Ouvrir le menu principal

The Rugby Championship

compétition de rugby à XV
(Redirigé depuis Rugby Championship)

The Rugby Championship
Description de l'image The-Rugby-Championship-logo.jpg.
Généralités
Sport Rugby à XVVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1996
Autre(s) nom(s) Tri-nations (1996-2011)
Organisateur(s) SANZAR
Édition 22e (en 2017)
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau : Australie Australie
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau : Argentine Argentine (depuis 2012)
Participants Trois puis quatre sélections nationales de l'hémisphère Sud.
Statut des participants Professionnel
Site web officiel [1]

Palmarès
Tenant du titre Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Plus titré(s) Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (16)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
The Rugby Championship 2019

Le Rugby Championship est une compétition internationale de rugby à XV organisée par la SANZAR qui met aux prises chaque année depuis 1996 les équipes nationales d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud sous le nom de Tri-Nations. Depuis l'édition 2012, vu ses performances en Coupes du monde 2007 et 2011, l'Argentine y est admise. L'appellation Four Nations ayant déjà été déposée pour le tournoi analogue de rugby à XIII, c'est l'appellation Rugby Championship qui a été retenue pour ce format étendu de la compétition.

Tous les ans, ce tournoi à quatre se dispute en trois confrontations aller-retour pour chaque équipe (soit douze matches), entre août et octobre[1], sauf les années de Coupe du monde où les matches retour ne sont pas joués.

C'est la Nouvelle-Zélande qui a remporté le plus souvent la compétition avec seize victoires (dix Tri-nations et six Rugby Championship). Ce dernier est aujourd'hui, selon la plupart des observateurs, considéré comme l'une des plus difficiles compétitions internationales de rugby[2].

Sommaire

HistoireModifier

 
Logo de la compétition de 1996 à 2011

Les fondationsModifier

L'Australie et la Nouvelle-Zélande se rencontrent pour la première fois en 1903. L'Afrique du Sud organise une tournée en Nouvelle-Zélande en 1921 et reçoit l'Australie en 1933. Il n'y a pas jusqu'alors de compétition officielle contrairement au Home Nations (devenu Tournoi des Six Nations) organisé dans l'hémisphère Nord. Depuis des années, les nations australes s'impatientent d'avoir une compétition telle que le Tournoi des Six Nations. Les trois nations se rencontrent de manière irrégulière, excepté l'Australie et Nouvelle-Zélande qui se rencontrent souvent pour la Bledisloe Cup. La naissance de la Coupe du monde de rugby à XV en 1987 est une étape vers le Tri-nations même si l'Afrique du Sud ne peut y participer jusqu'en 1995 du fait de l'apartheid. Avec l'arrivée du professionnalisme, les trois nations cofondent la SANZAR qui organise le Tri-nations et aussi le Super 15 au niveau des clubs et des provinces.

Du Tri-nations au Rugby ChampionshipModifier

À la suite des bons résultats de l'équipe d'Argentine (avec notamment une troisième place à la Coupe du monde 2007 et un quart de finale à celle de 2011), la sélection argentine intègre cette compétition en 2012[3]. La compétition est alors renommée The Rugby Championship[4]. Le 29 septembre 2012, les All-Blacks battent très largement 54 à 15 les Argentins lors de la cinquième journée du Rugby Championship 2012, marquant sept essais contre deux aux Pumas. Les Néo-Zélandais ne peuvent plus être rejoints en tête du classement et remportent donc la première édition du Rugby Championship avant la fin de la compétition[5].

Nations   Afrique du Sud   Argentine   Australie   Nouvelle-Zélande
Couleurs traditionnelles Maillot vert et or, short blanc, chaussettes vertes Maillot bleu ciel et blanc, short blanc, chaussettes blanches Maillot jaune, short vert, chaussettes vertes Maillot noir, short noir, chaussettes noires
Emblème Le springbok et la protéa Le jaguar Le wallaby La fougère argentée
Hymne Nkosi Sikelel'iAfrika/Die Stem Himno Nacional Argentino Advance Australia Fair God Defend New Zealand

FormatModifier

DéroulementModifier

La compétition se déroule sous la forme d'un championnat. De 1996 à 2005, les équipes se rencontraient en matches aller-retour (quatre matches par équipe). Depuis 2006, les trois nations se rencontrent trois fois (six matches par équipe), excepté les années de Coupe du monde (quatre matches). À partir de 2012 et l'arrivée de l'Argentine les quatre nations se rencontrent en matches aller-retour. Les matches entre les Australiens et les Néo-Zélandais dans le cadre de cette compétition déterminent également le vainqueur de la Bledisloe Cup, compétition historique disputée depuis 1931 entre ces deux pays (annuelle depuis 1982).

Décompte des pointsModifier

Les nations gagnent 4 points pour une victoire, 2 points pour un nul et aucun pour une défaite. Des points de bonus sont également attribués : un point supplémentaire pour une équipe qui gagne en marquant trois essais de plus que son adversaire lors d'un match et un point de bonus pour une équipe qui perd par sept points d'écart ou moins. En cas d'égalité, la différence de points permet de départager les équipes. Si l'égalité persiste, le nombre d'essais marqués est alors déterminant.

PalmarèsModifier

Nombre de victoiresModifier

  •   Nouvelle-Zélande : seize, dont huit fois en remportant tous les matches (1996, 1997 et 2003, quatre matches ; 2010, 2012, 2013, 2016 et 2017, six matches) et une fois en remportant tous les bonus offensifs (soit 30 points, en 2016)
  •   Australie : quatre, dont une fois en remportant tous les matches (2015, trois matches pour cause de Coupe du monde)
  •   Afrique du Sud : trois, dont une fois en remportant tous les matches (1998, quatre matches)

1996-2011 : le Tri-nationsModifier

Ce tableau récapitule les résultats avec le nombre de matches effectivement joués par édition. De six jusqu'à 2005, il passe à neuf, sauf les années de Coupe du monde (2007 et 2011).

Rang Année Nombre de matches Vainqueur Deuxième Troisième
1 1996 6   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud   Australie
2 1997 6   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud   Australie
3 1998 6   Afrique du Sud   Australie   Nouvelle-Zélande
4 1999 6   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud
5 2000 6   Australie   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud
6 2001 6   Australie   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud
7 2002 6   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud
8 2003 6   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud
9 2004 6   Afrique du Sud   Australie   Nouvelle-Zélande
10 2005 6   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud   Australie
11 2006 9   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud
12 2007 6   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud
13 2008 9   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud
14 2009 9   Afrique du Sud   Nouvelle-Zélande   Australie
15 2010 9   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud
16 2011 6   Australie   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud

Depuis 2012 : The Rugby ChampionshipModifier

Comme ci-dessus, il est fait mention du nombre de matches joués qui est seulement de six les années de Coupe du monde.

Année Nombre de matches Vainqueur Deuxième Troisième Quatrième
2012 12   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud   Argentine
2013 12   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud   Australie   Argentine
2014 12   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud   Australie   Argentine
2015 06   Australie   Nouvelle-Zélande   Argentine   Afrique du Sud
2016 12   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud   Argentine
2017 12   Nouvelle-Zélande   Australie   Afrique du Sud   Argentine
2018 12   Nouvelle-Zélande   Afrique du Sud   Australie   Argentine
2019 06   Afrique du Sud   Australie   Nouvelle-Zélande   Argentine

Statistiques et recordsModifier

Matches joués par un joueurModifier

Mise à jour au terme de The Rugby Championship 2019

Classement du plus grand nombre
de matches joués[6]
Rang Joueur Matches
1   Richie McCaw 58
2   Kieran Read 54
  Keven Mealamu
  Bryan Habana
5   Tendai Mtawarira 53
6   Jean de Villiers 51
7   Victor Matfield 49
8   George Gregan 48
9   Nathan Sharpe 47
  Tony Woodcock
  Adam Ashley-Cooper

Marqueurs de pénalitésModifier

Mise à jour au terme du The Rugby Championship 2019

Classement des meilleurs marqueurs de pénalités[7]
Rang Joueur Pénalités
1   Daniel Carter 120
2   Morné Steyn 95
3   Andrew Mehrtens 82
4   Matt Burke 65
5   Nicolás Sánchez 58
6   Matt Giteau 48
7   Percy Montgomery 43
8   Bernard Foley 38
9   Stirling Mortlock 37
10   Carlos Spencer 32

Marqueurs de transformationsModifier

Mise à jour au terme du The Rugby Championship 2019

Classement des meilleurs marqueurs de transformations[8]
Rang Joueur Transf.
1   Daniel Carter 76
  Beauden Barrett
3   Bernard Foley 47
4   Nicolás Sánchez 42
5   Morné Steyn 41
6   Matt Giteau 39
7   Andrew Mehrtens 34
8   Handré Pollard 30
9   Elton Jantjies 27
10   Percy Montgomery 26

Marqueurs de dropsModifier

Mise à jour au terme du The Rugby Championship 2019

Classement des meilleurs marqueurs de drops[9]
Rang Joueur Drops
1   Morné Steyn 6
2   Daniel Carter 4
  Andre Pretorius
4   Berrick Barnes 3
  Matt Giteau
  Andrew Mehrtens
  Percy Montgomery
8   Jannie de Beer 2
  Nicolas Sanchez
  François Steyn

Marqueurs d'essaisModifier

Mise à jour au terme du The Rugby Championship 2019

Classement des meilleurs marqueurs d'essais[10]
Rang Joueur Essais
1   Bryan Habana 21
2   Ben Smith 18
3   Richie McCaw 17
4   Christian Cullen 16
5   Joe Rokocoko 15
6   Israel Folau 14
  Beauden Barrett
8   Doug Howlett 13
  Adam Ashley-Cooper
  Julian Savea

Plus grand nombre de points marquésModifier

Mise à jour au terme du The Rugby Championship 2019

Classement du nombre de points marqués[11]
Rang Joueur Pays Points Essais Transf. Pén. Drops
1 Daniel Carter   Nouvelle-Zélande 554 6 76 1200 4
2 Morné Steyn   Afrique du Sud 390 1 41 95 6
3 Andrew Mehrtens   Nouvelle-Zélande 328 1 34 82 3
4 Nicolás Sánchez   Argentine 289 5 42 58 2
5 Beauden Barrett   Nouvelle-Zélande 288 14 76 22 0
6 Matt Burke   Australie 271 7 19 65 1
7 Matt Giteau   Australie 266 7 39 48 3
8 Bernard Foley   Australie 233 5 47 38 0
9 Percy Montgomery   Afrique du Sud 210   4 26 43 3
100 Stirling Mortlock   Australie 198   9 21 37 0

Écart le plus important au scoreModifier

Points Vainqueur Score Vaincu Lieu Date
60   Afrique du Sud 73-13 Argentine   Soweto 17/8/2013
57   Nouvelle-Zélande 57-0 Afrique du Sud   Auckland 16/9/2017
49   Australie 49-0 Afrique du Sud   Brisbane 15/7/2006
45   Afrique du Sud 53-8 Australie   Johannesburg 30/8/2008
42   Nouvelle-Zélande 57-15 Afrique du Sud   Durban 8 /10/2016
39   Afrique du Sud 61-22 Australie   Pretoria 23/8/1997
39   Nouvelle-Zélande 54-15 Argentine   La Plata 29/9/2012
37   Nouvelle-Zélande 43-6 Australie   Wellington 6/7/1996
36   Nouvelle-Zélande 52-16 Afrique du Sud   Pretoria 19/7/2003
35   Nouvelle-Zélande 57-22 Argentine   Hamilton 10/9/2016

Plus grand nombre de points marqués par une équipe dans un matchModifier

Points Essais Vainqueur Vaincu Lieu Date
73 9   Afrique du Sud Argentine   Soweto 17/8/2013
61 8   Afrique du Sud Australie   Pretoria 23/8/1997
57 9   Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Durban 8/10/2016
57 8   Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Auckland 16 /9/2017
57 8   Nouvelle-Zélande Argentine   Hamilton 10 /9/2016
55 7   Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Auckland 9/8/1997
54 8   Nouvelle-Zélande Australie   Sydney 19/8/2017
54 7   Nouvelle-Zélande Argentine   La Plata 29/9/2012
54 7   Australie Argentine   Rosario 5/10/2013
53 8   Afrique du Sud Australie   Johannesburg 30/8/2008
52 7   Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Pretoria 19/7/2003
51 6   Nouvelle-Zélande Australie   Auckland 23/8/2014
50 7   Nouvelle-Zélande Australie   Sydney 26/7/2003
49 6   Australie Afrique du Sud   Brisbane 15/7/2006

Plus grand nombre d'essais marqués par une équipe dans un matchModifier

Essais Vainqueur Vaincu Lieu Date
9   Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Durban 8/10/2016
  Afrique du Sud Argentine   Soweto 17/8/2013
8   Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Auckland 16/9/2017
  Nouvelle-Zélande Australie   Sydney 19/8/2017
  Nouvelle-Zélande Argentine   Hamilton 10/9/2016
  Afrique du Sud Australie   Johannesburg 30/8/2008
  Afrique du Sud Australie   Pretoria 23/8/1997
7   Nouvelle-Zélande Argentine   La Plata 29/9/2012
  Nouvelle-Zélande Australie   Melbourne 31/7/2010
  Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Pretoria 19/7/2003
  Nouvelle-Zélande Afrique du Sud   Auckland 9/8/1997

Plus grand nombre de spectateursModifier

Spectateurs Lieu Date Match
109 874 Stadium Australia, Sydney 15/7/2000   Australie 35 - 39 Nouvelle-Zélande  
107 042 Stadium Australia, Sydney 28/8/1999   Australie 28 - 7 Nouvelle-Zélande  
090 978 Stadium Australia, Sydney 1/9/2001   Australie 29 - 26 Nouvelle-Zélande  
090 119 MCG, Melbourne 26/7/1997   Australie 18 - 33 Nouvelle-Zélande  
088 791 Soccer City, Soweto 21/8/2010   Afrique du Sud 22 - 29 Nouvelle-Zélande  
088 739 FNB Stadium, Soweto 6/10/2012   Afrique du Sud 16 - 32 Nouvelle-Zélande  

Plus grand nombre de points marqués par un joueur dans un matchModifier

Rang Joueur Points Match Lieu Date
1 Morné Steyn,   Afrique du Sud 31   Afrique du Sud -
Nouvelle-Zélande  
Durban
Handré Pollard,   Afrique du Sud   Argentine - Afrique du Sud   Salta
3 Beauden Barrett,   Nouvelle-Zélande 30   Nouvelle-Zélande
- Australie  
Auckland
4 Andrew Mehrtens,   Nouvelle-Zélande 29   Nouvelle-Zélande
- Australie  
Auckland
5 Jannie de Beer,   Afrique du Sud 26   Afrique du Sud
- Australie  
Pretoria
6 Joel Stransky,   Afrique du Sud 25   Afrique du Sud
- Australie  
Bloemfontein
Carlos Spencer,   Nouvelle-Zélande   Nouvelle-Zélande
- Afrique du Sud  
Auckland
8 Morné Steyn,   Afrique du Sud 24   Afrique du Sud
- Australie  
Le Cap
Matt Burke,   Australie   Australie -
Nouvelle-Zélande  
Melbourne

Notes et référencesModifier

  1. « Currie Cup, ITM Cup, Super Rugby ou Rugby Championship », sur www.superrugbynews.fr (consulté le 7 novembre 2013)
  2. (en) JJ Harmse, « NZ expect aerial bombardment », sur www.sport24.co.za, (consulté le 17 juin 2012)
  3. « Les Pumas présents en 2012 », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique, (consulté le 17 juin 2012)
  4. (en) « Expanded TriNations' new name to be unveiled », sur www.rugbyweek.com, (consulté le 17 juin 2012)
  5. AFP, « Carton plein pour les Blacks », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 3 octobre 2012)
  6. (en) « Player records - total matches played », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 15 octobre 2014)
  7. (en) « Player records - total penalty goals scored », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 15 octobre 2014)
  8. (en) « Player records - total conversions scored », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 15 octobre 2014)
  9. (en) « Player records - total drops scored », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 3 octobre 2012)
  10. (en) « Player records - total tries scored  », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 15 octobre 2014)
  11. (en) « Player records - total points scored », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 15 octobre 2014)

Article connexeModifier

Lien externeModifier