Ouvrir le menu principal

Thérèse Coffey

femme politique britannique
(Redirigé depuis Therese Coffey)

Thérèse Coffey
Illustration.
Thérèse Coffey en 2017.
Fonctions
Secrétaire d'État au Travail et aux Retraites
En fonction depuis le
(1 mois et 11 jours)
Premier ministre Boris Johnson
Gouvernement Johnson
Prédécesseur Amber Rudd
Sous-secrétaire d'État parlementaire à l'Environnement et aux Opportunités de la Vie rurale

(3 ans, 1 mois et 22 jours)
Premier ministre Theresa May
Boris Johnson
Gouvernement May I et II
Johnson
Prédécesseur Rory Stewart
Députée britannique
En fonction depuis le
(9 ans, 5 mois et 13 jours)
Élection 6 mai 2010
Réélection 7 mai 2015
8 juin 2017
Circonscription Suffolk Coastal
Législature 55e, 56e et 57e
Prédécesseur John Gummer
Biographie
Nom de naissance Thérèse Anne Coffey
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Billinge (Angleterre)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti conservateur
Diplômée de Somerville College
University College de Londres

Thérèse Anne Coffey, née le , est une femme politique du parti conservateur anglais qui a été élue pour la première fois comme députée de la circonscription côtière du Suffolk aux élections générales britanniques de 2010. Elle a conservé son siège aux deux élections successives de 2015 et 2017.

Le 8 septembre 2019, elle devient Secrétaire d'État au Travail et aux Retraites au sein du gouvernement Johnson suite à la démission de Amber Rudd.

Jeunesse et carrièreModifier

Coffey est née le 18 novembre 1971 à Billinge, Lancashire et a grandi à Liverpool. Elle a étudié à St Mary's College, à Crosby, à St Edward's College, à Liverpool Somerville College, à Oxford, puis à l'University College de Londres, où elle a obtenu un doctorat en chimie en 1998.

Aux élections générales de 2005, elle s'était présentée comme candidate du parti conservateur dans la circonscription de Wrexham au Pays de Galles. Elle est arrivée troisième avec 6 079 voix (20% des voix)[1].

Aux élections au Parlement européen de juin 2004, Coffey s’est présentée pour la Circonscription d'Angleterre du Sud-Est[2]. Le parti conservateur a obtenu 35,2% des voix, soit quatre sièges, mais Coffey était la septième sur la liste dans ce système de représentation proportionnelle et elle n'a pas été élue.

En 2009, lors des élections européennes de 2009 au Royaume-Uni, Coffey vivait à Andover, dans le Hampshire et a manqué d'un point d'être élue au Parlement européen pour la région du Sud-Est. Le parti conservateur a obtenu 34,79% des suffrages, soit quatre sièges, mais elle était cinquième[3].

Carrière parlementaireModifier

Après avoir été choisie le 6 février 2010 comme candidate conservateur à Suffolk Coastal elle a quitté Hampshire pour s'installer à Westleton[4]. Le rév. David Miller, vice-président des libéraux démocrates locaux, a soulevé des questions sur le statut de sa résidence, affirmant que "l'adresse dans laquelle Mme Coffey réside actuellement est une location de vacances" en référence à sa propriété Westleton[5]. Elle est propriétaire d'un appartement et possède en partie d'une maison, toutes deux situées dans le Hampshire et est locataire d'une maison à Westleton.

Lors des Élections générales britanniques de 2010 elle a remporté le siège côtier du Suffolk, devenant ainsi la première femme membre du parlement de sa circonscription. Elle a recueilli 25 475 voix (46,4% des voix), une augmentation de 1,8% par rapport à la campagne 2005 de John Gummer[6] Elle est membre du groupe Free Enterprise. [7].

Le 6 juillet 2011, Coffey a défendu Rebekah Brooks dans le scandale du piratage téléphonique par le journal News of the World. Elle a déclaré qu'une "chasse aux sorcières" se développait contre Brooks. Elle a déclaré que le simple fait de dire qu'elle était rédactrice en chef du journal à l'époque ne constitue pas une preuve suffisante contre elle. Elle est devenue membre de la commission d'enquête de la commission Culture, Médias et Sports sur le scandale du piratage informatique en 2012. Au sein de ce comité, elle a refusé d'appuyer toute motion critiquant Rupert et James Murdoch. Cependant, plus tard, elle a rejoint la majorité de son parti en votant pour Dommages-intérêts exemplaires pour dissuader toute mauvaise conduite de la presse[8].

CarrièreModifier

Elle a été membre du comité de la culture, des médias et des sports de juillet 2010 à octobre 2012, lorsqu'elle a été nommée Secrétaire parlementaire privé de Michael Fallon , ministre des Affaires et de l'Énergie[9]. En juillet 2014, elle a été nommée whip adjoint du gouvernement[10].

Elle a été nommée leader adjointe de la Chambre des communes le 11 mai 2015 [11].

À la Chambre des communes, elle siège au comité de vérification environnementale et a déjà siégé au comité de la culture, des médias et des sports[12].

La décision de Coffey de rédiger un article pour le groupe Free Enterprise recommandant de faire payer aux retraités la Sécurité sociale au Royaume-Uni a provoqué une réaction brutale parmi les électeurs âgés, affirmant que dans un environnement économique déjà difficile, il était injuste de taxer davantage les retraités. elle a été obligée de reculer, en affirmant qu'il ne s'agissait que d'une proposition [13].

Elle a également été critiquée par les résidents du Suffolk pour son soutien à la proposition du gouvernement de vendre les forêts et les terres boisées publique en 2011. Les manifestants ont fait valoir que "l'expérience antérieure nous montre que lorsque des propriétaires privés arrivent, ils ferment les parkings et rendent l'accès aussi difficile que possible"[14]. Bien que Coffey ait voté pour le projet de loi [15] la proposition a depuis été abandonnée par le gouvernement[16].

RéférencesModifier

  1. « Politics section Therese Coffey: Electoral history and profile », The Guardian
  2. « 2004 Election Candidates », European Parliament Liaison Office
  3. « European elections 2009: South East region »,
  4. « Biodata on Coffey, ibid. »
  5. Dines, « Tory hits out in row over her home address », Ipswich Star
  6. « BBC News - Election 2010 - Constituency - Suffolk Coastal », news.bbc.co.uk
  7. « Free Enterprise Group »
  8. The Whip Public Récupéré le 26 mars 2013
  9. « Dr Thérèse Coffey MP », UK Parliament (consulté le 2 juillet 2016)
  10. « Thérèse Coffey », www.conservatives.com (consulté le 2 juillet 2016)
  11. « Thérèse Coffey MP – GOV.UK », www.gov.uk (consulté le 2 juillet 2016)
  12. « Therese Coffey », Parliament UK (consulté le 28 août 2018)
  13. Porrit, « Suffolk Coastal: MP stands by proposals to force pensioners to pay NI », East Anglain Daily Times (consulté le 10 juillet 2014)
  14. Robinson, « MP faces criticism at heated forest meeting », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  15. « Therese Coffey MP, Suffolk Coastal voted strongly for the policy Sell England's Public Forests », Public Whip (consulté le 10 juillet 2014)
  16. « 'No sell-off' for public forests », BBC News, (consulté le 10 juillet 2014)

Liens externesModifier