Tour de Ski 2018-2019

(Redirigé depuis Tour de ski 2018-2019)
Tour de Ski 2018-2019
Description de l'image Tour_de_ski_2019.png.
Généralités
Sport Ski de fond
Organisateur(s) Fédération internationale de ski
Éditions 13e
Lieu(x) Suisse, Allemagne, Italie
Date du au
Nations masculin 26
féminin 20
Participants masculin 105
féminin 75
Épreuves 7
Site web officiel fis-ski.com

Palmarès
Vainqueur masculin Drapeau : Norvège Johannes Høsflot Klæbo
féminin Drapeau : Norvège Ingvild Flugstad Østberg

Navigation

La 13e édition du Tour de Ski se déroule du au . Cette compétition, intégrée à la coupe du monde 2018-2019, est organisée par la fédération internationale de ski. L'épreuve comprend sept étapes constituant un parcours entamé à Toblach en Italie, avant de faire étape au Val Müstair en Suisse, à Oberstdorf en Allemagne et à Val di Fiemme en Italie.

Les tenants du titre sont le Suisse Dario Cologna chez les hommes et la Norvégienne Heidi Weng chez les femmes.

La compétition est remportée par le Norvégien Johannes Høsflot Klæbo chez les hommes et sa compatriote Ingvild Flugstad Østberg chez les femmes.

CalendrierModifier

Étape Lieu Date Épreuves Distance Heures de départ
Femmes Hommes Femmes Hommes
1   Toblach Sprint - Style Libre 1,5 km 12 h 00 + 14 h 30
2 Individuel - Style Libre 10 km 15 km 12 h 45 14 h 45
3   Val Müstair Sprint - Style Libre 1,3 km 9 h 15 + 12 h 00
4   Oberstdorf Départ en ligne - Style Classique 10 km 15 km 12 h 00 14 h 00
5 Poursuite - Style Libre 10 km 15 km 15 h 15 13 h 05
6   Val di Fiemme Départ en ligne - Style Classique 10 km 15 km 14 h 00 15 h 10
7 Poursuite[a] - Style libre km 13 h 00 14 h 45
  1. La dernière étape se court sur une ascension finale de l'Alpe Cermis.
 
 
Toblach
 
Oberstdorf
 
Val di Fiemme
 
Val Mustair
Sites des compétitions

DotationModifier

Chaque vainqueur du Tour de ski remporte la somme de 55 000 francs suisse[1].

Gains financiers pour les classements finals et les primes par jour (exprimés en francs suisses (CHF))[2]
1. 2. 3. 10. Total
Classement général 55 000 40 000 27 500 5 000 442 000
Classement du sprint 06 000 03 000 02 000 022 000
Étape 03 000 02 000 01 000 084 000
Leader du Tour (sauf le dernier jour) 01 000 012 000

ClassementsModifier

Classement généralModifier

Hommes[3]
Pos Nom Temps
1   Johannes Høsflot Klæbo h 7 min 59 s 4
2   Sergey Ustiugov + 16 s 7
3   Simen Hegstad Krüger + 48 s 8
4   Sjur Røthe + min 5 s 2
5   Alexander Bolshunov + min 26 s 6
6   Andrey Melnichenko + min 27 s 1
7   Martin Johnsrud Sundby + min 4 s 2
8   Denis Spitsov + min 5 s 0
9   Francesco De Fabiani + min 18 s 5
10   Andrey Larkov + min 34 s 6
Femmes[4]
Pos Nom Temps
1   Ingvild Flugstad Østberg h 30 min 31 s 2
2   Natalia Nepryaeva + min 42 s
3   Krista Pärmäkoski + min 55 s 9
4   Anastasia Sedova + min 53 s 2
5   Yulia Belorukova + min 47 s 4
6   Jessica Diggins + min 13 s 5
7   Heidi Weng + min 49 s 3
8   Masako Ishida + min 16 s 2
9   Astrid Øyre Slind + min 30 s 5
10   Mariy Istimona + min 45 s

Classement des sprintsModifier

Hommes[5]
Pos Nom Temps
1   Johannes Høsflot Klæbo min 12 s
2   Alexander Bolshunov min 50 s
3   Sergey Ustiugov min 36 s
4   Finn Hågen Krogh min 48 s
5   Francesco De Fabiani min 47 s
6   Simen Hegstad Krüger min 40 s
7   Didrik Tønseth min 36 s
8   Sjur Røthe min 34 s
9   Calle Halfvarsson min 21 s
10   Karl-Johan Westberg min 22 s
Femmes[6]
Pos Nom Temps
1   Ingvild Flugstad Østberg min 19 s
2   Jessica Diggins min 46 s
3   Natalia Nepryaeva min 45 s
4   Yulia Belorukova min 32 s
5   Krista Pärmäkoski min 10 s
6   Anamarija Lampič min 42 s
7   Tiril Udnes Weng min 37 s
8   Anastasia Sedova min 32 s
9   Alenka Čebašek min 28 s
10   Heidi Weng min 13 s

Détail des étapesModifier

Étape 1Modifier

, Toblach, Italie

  • Les 30 sprinters qualifiés pour les 1/4 de finales bénéficient d'un bonus en secondes réparti comme suit :
    • Finale : 60–54–48–46–44–42
    • Demi-finale : 32–30–28–26–24–22
    • Quart de finale : 10–10–10–8–8–8–8–8–6–6–6–6–6–4–4–4–4–4

La première étape se déroule sous la forme d'un sprint en style libre sur le site italien de Dobbiaco, connu aussi sous le nom de Toblach en allemand. L'épreuve féminine voit la Suédoise Stina Nilsson s'imposer en finale devant sa compatriote Ida Ingemarsdotter et l'Américaine Jessica Diggins[7]. Suivent ensuite la Russe Yulia Belorukova, la Suédoise Linn Sömskar et l'Américaine Sadie Bjornsen[7]. Aucune Norvégienne ne se qualifie pour la finale, Maiken Caspersen Falla, éliminée en demi-finale, terminant septième[7].

Chez les hommes, les Français Lucas Chanavat et Richard Jouve terminant respectivement deuxième et troisième des qualifications, devancés par le Norvégien Johannes Høsflot Klæbo. Plusieurs favoris du classement général, Dario Cologna, Martin Johnsrud Sundby, Simen Hegstad Krüger, Maurice Manificat, Alex Harvey, Evgeniy Belov, Didrik Tønseth, Sjur Røthe, Denis Spitsov ne franchissent pas ces qualifications, où deux autres Français, Baptiste Gros et Renaud Jay obtiennent une place pour les quarts de finale[8]. Les deux demi-finales sont remportées par les Français, Jouve la deuxième et Chanavat la première où il devance Klæbo et Federico Pellegrino, celui-ci étant éliminé à ce stade. Lors de la finale, ils sont devancés par le Norvégien[9]. Les Norvégiens Sindre Bjoernestad Skar et Emil Iversen devancent ensuite le Russe Alexander Bolshunov[10].

Sprint hommes[11]
Pos Nom Temps BS
1   Johannes Høsflot Klæbo min 17 s 99 60
2   Richard Jouve + s 34 54
3   Lucas Chanavat + s 39 48
4   Sindre Bjørnestad Skar + s 76 46
5   Emil Iversen + s 67 44
6   Alexander Bolshunov + s 17 42
Sprint femmes[12]
Pos Nom Temps BS
1  Stina Nilsson min 36 s 26 60
2   Ida Ingemarsdotter + s 00 54
3   Jessica Diggins + s 07 48
4   Yulia Belorukova + s 16 46
5   Linn Sömskar + s 26 44
6   Sadie Bjornsen + s 40 42

Étape 2Modifier

, Toblach, Italie

  • Secondes de bonus : 15–10–5 aux 3 premiers fondeurs

La deuxième étape se déroule sur le même site de Toblach, en style libre sur un format individuel de 10 km chez les femmes et 15 km chez les hommes.

La Russe Natalia Nepryaeva devance la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg de 0,3 s et une autre Russe, Anastasia Sedova, à 10 s 9[13]. La Finlandaise Krista Pärmäkoski prend la quatrième place, devant Heidi Weng et Jessica Diggins. Nepryaeva prend également la tête du classement général, devançant Diggins de s et Østberg de 28 s[14].

Chez les hommes, le Russe Sergey Ustiugov s'impose, devançant Simen Hegstad Krueger de 12 s et Alexander Bolshunov[15]. Un autre Russe se classe quatrième, Andrey Melnichenko, devant Didrik Tønseth et le Français Clément Parisse, à 30 s 1 et auteur de sa meilleure performance en Coupe du monde[16]. Bolshunov prend la tête du classement général, devançant Ustiugov de s et Klaebo, douzième temps de la course à 31 s, de 10 s[15].

15 km hommes[17]
Pos Nom Temps BS
1   Sergey Ustiugov 30 min 34 s 1 15
2   Simen Hegstad Krüger + 12 s 2 10
3   Alexander Bolshunov + 21 s 9 5
4   Andrey Melnichenko + 27 s 4
5   Didrik Tønseth + 28 s 0
6   Clément Parisse + 30 s 1
7   Denis Spitsov + 33 s 7
8   Calle Halfvarsson + 43 s 0
9   Florian Notz + 44 s 9
10   Martin Johnsrud Sundby + 45 s 2
10 km femmes[18]
Pos Nom Temps BS
1   Natalia Nepryaeva 23 min 19 s 9 15
2   Ingvild Flugstad Østberg + s 3 10
3   Anastasia Sedova + 10 s 9 5
4   Krista Parmakoski + 17 s 4
5   Heidi Weng + 21 s 2
6   Jessica Diggins + 27 s 2
7   Yulia Belorukova + 36 s 1
8   Nathalie von Siebenthal + 44 s 0
9   Kari Øyre Slind + 49 s 0
10   Katharina Hennig + 49 s 5

Étape 3Modifier

, Val Müstair, Suisse

  • Les 30 sprinteurs qualifiés pour les 1/4 de finales bénéficient d'un bonus en secondes réparti comme suit :
    • Finale : 60–54–48–46–44–42
    • Demi-finale : 32–30–28–26–24–22
    • Quart de finale : 10–10–10–8–8–8–8–8–6–6–6–6–6–4–4–4–4–4

La troisième étape, qui cette fois se déroule en Suisse sur le site de Val Müstair après une journée de repos est de nouveau un sprint libre.

Comme lors de la première journée, l'épreuve féminine voit Nilsson s'imposer en force chez les femmes et Klæbo chez les hommes.

A l'issue de la troisième journée, Diggins reprends la tête du classement devant Østberg et Nepryaeva[19].

Chez les hommes, Klæbo reprends la première place à Bolnushov, Ustigov conservant sa deuxième place devant son compatriote[20].

Sprint hommes[21]
Pos Nom Temps BS
1   Johannes Høsflot Klæbo min 3 s 78 60
2   Federico Pellegrino + min 35 s 54
3   Sergey Ustiugov + s 07 48
4   Richard Jouve + s 08 46
5   Emil Iversen + s 61 44
6   Sindre Bjørnestad Skar + 43 s 42
Sprint femmes[22]
Pos Nom Temps BS
1  Stina Nilsson min 31 s 91 60
2   Sophie Caldwell + s 27 54
3   Jessica Diggins + s 27 48
4   Ingvild Flugstad Østberg + s 54 46
5   Maiken Caspersen Falla + s 58 44
6   Lotta Udnes Weng + 20 s 73 42

Étape 4Modifier

, Oberstdorf, Allemagne

  • Bonus
    • Sprints intermédiaires (aux km 5,7 et 10,7) : 15-12-10-8-6-5-4-3-2-1
    • Final : 15-10-5

Disputée en mass start (départ groupé), la quatrième étape du Tour de Ski fait cette fois-ci escale en Allemagne.

Depuis le début de la compétition, les tenants du titre (Cologna et Weng) n'ont pas fait preuve d'une grande forme. À l'issue de cette nouvelle étape, leur classement respectif (16e et 8e) ne laisse entrevoir que peu d'espoir d'un nouveau titre.

Chez les hommes, la course reste longtemps cadenassée. Il faut attendre les derniers 2,5 km pour voir la course s'accélérer et les écarts se creuser. Iversen prend un léger avantage qu'il conserve jusqu'à l'arrivée, où il devance l'Italien Francesco De Fabiani et Sergey Ustiugov[23]. Johannes Høsflot Klæbo reste en tête du classement général devant Sergey Ustiugov. Bolshunov perd sa troisième place au général au profit d'Iversen grâce aux secondes de bonus.

Du côté des femmes, la situation devient rapidement explosive et le duel Østberg / Nepryaeva creuse rapidement l'écart[24]. Longtemps accrochée au duo de tête, Pärmäkoski finit par décrocher. C'est Anastasia Sedova qui termine troisième, à s[24]. La quatrième est la Norvégienne Astrid Uhrenholdt Jacobsen qui devance Krista Pärmäkoski et Yulia Belorukova. Østberg augmente son avance au classement général, le portant à 24 s sur Nepryaeva grâce aux 15 s de bonus[24]. Belorukova est désormais à min 10 s, Jessica Diggins et Parmakoski à min 30 s, Sedova à min 47 s, Jacobsen à min 10 s, Heidi Weng à min 25 s[24].

15 km hommes[25]
Pos Nom Temps BS
1   Emil Iversen 45 min 30 s 3 21
2   Francesco De Fabiani + s 9 10
3   Sergey Ustiugov + s 0 5
4   Sjur Roethe + s 1 22
5   Calle Halfvarsson + s 2 1
6   Didrik Tønseth + s 6 30
7   Evgeniy Belov + s 4
8   Andrey Larkov + s 5 3
9   Johannes Høsflot Klæbo + s 6 12
10   Maxim Vylegzhanin + s 8
10 km femmes[26]
Pos Nom Temps BS
1   Ingvild Flugstad Østberg 32 min 8 s 9 30
2   Natalia Nepryaeva + s 1 20
3   Anastasia Sedova + s 3 10
4   Astrid Uhrenholdt Jacobsen + 12 s 9 8
5   Krista Pärmäkoski + 15 s 9 12
6   Yulia Belorukova + 16 s 2 6
7   Teresa Stadlober + 20 s 6 3
8   Heidi Weng + 23 s 6 4
9   Katharina Hennig + 56 s 5 2
10   Stina Nilsson + 56 s 6

Étape 5Modifier

, Oberstdorf, Allemagne

Lors de la poursuite également disputée à Oberstdorf, en style libre sur une distance de quinze kilomètres, Sergey Ustiugov rejoint rapidement avec une quinzaine de secondes de Johannes Høsflot Klæbo qui a attendu son retour[27]. Ustiugov essaye plusieurs fois de s'échapper mais Klæbo reste avec lui puis s'impose face au Russe dans la dernière ligne droite[27]. La troisième place est prise par Alexander Bolshunov qui dispute l'ensemble de la course seul. Suit ensuite un duo norvégien composé de Simen Hegstad Krüger et Sindre Bjoernestad Skar[27].

Chez les femmes, Ingvild Flugstad Østberg, partie avec un peu plus de 20 s sur Natalia Nepryaeva, fait l'ensemble de la course seule et accentue encore son avantage au classement de la coupe du monde[28]. Jessica Diggins et Krista Pärmäkoski parties derrière Yulia Belorukova rejoignent cette dernière. Une accélération de l'Américaine dans la dernière montée est fatale à Pärmäkoski qui termine à une dizaine de secondes de ses deux adversaires. Diggins devance finalement Belorukova au srint pour terminer troisième[28].

Avec les bonus, Østberg compte désormais 35 s d'avance sur Nepryaeva et min 22 s sur l'Jessica Diggins[29].

15 km hommes[30]
Pos Nom Temps BS
1   Johannes Høsflot Klæbo 35 min 7 s 5 15
2   Sergey Ustiugov + s 4 10
3   Alexander Bolshunov + min 8 s 2 5
4   Sindre Bjørnestad Skar + min 41 s 5
5   Simen Hegstad Krüger + min 42 s 5
6   Francesco De Fabiani + min 56 s 9
7   Calle Halfvarsson + min 57 s 4
8   Finn Haagen Krogh + min 58 s 3
9   Andrey Melnichenko + min 59 s 2
10   Clément Parisse + min 0 s 2
10 km femmes[31]
Pos Nom Temps BS
1   Ingvild Flugstad Østberg 26 min 48 s 1 15
2   Natalia Nepryaeva + 30 s 4 10
3   Jessica Diggins + min 12 s 6 5
4   Yulia Belorukova + min 12 s 7
5   Krista Pärmäkoski + min 23 s 6
6   Anastasia Sedova + min 18 s 8
7   Heidi Weng + min 0 s 7
8   Kari Øyre Slind + min 36 s 1
9   Teresa Stadlober + min 36 s 6
10   Lotta Udnes Weng + min 49 s 7

Étape 6Modifier

, Val di Fiemme, Italie

  • Bonus
    • Sprints intermédiaires hommes (aux km 6,1 et 11,1) : 15-12-10-8-6-5-4-3-2-1
    • Sprints intermédiaires femmes (au km 6,1) : 15-12-10-8-6-5-4-3-2-1
    • Final : 15-10-5
15 km hommes[32]
Pos Nom Temps BS
1   Johannes Høsflot Klæbo 40 min 52 s 6 45
2   Francesco De Fabiani + s 6 17
3   Alexander Bolshunov + s 6 22
4   Andrey Larkov + s 4 4
5   Maksim Vylegzhanin + s 6 1
6   Andrey Sabakarev + s 3 8
7   Hans Christer Holund + 13 s 0
8   Denis Spitsov + 27 s 1
9   Andrew Musgrave + 29 s 0
10   Martin Johnsrud Sundby + 29 s 9 4
10 km femmes[33]
Pos Nom Temps BS
1   Ingvild Flugstad Østberg 29 min 34 s 4 30
2   Natalia Nepryaeva + 10 s 22
3   Anastasia Sedova + 10 s 8 11
4   Krista Pärmäkoski + 12 s 5 8
5   Yulia Belorukova + 39 s 7 10
6   Heidi Weng + min 10 s 0 5
7   Jessica Diggins + min 19 s 3 4
8   Anamarija Lampič + min 36 s 8
9   Moa Molander Kristiansen + min 36 s 9
10   Laura Mononen + min 36 s 9

Étape 7Modifier

, Val di Fiemme, Italie

Ascension finale : Poursuite, Style Libre, Départ avec Handicap (9 km)

Le classement de la dernière étape est déterminé selon le principe du « Fastest of the Day », temps de l'étape, et non selon l'ordre d'arrivée, qui en raison de l'handicap au départ de la course, détermine le classement général. C'est ce classement au temps qui accorde les points coupe du monde de cette étape.

km hommes[34]
Pos Nom Temps BS
1   Sjur Røthe 30 min 32 s
2   Simen Hegstad Krüger + s 3
3   Andrey Melnichenko + 28 s 6
4   Jules Lapierre 29 s 8
5   Florian Notz 45 s 8
6   Hans Christer Holund 51 s 4
7   Andrey Larkov 53 s 6
8   Denis Spitsov 56 s 3
9   Martin Johnsrud Sundby 56 s 6
10   Irineu Esteve Altimiras min 9 s 9
km femmes[35]
Pos Nom Temps BS
1   Ingvild Flugstad Østberg 35 min 15 s 0
2   Krista Pärmäkoski + 42 s 8
3   Anastasia Sedova + 49 s 6
4   Anna Nechaevskaya + 57 min 2 s
5   Laura Mononen + min 10 s 9
6   Mariya Istomina + min 29 s 7
7   Nathalie von Siebenthal + min 38 s 3
8   Lisa Vinsa + min 38 s 7
9   Masako Ishida + min 46 s 3
10   Natalia Nepryaeva + min 48 s 6

RéférencesModifier

  1. Mirko Hominal, « Tour de Ski : Le programme complet », sur ski-nordique.net, .
  2. (no) « Premiepenger Tour de Ski 2018-2019 », sur langrenn.com, .
  3. (en) « Mens 9 km Pursuit Free - Final climb », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 6 janvier 2019).
  4. (en) « Ladies 9 Pursuit Free - Final climb », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 6 janvier 2019).
  5. (en) « Tour de ski sprint standings (Men) », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 7 janvier 2019).
  6. (en) « Tour de ski sprint standings (Ladies) », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 7 janvier 2019).
  7. a b et c Mirko Hominal, « Stina Nilsson intouchable », sur ski-nordique.net, .
  8. Mirko Hominal, « Tour de Ski - Les fusées sont devant », sur ski-nordique.net, .
  9. « Tour de Ski : Richard Jouve et Lucas Chanavat sur le podium à Toblach », sur lequipe.fr, .
  10. Mirko Hominal, « Les sprinters Français frappent un grand coup », sur ski-nordique.net, .
  11. (en) « Men 1.3 km Sprint Free Finals », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 2 janvier 2019).
  12. (en) « Ladies 1.3 km Sprint Free Finals », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 2 janvier 2019).
  13. « Coupe du monde : Natalia Nepryaeva remporte sur le fil le 10 kilomètres de Toblach », sur lequipe.fr, .
  14. Mirko Hominal, « L'exploit de Natalia Nepryaeva », sur ski-nordique.net, .
  15. a et b Mirko Hominal, « Sergey Ustiugov est de retour », sur ski-nordique.net, .
  16. « Tour de Ski : Sergey Ustiugov sans rival sur le 15 kilomètres de Toblach », sur lequipe.fr, .
  17. (en) « Men 15 km Interval Start Free », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 2 janvier 2019).
  18. (en) « Ladies 10 km Interval Start Freestyle », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 30 décembre 2018).
  19. (en) « Classement général Tour de Ski (Stage 3) Femmes », sur fis-ski.com (consulté le 2 janvier 2019).
  20. (en) « Classement général Tour de Ski (Stage 3) Hommes », sur medias2.fis-ski.com (consulté le 2 janvier 2019).
  21. (en) « Men 1.4 km Sprint Free Finals », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 2 janvier 2019).
  22. (en) « Ladies 1.4 km Sprint Free Finals », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 2 janvier 2019).
  23. « Coupe du monde : Emil Iversen intouchable au sprint à Oberstdorf », sur lequipe.fr, .
  24. a b c et d Mirko Hominal, « Oestberg prend les choses en main », sur ski-nordique.net, .
  25. (en) « Men 15.0 km Mass Start Classic », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 2 janvier 2019).
  26. (en) « Ladies 10.0 km Mass Start Classic », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 2 janvier 2019).
  27. a b et c Mirko Hominal, « Klaebo garde la main », sur ski-nordique.net, .
  28. a et b Mirko Hominal, « Oestberg fait un grand pas », sur ski-nordique.net, .
  29. « Tour de ski : Klaebo s'impose sur la poursuite et reste en tête du général », sur eurosport.fr, .
  30. (en) « Men 15.0 km Pursuit Free », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 3 janvier 2019).
  31. (en) « Ladies 10 km Pursuit Free », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 3 janvier 2019).
  32. (en) « Mens 15 km Mass Start Classic », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 5 janvier 2019).
  33. (en) « Ladies 10 km Mass Start Classic », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 5 janvier 2019).
  34. (en) « Men 9.0 km Pursuit Free - Final Climb : Winner of the day », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 7 janvier 2019).
  35. (en) « Ladies 9.0 km Pursuit Free - Final Climb : Winner of the day », sur www.fis-ski.com, Fédération internationale de ski (FIS) (consulté le 7 janvier 2019).

Liens externesModifier