Vendée Globe 2000-2001

Vendée Globe 2000-2001
Description de l'image Vendeeglobe2004_2005.png.
Généralités
Sport Course au large
Organisateur(s) Sail Com
Philippe Jeantot
Édition 4e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du au
Participants 24
Site web officiel www.vendeeglobe.org

Palmarès
Tenant du titre Christophe Auguin
Vainqueur Michel Desjoyeaux
Deuxième Ellen MacArthur
Troisième Roland Jourdain

Navigation

Le Vendée Globe 2000-2001 est la quatrième édition du Vendée Globe. Le départ initialement prévu le dimanche a été donné le jeudi , après un report de 4 jours dû au mauvais temps, des Sables-d'Olonne. Cette course comptait au départ 24 bateaux et 15 à l'arrivée, en raison d'abandons multiples, ce qui est fréquent dans cet "Éverest de la Mer" qu'est le Vendée Globe. Il a été remporté par Michel Desjoyeaux le après un parcours de 93 jours, 3 heures et 57 minutes, ce qui constitue un nouveau record de l'épreuve[1].

ParcoursModifier

Liste des points de passageModifier

Type de bateauModifier

Les bateaux admis à participer à cette course sont des voiliers monocoques d'une longueur comprise entre 59 et 60 pieds, c'est-à-dire d'environ 18 mètres. Ces bateaux doivent répondre aux règles de la classe IMOCA 60 pieds.

Liste des concurrents au départModifier

Inscrits
Participant Nationalité Participations Nom du bateau Architecte chantier année de
lancement
Simone Bianchetti   Italie 1re Aquarelle.com Philippe Briand ATA Jeanneau 1989
Patrice Carpentier   France 1re VM Matériaux Adrian Thompson Pete Goss 1996
Catherine Chabaud   France 2e Whirlpool Marc Lombard Mag France 1998
Thomas Coville   France 1re Sodeb'O Finot-Conq Kirié / Éluère 1996
Pasquale de Gregorio   Italie 1re Wind Telecommunicazioni
Michel Desjoyeaux   France 1re PRB Finot-Conq Mag France 2000
Raphaël Dinelli   France 1re Sogal Extenso Nandor Fa Nandor Fa 1996
Thierry Dubois   France 2e Solidaires Joubert/Nivelt Thierry Dubois 1999
Éric Dumont   France 2e Euroka Services Finot-Conq CDK Technologies 1992
Roland Jourdain   France 1re Sill Matines La Potagère Marc Lombard Mag France 1998
Bernard Gallay   France/  Suisse 2e Voila.fr Finot-Conq JMV Industries 1994
Mike Golding   Royaume-Uni 1re Team Group 4 Finot-Conq JMV Industries 1998
Josh Hall   Royaume-Uni 1re Gartmore Finot-Conq JMV Industries 1998
Fyodor Konyukhov   Russie 1re Modern Univ./Humanities Nandor Fa et Lexen Nandor Fa 1990
Ellen MacArthur   Royaume-Uni 1re Kingfisher Owen Clarke Design Marten Yachts 2000
Didier Munduteguy   France 2e DDP/60e Sud Phillip Morrison Roxwell et Morrison 1990
Yves Parlier   France 3e Aquitaine Innovations Finot-Conq Composite Aquitaine
Thierry Eluère
1996
Patrick de Radiguès   Belgique 2e Libre Belgique Berret-Racoupeau FK Boat   2000
Javier Sansó   Espagne 1re Old Spice Ricardo Texedo
Camberra
Tainco composite 1992
Joé Seeten   France 1re Nord-pas-de-Calais/chocolats du Monde Philippe Harlé
Alain Mortain
CDK Technologies 1991
Bernard Stamm   Suisse 1re Armor-Lux/foies Gras Pierre Rolland Bernard Stamm 2000
Marc Thiercelin   France 2e Active Wear Finot-Conq JMV Industries 1998
Richard Tolkien   Royaume-Uni 1re This Time - Argos - Help For Autistic Children Bouvet-Petit Mag France
Wasquiez
1992
Dominique Wavre   Suisse 1re Union Bancaire Privée Finot-Conq JMV Industries 1998

Déroulement de l'épreuveModifier

Évènements marquantsModifier

  • Yves Parlier, dans le trio de tête au passage de la Nouvelle-Zélande, casse son mât. Il est obligé de s'arrêter un mois pour réparer, seul, son bateau et terminera la course sous gréement de fortune, arrivant 33 jours après le vainqueur.

Classement généralModifier

Classement général
Place Nom du concurrent Nom du bateau Nationalité Temps
1 Michel Desjoyeaux PRB   France 093 j 03 h 57 min (nouveau record[1])
2 Ellen MacArthur Kingfisher   Royaume-Uni 094 j 04 h 25 min
3 Roland Jourdain Sill Matines La Potagère   France 096 j 01 h 02 min
4 Marc Thiercelin Active Wear   France 102 j 20 h 37 min
5 Dominique Wavre Union Bancaire Privée   Suisse 105 j 02 h 45 min
6 Thomas Coville Sodeb'O   France 105 j 07 h 24 min
7 Mike Golding Team Group 4   Royaume-Uni 110 j 16 h 22 min
8 Bernard Gallay Voila.fr   France/   Suisse 111 j 16 h 07 min
9 Josh Hall Gartmore   Royaume-Uni 111 j 19 h 48 min
10 Joé Seeten Nord-pas-de-Calais/chocolats du Monde   France 115 j 16 h 46 min
11 Patrice Carpentier VM Matériaux   France 116 j 00 h 32 min
12 Simone Bianchetti Aquarelle.com   Italie 121 j 01 h 28 min
13 Yves Parlier Aquitaine Innovations   France 126 j 23 h 36 min
14 Didier Munduteguy DDP/60e Sud   France 135 j 15 h 17 min
15 Pasquale de Gregorio Wind Telecommunicazioni   Italie 158 j 02 h 37 min

AbandonsModifier

Abandons lors de l'édition 2000-2001
Nom du concurrent Nom du bateau Nationalité Date Raison de l'abandon
Patrick de Radiguès Libre Belgique   Belgique [2] échouement sur les côtes portugaises
Bernard Stamm Armor-Lux/foies Gras   Suisse [3] avarie de barre et pilote automatique
Éric Dumont Euroka Services   France [4] avarie de safran
Richard Tolkien This Time - Argos - Help For Autistic Children   Royaume-Uni [5] avarie de gréement
Raphaël Dinelli Sogal Extenso   France [6] avarie de safran
Javier Sansó Old Spice   Espagne [7] avarie de safran
Thierry Dubois Solidaires   France [8] problèmes électroniques
Fyodor Konyukhov Modern University For The Humanities   Russie [9] abandon
Catherine Chabaud Whirlpool   France [10] démâtage

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Historical list of Offshore Records », sur World Sailing Speed Record Council (consulté le )
  2. « De Radiguès sur la plage abandonné », sur Libération, (consulté le )
  3. « Vendée Globe: Parlier toujours en tête », sur Réseau des sports, (consulté le )
  4. « Vendée Globe: Éric Dumont abandonne », sur Réseau des sports, (consulté le )
  5. « Parlier toujours en avant; Tolkien abandonne », sur Réseau des sports, (consulté le )
  6. « Dinelli à quai », sur Libération (consulté le )
  7. « Voile - Vendée Globe Abandon de Javier Sanso », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  8. « Vendée Globe: Thierry Dubois abandonne », sur Réseau des sports, (consulté le )
  9. Michel Chemin, « Fedor Konyukhov lâche la lanterne rouge », sur Libération, (consulté le )
  10. « Catherine Chabaud démâte et abandonne », sur Le Monde, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier