Saison 2009 de l'équipe cycliste Columbia-HTC Women

saison 2009 de l'équipe cycliste Columbia-HTC Women

La Saison 2009 de l'équipe Columbia-Highroad puis de l'équipe Columbia-HTC Women est la septième de la structure professionnelle de cyclisme sur route féminin Columbia-Highroad, connue de 2002 à 2007 sous le nom de T-Mobile. L'équipe a pour objectif de faire aussi bien qu'en 2008, où elle avait été numéro un mondial. Dès le mois d'avril, les blessures de Judith Arndt, la leader de l'équipe, pénalise beaucoup l'ensemble. Malgré des résultats d'ensemble satisfaisants, une seconde place au classement UCI par équipe et 46 victoires, la saison est quelque peu en retrait. Ina-Yoko Teutenberg est la principale source de satisfaction : elle remporte plus de la moitié des victoires ainsi que le Tour des Flandres, l'unique manche de la Coupe du monde gagnée de la saison, et finit cinquième du classement UCI.

Columbia-HTC Women 2009
Généralités
Code UCI
TCWVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
12Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Palmarès
Nombre de victoires
32[1]
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
2e

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et financement de l'équipeModifier

L'équipe est parrainée par Columbia Sportswear Company. Ses vélos sont des Scott[2].

Au cours de l'année, le fabricant de téléphone portable HTC devient également partenaire de l'équipe.

Arrivées et départsModifier

L'équipe est présentée à Majorque en même temps que l'équipe masculine[3].

Elle connaît peu de changements entre 2008 et 2009. La principale recrue est la néerlandaise Ellen van Dijk, 21 ans, spécialiste du contre-la-montre et championne d'Europe du contre-la-montre espoirs de la discipline. Alexandra Wrubleski, 24 ans, vainqueur du Canadian Redlands Classic, championne du Canada en titre, mais aussi quatrième de la Flèche wallonne, rejoint également l'équipe[4]. L'UCI note également la présence de Maria Mendel, cependant l'équipe la mentionne pas dans son recrutement[5].

Sur le plan des départs, Alexis Rhodes n'est pas renouvelée et rejoint l'équipe Webcor sur recommandation de Scrymgeour[6]. Sandig quitte également l'équipe, tandis que Wood et Wichmann prennent leur retraite[4].

Arrivées Équipe 2008
  Eleonora van Dijk Vrienden Van Het Platteland
  Maria Mendel
  Alexandra Wrubleski Webcor Builders
Départs Équipe 2009
  Alexis Rhodes Webcor Builders[7]
  Madeleine Sandig Nürnberger Versicherung
  Anke Wichmann retraite[8]
  Oenone Wood retraite[9]

ObjectifsModifier

Les objectifs de l'équipe est de faire aussi bien voire mieux qu'en 2008. Dans le détails, les classiques, le Tour de l'Aude, le Tour d'Italie, le Tour de Thuringe, les championnats nationaux et les championnats du monde sont les buts affichés. L'état d'esprit est également une priorité pour Bob Stapleton[4].

Coureurs et encadrement techniqueModifier

EffectifModifier

Cycliste[2],[10] Date de naissance Nationalité Équipe 2008
Mara Abbott   États-Unis Columbia
Kimberly Anderson   États-Unis Columbia
Judith Arndt   Allemagne Columbia
Katherine Bates   Australie Columbia
Chantal Beltman   Pays-Bas Columbia
Ellen van Dijk   Pays-Bas Vrienden Van Het Platteland
Emilia Fahlin   Suède Columbia
Luise Keller   Allemagne Columbia
Maria Mendel   Allemagne
Ina-Yoko Teutenberg   Allemagne Columbia
Linda Villumsen   Danemark Columbia
Alexandra Wrubleski   Canada Webcor Builders

EncadrementModifier

Comme les années précédentes, le directeur de l'équipe, féminine et masculine, est Bob Stapleton. Ronny Lauke est le directeur sportif de l'équipe depuis 2008. L'entraîneuse et responsable média est Petra Rossner[11]. Le soigneur est Arkadiusz Wojtas[12],[10].

Déroulement de la saisonModifier

Février-mars : Courses de préparationModifier

Sur le premier Tour du Qatar féminin, Ellen van Dijk se classe troisième de la première étape au sprint[13]. Elle est huitième le lendemain, puis sixième de la dernière étape. Elle ainsi termine l'épreuve à la quatrième place du général et remporte le classement de la meilleure jeune[14]. Ina-Yoko Teutenberg, Kimberly Anderson et Emilia Fahlin préparent la saison aux États-Unis. Cette dernière remporte le critérium du Tour de Californie, épreuve comptant pour l'USA Cycling National Racing Calendar. Sur la Merco cycling classic, Ina-Yoko Teutenberg s'impose au sprint. Elle récidive le lendemain sur la deuxième course dans le comté de Merced[15]. Sur la San Dimas Stage Race, Mara Abbott gagne le contre-la-montre de la première étape avec quarante-cinq secondes d'avances sur Kristen LaSasso. Alexandra Wrubleski est cinquième, Ina-Yoko Teutenberg sixième, Kimberly Anderson huitième. L'Allemande est la plus rapide sur la deuxième et troisième étape. Cela lui permet d'inscrire son nom au palmarès de l'épreuve. Alexandra Wrubleski est quatrième, Kimberly Anderson septième[16]. En Italie, Linda Villumsen gagne la troisième course du trophée de la côte étrusque à Santa Luce en étant échappée avec Modesta Vžesniauskaitė et en la battant au sprint. À la fin du mois, sur la Redlands Classic, Mara Abbott finit deuxième du contre-la-montre inaugural remporté par Amber Neben. Ina-Yoko Teutenberg est troisième dans le même temps. Elle s'impose le lendemain et le surlendemain au sprint. En finissant cinquième de la dernière étape, elle s'assure la victoire finale[17]. Elle a donc déjà remporté huit victoires, toutes en Californie, avant la fin du mois de mars[18].

Avril : ClassiquesModifier

Sur la première épreuve de coupe du monde du Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, l'équipe ne pèse pas réellement sur la course, Linda Villumsen est la mieux classée à la quatorzième place[19]. Judith Arndt se rompt la clavicule en mars alors qu'elle s'entraîne en Australie, cela l'empêche de courir le Tour des Flandres dont elle est tenante du titre notamment[20],[21],[22]. Sur cette même course, Ina-Yoko Teutenberg s'impose au sprint en profitant du travail de l'équipe Cervélo TestTeam qui rattrape Marianne Vos et garde le peloton de tête groupé pour le compte de Kirsten Wild[23]. Cette victoire surprend ceux qui pensaient qu'elle ne passerait pas les monts[21]. Elle gagne ensuite au sprint le Drentse 8 van Dwingeloo devant Regina Schleicher et Kirsten Wild[24]. Sur l'épreuve de Coupe de monde suivante, le Tour de Drenthe, elle prend la septième place en remportant le sprint du peloton après avoir attaqué, sans succès, dans la dernière ascension en compagnie de Noemi Cantele[25]. Elle est aussi la plus rapide dans l'emballage final sur le Ronde van Gelderland en surclassant Rochelle Gilmore, Emma Johansson et Marianne Vos[26].

Sur la Flèche wallonne, la première attaque vient de Trixi Worrack dans la Côte de Peu d'Eau. Elle est rejointe par Ina-Yoko Teutenberg, Noemi Cantele et Christel Ferrier-Bruneau. Elles sont reprises au sommet de la Côte de Haut-Bois. Absente dans le final du groupe de cinq coureuses en tête, Mara Abbott termine septième, Alexandra Wrubleski douzième[27],[28].

Mai : Tour de Berne et Tour de l'AudeModifier

En mai, Ina-Yoko Teutenberg remporte la quatrième étape du Gracia Orlova[29]. Sur le Tour de Berne, Linda Villumsen est huitième[30]. Sur le Tour de l'Aude, cette dernière remporte le prologue. Ina Teutenberg s'impose au sprint lors de la première et de la troisième étape. Sur celle-ci elle profite d'une chute collective derrière elle[31]. Dans la deuxième étape contre-la-montre par équipe, Columbia-HTC termine quatrième. L'équipe est plus à la peine sur les étapes difficile, même si Emilia Fahlin est septième de la huitième étape. Ina-Yoko Teutenberg gagne la dernière étape au sprint. Linda Villumsen est dixième du classement général final[32].

Fin mai, Mara Abbott est onzième de la Coupe du monde cycliste féminine de Montréal[33].

Ina-Yoko Teutenberg remporte la Liberty Classic au sprint[34]. Mi-juin, Arndt de retour de convalescence remporte trois étapes du Emakumeen Euskal Bira puis le général. Mara Abbott est troisième de la dernière étape et du général[35],[36]. L'équipe place ensuite trois coureuses sur les trois premières marches du RaboSter avec Teutenberg, Beltman et Villumsen. Cette dernière remporte le prologue, Teutenberg est deuxième de la première étape tandis que Chantal Beltman est troisième de la dernière étape[37],[38]. Au Tour du Trentin, Kimberly Anderson termine quatrième de la deuxième étape et du classement général, Judith Arndt est cinquième des deux classements[39].

Sur les championnats nationaux, Judith Arndt est deuxième du contre-la-montre en Allemagne trois secondes derrière Trixi Worrack. Ina-Yoko Teutenberg est troisième à trente-quatre secondes. Elle remporte ensuite pour la première fois de sa carrière le titre sur l'épreuve en ligne allemande dans un sprint massif. Aux Pays-Bas, Ellen van Dijk est troisième du contre-la-montre seize secondes derrière Regina Bruins et dix secondes derrière Kirsten Wild. Elle est ensuite neuvième de l'épreuve en ligne. Emilia Fahlin gagne le titre en contre-la-montre en Suède en devançant Susanne Ljungskog de neuf secondes. Sur l'épreuve en ligne, les favorites se regardent et laissent partir une échappée, Emilia Fahlin est sixième. Au Danemark, Linda Villumsen remporte à la fois le contre-la-montre, avec près d'une minute d'avance sur Trine Schmidt, et l'épreuve en ligne en arrivant seule. Aux États-Unis, Mara Abbott prend la septième place de la course en ligne[40].

Juillet : Tour d'Italie et Tour de ThuringeModifier

Le 1er juillet, Ellen van Dijk remporte pour la deuxième fois consécutive le titre de championne d'Europe de cyclisme espoirs contre-la-montre en devançant de vingt seconde Emilia Fahlin. Sur la course en ligne, cette dernière est la mieux classée en étant onzième[41],[42].

Au Tour d'Italie, Linda Villumsen est troisième du prologue, Ina-Yoko Teutenberg quatrième. Sur la première étape qui se termine en côte, Judith Arndt prend la troisième place et Mara Abbott la quatrième. L'étape du lendemain est un contre-la-montre individuel, Arndt est cinquième. Mara Abbott s'impose sur la troisième étape en haut du Monte Serra devant Emma Pooley, Arndt est quatrième. Elles sont alors respectivement deuxième et quatrième du classement général. La quatrième étape est remportée au sprint par Ina Teutenberg. Elle est troisième sur l'étape suivante. Sur la sixième étape, Arndt et Abbott s'échappent dans la seconde ascension avec Claudia Häusler, Nicole Brändli et Emma Pooley. Elles lâchent cette dernière dans la descente. Finalement, Judith Arndt s'impose. Le soir de cette étape, elle est deuxième du général à douze secondes de Hausler et Abbott est troisième à trente-huit secondes. Le lendemain, sur un final en pente, Hausler gagne le sprint devant Arndt et Abbott, cela lui permet d'empocher cinq secondes de bonifications. Sur la huitième étape, Arndt chute et doit abandonner, les examens révèlent un bras cassé. Les deux dernières étapes ne permettent pas de reprendre de temps au général, Abbott monte donc sur la deuxième marche du podium[43],[21].

Sur le Tour de Thuringe, Ellen van Dijk est quatrième de la première étape. Linda Villumsen tente de s'échapper à trente-cinq kilomètres de l'arrivée dans la troisième étape avant de faire reprendre puis de parvenir à prendre le large. Elle gagne avec plus d'une minute d'avance sur la seconde et prend la tête du classement général[44]. Elle est cinquième le lendemain, sixième le surlendemain. Cela lui permet de s'imposer au classement général[45].

Sur le contre-la-montre par équipe de l'Open de Suède Vårgårda, l'équipe Columbia-HTC termine deuxième derrière l'équipe Cervélo[46]. Sur l'épreuve en ligne, Linda Villumsen termine dans le groupe de tête à la douzième place[47].

Août : Route de FranceModifier

En août, Ina-Yoko Teutenberg finit troisième du prologue de la Route de France féminine. Elle remporte ensuite la première étape au sprint, est deuxième lors de l'étape contre-la-montre suivante, puis gagne la troisième étape. Elle endosse ainsi le maillot jaune. Lors de la quatrième étape, Kimberly Anderson s'échappe avec Evelyn Stevens qui s'impose, mais c'est la première qui mène au classement général[48]. Elle conserve sa place le lendemain et gagne donc la course par étapes[49],[50].

L'équipe ne participe pas au Grand Prix de Plouay[51].

Septembre : Holland ladies tourModifier

En septembre, le Holland Ladies Tour permet à Ina-Yoko Teutenberg de prendre la troisième place de la première étape. C'est la première fois de l'année qu'elle est battue par Kirsten Wild dans l'exercice. Le lendemain, Ellen van Dijk remporte le contre-la-montre, Linda Villumsen est deuxième. Sur la troisième étape tout comme sur la quatrième étape, Teutenberg est deuxième du sprint. Elle parvient toutefois à s'imposer sur la cinquième étape. La dernière étape est décisive pour le classement général, Ina-Yoko Teutenberg est sixième, elle termine troisième du tour[52].

Au Tour de Nuremberg, Ina-Yoko Teutenberg est battue au sprint par Kirsten Wild et Rochelle Gilmore[53].

Au Tour de Toscane féminin-Mémorial Michela Fanini, l'équipe est quatrième du contre-la-montre par équipe de la première étape. Sur la deuxième étape, Teutenberg prend la deuxième place. Le lendemain, Judith Arndt et Mara Abbott finissent respectivement troisième et quatrième. Sur le contre-la-montre de l'étape suivante, Ellen van Dijk est battue par Marianne Vos et est deuxième. Teutenberg gagne l'étape suivante en réglant le groupe d'échappées. Au général, Arndt est septième[54].

Championnats du mondeModifier

Judith Arndt, Linda Villumsen, Ellen van Dijk et Emilia Fahlin participent au contre-la-montre des championnats du monde avec leur sélection nationale respective. La Danoise se montre régulière tout au long de l'épreuve et prend la médaille de bronze. L'Allemande démarre par contre lentement, n'étant que dixième au dernier pointage intermédiaire, avant d'accélérer dans le final pour s'adjuger la quatrième place. Ina-Yoko Teutenberg, Mara Abbott et Kimberly Anderson prennent également le départ de la course en ligne contrairement à Ellen van Dijk. Durant la course, Judith ne fait certes pas partie du groupe de quatre coureuses se disputant la victoire, mais est deuxième du sprint du groupe des poursuivantes et se classe donc sixième[55],[21],[56].

Bilan de la saisonModifier

Teutenberg remporte vingt-quatre victoires durant la saison soit plus de la moitié du total, cela en fait l'athlète féminine ayant gagné le plus de courses durant l'année[21]. L'équipe gagne quarante-six fois au total, dont trente-deux victoires UCI sur route,cela en fait la deuxième équipe dans le domaine derrière la Cervélo TestTeam Women qui a récolté quarante-trois bouquets sur les courses UCI[2],[21],[1].

Linda Villumsen franchit un cap en 2009 en remportant le Tour de Thuringe. Kimberly Anderson, une équipière de longue date, se voit récompensée de ses efforts avec son succès sur Route de France féminine. Mara Abbott a également fait une saison vraiment bonne avec notamment la deuxième place du général du Tour d'Italie[21].

Alexandra Wrubleski, après un bon début de saison, n'a plus courue avec l'équipe à partir de début juin[21].

Cependant, en comparaison de la saison précédente, les résultats sont plutôt décevants. L'équipe ne remporte qu'une épreuve de Coupe du monde. Au classement UCI, elle rétrograde d'une place pour devenir deuxième. Ronny Lauke explique que certaines des cyclistes étaient malades ou blessées durant la saison, notamment Judith Arndt. Il déclare également que l'état d'esprit dans l'équipe est resté excellent[21].

VictoiresModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur[2]
GP Costa Etrusca-Giro dei comuni Castellina M.MA-Santa Luce   Italie 41.2   Linda Villumsen
Tour des Flandres   Belgique 0CDM   Ina-Yoko Teutenberg
Drentse 8 van Dwingeloo   Pays-Bas 21.1   Ina-Yoko Teutenberg
Ronde van Gelderland   Pays-Bas 41.2   Ina-Yoko Teutenberg
4e étape de Gracia Orlova   République tchèque 32.2   Ina-Yoko Teutenberg
Prologue du Tour de l'Aude cycliste féminin   France 12.1   Linda Villumsen
1re étape du Tour de l'Aude cycliste féminin   France 12.1   Ina-Yoko Teutenberg
3e étape du Tour de l'Aude cycliste féminin   France 12.1   Ina-Yoko Teutenberg
9e étape du Tour de l'Aude cycliste féminin   France 12.1   Ina-Yoko Teutenberg
Liberty Classic   États-Unis 21.1   Ina-Yoko Teutenberg
1re étape du Emakumeen Euskal Bira   Espagne 12.1   Judith Arndt
3ea étape du Emakumeen Euskal Bira   Espagne 12.1   Judith Arndt
4e étape du Emakumeen Euskal Bira   Espagne 12.1   Judith Arndt
Emakumeen Euskal Bira   Espagne 12.1   Judith Arndt
1re étape du Ster Zeeuwsche Eilanden   Pays-Bas 32.2   Linda Villumsen
Ster Zeeuwsche Eilanden   Pays-Bas 32.2   Ina-Yoko Teutenberg
Championnat du Danemark du contre-la-montre   Danemark 9CN   Linda Villumsen
Championnats du Danemark de cyclisme sur route   Danemark 9CN   Linda Villumsen
Championnats de Suède contre-la-montre   Suède 9CN   Emilia Fahlin
Championnat d'Allemagne sur route   Allemagne 9CN   Ina-Yoko Teutenberg
1er juillet Championnats d'Europe du contre-la-montre espoirs   Belgique 9   Ellen van Dijk
3e étape du Tour d'Italie féminin   Italie 12.1   Mara Abbott
4e étape du Tour d'Italie féminin   Italie 12.1   Ina-Yoko Teutenberg
6e étape du Tour d'Italie féminin   Italie 12.1   Judith Arndt
3e étape du Tour de Thuringe   Allemagne 12.1   Linda Villumsen
Tour de Thuringe   Allemagne 12.1   Linda Villumsen
1re étape de la Route de France féminine   France 12.1   Ina-Yoko Teutenberg
3e étape de la Route de France féminine   France 12.1   Ina-Yoko Teutenberg
Route de France féminine   France 12.1   Kimberly Anderson
2e étape du Holland Ladies Tour   Pays-Bas 32.2   Ellen van Dijk
5 septembre 5e étape du Holland Ladies Tour   Pays-Bas 32.2   Ina-Yoko Teutenberg
19 septembre 5e étape du Tour de Toscane féminin-Mémorial Michela Fanini   Italie 12.1   Ina-Yoko Teutenberg
 
Championnats d'Europe de cyclisme espoirs Ellen van Dijk

Résultats sur les courses majeuresModifier

Coupe du mondeModifier

Résultats dans les épreuves de coupe du monde[57]
Date # Course Meilleure classée Classement
1 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Linda Villumsen 14e
2 Tour des Flandres   Ina-Yoko Teutenberg Vainqueur
3 Univé Tour de Drenthe   Ina-Yoko Teutenberg 7e
4 Flèche wallonne   Mara Abbott 7e
5 Tour de Berne   Linda Villumsen 8e
6 Coupe du monde cycliste féminine de Montréal   Mara Abbott 11e
7 Open de Suède Vårgårda TTT Columbia-HTC Women 2e
8 Open de Suède Vårgårda   Linda Villumsen 12e
9 Grand Prix de Plouay - -
10 Tour de Nuremberg   Ina-Yoko Teutenberg 3e

Ina-Yoko Teutenberg termine quatrième du classement final, l'équipe cinquième[57].

Grands toursModifier

Grand tour Tour d'Italie Tour de l'Aude La Grande Boucle Route de France
Coureur (classement) Mara Abbott (2e)[58] Linda Villumsen(10e)[59] - Kimberly Anderson (1re)[60]
Accessits 3 victoires d'étapes 3 victoires d'étapes et prologue - 2 victoire d'étapes

Classement UCIModifier

Classement UCI des coureuses de l'équipe[57]
Rang Coureuse Points
5   Ina-Yoko Teutenberg 582.45
10   Judith Arndt 431.25
15   Linda Villumsen 365.2
29   Mara Abbott 202
38   Kim Anderson 152.5
52   Ellen van Dijk 96.75
81   Emilia Fahlin 54.25
82   Chantal Beltman 53.2
288   Alexandra Wrubleski 6
381   Luise Keller 1.7

L'équipe est deuxième au classement UCI derrière l'équipe Cervélo TestTeam Women[57].

RéférencesModifier

  1. a et b North 2010, p. 252
  2. a b c et d (en) « Columbia Women 2009 », sur cyclingarchives (consulté le 1er mars 2014)
  3. (en) « Team Columbia-Highroad presents 2009 Team », sur road cycling (consulté le 31 mars 2014)
  4. a b et c (en) « Team Columbia - Highroad Women 2009 », sur dailypeloton (consulté le 31 mars 2014)
  5. « Teams », sur UCI (consulté le 15 juillet 2015)
  6. (en) « Rhodes to Webcor », sur cycling news (consulté le 5 avril 2014)
  7. (en) « Alex Rhodes », sur cycling archives (consulté le 26 mars 2014)
  8. (de) « Anke Wichmann erklärt Rücktritt », sur lr-online.de (consulté le 26 mars 2014)
  9. (en) « Wood turns full attention to family », sur cyclingnews, (consulté le 26 mars 2014)
  10. a et b (en) « Team Columbia - HTC Women (2009) », sur cycling base (consulté le 24 mars 2014)
  11. (en) « Rossner motivated for more », sur cycling news (consulté le 4 août 2015)
  12. (en) « Preparing for a race with HTC-Highroad », sur podium cafe (consulté le 13 avril 2014)
  13. (en) « Women Elite Ladies Tour of Qatar (QAT) 08 Feb 2009 - Stage 1: Doha - Doha », sur uci (consulté le 4 juin 2014)
  14. (en) « Women Elite Ladies Tour of Qatar (QAT) 10 Feb 2009 - Stage 3: Camelodrome - Al Khawr », sur uci (consulté le 4 juin 2014)
  15. North 2010, p. 43
  16. North 2010, p. 50
  17. North 2010, p. 52
  18. North 2010, p. 44
  19. (en) « Vos wins World Cup opener », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  20. (en) « Another bad break for Arndt », sur cycling news (consulté le 5 août 2015)
  21. a b c d e f g h et i (en) « 2009 Season Review: Team Columbia - HTC Women 2009 », sur dailypeloton (consulté le 26 mars 2014)
  22. (en) « Columbia Highroad Women optimistic about the Ronde », sur cycling news (consulté le 31 mars 2014)
  23. (en) « Women's Ronde van Vlaanderen - World Cup », sur daily peloton (consulté le 4 juin 2014)
  24. (de) « Teutenberg gewinnt Drentse 8 van Dwingeloo », sur radsport (consulté le 4 juin 2014)
  25. (en) « Women's World Cup #3 - Ronde van Drenthe », sur daily peloton (consulté le 10 juillet 2014)
  26. (de) « Teutenberg gewinnt Ronde van Gelderland », sur radsport-news (consulté le 4 juin 2014)
  27. (en) « Vos rules Mur de Huy », sur cycling news (consulté le 14 novembre 2016)
  28. « 12ème Flèche Wallonne féminine 2009 », sur mémoire du cyclisme (consulté le 14 novembre 2016)
  29. (en) « Stage 4 Czechowice Legionow (66.7k/41.5m) », sur procyclingstats (consulté le 4 juin 2014)
  30. (de) « 86. Berner Rundfahrt: Sieg für Armstrong », sur Berner Rundfahrt (consulté le 4 juin 2014)
  31. (en) « 25th Tour de l'Aude - 2.2 WE », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  32. « 25th Tour de L'aude Cycliste Féminin (2.1) », sur pro cycling stats (consulté le 4 juin 2014)
  33. « La Coupe du Monde Cycliste Féminine de Montréal 2009 (CDM) », sur cycling fever (consulté le 4 juin 2014)
  34. (en) « Liberty Classic 2009 », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  35. (en) « Arndt wins it all in Spain », sur cycling news (consulté le 31 mars 2014)
  36. (en) « Iurreta-Emakumeen Bira 2009 », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  37. (en) « Columbia Highroad sweeps the podium at raboster », sur cycling news (consulté le 31 mars 2014)
  38. (en) « 5th Raboster Zeeuwsche Eilanden (2.2) », sur procyclingstats (consulté le 4 juin 2014)
  39. (en) « Giro del Trentino Alto Adige - Südtirol 2009 », sur cycling news (consulté le 16 août 2014)
  40. North 2010, p. 21-33
  41. (en) « July 01, Time trial: Junior Men: Hooglede-Gits 28.1km », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  42. North 2010, p. 12
  43. (en) « Giro Donne 2009 », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  44. (en) « 2009 Thüringen Rundfahrt (2.1) - Stage 3 », sur daily peloton (consulté le 12 juin 2014)
  45. « Internationale Thüringen Rundfahrt Der Frauen (2.1) », sur procyclingstats (consulté le 4 juin 2014)
  46. (en) « Open de Suède Vargarda TTT 2009 », sur cycling news (consulté le 15 juin 2014)
  47. (en) « Vos wins third World Cup in Dutch 1-2 », sur cycling news (consulté le 15 juin 2014)
  48. (de) « Frauen: La Route de France », sur live-radsport (consulté le 4 juin 2014)
  49. « Kimberly ANDERSON remporte La Route de France Féminine 2009 », sur Courses femines associees (consulté le 4 juin 2014)
  50. North 2010, p. 206-207
  51. (en) « GP Quest-France de Plouay - UCI Women's World Cup », sur daily peloton (consulté le 15 juin 2014)
  52. (en) « Holland Ladies Tour 2009 », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  53. (en) « Women's World Cup: Rund um die Nürnberger Altstadt », sur daily peloton (consulté le 15 juin 2014)
  54. (en) « Giro della Toscana Int. Femminile - Memorial Michela Fanini 2009 », sur cycling news (consulté le 4 juin 2014)
  55. North 2010, p. 8
  56. (en) « UCI Road World Championships 2009 », sur cycling news (consulté le 5 avril 2014)
  57. a b c et d (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2009 », sur UCI (consulté le 26 mars 2014)
  58. « Giro d'Italia Internazionale Femminile 2009 (2.1) » (consulté le 23 mars 2014)
  59. « Tour de l'Aude Cycliste Féminin 2009 (2.1) », sur cycling fever (consulté le 23 mars 2014)
  60. « La Route de France 2009 (2.1) », sur cycling fever (consulté le 24 mars 2014)

BibliographieModifier

  • Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2009,