Willis Reed

joueur de basket-ball américain

Willis Reed
Image illustrative de l’article Willis Reed
Fiche d’identité
Nom complet Willis Reed Jr
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (78 ans)
Hico, Louisiane
Taille 2,06 m (6 9)
Situation en club
Poste Pivot
Draft de la NBA
Année 1964
Position 8e
Franchise Knicks de New York
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1964-1965
1965-1966
1966-1967
1967-1968
1968-1969
1969-1970
1970-1971
1971-1972
1972-1973
1973-1974
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
19,5
15,5
20,9
20,8
21,1
21,7
20,9
13,4
11,0
11,1
Sélection en équipe nationale **
1963Drapeau : États-Unis États-Unis
Carrière d’entraîneur
1977-1978
1981-1985
1985-1987
1987-1988
1988-1989
Knicks de New York
Creighton University
Hawks d'Atlanta (assi.)
Kings de Sacramento (assi.)
Nets du New Jersey
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1982
* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Willis Reed Jr, né le à Hico en Louisiane, est un ancien joueur de basket-ball américain. Il a joué pour les Knicks de New York lors de l'ensemble de sa carrière, qu'il débute par un titre de Rookie of the Year en 1965. Il termine sa carrière en 1974, touché par les blessures[1], et entre au Hall of Fame en 1982[2], son maillot, le numéro 19, a été retiré par les Knicks de New York.

Malgré une taille moyenne pour le poste de pivot, environ 2,06 mètres, comparé à Wilt Chamberlain et Kareem Abdul-Jabbar, il remporte le titre en 1970 et 1973, ainsi que le titre de MVP de la saison régulière en 1970. Cette année-là, il remporte également le titre de MVP des finales, ainsi que celui de MVP du All-Star Game devenant le premier joueur de l'histoire à réaliser pareille performance, il a depuis été rejoint par Michael Jordan à deux reprises et Shaquille O'Neal.

Il fait partie de la liste des 50 meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA, lors du cinquantenaire de la NBA en 1996.

BiographieModifier

Knicks de New YorkModifier

Les Knicks de New York sélectionnent Reed au second tour, avec le huitième choix de la draft NBA 1964. Reed se fait rapidement un nom de force féroce, dominante et physique des deux côtés du terrain. En mars 1965, il inscrit 46 points contre les Lakers de Los Angeles, le deuxième meilleur total de points sur un match par un rookie des Knicks[3]. Pour sa première saison, il obtient sa première sélection pour le NBA All-Star Game et a remporté le titre de NBA Rookie of the Year, tout en étant nommé dans la All-Rookie First Team.

Son équipe connaît des difficultés pendant quelques années malgré l'ajout de bons joueurs par le biais de transferts et sélections de draft. Dick McGuire est remplacé comme entraîneur par Red Holzman, au milieu de la saison 1967-1968. Les Knicks avaient un bilan de 15 à 22 sous McGuire et Holzman les a menés à un bilan de 28-17. En 1968, le bilan final de New York est de 43-39, son premier bilan positif depuis la saison 1958-1959.

Durant la saison 1968-1969, New York maintient ses adversaires à un moins de 105,2 points inscrits par match. Avec Reed bouchant le secteur intérieur et Walt Frazier faisant pression sur le meneur, les Knicks vont être la meilleure équipe défensive de la ligue pour cinq des six prochaines saisons. Reed marque 21,1 points par match et atteint un record de la franchise de 1 191 rebonds pour une saison, soit une moyenne de 14,5 rebonds par match.

Premier titre NBAModifier

Au cours de la saison 1969-1970, les Knicks remportent un total record de 60 matchs et établissent un record NBA en une seule saison avec une série de victoires de 18 matchs. En 1970, Reed devient le premier joueur de l’histoire de la NBA à être nommé MVP du NBA All-Star Game, MVP de la saison régulière et le MVP des Finales au cours de la même saison.

Son fait marquant remonte au , lors du match sept des finales, auquel il prend part en dépit d'une grave blessure et d'un traitement difficile. Il marque les deux premiers paniers du match, et les Knicks l'emportent 113-99 face aux Lakers de Los Angeles, au Madison Square Garden. Après le match dans le vestiaire du vainqueur, Howard Cosell ému dit à Reed à la télévision nationale, "Vous incarnez le meilleur que l’esprit humain peut offrir"[4],[5].

Les Knicks réalisent un bilan de 52-30 dans la saison 1970-1971, toujours assez bon pour la première place dans la division Atlantique et à la mi-saison, Reed égale le record de franchise de Harry Gallatin en saisissant 33 rebonds contre les Royals de Cincinnati[6]. Une fois de plus, Reed est titulaire dans le NBA All-Star Game. Pour cette saison, il obtient en moyenne 20,9 points et 13,7 rebonds par match, mais les Knicks sont éliminés par les Bullets de Baltimore en finale de la Conférence Est. En 1971-1972, Reed est gêné par une tendinite au genou gauche, ce qui a limité sa mobilité. Il manque deux semaines au début de la saison mais se blesse peu après son retour et il totalise 11 matchs pour l’année. Sans Reed, les Knicks arrivent tout de même à atteindre les Finales NBA 1972, mais sont vaincus en cinq matchs par les Lakers de Los Angeles.

Second titre NBAModifier

Les Knicks de 1972-1973 terminent la saison avec un bilan de 57-25 et remportent un second titre de la NBA. Reed contribue moins qu’il ne l'a fait deux saisons plus tôt. En 69 matchs de saison régulière, il n’obtient en moyenne que 11 points par match. Dans les playoffs, les Knicks battent les Bullets et éliminent les Celtics de Boston, pour affronter de nouveau les Lakers en Finales NBA. Après avoir perdu le premier match, les Knicks remportent les quarts suivants, remportant leur second titre NBA avec une victoire 102-93 au cinquième match. Reed est nommé MVP des Finales à nouveau pour la seconde fois.

La carrière de Reed est interrompue par des blessures et il prend sa retraite après la saison 1973-1974. Durant sa carrière, Reed obtient en moyenne 18,7 points et 12,9 rebonds par match, jouant 650 matchs. Il participe à 7 reprises au NBA All-Star Game.

Carrière post-joueurModifier

Reed a été entraîneur pendant plusieurs années avant de passer au management. Il fut l'entraîneur des Knicks en 1977-1978. Il part ensuite à l’Université Creighton de 1981 à 1985 et devient entraîneur adjoint bénévole à l’Université St. John’s. Reed a également été entraîneur adjoint des Hawks d'Atlanta et des Kings de Sacramento en NBA.

Reed débute comme entraîneur principal des Nets du New Jersey le 1er mars 1988, une semaine après que l'ailier star des Nets, et cousin de Reed, Orlando Woolridge est suspendu par la ligue et devait subir une réhabilitation de drogue. Il compile un bilan de 33-77 avec les Nets. En 1989, il est embauché comme manager général des Nets et vice-président des opérations de basketball, jusqu'en 1996. Pendant cette période, il sélectionne Derrick Coleman, Kenny Anderson, ou encore Dražen Petrović, et fait des Nets, un concurrent en playoffs tout au long des années 1990.

Reed a ensuite occupé le poste de vice-président des opérations de basket-ball avec les Hornets de La Nouvelle-Orléans en 2004. Il prend sa retraite de ce poste en 2007.

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

Champion NBA
MVP des finales NBA MVP de la saison
Recrue/rookie de la saison

gras = ses meilleures performances

Saison régulièreModifier

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
1964-1965 New York 80 38.0 .432 .742 14.7 1.7 19.5
1965-1966 New York 76 33.4 .434 .757 11.6 1.2 15.5
1966-1967 New York 78 36.2 .489 .735 14.6 1.6 20.9
1967-1968 New York 81 35.5 .490 .721 13.2 2.0 20.8
1968-1969 New York 82 37.9 .521 .747 14.5 2.3 21.1
1969-1970 New York 81 38.1 .507 .756 13.9 2.0 21.7
1970-1971 New York 73 39.1 .462 .785 13.7 2.0 20.9
1971-1972 New York 11 33.0 .438 .692 8.7 2.0 13.4
1972-1973 New York 69 27.2 .474 .742 8.6 1.8 11.0
1973-1974 New York 19 26.3 .457 .792 7.4 1.6 .6 1.1 11.1
Carrière 650 35.5 .476 .747 12.9 1.8 .6 1.1 18.7
All-Star Game 7 4 23.0 .452 .750 8.3 1.0 12.6

PlayoffsModifier

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
1967 New York 4 37.0 .538 .960 13.8 1.8 27.5
1968 New York 6 35.0 .541 .733 10.3 1.8 21.3
1969 New York 10 42.9 .510 .786 14.1 1.9 25.7
1970 New York 18 40.7 .471 .737 13.8 2.8 23.7
1971 New York 12 42.0 .413 .667 12.0 2.3 15.7
1973 New York 17 28.6 .466 .857 7.6 1.8 12.8
1974 New York 11 12.0 .378 .600 2.0 .4 .2 .0 3.4
Carrière 78 33.9 .474 .765 10.3 1.9 .2 .0 17.4

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) Sam Goldaper, « Knicks Honor Reed by Retiring ‘19’ », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 2 août 2017)
  2. (en-US) « Willis Reed - Know Louisiana », Know Louisiana,‎ (lire en ligne, consulté le 4 août 2017)
  3. (en-US) Deane McGowen, « Knicks Bow to Lakers, 105-103, Despite 46-Point Effort by Reed », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 30 mars 2021)
  4. (en-US) « “The Willis Reed Game” », sur Basketball Network, (consulté le 30 mars 2021)
  5. Dimitri Kucharczyk, « 8 mai 1970, Willis Reed entre dans la légende de la NBA », sur basketusa.com, (consulté le 8 mai 2021)
  6. (en) « Legends profile: Willis Reed », sur www.nba.com (consulté le 30 mars 2021)


Liens externesModifier