Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec arbrisseau.

En botanique, l’arbuste se distingue de l'arbre ou de l'arbrisseau. Il désigne une plante ligneuse d'une taille entre 4 et 7 mètres à l'état adulte, à la différence de l'arbre qui fait plus de 7 mètres[1] à l'état adulte[2].

Dans le parler populaire, le terme « arbrisseau » est souvent considéré comme un synonyme d’« arbuste ». Mais en réalité, il s’en distingue fortement :

  • en absence de tronc, l'arbrisseau se ramifie dès la base. Sa forme est dite « buissonnante ». Plusieurs arbrisseaux rassemblés forment un buisson.
  • l’arbuste adulte ressemble à un arbre de petite taille en cours de croissance. Mais ayant terminé sa croissance, l’arbuste possèdera toujours un tronc de faible diamètre[2].

Cette classification intégrant des aspects dimensionnels et morphologiques fait partie du langage commun et est utile, notamment pour les paysagistes qui peuvent ainsi avoir une idée de la hauteur à maturité des essences qu’ils souhaitent utiliser dans leurs projets, mais elle est restrictive car la croissance et le développement des végétaux ligneux varient fortement selon que les conditions environnementales sont plus ou moins propices[3].

Sommaire

RéférencesModifier

  1. Ce seuil de 7 m peut paraître arbitraire (certains botanistes proposent 10 m) mais repose sur l'observation selon laquelle beaucoup d'espèces ligneuses ne dépassent pas cette taille à l'état adulte dans la nature. Cf. Michel Becker, Jean-François Picard, Jean Timial, Larousse des arbres, des arbustes et des arbrisseaux de l'Europe occidentale, Larousse, , p. 13.
  2. a et b Michel Becker, Jean-François Picard, Jean Timial, Larousse des arbres, des arbustes et des arbrisseaux de l'Europe occidentale, Larousse, , p. 11.
  3. « Techniques de l'arboriste. Avec Christophe Drénou, chassez les idées reçues », Matériel et paysage, no 127,‎ , p. 28.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier