. En , Jared Leto devait jouer le rôle principal, Daniel Espinosa réalisant le film. Le tournage a commencé fin , à Londres et a été confirmé comme terminé en . Art Marcum et Matt Holloway ont été annoncés comme scénaristes supplémentaires en . Morbius sort le aux États-Unis.

Kraven le Chasseur (2023)Modifier

En , Sony envisageait un film basé sur Kraven le chasseur avec Richard Wenk engagé pour écrire un scénario pour le film en . Wenk a déclaré en octobre que le film était destiné à présenter Kraven qui chasse Spider-Man et à adapter l'arc narratif Kraven's Last Hunt sous une forme ou une autre. Kraven sera incarné par Aaron Taylor-Johnson. Le film sera réalisé par J. C. Chandor et devrait sortir le 13 janvier 2023 aux États-Unis.

Films en développementModifier

Un film sans titre Marvel devait sortir le mais a été retiré de cette date en mars 2020 lorsque Sony a déplacé plusieurs films sur son calendrier de sortie en raison de la pandémie de coronavirus 2019-2020.

  • Nightwatch : En , Sony développait activement un film basé sur le personnage Nightwatch, avec un scénario d'Edward Ricourt. Sony voulait que Spike Lee réalise le film et il a été confirmé qu'il était intéressé par le projet en , Cheo Hodari Coker le script. Cependant, Spike Lee n'était plus impliqué en octobre.
  • Black Cat : Sony a annulé son projet d'équipe féminine Silver & Black en avec l'intention de retravailler le projet en deux films solo distincts se concentrant sur chacun des personnages du titre, à commencer par Felicia Hardy/Black Cat. La réalisatrice prévue pour Silver & Black, Gina Prince-Bythewood, devait rester impliqué en tant que productrice.
  • Silver Sable : Le deuxième film solo prévu à être retravaillé à partir de Silver & Black était basé sur Silver Sable, Prince-Bythewood servant à nouveau de productrice.
  • The Sinister Six : Les plans de de Sony pour leur propre univers partagé Amazing Spider-Man comprenaient un film basé sur le groupe Sinister Six de méchants de Spider-Man, avec Drew Goddard attaché à écrire. Goddard a été confirmé pour diriger le film en . Le film aurait été annulé en novembre 2015 lorsque Sony se concentrait sur son nouveau redémarrage avec Marvel, mais Pascal a déclaré que le film était « vivant » à nouveau en décembre 2018 après le succès de Venom et qu'elle attendait Goddard être prêt à le diriger avant d'aller de l'avant avec le projet.
  • Madame Web : Après leur travail sur Morbius, Sony a engagé Matt Sazama et Burk Sharpless pour écrire un scénario centré sur Madame Web. Dakota Johnson est en négociations pour interpréter le personnage et Sydney Sweeney rejoint le projet en mars 2022.
  • Projet Roberto Orci sans titre : en , Sony a engagé le co-auteur de The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros, Roberto Orci, pour écrire le scénario d'un film Marvel sans titre qui se déroulerait dans l'univers Marvel de Sony. Faisant rapport sur ces nouvelles, The Wrap a initialement déclaré que le projet devait être affilié à Spider-Man comme les autres films Marvel de Sony tels que Venom, mais le rapport a été rapidement mis à jour pour dire qu'il serait basé sur une propriété d'un « coin différent de l'univers Marvel auquel Sony a accès ».
  • Silk : Fin , Sony et Amy Pascal avaient commencé le développement d'un film avec le personnage Silk qui serait distinct de la version apparaissant dans le film d'animation Spider-Women de Sony. Après avoir d'abord envisagé un film, Sony fait évoluer le projet vers une série qui serait diffusée sur Amazon Prime Video. Sang Kyu Kim (Jupiter's Legacy) a été engagé pour développer la série. L'actrice Adeline Rudolph serait pressentie pour incarner Silk/Cindy Moon (en)[32].
  • Autres projets : Sony envisage également des films centrés sur les personnages Jackpot et Mystério, avec Jake Gyllenhaal dans ce dernier rôle (le personnage est déjà apparu dans Far From Home). Sony recherchait activement des écrivains pour le film Jackpot depuis . En , il a été suggéré qu'un film dérivé des films MCU Spider-Man ou des films animés Spider-Verse avec la tante May pourrait être réalisé, une idée que Sony qualifiait auparavant de « stupide ».

Distribution et personnagesModifier

Personnages Venom
(2018)
Venom: Let There Be Carnage
(2021)
Morbius
(2022)
Introduits dans Venom
Eddie Brock / Venom Tom Hardy
Carlton Drake Riz Ahmed
Cletus Kasady / Carnage Woody Harrelson
Dan Lewis Reid Scott
Dora Skirth Jenny Slate
Roland Treece Scott Haze
Anne Weying Michelle Williams
Introduit dans Venom: Let There Be Carnage
Shriek Naomie Harris
Introduits dans Morbius
Michael Morbius Jared Leto
Martine Bancroft Adria Arjona
Couronne de Loxias Matt Smith
Alberto Rodriguez Al Madrigual
Simon Stroud Tyrese Gibson

AccueilModifier

Box-officeModifier

Film Année de sortie Box-office Entrées Budget Réf.
  États-Unis
  Canada
Autres territoires   Mondial   France
Venom 2018 213 515 506 $ 642 569 645 $ 856 085 151 $ 2 284 848 100 000 000 $ [33],[34]
Venom: Let There Be Carnage 2021 213 550 366 $ 293 313 226 $ 506 863 592 $ 1 630 899 110 000 000 $
Morbius 2022 71 457 347 $ 90 000 000 $ 161 457 347 $ 728 744 75 000 000 $
TOTAL 498 523 219 $ 1 025 882 871 $ 1 524 406 090 $ 4 644 491 285 000 000 $

CritiqueModifier

Film Rotten Tomatoes Metacritic AlloCiné
Venom 29% (337 avis)[35] 35100 (46 avis)[36] 1,85 (21 critiques)[37]
Venom: Let There Be Carnage 58% (261 avis)[38] 48100 (47 avis)[39] 1,75 (19 critiques)[40]
Morbius 16% (134 avis)[41] 37100 (45 avis)[42] 2,35 (11 critiques)[43]

Œuvres associéesModifier

FilmsModifier

Film Année Réalisateurs Scénaristes Producteurs Statut
Univers cinématographique Marvel
Spider-Man: Homecoming 2017 Jon Watts Jonathan Goldstein, John Francis Daley, Jon Watts, Christopher Ford, Chris McKenna et Erik Sommers Kevin Feige et Amy Pascal Sortis
Spider-Man: Far From Home 2019 Chris McKenna et Erik Sommers
Spider-Man: No Way Home 2021
Films d'animation Spider-Verse
Spider-Man: New Generation 2018 Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman Phil Lord et Rodney Rothman Avi Arad, Amy Pascal, Phil Lord, Chris Miller et Christina Steinberg Sorti
Spider-Man: Across the Spider-Verse 2023[44] Joaquim Dos Santos David Callaham Amy Pascal, Phil Lord et Christopher Miller En développement
Film dérivé de Spider-Women sans titre TBA Lauren Montgomery Bek Smith

Bande dessinéeModifier

Une bande dessinée liée à Venom, servant à la fois de préquelle et de teaser pour le film, a été publiée numériquement par Marvel le avec une version physique disponible pour ceux qui ont acheté des billets pour le film dans AMC Theatres. Écrit par Sean Ryan et illustré par Szymon Kudranski, le comics établit la trame de fond du film pour le symbiote. SKAN a fourni la pochette de la bande dessinée[réf. souhaitée].

Notes et référencesModifier

  1. Nikki Finke et Mike Fleming, « Exclusive: 'Spider-Man 4' Scrapped; Sam Rami & Tobey Maguire & Cast Out; Franchise Reboot for 2012 » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  2. Stephen Zeitchick, « 'Chronicle's' Josh Trank looks to spit some Venom » [archive du ], sur Los Angeles Times, (consulté le )
  3. Dominic Patten, « Sony Sets Spider-Man Spinoffs 'Venom,' 'Sinister Six' With New "Franchise Brain Trust" » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  4. « Sony Pictures Entertainment Brings Marvel Studios Into The Amazing World Of Spider-Man » [archive du ], sur Marvel.com, (consulté le )
  5. Jeff Sneider, « 17 Movies Shaken by Sony Hack, From 'The Interview' to 'Spectre' to 'Steve Jobs' » [archive du ], sur The Wrap, (consulté le )
  6. « ‘Spider-Man’ Animated Movie Coming in 2018 », Variety,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  7. Erin Nyren, « 'Spider-Man: Into the Spider Verse' Casts Hailee Steinfeld, Mahershala Ali and Lily Tomlin » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  8. Boris Kit, « 'Spider-Man' Spinoff 'Venom' Revived at Sony (Exclusive) » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  9. Dave Trumbore, « Exclusive: Sony Developing 'Venom' as R-Rated Start to Their Own Marvel Universe » [archive du ], sur Collider.com, (consulté le )
  10. Anita Busch, « Tom Hardy Is 'Venom' In New Sony Marvel Film To Be Directed By Ruben Fleischer » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  11. Tatiana Siegel et Borys Kit, « How Sony Learned to Cede Control to Marvel on 'Spider-Man: Homecoming' » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  12. Brent Lang, « Spider-Man Cinematic Universe: How Sony Plans to Build on the Success of 'Homecoming' » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  13. Chris Lee, « How Will the Spider-Man Cinematic Universe Cast Its Web? » [archive du ], sur Vulture, (consulté le )
  14. a et b Brent Lang et Justin Kroll, « What's Next for the Spider-Man Universe After 'Venom' (Exclusive) » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  15. Christian Long, « Venom Will Have 'Key Points of Intersection' to Other Spider-Verse Films » [archive du ], sur Syfy Wire, (consulté le )
  16. Seth McDonald, « LRM Exclusive: Venom Producer On Whether Or Not Venom’s World Is The MCU », sur Latino Movie Review, (consulté le )
  17. Joanna Robinson, « Sony Finally Untangles Its Spider Web » [archive du ], sur Vanity Fair, (consulté le )
  18. a et b Elaine Low, « Inside Mike Hopkins’ Fiercely Independent Strategy for Sony Pictures Television » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  19. James Hadden, « Kevin Feige Says There Are No Plans For VENOM In The Marvel Cinematic Universe » [archive du ], sur ScreenGeek.net, (consulté le )
  20. Andrew Auger, « Venom & Black Cat Movies Will Be 'Adjuncts' to the MCU's Spider-Man » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le )
  21. Chris Agar, « Venom: Tom Holland’s Spider-Man Cameo Reportedly Cut By Marvel » [archive du ], sur Screen Rant, (consulté le )
  22. Mike Fleming Jr, « Disney-Sony Standoff Ends Marvel Studios & Kevin Feige’s Involvement In ‘Spider-Man’ » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  23. a et b Borys Kit, « 'Spider-Man' Studio Sony Goes Public with Marvel Movie Divorce: "We Are Disappointed" (Exclusive) » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  24. Mike Fleming Jr, « Next Post-‘Spider-Man’ Skirmish For Sony & Disney: A Tug Of War Over ‘Spider-Man’ Helmer Jon Watts? » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  25. Graeme McMillan, « How Will Marvel Universe Move on Without Spider-Man? » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  26. a et b Will Thorne, « Sony Pictures Chief on Spider-Man Split: ‘For the Moment the Door is Closed’ » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  27. Anthony D'Alessandro, « Spider-Man Back In Action As Sony Agrees To Disney Co-Fi For New Movie, Return To MCU: How Spidey’s Web Got Untangled » [archive du ], sur Deadline Hollywood, (consulté le )
  28. Brent Lang, « Sony, Marvel Make Up: Companies Will Produce Third ‘Spider-Man’ Film » [archive du ], sur Variety, (consulté le )
  29. Lesley Goldberg, « Phil Lord, Chris Miller Developing Marvel TV Universe With Nine-Figure Sony Overall Deal » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  30. James Troughton, « Exclusive: Silver & Black TV Show In Development » [archive du ], sur FandomWire, (consulté le )
  31. Brian Davids, « 'Love & Basketball' at 20: Gina Prince-Bythewood on Wanting to Make a Black 'When Harry Met Sally' » [archive du ], sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  32. https://www.theilluminerdi.com/2021/03/03/silk-sony-casting-cindy-moon/
  33. (en) « Venom », sur Box Office Mojo (consulté le )
  34. « Venom », sur JP's Box-office (consulté le )
  35. (en-US) « Venom (2018) », sur Rotten Tomatoes
  36. (en) « Venom », sur Metacritic
  37. « Critiques presse Venom », sur Allociné (consulté le )
  38. (en) « Venom: Let There Be Carnage » (consulté le )
  39. « Venom: Let There Be Carnage » (consulté le )
  40. AlloCine, « Venom: Let There Be Carnage » (consulté le )
  41. (en) « Morbius » (consulté le )
  42. « Morbius » (consulté le )
  43. AlloCine, « Morbius » (consulté le )
  44. Hipes, « ‘Spider-Man: Into The Spider-Verse’ Sequel Gets Release Date », Deadline Hollywood, (consulté le )

Liens externesModifier