Clyde Drexler

joueur de basket-ball américain

Clyde Drexler
Image illustrative de l’article Clyde Drexler
Clyde Drexler
Fiche d’identité
Nom complet Clyde Austin Drexler
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (59 ans)
La Nouvelle-Orléans (États-Unis)
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 95 kg (209 lb)
Surnom The Glide
Situation en club
Club actuel Retraité
Numéro 22
Poste Arrière / Ailier puis entraîneur
Carrière universitaire ou amateur
1980-1983 Cougars de Houston
Draft de la NBA
Année 1983
Position 14e
Franchise Trail Blazers de Portland
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1994-1995
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
07,7
17,2
18,5
21,7
27,0
27,2
23,3
21,5
25,0
19,9
19,2
22,0
21,4
19,3
18,0
18,4
Sélection en équipe nationale **
1992 États-Unis
Carrière d’entraîneur
1998-2000
2000-2001
Cougars de Houston
Nuggets de Denver
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 2004
* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Clyde Austin Drexler dit The Glide (le Planeur), né le à La Nouvelle-Orléans en Louisiane, est un joueur américain de basket-ball de la NBA. Il évolua au poste d'arrière-ailier (« swingman ») aux Trail Blazers de Portland puis aux Rockets de Houston.

Joueur aérien et élégant, il est réputé pour ses qualités de défenseur et passeur. Il est considéré comme l'un des meilleurs arrière de tous les temps. Il est sélectionné dix fois pour jouer le NBA All-Star Game.

BiographieModifier

 
Clyde Drexler à l'université de Houston.

À l'université de Houston, il joue aux côtés d'Akeem « The Dream » Olajuwon (qui rajouta plus tard un « H » à son prénom). Ensemble ils participent à deux Final Four en 1982 et 1983, dont une finale perdue face aux Wolfpack de North Carolina State en 1983. Avec Michael Young (Champion d'Europe en 1993 avec le CSP Limoges), Larry Micheaux et Benny Anders, l'équipe des Cougars de Houston développe un jeu rapide et spectaculaire, elle est surnommée Phi Slamma Jamma (allusion aux noms des corporations universitaires américaines).

1983-1995 : aux Trail Blazers de PortlandModifier

En 1983, il est sélectionné en 14e position de la Draft de la NBA et rejoint les Trail Blazers de Portland. Son jeu rapide et complet est de grande qualité mais passe un peu inaperçu à côté des prouesses de Michael Jordan drafté l'année suivante. Après une saison rookie assez discrète (7,7 points de moyenne), il monte en puissance dès la saison suivante (1984-85) où il est le troisième meilleur marqueur du club avec 17,2 points par match et Portland est éliminé en demi-finale de conférence par les Lakers de Los Angeles.

Lors de sa troisième saison, Drexler deviendra All-Star, marquant 18,5 points et étant classé troisième aux interceptions (2,63 par match) et dixième aux passes décisives (8,0 par match). Son équipe est battue par Denver au premier tour des playoffs.

En 1986-1987, il devient avec Magic Johnson et Larry Bird l'un des trois joueurs à marquer 20 points, prendre 6 rebonds et effectuer 6 passes décisives de moyenne. En playoff, les Blazers sont éliminés au premier tour par les Rockets de Houston. Le 10 janvier 1986, contre les Bucks de Milwaukee, il frôle le quadruple-double en compilant 26 points, 9 rebonds, 10 passes et 11 interceptions[1] ;

En 1987-1988, il marque 27 points (plus 6,6 rebonds et 5,8 passes décisives), se classe cinquième au vote pour le titre de MVP, mais Portland quitte les playoffs dès le premier tour, face au Jazz de l'Utah.

La saison suivante, Clyde Drexler marque 27,2 points mais pour la quatrième saison consécutive Portland quitte les playoffs dès le premier tour, cette fois-ci éjecté en 3 rencontres par les Lakers.

En 1990, Drexler va prouver qu'il peut emmener ses Blazers jusqu'en finale NBA. Il marque 23,3 points de moyenne et est élu dans la All-NBA Third Team. En finale, Drexler marque 26,4 points et prend 7,8 rebonds par match mais les Blazers ne peuvent pas empêcher le doublé des Bad Boys de Detroit (défaite 4 à 1).

En 1991, les Blazers, meilleure équipe de la saison régulière, remportent 63 victoires pour 19 défaites, mais chutent en finale de conférence face aux Lakers (4 à 2).

La saison 1991-1992 sera une des meilleures de sa carrière. Il tourne à 25 points de moyenne et est élu au sein de la All-NBA First Team. Il termine second à l'élection du MVP, derrière Michael Jordan. Les Blazers se qualifient pour les finales NBA mais perdent face aux Bulls de Chicago sur le score de 4 à 2. Durant l'été, Il participe à l'épopée légendaire de la Dream Team aux JO de Barcelone et remporte la médaille d'or.

Gêné par des blessures, son niveau de jeu baissera légèrement au cours des deux saisons suivantes (19,9 puis 19,2 points de moyenne). À l'image de sa star, Portland stagne et ne passe pas le premier tour des playoffs en 1993 et en 1994 (défaite contre San Antonio puis Houston).

À la mi-saison 1994-1995, il oblige les dirigeants des Blazers à le transférer à Houston, contre Otis Thorpe. Drexler quitte Portland avec les records en termes de points marqués, matchs disputés, paniers inscrits, lancers francs inscrits, rebonds, interceptions et minutes jouées.

1995-1998 : aux Rockets de HoustonModifier

À Houston, il retrouve Hakeem Olajuwon avec qui il a joué à l'université de Houston. Ensemble ils remportent le titre NBA. Lors de la finale face à la jeune équipe du Magic d'Orlando de Shaquille O'Neal et Penny Hardaway, il tourne à 21,5 points, 9,5 rebonds et 6,8 passes décisives par match. Au premier tour des playoffs, Olajuwon et Drexler sont devenus le troisième duo à marquer 40 points chacun au cours du même match face au Jazz de l'Utah.

Drexler marque 19,3 points de moyenne en 1995-1996 mais ne joue que 52 matchs en raison d'une blessure au genou. Le 24 novembre 1995, il devient le 24e joueur à atteindre la barre des 20 000 points marqués en carrière. Houston ne peut rien en demi-finale de conférence face aux futurs finalistes, les Supersonics de Seattle (4 à 0).

En 1996-1997, Drexler manque 19 matchs et l'arrivée de Charles Barkley en provenance des Suns de Phoenix fait chuter sa moyenne de points à 18,0, sa plus faible depuis 1984-85, Houston échoue en finale de conférence ouest contre le Jazz de l'Utah (4 à 2). Néanmoins, le 1er novembre 1996, contre Sacramento, il frôle pour la seconde fois le quadruple-double en inscrivant 25 points, 10 rebonds, 9 passes et 10 interceptions[1].

Il prend sa retraite en 1998, en terminant meilleur marqueur (18,4) et passeur (5,5) des Rockets, éliminés par l'Utah au premier tour (3 à 2). Il termine sa carrière en étant le seul, avec Oscar Robertson et John Havlicek, à compiler 20 000 points, 6 000 rebonds et 6 000 passes décisives.

Il devient alors entraîneur de son ancienne équipe d'université, les Cougars, de 1998 à 2000, avant de devenir assistant entraîneur aux Nuggets de Denver pendant la saison 2001-02. Il a été intronisé au Basketball Hall of Fame en 2004.

PalmarèsModifier

 
Le maillot numéro 22 de Drexler est l'un des quatre maillots retirés par l'université de Houston.

UniversitaireModifier

En sélection nationaleModifier

En franchiseModifier

Distinctions personnellesModifier

StatistiquesModifier

gras = ses meilleures performances

UniversitairesModifier

Statistiques en université de Clyde Drexler[2]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
1980-1981 Houston 30 30 33,1 50,5 58,8 10,5 2,6 1,9 0,9 11,9
1981-1982 Houston 32 31 33,7 56,9 60,8 10,5 3,0 3,0 1,1 15,2
1982-1983 Houston 34 34,9 53,6 73,7 8,8 3,8 3,3 0,5 15,9
Carrière 96 61 33,9 53,8 64,3 9,9 3,2 2,8 0,9 14,4

ProfessionnellesModifier

Saison régulièreModifier

Légende :

Leader de la ligue
Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Statistiques en saison régulière de Clyde Drexler[3]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
1983-1984 Portland 82 3 17,2 45,1 25,0 72,8 2,9 1,9 1,3 0,4 7,7
1984-1985 Portland 80 43 31,9 49,4 21,6 75,9 6,0 5,5 2,2 0,9 17,2
1985-1986 Portland 75 58 34,3 47,5 20,0 76,9 5,6 8,0 2,6 0,6 18,5
1986-1987 Portland 82 82 38,0 50,2 23,4 76,0 6,3 6,9 2,5 0,9 21,7
1987-1988 Portland 81 80 37,8 50,6 21,2 81,1 6,6 5,8 2,5 0,6 27,0
1988-1989 Portland 78 78 39,3 49,6 26,0 79,9 7,9 5,8 2,7 0,7 27,2
1989-1990 Portland 73 73 36,8 49,4 28,3 77,4 6,9 5,9 2,0 0,7 23,3
1990-1991 Portland 82 82 34,8 48,2 31,9 79,4 6,7 6,0 1,8 0,7 21,5
1991-1992 Portland 76 76 36,2 47,0 33,7 79,4 6,6 6,7 1,8 0,9 25,0
1992-1993 Portland 49 49 34,1 42,9 23,3 83,9 6,3 5,7 1,9 0,8 19,9
1993-1994 Portland 68 68 34,3 42,8 32,4 77,7 6,5 4,9 1,4 0,5 19,2
1994-1995 Portland 41 41 34,8 42,8 36,3 83,5 5,7 5,1 1,8 0,5 22,0
Houston 35 34 37,1 50,6 35,7 80,9 7,0 4,4 1,8 0,7 21,4
1995-1996 Houston 52 51 38,4 43,3 33,2 78,4 7,2 5,8 2,0 0,5 19,3
1996-1997 Houston 62 62 36,6 44,2 35,5 75,0 6,0 5,7 1,9 0,6 18,0
1997-1998 Houston 70 70 35,3 42,7 31,7 80,1 4,9 5,5 1,8 0,6 18,4
Carrière 1086 950 34,6 47,2 31,8 78,8 6,1 5,6 2,0 0,7 20,4
All-Star Game 9 4 18,4 50,6 28,6 100,0 4,9 2,6 1,3 0,7 10,7

PlayoffsModifier

Statistiques en playoffs de Clyde Drexler[4]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
1984 Portland 5 17,0 42,9 0,0 85,7 3,4 1,6 1,0 0,2 7,2
1985 Portland 9 9 37,7 41,0 28,6 84,4 6,1 9,2 2,6 1,0 16,7
1986 Portland 4 4 36,3 45,6 40,0 78,3 6,3 6,5 1,5 0,8 18,0
1987 Portland 4 4 38,3 45,6 25,0 79,3 7,5 3,8 1,8 0,8 24,0
1988 Portland 4 4 42,5 38,6 50,0 72,4 7,0 5,3 3,0 0,5 22,0
1989 Portland 3 3 42,7 49,3 0,0 76,5 6,7 8,3 2,0 0,7 27,7
1990 Portland 21 21 40,6 44,1 22,0 77,4 7,2 7,1 2,5 0,9 21,4
1991 Portland 16 16 39,6 47,6 26,8 77,6 8,1 8,1 2,1 1,0 21,7
1992 Portland 21 21 40,3 46,6 23,5 80,7 7,4 7,0 1,5 1,0 26,3
1993 Portland 3 3 38,7 41,9 41,7 80,0 6,3 4,7 1,7 1,0 19,0
1994 Portland 4 4 39,3 42,5 23,1 82,6 10,3 5,5 2,0 0,5 21,0
1995 Houston 22 22 38,6 48,1 30,3 78,6 7,0 5,0 1,5 0,7 20,5
1996 Houston 8 8 36,5 41,5 26,5 76,5 7,8 5,0 2,6 0,5 16,6
1997 Houston 16 16 38,9 43,6 37,3 77,8 5,6 4,8 1,6 0,4 18,1
1998 Houston 5 5 36,4 30,9 19,2 75,7 5,4 4,6 1,6 0,6 15,0
Carrière 145 140 38,4 44,7 28,8 78,7 6,9 6,1 1,9 0,7 20,4

Records sur une rencontre en NBAModifier

Les records personnels de Clyde Drexler en NBA sont les suivants[5] :

Record de la franchise
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 50 Kings de Sacramento 42 @ Lakers de Los Angeles
Paniers marqués 20 Knicks de New York 15 @ Suns de Phoenix
Paniers tentés 33 @ Bulls de Chicago 30 @ Suns de Phoenix
Paniers à 3 points réussis 6 2 fois 5 3 fois
Paniers à 3 points tentés 12 Bucks de Milwaukee 11 Timberwolves du Minnesota
Lancers francs réussis 15 2 fois 13 Jazz de l'Utah
Lancers francs tentés 19 @ SuperSonics de Seattle 15 @ Suns de Phoenix
Rebonds offensifs 10 @ Mavericks de Dallas 8 Rockets de Houston
Rebonds défensifs 13 2 fois 11 2 fois
Rebonds totaux 18 @ Clippers de Los Angeles 15 2 fois
Passes décisives 16 @ Kings de Sacramento 15 Jazz de l'Utah
Interceptions 10 2 fois 6 3 fois
Contres 5 2 fois 4 Jazz de l'Utah
Balles perdues 10 2 fois 8 2 fois
Minutes jouées 55 @ Mavericks de Dallas 51 @ Suns de Phoenix

Apparitions téléviséesModifier

Drexler a fait des apparitions dans les séries télévisées Mariés, deux enfants et The Sentinel, et joua son propre rôle dans le film Like Mike 2.

En 2006, Drexler participa à la première saison de l'émission de Spike TV "Pros vs. Joes", qui oppose trois concurrents amateurs à cinq athlètes professionnels. Il a également participé à la 4e saison de Dancing with the Stars avec comme partenaire Elena Grinenko[6].

Pour approfondirModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Arnaud Gelb, « Le quadruple double, le plus impressionnant des exploits individuels », sur Basket USA, (consulté le )
  2. (en) « Clyde Drexler », sur basketball-reference.com (consulté le )
  3. (en) « Clyde Drexler », sur basketball-reference.com (consulté le )
  4. (en) « Clyde Drexler », sur basketball-reference.com (consulté le )
  5. (en) « Clyde Drexler Career Bests », sur basketball.realgm.com
  6. (en) "Meet the New Cast of 'Dancing With the Stars'"