Saint-Christol (Ardèche)

commune française du département de l'Ardèche

Saint-Christol
Saint-Christol (Ardèche)
Saint-Christol depuis le chemin de la Farge.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Tournon-sur-Rhône
Intercommunalité Communauté de communes Val'Eyrieux
Maire
Mandat
Nicolas Freydier
2020-2026
Code postal 07160
Code commune 07220
Démographie
Gentilé Saint-Christolais
Population
municipale
107 hab. (2019 en augmentation de 2,88 % par rapport à 2013)
Densité 7,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 52′ 07″ nord, 4° 26′ 30″ est
Altitude Min. 550 m
Max. 1 201 m
Superficie 14,63 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Le Cheylard
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Haut-Eyrieux
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christol
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christol
Géolocalisation sur la carte : Ardèche
Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Saint-Christol
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative d'Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Christol

Saint-Christol est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Saint-Christolais.

GéographieModifier

 
Le Talaron depuis le pont de Saint-Christol.

Le village se situe dans la vallée du Talaron au cœur du parc naturel régional des Monts d'Ardèche.

Lieux-dits, hameaux et écartsModifier

  • Chirouze, verger conservatoire abritant plusieurs variétés anciennes d'arbres fruitiers, tels que pommiers, poiriers ou encore cerisiers.
  • Écharlives, four
  • la Fauritte, moulin
  • Gourdolives, moulin
  • le Roure, four
  • la Théoule, four, moulin
  • hameaux de Vergne

Communes limitrophesModifier

Géologie et reliefModifier

ClimatModifier

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Saint-Christol est une commune rurale[Note 1],[1]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction du Cheylard, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 20 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[4],[5].

Occupation des solsModifier

 
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (89,3 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (89,4 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (77,8 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (11,5 %), prairies (8,7 %), zones agricoles hétérogènes (2,1 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

HistoireModifier

  • Au XVIIe siècle, la commune a subi les exactions des Dragonnades.
  • Lors de la guerre de 1914-1918, 55 habitants de la commune ont trouvé la mort.
  • Autour des hameaux de Vergne, un terrain de parachutage répondant au nom de code Afficheur a servi en 1944 à la Résistance[8].

Politique et administrationModifier

 
Mairie de Saint-Christol.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1806 1816 Jean-Louis Avenas    
1816 1828      
1828 1848 Gleise Jean-Pierre Avenas    
1848 août 1852 Jean-Pierre Soullier    
août 1852 novembre 1859 Jean-Pierre Ladreyt    
novembre 1859 août 1865 Jean-Pierre Alphonse Ladreyt    
août 1865 janvier 1878 Jean-Pierre Ladreyt    
janvier 1878 mai 1884 Gleise Jules Avenas    
mai 1884 novembre 1895 Léon Soullier    
novembre 1895 mai 1900 Émile Jouanard    
mai 1900 décembre 1919 Ferdinand Mandon    
décembre 1919 mai 1935 Émile Hubac    
mai 1935 avril 1941 Louis Batail    
avril 1941 avril 1944 David Charrière    
avril 1944 septembre 1944 Gabriel Nury    
septembre 1944 octobre 1947 Louis Dousson    
octobre 1947 mai 1953 René Dousson    
mai 1953 février 1967 Jean Coulomb    
février 1967 juin 1995 Yvette Blachier    
juin 1995 mars 2008 Richard Hubac PCF  
mars 2008 2014 Marc Chouteau    
2014 31 décembre 2015 Philippe Legros[9] SE Artisan
février 2016 En cours
(au )
Nicolas Freydier[10],[11]    

DémographieModifier

 
Saint-Christol depuis la D 277.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[13].

En 2019, la commune comptait 107 habitants[Note 3], en augmentation de 2,88 % par rapport à 2013 (Ardèche : +2,47 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
763520742820834859823922982
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
930988937871834850852844857
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
856902773629613528527442334
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
248216174145116929998112
2014 2019 - - - - - - -
101107-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Le nombre de logements est de 136 dont 51 résidences principales et 80 résidences secondaires.

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Le temple protestant est une ancienne église de construction antérieure au XVe siècle concédée aux protestants en 1807 par Napoléon Ier. La cloche date de 1685.
  • Château de Mirabel au style architectural du XVIIIe siècle mais avec des fondations plus anciennes.
  • Le chemin des Cinq-Sens, conçu par le plasticien Guy Chambon sur le thème de l'art, de la nature, du fantastique et merveilleux, site du chemin des cinq sens[16].
  • Église Saint-Christophe de Saint-Christol.

FauneModifier

FloreModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. « Henri FAURE », sur wikiwix.com (consulté le ).
  9. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le ).
  10. http://www.saint-christol.fr/index.php?static1/servicespublics
  11. Liste des maires de l'Ardèche [PDF], Préfecture de l'Ardèche, (consulté le ).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  16. site du chemin des cinq sens.
  17. Assemblée nationale, base Sycomore

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Saint-Christol sur le site de l'Institut géographique national (archive)

Articles connexesModifier