Forêt de Sidi Fredj

Forêt de Sidi Fredj
Image illustrative de l’article Forêt de Sidi Fredj
Localisation
Position Staoueli
Coordonnées 36° 45′ 07″ nord, 2° 51′ 51″ est[1]
Pays Algérie
Basse Kabylie,
Mitidja
Wilaya d'Alger
Daïra de Zéralda Staoueli
Géographie
Superficie 44[2] ha
Longueur 5,85 km[4]
Largeur 2 km
Altitude
 · Maximale
 · Minimale
50 m
55 m
45 m
Compléments
Protection Aire protégée
Statut Forêts de conifères tempérées[6]
Essences Pin d'Alep,
Pin maritime
Géolocalisation sur la carte : Algérie
(Voir situation sur carte : Algérie)
Forêt de Sidi Fredj

La forêt de Sidi Fredj est une forêt située dans la presqu'île de Sidi Fredj à Staoueli dans la région de la basse Kabylie et de la Mitidja, dans la wilaya d'Alger, en Algérie[7]. Cette forêt est gérée par la Conservation des forêts d'Alger (CFA) sous la tutelle de la Direction générale des forêts (DGF).

LocalisationModifier

La forêt de Sidi Fredj est située à 30 kilomètres à l'ouest d'Alger, à 50 kilomètres à l'est de Tipaza et à 2 kilomètres de la Méditerranée[8],[9]. Elle est localisée dans la commune de Staoueli dans la Mitidja de la Basse Kabylie[10].

  Port de Sidi Fredj,
Centre de Thalassothérapie[11].
Plage Moretti, Hôtels El-Manar & El-Marsa, CW133[12]. Club des Pins,
Hôtel Sheraton[13].
 
Mer Méditerranée[14]. N Staoueli,
RN11, CW133[15].
O    Forêt de Sidi Fredj[16]   E
S
Plage des Palmiers,
Plage Bleue[17].
Zéralda,
RN11, Annexe de l'Institut Pasteur[18].
Souidania,
RN11, RN5, RN41[19].

PrésentationModifier

La forêt est régie par le décret no 84-45 du [20], modifié et complété par le décret no 07-231 du [2].

Cette forêt domaniale, d'une superficie de 44 hectares a subi plusieurs déclassements de parcelles du régime forestier pour être incorporées au domaine privé de l'état algérien et faire l'objet d'affectations pour la réalisation d'équipements hôteliers et touristiques avec les diverses infrastructures d'accompagnement[7],[21].

Le décret no 07-09 du [22] stipule que cette forêt fait partie, avec la forêt de Zéralda, de la réserve de chasse de l'Oued El Aggar sise dans la commune de Zéralda[23].

FauneModifier

La faune est riche en diversité zoologique, ornithologique et entomologique[24].

MammifèresModifier

Lapin de garenneModifier

Le lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus) est un rongeur lagomorphe dont les effectifs sauvages sont communs en Algérie mais en déclin[25].

Lièvre du capModifier

Le lièvre du cap (Lepus capensis) est une espèce de lièvre originaire d'Afrique.

FloreModifier

Cette forêt est peuplée essentiellement de pins d'Alep et de pins maritimes[26].

Les services des forêts d'Alger veillent aux opérations de repeuplement de ce bois, sujet à de multiples dégradations, où environ 1000 plants ont été plantés en 2006 et environ 2000 plants en 2010[27], en vue de lui redonner sa végétation d'antan[28].

Village africainModifier

Le Village africain de Sidi Fredj est un village de vacances de 35 hectares de superficie non loin de la plage. Ce lieu de villégiature permet d'accéder au port de Sidi Fredj pour pratiquer les sports nautiques. Des sessions de colonie de vacances sont périodiquement organisées dans le camp et les tentes de ce village africain.

Camp des scouts musulmansModifier

Le Camp international Mohamed Bourass de Sidi Fredj est un centre de vacances et de loisirs affilié aux scouts musulmans algériens. C'est un centre de vacances qui accueille les activités nationales et internationales du scoutisme en Algérie. Chaque colonie de vacances qui y est organisée permet de regrouper les scouts des différentes sections locales et wilayales.

Ce site vacancier accueille des stages, regroupements sportifs, séminaires, colonies de vacances, journées en plein air, séminaires et autres rencontres-débats et réunions, avec sa capacité d'hébergement de plus de 200 places[29].

Ce village de vacances peut aussi occasionnellement être réquisitionné pour prendre part à des opérations de solidarité avec des réfugiés nationaux ou étrangers[30].

Institut PasteurModifier

La forêt de Sidi Fredj abrite une annexe d'environ 17 hectares de l'Institut Pasteur d'Alger fonctionnelle depuis 1972. Cette annexe abrite le service de recherche et diagnostic en virologie humaine, en primatologie, ainsi que le laboratoire d'éco-épidémiologie et génétique des populations[31],[32],[33].

En 2014, deux laboratoires de haute sécurité biologique ont été inaugurés et permettent l'étude et le suivi de l'ensemble des virus hautement pathogènes comme le coronavirus et les arbovirus transmis par les moustiques[34].

Notes et référencesModifier

  1. Coordonnées issues de Google Maps
  2. a et b http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2007/F2007049.pdf
  3. http://www.djazairess.com/fr/lesoirdalgerie/71953
  4. [3]
  5. http://www.uicnmed.org/nabp/web/documents/Pastoralisme.pdf [PDF]
  6. [5]
  7. a et b « Réserve de Chasse de Zéralda: Présentation de la réserve », sur reservechassezeralda.dz (consulté le 17 décembre 2016)
  8. https://www.google.dz/mapmaker?gw=30&ll=31.6165766,-2.2165561&spn=0.001911,0.00206&z=19&t=h&lyrs=2&lyt=large_map_v3
  9. http://www.terraserver.com/view.asp?cx=3.6201279&cy=36.7228968&proj=4326&mpp=1&sdrt=jax#
  10. https://www.panoramio.com/map/#lt=36.723405&ln=3.620668&z=1&k=2&a=1&tab=1&pl=all
  11. http://www.arcgis.com/home/webmap/viewer.html?center=3.6201279,36.7228968&level=16&basemapUrl=http://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/World_Imagery/MapServer
  12. http://wikimapia.org/#lang=en&lat=36.723286&lon=3.621390&z=16&m=b
  13. http://www.bing.com/maps/?v=2&cp=36.7228968~3.6201279&lvl=16&sty=h/
  14. http://www.flashearth.com/?lat=36.7228968&lon=3.6201279&z=16.8&r=0&src=ha
  15. http://www.openstreetmap.org/#map=16/36.7229/3.6201
  16. https://www.google.dz/maps/@36.7498884,2.8690201,3633m/data=!3m1!1e3
  17. https://www.here.com/traffic/explore?map=36.72376,3.61667,16,satellite_traffic&x=ep
  18. http://kosmosnimki.ru/?x=3.6201279&y=36.7228968&z=14&fullscreen=false&mode=satellite
  19. https://maps.yahoo.com/map/?lat=31.61668086264397&lon=-2.2165507078170776&t=s&bb=31.61754882%2C-2.21773759%2C31.61581518%2C-2.21536383
  20. http://www.joradp.dz/FTP/Jo-Francais/1984/F1984008.pdf
  21. http://www.minagri.dz/pdf/legis_regle/2011/7.RECUEIL%20DE%20TEXTES%20FORETS.pdf
  22. http://www.joradp.dz/FTP/jo-francais/2007/F2007004.pdf
  23. http://www.minagri.dz/Flash_Info/RECUEIL%20TEXTES%20DU%20SECTEUR%20AGRICOLE%20Juin%202012.pdf/5_recueil_de_textes_relatif_au_domaine_forestier_et_steppique_et_a_la_protection_de_la_nature_%20juin_2012.pdf
  24. http://www.dgf.gov.dz/index.php?rubrique=chasse&section=chasse
  25. http://www.iucn.org/fr/
  26. http://www.forestiersalgeriens.net/t1092-biodiversite-forestiere-d-alger
  27. http://www.lemidi-dz.com/index.php?operation=voir_article&id_article=midi_alger@art1@2010-03-24
  28. http://www.djazairess.com/fr/elwatan/38829
  29. http://www.djazairess.com/fr/latribune/38154
  30. http://www.djazairess.com/fr/elwatan/380460
  31. http://www.ands.dz/ipa/sommaire.htm
  32. « Institut Pasteur D'Algerie », sur www.pasteur.dz (consulté le 17 décembre 2016)
  33. « Institut Pasteur D'Algerie », sur www.pasteur.dz (consulté le 17 décembre 2016)
  34. http://www.dknews-dz.com/article/12539-institut-pasteur-dalgerie-annexe-de-sidi-fredj-m-boudiaf-inaugure-2-laboratoires-de-haute-securite-biologique.html

Articles connexesModifier

Liens externesModifier