Simen Hegstad Krüger

fondeur norvégien

Simen Hegstad Krüger
Image illustrative de l’article Simen Hegstad Krüger
Simen Hegstad Krüger aux Championnats du monde 2019.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active 2010-
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Norvège Norvégien
Nationalité Norvège
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Hønefoss
Taille 1,77 m
Club Lyn Ski
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 2 1 0
Championnats du monde 0 2 1
Coupe du monde (globes ind.) 0 0 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 3 5 2

Simen Hegstad Krüger est un fondeur norvégien, né le à Hønefoss. Il remporte le titre olympique lors de l'épreuve de skiathlon et celle du relais, terminant également deuxième du quinze kilomètres, lors des Jeux olympiques 2018. Lors des Championnats du monde 2021, il remporte trois médailles en individuel. Dans la Coupe du monde, il a fini plusieurs fois sur le podium lors des courses par étapes, terminant troisième du Tour de ski en 2018-2019 et deuxième du Ski Tour en 2020 et a remporté trois courses de distance sur style libre.

BiographieModifier

Membre du club de ski de Lyn, il prend part à ses premières courses officielles de la FIS en 2010.

Aux Championnats du monde junior 2013, à Liberec, il est médaillé d'argent au relais et deux fois quatrième en individuel.

Il fait ses débuts en Coupe du monde lors de la saison 2012-2013 en à Oslo lors du cinquante kilomètres où il termine à la 43e place. La saison suivante, il ne dispute aucune épreuve de coupe du monde, on meilleur résultat étant une septième place en coupe FIS à Gjøvik. Il marque ses premiers points en 2014-2015 à l'occasion du Nordic Opening à Lillehammer où il obtient la 21e place pour sa première course par étapes. Lors de cette année 2015, il est vice-champion du monde lors des mondiaux des moins de 23 ans d'Almaty sur le quinze kilomètres libre[1], épreuve dont il sera titré un an plus tard aux mondiaux de Rasnov[2]. En fin de saison, il est 11e du cinquante kilomètres d'Oslo.

Après une deuxième place d'une course FIS à Beitostoelen, Il obtient une ouzième place lors de l'ouverture de la coupe du monde à Ruka. Lors du mini-Tour de Lillehammer,il obtient son premier top 10 avec une cinquième place sur le dix kilomètres libre remporté par Calle Halfvarsson[3]. Le mois suivant, lors du tour de ski, il obtient son premier podium en terminant troisième d'un dix kilomètres libre, remporté par Sergey Ustiugov et Maurice Manificat[4]. Deux semaines plus tard, il gagne pour la première fois avec ses coéquipiers du relais à Ulricehamn.

Après une victoire en course FIS lors de son début de saison, il termine 16e de sa première épreuve de la saison de coupe du monde, le Ruka triple, puis termine quatrième d'un skiathlon à Lillehammer[5] et quatrième d'un quinze kilomètres libre à Davos[6]. Il remporte sa première victoire en coupe du monde lors de l'étape de Toblach en décembre, un quinze kilomètres libre[7].

Lors des Jeux olympiques 2018 de Pyeongchang, il remporte le skiathlon, malgré une chute au départ lors de la partie en style classique. Il devance ses compatriotes Martin Johnsrud Sundby et Hans Christer Holund[8]. Sur le quinze kilomètres, il termine à la deuxième place, à 18 s de Dario Cologna, Denis Spitsov prenant la troisième place[9]. Lors de la saison 2018-2019, il atteint son pic de forme au Tour de ski, qu'il termine troisième, après notamment le deuxième temps lors de l'ultime étape. Il s'agit de son premier podium en course par étapes. Trois semaines après, il est deuxième du quinze kilomètres libre à Ulricehamn, puis septième des Finales au Québec, le conduisant au quatrième rang du classement général de la Coupe du monde. Il est séléctionné pour les Championnats du monde à Seefeld, ses premiers mondiaux, où il ne prend part qu'au cinquante kilomètres en raison de la densité norvégienne ; il y termine cinquième.

Lors de la saison 2019-2020, il reste au même rang, grâce à sa victoire au quinze libre de Davos, puis sa cinquième place au Tour de ski, où il gagne l'étape sur dix kilomètres libre (avec départ en masse), une troisième place à la poursuite de Nové Město et des deuxièmes places au skiathlon d'Oberstdorf, au Ski Tour et enfin au prestigieux cinquante kilomètres d'Oslo, sur style classique, où il devancé par le vainqueur de la Coupe du monde Alexander Bolshunov au sprint.

Lors de la saison 2020-2021, il n'est que 18e sur le Nordic Opening et ne prend pas part au Tour de ski comme les autres Norvégiens en raison des restrictions de leur gouvernement liées à la pandémie de covid-19. Il revient sur le podium à Falun, où il est deuxième du quinze kilomètres libre de Falun.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 2018
  Pyeongchang
         

Légende :

  •   : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Krüger

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
Skiathlon

2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
Mondiaux 2019
  Seefeld
    5e
Mondiaux 2021
  Oberstdorf
         

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  •   : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Krüger

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 4e en 2019 et 2020.
  • 3 podiums individuels : 3 victoires, 5 deuxièmes places et 2 troisièmes places.
  • 4 podiums en relais : 2 victoire et 2 troisièmes places.

Courses par étapesModifier

  • Tour de ski :
    • 3e en 2019.
    • 4 podiums d'étape, dont 1 victoire.

Il remporte cette étape suivante :

Date Lieu Pays Course Discipline
5 janvier 2020 Val di Fiemme   Italie Tour de Ski 10 km libre, mass-start
  • Ski Tour :
    • 2e en 2020.
    • 1 podium d'étape.

Détail des victoiresModifier

Épreuve / Édition 15 km Poursuite 50 km
libre classique
2017-2018   Toblach
2019-2020   Davos
2020-2021   Engadine (libre)

Classements en Coupe du mondeModifier

Différents classements en Coupe du monde
Saison / Épreuve Général Distance Sprint Tour de ski
depuis 2007
Finales
depuis 2008
Nordic Opening
depuis 2011
Place Points Place Points Place Points
2014-2015 100e 37 70e 17   21e
2015-2016 69e 81 39e 81
2016-2017 17e 482 15e 299 81e 7 8e 38e 11e
2017-2018 14e 457 8e 413 16e
2018-2019 4e 907 4e 495 47e 36 3e 7e 8e
2019-2020 4e 1260 4e 776 29e 64 5e 2e (Ski Tour) Abandon
2020-2021 16e 383 3e 357 - - - - 18e

Championnats du monde des moins de 23 ansModifier

  •   Médaille d'argent du quinze kilomètres libre en 2016.
  •   Médaille d'or du quinze kilomètres libre en 2017.

Championnats du monde juniorModifier

  •   Médaille d'argent du relais en 2013.

Coupe de ScandinavieModifier

  • 2 podiums.

Championnats de NorvègeModifier

  • Champion sur le quinze kilomètres libre en 2018[10].

RéférencesModifier

  1. « Adrien Backscheider en bronze », sur lequipe.fr, .
  2. « Mondiaux U23 à Rasnov : Clément Parisse retrouve l’argent, Alexandre Pouye en bronze », sur ffs.fr, .
  3. Mirko Hominal, « Très costauds ces Suédois », sur ski-nordique.net, .
  4. « Toblach : Manificat 2e à un souffle d'Ustiugov, 3 Bleus dans les 10 », sur ledauphine.com, .
  5. « Ski de fond: Johannes Klaebo intouchable à Lillehammer », sur lavoixdunord.fr, .
  6. « Ski fond: Manificat au sommet à Davos sur le 15 km », sur lavoixdunord.fr, .
  7. « Ski de fond – 15km de Toblach : Encore un podium pour Manificat », sur tv5monde.com, .
  8. Christof Stache, « JO-2018: triplé norvégien au skiathlon, Krueger en or, Manificat 5e », sur liberation.fr, .
  9. Mirko Hominal, « Dario Cologna, exceptionnel, écrit l'histoire », sur ski-nordique.net, .
  10. (en) Profil, sur skisport365.com

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :