Parc national de Gouraya

Park national en Algérie

Le parc national de Gouraya (en berbère : Urti Aɣelnaw n Guraya; en arabe : الحديقة الوطنية قورايا) est un parc national algérien, situé dans la wilaya de Béjaïa en Kabylie, au nord de l'Algérie et au bord de la méditerranée. Il accueille environ 1 200 000 visiteurs par an, surtout en période estivale. Ses plages de sables, ses falaises et ses eaux cristallines participent à son attrait. Le mont Gouraya avec ses 660 m domine le parc. La flore et la faune y sont variées dont le macaque berbère et le chacal doré qui vivent dans les forêts du parc. Le parc a été classé réserve de biosphère par l'UNESCO en 2004[1].

Parc national de Gouraya
Image dans Infobox.
Le site préservé des Aiguades, dans le parc national de Gouraya.
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
32 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
Patrimonialité
Visiteurs par an
1 200 000 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Géolocalisation sur la carte : Kabylie
(Voir situation sur carte : Kabylie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Algérie
(Voir situation sur carte : Algérie)
Point carte.svg

SituationModifier

Le parc est situé sur la côte orientale de la Kabylie dans la wilaya de Béjaia à 230 km d'Alger, cette situation met le parc en relation avec d'autres villes : à 111 km au nord-ouest de Sétif, à 127 km à l'est de Tizi Ouzou et à 96 km à l'ouest de Jijel. Ce parc a été créé pour les diversités en végétation endémique, et ses milieux marins et continentaux ainsi qu'à l'histoire régionale. Situé entièrement dans la commune de Béjaia, il occupe une superficie de 2 080 ha, à laquelle s’ajoutent une zone marine de 7 842 ha ainsi qu’une zone lacustre « le lac de Mézaia » d’une superficie de 3 ha. Il présente des richesses archéologiques notamment 15 sites historiques et 9 pittoresques.

Sites du parcModifier

BiodiversitéModifier

La biodiversité du parc national de Gouraya est constituée de 1709 espèces dont 533 pour la flore et 1156 pour la faune. 67 espèces sont protégées dont 20 invertébrés, 1 reptile, 10 mammifères, 3 végétaux, 33 oiseaux.

La zone marine : Richesse floristique et faunistique 173 espèces de zooplancton, 164 espèces zoobenrhiques, 211 espèces de poissons, 5 espèces de mammifères, 55 espèces phytoplancton et 72 espèces phytobenthiques dont 8 espèces dites "remarquables". Il s'agit d'espèces classées selon le livre "rouge": Lithophyllum lichenoîdes, Dictyopteris membranacea, Cystoseira sedoides, Cystoseira ercegovicii, Cystoseira stricta, Cystoseira mediterranea, Cystoseira spinosa et Posidonia oceanica.

Paysages d'importance internationaleModifier

Peuplements Herbiers : Posidonia oceanica,

Cystoseira de mode battu Fonds coralligènes.

Paysages: Encorbeillement, Lithophyllum lichenoides.

Trottoirs à Vermets Bourrelets à Corallina elongata.

Les Forêts : Dictyopteris menbranaceae

Herbiers tigrés : Posidonia oceanica

Récifs barrières Posidonia oceanica.

La Zone lacustre est composée de 37 espèces d’oiseaux, 43 espèces d’invertébrés dont 4 espèces de libellules protégées par la loi, 2 espèces de poissons, 3 espèces d'amphibiens, 38 espèces végétales. Cette zone est caractéristique des zones humides, essentiellement à dominance de roseaux Phragmites communis, de typha (Typha angustifolia), et d'essences telles que le peuplier noir, le peuplier blanc, le tamarix (Tamarix africana) le laurier-rose, le frêne (Fraxinus angustifolia) et 45 taxons phytoplanctoniques.

La Flore terrestre compte 36 espèces mammifères, 152 espèces d’oiseaux dont 10 espèces rapaces, 428 espèces d'invertébrés, 9 espèces de reptiles, 526 espèces végétales, dont 81 médicinales dont Bupleurum plantagineum, Pennisetum asperifolium, Euphorbia dendroïdes, Galium brunneum, Lithospermum rosmarinifolium, Bupleurum fruticosum, Ambrosia maritima.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Biosphere Reserve Information - Gouraya », sur Unesco (consulté le 2 février 2015)

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier