Ouvrir le menu principal

Thomas Fabbiano

joueur de tennis italien

Thomas Fabbiano
Image illustrative de l’article Thomas Fabbiano
Thomas Fabbiano à Wimbledon en 2018.
Carrière professionnelle
2007
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance (30 ans)
Grottaglie
Taille 1,73 m (5 8)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Fabio Gorietti, Federico Torresi
Gains en tournois 2 131 165 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 70e (18/09/2017)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 208e (20/07/2009)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/32 1/16 1/16
Double 1/32 - - 1/32

Thomas Fabbiano, né le à Grottaglie, est un joueur de tennis italien, professionnel depuis 2007.

CarrièreModifier

DébutsModifier

Thomas Fabbiano a évolué sur le circuit junior entre 2004 et 2007 et s'est notamment imposé à Beaulieu-sur-Mer et Umag, ainsi qu'à Roland-Garros en double avec le Biélorusse Andrei Karatchenia. En simple, il est demi-finaliste de l'Open d'Australie et de l'US Open en 2007.

En 2008, pour sa deuxième participation à un tournoi ATP, il parvient à se qualifier pour le Masters de Rome en étant classé 412e mondial. Il est battu par Nicolas Mahut au terme d'un match très disputé de 2 h 33 (65-7, 6-4, 7-5)[1].

Sur le circuit secondaire Challenger, il s'impose une première fois à Recanati en juillet 2013. Le mois suivant, il fait ses débuts dans le tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem à l'US Open où il s'incline contre Milos Raonic (6-3, 7-66, 6-3). En 2016, il parvient jusqu'en quart de finale du tournoi ATP de Chennai après avoir battu Gilles Müller[2]. Il remporte ensuite un second titre à Zhuhai. Au mois d'août, il fait partie de la délégation italienne lors des Jeux olympiques de Rio. En raison de multiples forfaits, il décide d'accepter une invitation offerte par l'ITF[3]. Il perd cependant au premier tour contre le Brésilien Rogério Dutra Silva (7-64, 6-1).

2017 : 3e tour à l'US OpenModifier

Sur le circuit challenger, il rajoute trois titres à son palmarès, acquis à Quanzhou, Gimcheon et Séoul. Il atteint aussi deux finales à Zhuhai et Nottingham.

À l'US Open, il accède au troisième tour en écartant les Australiens John-Patrick Smith et Jordan Thompson avant d'être défait par son compatriote Paolo Lorenzi sur le score de 6-2, 6-4, 6-4.

2018 : 3e tour à WimbledonModifier

À Istanbul, Thomas Fabbiano atteint les quarts de finale en passant le vétéran Mikhail Youzhny et la tête de série no 2 Damir Džumhur avant d'être battu par le tricolore Jérémy Chardy sur le score sec de 6-2, 6-2.

À Roland-Garros, il passe Matthew Ebden avant de perdre contre Borna Ćorić.

À Wimbledon, il atteint pour la deuxième fois le troisième tour en Grand Chelem après celui de l'US Open, l'année d'avant. Il remporte ses deux premiers matches respectivement face à Yuki Bhambri et le triple vainqueur en Grand Chelem Stanislas Wawrinka. Il sera battu par Stéfanos Tsitsipás 6-2, 6-1, 6-4.

En octobre, il remporte le tournoi le plus important de sa carrière à Ningbo.

2019 : 3e tour à l'Open d'Australie et à Wimbledon et demi-finale à EastbourneModifier

À l'Open d'Australie, il bat Jason Kubler et Reilly Opelka mais, il perd contre le Bulgare Grigor Dimitrov 7-6, 6-4, 6-4.

À Eastbourne, il passe les qualifications (où il y a battu Kenny de Schepper et Juan Ignacio Londero) et les joueurs James Ward, Laslo Djere (tête de série no 2), Gilles Simon (tête de série no 6 et récent finaliste au Queen's). Sam Querrey le vaincra en demi-finales. Il continue sur cette lancée à Wimbledon en atteignant une nouvelle fois le troisième tour. Cette fois-ci, il bat Stéfanos Tsitsipás (tête de série no 7) mais aussi Ivo Karlović. Il est ensuite vaincu par l'Espagnol Fernando Verdasco.

À Gstaad, il sort vainqueur de ses deux premiers combats contre Sandro Ehrat et son compatriote Lorenzo Sonego. Il est battu au tour suivant par le futur finaliste Cedrik-Marcel Stebe.

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 1er tour (1/64)   Milos Raonic
2014
2015
2016 1er tour (1/64)   Feliciano López 1er tour (1/64)   Karen Khachanov
2017 1er tour (1/64)   Donald Young 1er tour (1/64)   Sam Querrey 3e tour (1/16)   Paolo Lorenzi
2018 1er tour (1/64)   Alexander Zverev 2e tour (1/32)   Borna Ćorić 3e tour (1/16)   Stéfanos Tsitsipás
2019 3e tour (1/16)   Grigor Dimitrov 1er tour (1/64)   Marin Čilić 3e tour (1/16)   Fernando Verdasco 2e tour (1/32)   Alexander Bublik

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 1er tour (1/32)
  Y. Sugita
  A. Giannessi
  F. Mayer
2018 1er tour (1/32)
  D. Sela
  M. Mirnyi
  P. Oswald

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2008 1er tour
  N. Mahut
2015 1er tour
  R. Gasquet
2017 1er tour
  R. Harrison
2e tour
  K. Khachanov
2018 2e tour
  Jack Sock
1er tour
  N. Basilashvili
2019 1er tour
  I. Ivashka

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires sur le top 10Modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# T.F. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 89   Wimbledon 2019 Gazon   Stéfanos Tsitsipás no 6 1/64 6-4, 3-6, 6-4, 68-7, 6-3
2 no 87   US Open 2019 Dur   Dominic Thiem no 4 1/64 6-4, 3-6, 6-3, 6-2

RéférencesModifier

  1. Naso e Fabbiano battuti con onore, sur Eurosport, 5 mai 2008
  2. La lunga rincorsa di Thomas Fabbiano, sur supertennis.tv, 4 février 2016
  3. Thomas Fabbiano added to the Italian Olympics lineup, sur Tennis World USA, 31 juillet 2016

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier