Ouvrir le menu principal

SLAM
Image illustrative de l’article Slam (magazine)

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Périodicité Mensuelle
Genre Presse sportive
Diffusion - ex. (-)
Date de fondation 1994
Ville d’édition -

Propriétaire -
Directeur de publication -
Directeur de la rédaction -
Rédacteur en chef -
Site web (en) SLAM Online
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir slam.

SLAM est un magazine américain de basket-ball publié depuis 1994 par Primedia. SLAM publié 9 numéros par an. Il est lu par plus de 500 000 personnes à travers le monde.

Sommaire

HistoireModifier

SLAM a été lancé en 1994. Spécialisé dans le basket-ball, il partageait ce sport avec la culture hip-hop à une époque où ce genre devenait de plus en plus populaire. Créé par l'éditeur en chef Cory Johnson, sa première parution fait apparaître en couverture Larry Johnson. Ce premier numéro relate l'histoire de l'ancien joueur des Hornets de Charlotte ainsi qu'un article sur le jeune (de l'époque) Jason Kidd jouant alors pour l'université de Californie. De nombreuses rubriques, toujours présentes aujourd'hui dans le magazine, sont apparues dès ce premier numéro comme « In Your Face », « Slam-a-da-month » et « Last Shot ». Le magazine présente également une partie consacrée au shopping en présentant des produits en relation avec le basket-ball, les vêtements « street wear » ou bien des CD de hip-hop. Il a ainsi été cité comme étant un vecteur des marchés du hip-hop et du basket-ball.

SLAM a publié plus de 100 numéros depuis sa création et a fait apparaître les plus grands noms du basket-ball américain sur ses couvertures, dans ses articles et dans ses célèbres posters « SLAMups ». À ce jour, une femme seulement est apparue sur la couverture de SLAM : Chamique Holdsclaw en octobre 1998. Kobe Bryant est apparu quatorze fois sur la couverture (le record du magazine), Allen Iverson le suit avec 12 apparitions tandis que Michael Jordan en a huit apparitions. En juillet 2018, vingt ans après Holdsclaw, c'est Maya Moore du Lynx du Minnesota qui fait la une de SLAM[1].

ÉditeursModifier

La liste des différents éditeurs de SLAM :

  • Cory Johnson (fondateur et éditeur en chef)
  • Russ Bengtson
  • Anna Gebbie
  • Tony Gervino
  • Scoop Jackson (left slam)
  • Ben Osborne
  • "Old" Dave Lewis
  • Dennis Page
  • Susan Price
  • Khalid Saalam
  • Lang Whitaker
  • Ryan Jones

Les rubriques du magazineModifier

  • SLAMADAMONTH — un article court décrivant un dunk accompagné par une photographie de l'action. Cette rubrique présente généralement un dunk réalisé par un joueur NBA mais il a aussi présenté des joueurs universitaires dans passé. Le premier SLAMADAMONTH avait pour représentant Chris Webber en train de dunker sur Charles Barkley.
  • NOYZ — une série de courtes blagues (une ligne en général) commentant des évènements récents du basket-ball et publiées anonymement. La première colonne de NOYZ est apparue dans le numéro de mars 1995.
  • In Your Face — Présentation sur une page de joueurs NBA, universitaires, féminins ou internationaux.
  • Last Shot— Une ancienne rubrique présentant un shoot ayant fait gagner un match. Cette partie a disparu après le numéro de janvier 2000.

Les 75 meilleurs joueurs NBA de tous les temps (2003) choisis par SLAMModifier

Les 50 meilleurs joueurs NBA de tous les temps (2009) choisis par SLAMModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Michael Rand, « Lynx star Maya Moore is first woman on SLAM cover in 20 years », startribune.com, (consulté le 11 juillet 2018)
  2. (en) « The New Top 50 », sur slamonline.com, (consulté le 5 mai 2012)

Lien externeModifier