Utilisateur:Waliou H/Brouillon

Erreur : le thème « Bonou » du modèle {{ébauche}} n’est pas défini.

Forêt de Gnahouizounmin
Image illustrative de l’article Waliou H/Brouillon
Vue depuis le Panorama
Localisation
Position Bonou
Coordonnées Coordonnées : format invalide[1]
Pays Bénin
Département de l'Ouémé
Géographie
Largeur 2 km
Altitude
 · Maximale
 · Minimale
50 m
55 m
45 m
Compléments
Protection Aire protégée
Statut Forêts de[3]
Essences Pin maritime,
Pin d'Alep,
Pin pignon,
Pin des Canaries.
Géolocalisation sur la carte : Bénin
(Voir situation sur carte : Bénin) <div style="position:absolute;border:none;line-height:0px;top:Erreur d’expression : opérateur < inattendu.%;left:Erreur d’expression : opérateur < inattendu.%;">
Waliou H/Brouillon

La forêt de Gnanhouizounmin est une forêt située dans la localité du même nom, située dans l'arrondissement de Damè-Wogon, dans la Commune Bonou, département de l'Ouémé en République du Bénin.

Cette forêt est gérée par la Conservation des forêts d'Alger sous la tutelle de la Direction générale des forêts (DGF).

LocalisationModifier

La forêt de Gnanhouizounmin est située à 56 kilomètres au Nord de Cotonou. Elle est localisée dans la commune de Bonou dans le département de l'Ouémé, et en bordure du fleuve Ouémé, le plus long fleuve du pays.

PrésentationModifier

La forêt de Kouba est régie par le décret n° 84-45 du [13], modifié et complété par le décret n°07-09 du [14]. Cette forêt, située dans la commune algéroise de Kouba dans la daïra de Hussein Dey, est localement dénommée Djenane Ben Omar, ou appelée familièrement El Ghaba[15].

HistoriqueModifier

La forêt de Kouba était initialement large de dizaines d'hectares mais a été engloutie par l'expansion de la ville d'Alger[16]. La bourgade de Kouba, en se développant sous l'ère coloniale française, a déforesté son environnement puis plus encore à la faveur de la formidable expansion démographique qu'Alger a connu après l'indépendance en 1962[17].

DescriptionModifier

La forêt de Kouba est un espace vert clôturé fréquenté par les riverains qui profitent de sa partie basse[18]. C'est une pinède fréquentée par des pratiquants de pétanque et un boulodrome y a été aménagé[19].

Cet espace vert est un des rares endroits boisés de la commune de Kouba où les services relevant de la Conservation des forêts d'Alger ont opéré un aménagement répondant aux attentes des habitants du quartier de Ben Omar[20]. La préservation de cette étendue forestière requiert de procéder au lancement d'un reboisement favorisant à coup sûr la régénération de la forêt dans le cadre du plan national de reboisement dont la finalité est d'édifier un parc urbain incluant un jardin botanique.

Le nettoyage de cette forêt et l'amélioration de l'éclairage public permet de valoriser cet endroit où s'élèvent encore des pins centenaires[21].

FauneModifier

La faune de la forêt de Kouba est riche en diversité zoologique, ornithologique et entomologique[22].

MammifèresModifier

Hérisson d'AlgérieModifier

On rencontre le hérisson d'Algérie (Atelerix algirus') dans cette forêt algéroise. C'est un hérisson à ventre blanc vivant dans les régions côtières d'Algérie. Il est de couleur pâle et pèse de 700 à 950 g. Ce hérisson est une espèce protégée sur tout le territoire algérien.

Lapin de garenneModifier

Le lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus) est un mammifère lagomorphe dont les effectifs sauvages sont communs en Algérie mais en déclin[23].

Lièvre du capModifier

Le lièvre du cap (Lepus capensis) est un rongeur.

SanglierModifier

Le sanglier (Sus scrofa) colonise quasiment tous les habitats au niveau de cette forêt. Lorsque le sol est humide, cet animal retourne la terre grâce à ces forts butoirs à la recherche d’invertébré et les racines des plantes. Sa longévité varie entre 8 et 10 ans.

Notes et référencesModifier

  1. Coordonnées issues de Google Maps
  2. http://www.uicnmed.org/nabp/web/documents/Pastoralisme.pdf [PDF]
  3. [2]
  4. http://www.arcgis.com/home/webmap/viewer.html?center=3.6201279,36.7228968&level=16&basemapUrl=http://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/World_Imagery/MapServer
  5. « Wikimapia - Let's describe the whole world! », sur wikimapia.org (consulté le 27 avril 2016)
  6. « Bing », sur bing.com (consulté le 27 avril 2016)
  7. « Flash Earth », sur flashearth.com (consulté le 27 avril 2016)
  8. « OpenStreetMap », sur OpenStreetMap (consulté le 27 avril 2016)
  9. « Google Maps », sur Google Maps (consulté le 27 avril 2016)
  10. « HERE Maps - City and Country Maps - Driving Directions - Satellite Views - Routes », sur here.com (consulté le 27 avril 2016)
  11. « ScanEx Web Geomixer - просмотр карты », sur kosmosnimki.ru (consulté le 27 avril 2016)
  12. « maps - Yahoo Search Results », sur yahoo.com (consulté le 27 avril 2016)
  13. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1984/F1984008.pdf
  14. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2007/F2007004.pdf
  15. « Djazairess : Djenane Ben Omar : la dernière forêt de Kouba est à l'agonie », sur Djazairess (consulté le 27 avril 2016)
  16. http://alger-roi.fr/Alger/kouba/textes/3_kouba_djenan_ben_omar.htm
  17. http://www.vitaminedz.org/la-commune-de-kouba/Articles_14679_94929_16_1.html
  18. http://www.eldjazaircom.dz/index.php?id_rubrique=213&id_article=1547
  19. http://www.nouara-algerie.com/tag/parcs%20nationaux%20%20-%20aires%20protegees%20-%20forets/17
  20. http://www.lexpressiondz.com/actualite/66332-le-wali-d%E2%80%99alger-inaugure-la-for%C3%AAt-du-paradou.html
  21. http://www.liberte-algerie.com/actu-alger/des-vespasiennes-a-flanc-de-djenane-ben-omar-237149
  22. « Direction Générale des Forêts », sur dgf.gov.dz (consulté le 27 avril 2016)
  23. « IUCN - Accueil », sur iucn.org (consulté le 27 avril 2016)