Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Somewhere.

Somewhere

Autres noms Active Wear, Arcelor-Dunkerque, Mare Verticale
Histoire
Architecte Finot-Conq
Lancement 1998
Caractéristiques techniques
Longueur 18,28 m
Maître-bau 5,65 m
Tirant d'eau 4,50 m
Voilure 277 m² au près - 571 m² au portant

Somewhere est un voilier monocoque de compétition de la classe 60 pieds IMOCA.

HistoriqueModifier

Il a été conçu en 1998 par Jean-Marie Finot et Pascal Conq et construit par JMV Industries, à Cherbourg pour le navigateur Marc Thiercelin (deuxième du Vendée Globe 1996-1997) sous les couleurs de la marque Somewhere. Il s'agit d'un sloop à gréément thonnier, c'est-à-dire doté de barres de flèches géantes (outriggers) suivant l'exemple d'Aquitaine Innovations[1].

À son bord, Thiercelin termine deuxième du tour du monde avec escale Around Alone en 1998-1999. Quelques mois plus tard, Thiercelin et Bernard Mallaret prennent la 5e place de la Transat Jacques-Vabre.

En 2000, le voilier est sérieusement rénové dans le but de gagner le Vendée Globe 2000-2001, recevant notamment une quille pendulaire. Parrainé par Active Wear, Thiercelin arrive quatrième aux Sables d'Olonne.

Joe Seeten rachète Active Wear en 2001, le renomme Sollac Atlantique, Arcelor-Dunkerque puis Mare Verticale. Il court à son bord plusieurs transats Jacques-Vabre, obtient la 3e place dans la Route du Rhum 2002 et termine 8e du Vendée Globe 2004-2005.

PalmarèsModifier

Skippé par Marc ThiercelinModifier

Skippé par Joé SeetenModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier