Thomas de Sur

prélat catholique
Thomas de Sur
Fonctions
Archevêque de Tarentaise
-
Administrateur apostolique
Diocèse de Tarentaise
-
Abbé
Abbadia Alpina (en)
Abbé
Caramagna Piemonte
Évêque
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
ChypreVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Thomas de Sur (Thomas Susa), dit de Chypre, mort en 1472, est un prélat chypriote du XVe siècle, abbé, puis administrateur apostolique, puis archevêque de Tarentaise.

BiographieModifier

Thomas de Sur est un religieux franciscain[1].

Il est le confesseur de la duchesse de Savoie, Anne de Lusignan[1]. Il est également conseiller du duc de Savoie[1].

Alors qu'il est archevêque titulaire de Tarse, abbé de Caramagne (monastero di Santa Maria di Caramagna, Piémont) et de Sainte-Marie de Pignerol, le pape Calixte III l'envoie administrer ceux de Tarentaise et de Genève, du fait du jeune âge des deux enfants du duc de Savoie, Louis Ier[1]. Thomas de Sur administre donc ces diocèses de 1454 à 1456 au côté de Pierre de Savoie, 8 ans, 7e enfant du duc, et de 1456 à 1459 au côté de Jean-Louis de Savoie, 13e enfant du duc[2].

Après avoir été l'administrateur de Tarentaise, il monte sur le siège archiépiscopal, le [3]. En 1470, il permet l'installation de trois couvents Capucins à Bourg-Saint-Maurice, Conflans et à Moûtiers et un de Frères Mineurs observantins à proximité de Moûtiers[4].

Thomas de Sur meurt au cours de l'année 1472[1], sans que le mois ne soit connu[3].

BlasonModifier

Les armes de Thomas de Sur se blasonnent ainsi : « De gueules au chef cousu d'or à trois croisettes d'or en face »[réf. nécessaire].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Jacqueline Roubert, « La seigneurie des Archevêques Comtes de Tarentaise du Xe au XVIe siècle », Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie, impr. Chatelain (Chambéry), no 6, tome 5,‎ , p. 122-123 (lire en ligne).
  2. Henri Naef, Les origines de la Reforme à Genève, Volume 2, Librairie Droz, , 504 p. (ISBN 2-600-05065-5, lire en ligne), p. 27.
  3. a et b Notice sur catholic-hierarchy.org.
  4. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Paris, Le Livre d'Histoire - Res Universis, (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 137 p. (ISBN 978-2-7428-0039-1 et 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 80.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier