Tlingit

langue athapascane
(Redirigé depuis Tlingit (langue))

Tlingit
Lingít
Pays États-Unis, Canada
Région Alaska du Sud-Est, côte de la Colombie-Britannique
Nombre de locuteurs 1 360
Typologie SOV, à tons
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de l'Alaska Alaska (États-Unis)[1]
Codes de langue
ISO 639-2 tli
ISO 639-3 tli
IETF tli
WALS tli
Glottolog tlin1245

Le tlingit (autonyme : Lingít, /ɬɪ̀nkɪ́tʰ/) est une langue amérindienne parlée par les Tlingits dans le sud-est de l'Alaska et en Colombie-Britannique, dans l'archipel Alexandre et la zone côtière avoisinante. Il fait partie de la famille des langues na-dené, dont il constitue à lui seul une branche distincte. Le tlingit se divise grossièrement en cinq dialectes intercompréhensibles.

Durant la période 2009-2013, le recensement linguistique a enregistré 1 240 personnes[2] de cinq ans et plus déclarant parler le tlingit aux États-Unis. En 2016, on peut ajouter 255 locuteurs au Canada[3]. La langue est en déclin et menacée de disparition.

PhonologieModifier

ConsonnesModifier

Le tlingit se caractérise par une série quasi complète de consonnes éjectives, non seulement occlusives mais aussi fricatives. En revanche, il n'existe pas d'opposition de voisement. Comme de nombreuses langues du nord-ouest de l'Amérique du Nord, le tlingit comporte très peu, voire pas de consonne bilabiales. Les consonnes sont répertoriées dans le tableau suivant, avec leur représentation dans une des orthographes tlingits employées actuellement :

Deux locuteurs du tlingit enregistrés aux États-Unis en 2019.
  Bilabiales Alvéolaires Palatales Vélaires Uvulaires Glottales
centrale latérale simple labialisée simple labialisée simple labialisée
Occlusives simples   d [t]     g [k] gw [] gh [q] ghw []    
aspirées   t []     k [] kw [kʷʰ] kh [] khw [qʷʰ]    
éjectives   t' []     k' [] k'w [kʷʼ] kh' [] kh'w [qʷʼ] . [ʔ] (.w [ʔʷ])
Affriquées simples   dz [ts] dl [] j []            
aspirées   ts [tsʰ] tl [tɬʰ] ch [tʃʰ]            
éjectives   ts' [tsʼ] tl' [tɬʼ] ch' [tʃʼ]            
Fricatives simples   s [s] l [ɬ] sh [ʃ] x [x] xw [] xh [χ] xhw [χʷ] h [h] (hw [])
éjectives   s' [] l' [ɬʼ]   x' [] x'w [xʷʼ] xh' [χʼ] xh'w [χʷʼ]    
Nasales (m [m]) n [n]              
Semi-voyelles     (ll [l]) y [j] (ÿ [ɰ]) w [w]        
  • n tend à s'assimiler au point d'articulation d'une consonne suivante.
  • m est un allophone de w dans certains dialectes.
  • ll est un allophone de n, aujourd'hui surtout restreint aux locuteurs les plus âgés.
  • ÿ a récemment disparu du système phonologique tlingit, en se confondant avec y ou w selon l'environnement phonétique.
  • .w et hw sont des phonèmes marginaux.

VoyellesModifier

Le tlingit comporte deux séries de voyelles, qui s'opposent par la quantité autant que par la tension.

  Tendues / Longues Relâchées / Brèves
Antérieures Centrales Postérieures Antérieures Centrales Postérieures
fermées ee [i]   oo [u] i [ɪ]   u [ʊ]
moyennes ei [e]     e [ɛ]   a [ʌ]
ouvertes   aa [a] (aa [ɒ])   (a ɐ)  

La voyelle aa possède un allophone postérieur [ɒ] après consonne uvulaire.

Le tlingit est une langue à tons, avec deux ou trois tons selon les dialectes. Ils sont notés par l'accent aigu pour le ton haut, l'accent grave pour le ton bas des dialectes à trois tons, et l'absence de marque pour le ton moyen.

ÉcritureModifier

Le tlingit s’écrit avec l’alphabet latin, deux orthographes sont utilisées : l’orthographe du Yukon et l’orthographe de l’Alaska[4]. Lʼorthographe de lʼAlaska utilise notamment les caractères ‹  ›, ‹  › et ‹  › au lieu des digrammes ‹ gh ›, ‹ kh › et ‹ xh ›.

Système de numérationModifier

Le système de numération tlingit est un système quinaire.

Statut et officialitéModifier

Depuis 2014[1], le tlingit est une des vingt langues autochtones co-officielles de l'État de l'Alaska aux côtés de l'anglais.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) États-Unis, Alaska. « An Act adding the Inupiaq, Siberian Yupik, Central Alaskan Yup'ik, Alutiiq, Unangax, Dena'ina, Deg Xinag, Holikachuk, Koyukon, Upper Kuskokwim, Gwich'in, Tanana, Upper Tanana, Tanacross, Hän, Ahtna, Eyak, Tlingit, Haida, and Tsimshian languages as official languages of the state. », HB 216 / CSHB 216(STA). (version en vigueur : 20 avril 2014) [lire en ligne (page consultée le 29 mai 2020)].
  2. (en) « Detailed Languages Spoken at Home and Ability to Speak English for the Population 5 Years and Over: 2009-2013 », sur census.gov, Census Bureau (consulté le 9 août 2020).
  3. « Les langues autochtones des Premières Nations, des Métis et des Inuits », sur statcan.gc.ca, Statistique Canada (consulté le 9 août 2020).
  4. (en) « Language Geek: Tlingit Language », sur languagegeek.com (consulté le 9 août 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier