Ouvrir le menu principal

Alexis Rhodes

coureuse cycliste australienne
Alexis Rhodes
Alexisrhodes.jpg
Alexis Rhodes en janvier 2008
Informations
Surnom
Alex
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
2007T-Mobile Women
2008Team Columbia Women
2009Webcor Builders
2010Vera Bradley Foundation
2011Garmin-Cervélo
2012Orica-AIS
Principales victoires

Alexis Rhodes, dite Alex Rhodes, née le à Alice Springs, est une coureuse cycliste australienne. En junior, elle devient championne du monde de poursuite. Elle court ensuite pour l'équipe nationale australienne. En 2005, l'équipe est victime d'un terrible accident. Alexis Rhodes souffre de nombreuses fractures mais revient rapidement à la compétition. Elle devient professionnelle en 2007 avec l'équipe T-Mobile Women. Elle a notamment été médaillée d'or du championnat d'Océanie sur route et du contre-la-montre en 2009 et championne d'Australie sur route en 2011, ainsi que championne d'Australie sur route en 2011.

Elle met fin à sa carrière à l'issue des championnats du monde sur route de 2012, lors desquels elle obtient la médaille d'argent du contre-la-montre par équipes avec Orica-AIS.

Sommaire

DébutsModifier

Elle la fille de Greg et Jenny. Elle commence le cyclisme à l'école. À l'âge de 16 ans, elle obtient une bourse pour pratiquer son sport. Sa famille déménage alors d'Alice Springs à Adelaïde[1].

En 2002, elle est sélectionnée pour les championnats du monde junior à Zolder et termine onzième de l'épreuve contre-la-montre et huitième de la course en ligne[2],[3]. Début 2003, elle termine douzième de l'épreuve de coupe du monde de Geelong[4].

Alexis Rhodes est également une spécialiste de la piste. En 2004 par exemple, lors de l'épreuve de coupe du monde de Sydney, elle gagne la course aux points et finit troisième de la poursuite individuelle. En 2005, elle est deuxième de la coupe aux points à Los Angeles[5],[6].

En 2005, elle participe au Tour d'Italie avec l'équipe nationale d'Australie et le termine[7].

Le , alors qu'elle s'entraîne avec l'équipe d'Australie en Allemagne pendant le Tour de Thuringe, elles sont percutées par une voiture à Zeulenroda-Triebes. Elles sont toutes gravement blessées, Amy Gillett décède[8],[9]. Alexis Rhodes est hospitalisée à Iéna et est placée dans un coma artificiel. Dans le détail, elle souffre d'une fracture d'un os du cou, de sept vertèbres thoraciques, de douze côtes, du sternum, de l'omoplate, du nez et d'une main, son poumon est également percé[10],[11],[12].

Elle revient à la compétition six mois après l'accident[11].

Carrière professionnelleModifier

2007Modifier

 
À la Bay Classic 2007

En 2007, elle rejoint l'équipe T-Mobile[13],[14]. Elle y joue le rôle d'équipière.

2008Modifier

En 2008, elle termine troisième du championnat d'Australie contre-la-montre. Elle est satisfaite de sa performance[15]. Sur la San Dimas Stage Race, elle gagne à la fois l'étape sur route et le criterium mais finit deuxième du classement général[16]. Sur le contre-la-montre du RaboSter Zeeuwsche Eilanden, elle prend la sixième place. Elle est finalement huitième du classement général[17]. Elle participe également au contre-la-montre par équipe de l'Open de Suède Vårgårda. L'équipe est deuxième derrière l'équipe Cervélo Lifeforce[18]. Elle prend part à la Route de France[19] Le 14 septembre, sur le Tour de Nuremberg, Alexis Rhodes part avec dans un groupe de dix-huit échappée. Elle termine huitième[20]. Elle est sélectionnée pour l'épreuve contre-la-montre des championnats du monde[21].

2009Modifier

En 2009, elle est deuxième du championnat d'Australie contre-la-montre[22]. Elle rejoint l'équipe Webcor Builders sur recommandation de Kristy Scrymgeour, la dirigeante de la T-Mobile, et ne court que la moitié du temps[23],[24]. Elle gagne les Championnats d'Océanie sur route et finit deuxième sur l'épreuve contre-la-montre[25]. Au Tour du Grand Montréal, elle se classe huitième du contre-la-montre de la troisième étape et finit l'épreuve à la septième place[26]. Elle participe de nouveau à la Route de France[27]. Elle est sélectionnée pour les championnats du monde pour le contre-la-montre et l'épreuve en ligne[28]. Elle est treizième du contre-la-montre[29]. Aux championnats d'Océanie de novembre, elle remporte l'épreuve contre-la-montre[30].

2010Modifier

En 2010, l'équipe Vera Bradley Foundation la recrute. Alexis Rhodes se remet au cyclisme à plein temps[23]. Elle est deuxième de la deuxième étape de la San Dimas Stage Race après avoir initié l'échappée décisive[31]. Sur la Redlands Bicycle Classic, elle termine troisième du classement général[32]. En avril, elle est sélectionnée par l'équipe nationale australienne pour participer à diverses classiques. En juillet, elle participe à l'Open de Suède Vårgårda avec la même équipe[33], qui la sélectionne également pour les championnats du monde[34].

2011Modifier

Elle rejoint l'équipe Garmin-Cervélo en 2011 et s'installe à Gérone[35],[36]. Elle gagne le championnat d'Australie sur route en devançant un groupe de six échappées au sprint. Elle dit que c'est sa plus grande victoire[37]. Elle est cinquième du classement général du Tour du Qatar.

2012Modifier

 
Alexis Rhodes lors du Tour de Thuringe 2012

En 2012, elle s'engage avec l'équipe GreenEDGE-AIS alors qu'elle a un contrat de deux ans chez Garmin. Elle se dit séduit par le projet de l'équipe professionnelle australienne[38]. Elle finit quatrième des championnats d'Australie sur route[39]. Elle s'impose sur l'épreuve du critérium du même championnat avant d'être cinquième du contre-la-montre[40],[41]. Sur le Tour du Qatar, elle prend la bonne échappée le premier jour[42]. Elle est finalement septième au classement général[43]. Au championnat du monde du contre-la-montre par équipes, l'équipe Orica termine deuxième[44]. Elle annonce dans la foulée son départ à la retraite. Elle souhaite se consacrer à sa famille[12],[45].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

Participation en 2005.

Classement UCIModifier

Année 2008 2009 2010 2011 2012
Classement UCI[47] 124e[48] 69e 279e 56e 136e

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du monde juniorsModifier

Coupe du mondeModifier

  • 2004
    • 1re de la course aux points à Sydney
    • 3e de la poursuite à Sydney
  • 2005
    • 2e de la course aux points à Los Angeles
    • 3e de la course aux points à Manchester
    • 3e de la poursuite à Adélaïde

Championnats d'AustralieModifier

  • 2006
    • 3e de la poursuite
    • 3e de la course aux points

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Alexis Rhodes », sur theage (consulté le 23 août 2014)
  2. (en) « WORLD ROAD CHAMPIONSHIPS - JUNIOR WOMEN'S ITT », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  3. (en) « WORLD ROAD CHAMPIONSHIPS - JUNIOR WOMEN'S ROAD RACE », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  4. (en) « Women's First Round World Cup Results », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  5. (en) « UCI World Cup Sydney Round 4 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  6. (en) « UCI Track World Cup Round 2 - Friday Evening: Part Two », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  7. (en) « Womens Tour of Italy - Stage 8 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  8. (en) « We're on the mend, say riders », The Age, Melbourne, (consulté le 22 août 2014)
  9. (en) « interview with the survivors of the accident », sur cycling news (consulté le 22 août 2014)
  10. (en) « Update on Injured Australian Cyclists », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  11. a et b (en) « Cycling News Roundup 27 February 2007 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  12. a et b (en) « Rhodes says farewell with world championship silver », sur cycling news (consulté le 23 août 2014)
  13. (en) « T-Mobile team for 2007 announced », sur womens cycling (consulté le 23 mars 2014)
  14. (en) « T-Mobile Women shape us for 2007 », sur cyclingnews (consulté le 23 mars 2014)
  15. (en) « Australian Road Championships - Women's & U -23 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  16. (en) « San Dimas Stage Race - Vera Bradley Pro Women's Roster », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  17. (en) « Women's News Roundup #8 - 9 July 2008 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  18. (en) « Women's World Cup: Open de Suede Vargarda TTT », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  19. (en) « Route de France Feminine (2.1) », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  20. (en) « Women's World Cup - Rund um die Nurnberger Altstadt », sur daily peloton (consulté le 15 juin 2014)
  21. (en) « 2008 Road World Champs - Varese. ITT Women - Live + Photos », sur daily peloton (consulté le 15 juin 2014)
  22. (en) « Australian Open Road Championships - Women's & U23 ITT », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  23. a et b (en) « VBF Women's Pro Team - 2010 Roster Announced », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  24. (en) « Rhodes to Webcor », sur cycling news (consulté le 5 avril 2014)
  25. (en) « Women's News Roundup, 22 February 2009 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  26. (en) « 8th Le Tour du Grand Montréal - 2.1 WE », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  27. (en) « 2009 Route de France (2.1) - Roundup », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  28. (en) « UCI 2009 Road World Championships - Team Australia », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  29. (en) « 2009 Road World Championships - Elite Women ITT Results », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  30. (en) « Rhodes rides into women’s crown », sur cyclingnews.com (consulté le 9 février 2010)
  31. (en) « 2010 San Dimas Stage Race - Stage 2 Women », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  32. (en) « 2010 Redlands Bicycle Classic - Stage 3 Women », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  33. (en) « UCI Women's World Cup - Vårgårda Team Time Trial », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  34. (en) « UCI Road Worlds Championships - Women's ITT Start List », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  35. (en) « 2011Garmin-Cervélo Team - 2011 Roster Announced », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  36. (en) « PEZ Talk: Australian Champion Alexis Rhodes », sur PEZ (consulté le 23 août 2014)
  37. (en) « Alexis Rhodes Road Race Champion in Australia », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  38. (en) « Alexis Rhodes to defend crown in GreenEDGE-AIS colours », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  39. (en) « Mars Australian Road Championships - Elite Women Road Race », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  40. (en) « Mars Australian Road Cycling Championships - Criterium », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  41. (en) « Mars Australian Road Championships - ITT Elite & U23 Women », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  42. (en) « 2012 Ladies Tour of Qatar - Stage 1 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  43. (en) « 2012 Ladies Tour of Qatar - Stage 3 », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  44. (en) « 2012 Road World Championships - Valkenburg: TTT Elite Women », sur daily peloton (consulté le 23 août 2014)
  45. (en) « The Rhodes to retirement », sur Adelaide now (consulté le 23 août 2014)
  46. « Oceania Cycling Championships (AUS/CC) - 12 Feb 2009 - Individual time trial: Geelong - Geelong », sur uci.ch (consulté le 9 février 2010)
  47. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 22 août 2014)
  48. « Classements Route UCI 2008 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le 12 mai 2013)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :