Berrick Barnes

joueur de rugby australien
Berrick Barnes
Description de l'image Berrick Barnes.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (34 ans)
à Brisbane (Australie)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Demi d'ouverture, Centre, Arrière
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
Rugby à XIII
2004 Kingaroy Red Ants  ?? (?)
2005 Broncos 9 (4)
Rugby à XV
2005-2009 Queensland Reds 45 (105)[1]
2007 Ballymore Tornadoes 2 (5)[1]
2009-2013 Waratahs 43 (194)[1]
2013-2020 Wild Knights 57 (603)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2007-2013Drapeau : Australie Australie51 (200)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 24 avril 2020.

Berrick Barnes, né le à Brisbane, est un joueur de rugby à XIII puis de rugby à XV international australien évoluant au poste de centre ou de demi d'ouverture. Entre 2013 et avril 2020, il joue avec les Panasonic Wild Knights en Top League.

CarrièreModifier

En clubModifier

Il commence le rugby en jouant à XIII avec les Kingaroy Red Ants. Puis en 2005 il évolue avec les Broncos. À la fin de la saison, il décide de changer de code et passe au rugby à XV en s'engageant avec les Queensland Reds. Il débute en Super 14 lors de la saison 2006, et dispute au total quatre éditions avec les Reds (45 matchs). En 2007, il participe à l'unique édition du Australian Rugby Championship avec les Ballymore Tornadoes, prenant part à deux matchs de la compétition. Il est recruté par les NSW Waratahs de Sydney fin 2009 afin d'évoluer dans leurs rangs à partir de 2010. Il atteint la demi-finale de la compétition où son équipe est battue largement 25 à 6 par les Stormers[2].

En 2013, il signe aux Panasonic Wild Knights (Japon) pour remplacer Mike Delany parti à l'ASM Clermont.

En équipe nationaleModifier

Il honore sa première cape avec les Wallabies (à 21 ans) le à l'occasion d'un match de coupe du monde contre le Japon (victoire des Wallabies 91-3). Barnes joue également un autre match de poule contre les Fidji le 23 septembre 2007 pour une nouvelle victoire australienne (55-12). Toutefois, sa sélection est battue en quart de finale par l'équipe d'Angleterre.

Il dispute le tri-nations l'année suivante et est reconduit dans l'équipe australienne en 2009 et 2010.

Bien qu'il ne dispute pas le tri-nations 2011 remporté par les Australiens, il est retenu dans la liste des trente joueurs choisis par Robbie Deans pour disputer la Coupe du monde de rugby à XV 2011[3]. Il y joue 5 matches dont la petite finale face au Pays de Galles et permet à son équipe d'accrocher la 3e place de la compétition.

En signant au Japon, il met sa carrière internationale entre parenthèses, le comité de sélection australien exigeant que les joueurs évoluent au pays.

En avril 2020, il annonce qu'il met un terme à sa carrière sportive, après une dernière saison (2019-2020) de Top League écourtée, en raison de la pandémie de coronavirus[4].

StyleModifier

Berrick Barnes était considéré comme un des joueurs les plus prometteurs du rugby australien[5]. Sa principale force réside dans une qualité technique lui permettant d'animer avec beaucoup d'efficacité sa ligne de 3/4, en variant énormément ses approches offensives. Il fut également réputé pour la précision de son jeu au pied et la justesse de ses choix tactiques[6]. Joueur élégant et racé, il se distinguait enfin par une polyvalence lui permettant d'évoluer aussi bien à l'ouverture, son poste de prédilection, qu'a l'arrière ou comme premier centre, dans la lignée d'un Matt Giteau[7]. Longtemps considéré comme le remplaçant naturel de Stephen Larkham, légende australienne de ce poste, Barnes ne l'a pratiquement jamais prouvé. Malgré son grand talent, Berrick a accumulé les déboires du fait de commotions à répétitions. Régulièrement blessé et éprouvé par ses blessures, il choisit de rejoindre le Japon afin de poursuivre le rugby dans un championnat moins physique avant de prendre sa retraite sportive en 2020[8].

PalmarèsModifier

Détails du parcours de Berrick Barnes dans le Tri-nations.
Édition Rang Résultats Australie Résultats B. Barnes Matchs B. Barnes
Tri-nations 2008 2 3 v, 0 n, 3 d 3 v, 0 n, 1 d 4/6
Tri-nations 2009 3 1 v, 0 n, 6 d 1 v, 0 n, 4 d 5/6
Tri-nations 2010 2 2 v, 0 n, 4 d 2 v, 0 n, 2 d 4/6

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Statistiques en équipe nationaleModifier

Depuis 2007, Berrick Barnes a disputé 51 matchs avec l'équipe des Wallabies au cours desquels il a marqué 200 points (8 essais, 17 transformations, 34 pénalités et 8 drops)[9]. Il a participé notamment au Tri-nations en 2008, 2009 et 2010 et aux coupe du monde 2007 et 2011.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Barnes Berrick », sur www.itsrugby.fr (consulté le 23 juillet 2018)
  2. (en) « Stormers heading for maiden final », sur www.espnscrum.com, ESPN, (consulté le 4 août 2010)
  3. « Horwill à la barre de l'Australie », sur fr.rugbyworldcup.com, IRB, (consulté le 6 septembre 2011)
  4. Australie : Berrick Barnes prend sa retraite, sur L'Équipe, 24 avril 2020.
  5. Robert Fages (sport24.com), « Barnes, valeur montante », sur Le Figaro.fr, (consulté le 24 avril 2020)
  6. « Berrick Barnes crée la surprise à la baguette du XV australien, dont il est le benjamin », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 24 avril 2020)
  7. (en-US) « Bernard Foley, le timing parfait », sur Sud Rugby (consulté le 24 avril 2020)
  8. « Australie : Berrick Barnes prend sa retraite - Rugby - AUS », sur L'Équipe (consulté le 24 avril 2020)
  9. a et b (en) « Berrick Barnes (statistics) », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 4 août 2010)

Liens externesModifier