Ouvrir le menu principal

L’Alisier de Fontainebleau ou Sorbier à larges feuilles (Sorbus latifolia) est une espèce de petits arbres de la famille des Rosaceae.

DescriptionModifier

Ce petit arbre est généralement considéré comme une espèce d'origine hybride : ses parents semblent être l'Alisier torminal (Sorbus torminalis) et l'Alisier blanc (Sorbus aria).[réf. souhaitée] Cet hybride supposé est en quelque sorte fixé par le type de reproduction particulier (apomixie). Son écologie est proche de celle de ces deux espèces. Les feuilles reprennent des caractères des parents supposés de l'hybride, en particulier une forme (ovale-orbiculaire un peu ondulée) intermédiaire et la présence d'un tomentum grisâtre à la face inférieure comme chez S. aria.

Les fruits sont rouges brunâtres.

Répartition et habitatModifier

L'Alisier de Fontainebleau est une espèce rare, endémique du bassin parisien et qui est protégée au niveau national en France (suivant l'Arrêté du 20 janvier 1982).

Sa forte concentration sur une partie du Plateau d'Avron a d'ailleurs justifié la protection de cette zone grâce à un Arrêté de Protection de Biotope, sous le nom du Biotope des Alisiers. Quelques-uns de ces arbres protégés atteignent des âges avancés[1].

ConfusionModifier

Il se distingue assez facilement de ses deux espèces parentes, mais il peut être confondu avec l'alisier de Suède qui est fréquemment planté dans les parcs, les jardins et le long des rues. Les feuilles de l'alisier de Suède sont plus blanches en dessous, avec des lobes plus arrondis et plus réguliers le long du limbe, et des nervures moins serrées, tandis que ses fruits sont plus rouges[2].

Notes et référencesModifier

  1. « Le Plateau d'Avron - LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON », sur LES AMIS NATURALISTES DES COTEAUX D'AVRON (consulté le 12 février 2016)
  2. O Johnson et D More, Guide Delachaux des arbres d'Europe, 2009, (ISBN 978-2-603-01658-9).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :