Roland Beix

personnalité politique française

Roland Beix
Illustration.
Fonctions
Député (1978 - 1986 / 1988 - 1993)
Gouvernement Ve République
Groupe politique Socialiste
Prédécesseur scrutin départemental
Successeur Xavier de Roux
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Résidence Troisième circonscription de la Charente-Maritime

Roland Beix, né le à Servières-le-Château (Corrèze), est un homme politique français, membre du PS.

BiographieModifier

Roland Beix a suivi des études d’allemand à l’Université de Clermont-Ferrand puis à Paris X Nanterre. Il commence sa carrière de professeur d’allemand au lycée Bernard-Palissy de Saintes. En 1987, il devient proviseur adjoint du lycée Dautet à La Rochelle, chargé de la mise en place du lycée Saint-Exupéry. En 1994, il est nommé proviseur adjoint du lycée Pierre Doriole, toujours à La Rochelle. En 1998, il est proviseur du lycée Louis-Audouin-Dubreuil à Saint-Jean-d'Angély. Depuis , il est principal du collège Théophraste-Renaudot à Saint-Benoît dans la Vienne.

Parallèlement à cette carrière professionnelle, il mène une carrière politique dès 1976. Lors des élections cantonales, il est élu conseiller général du canton de Saint-Hilaire-de-Villefranche. Malgré le changement de majorité départementale lors des élections cantonales de 1985, où la droite a conquis la présidence de l’assemblée départementale, il est réélu à chaque élection, la droite renonçant souvent à présenter un candidat contre lui. Il ne se représente pas lors des cantonales de 2008 pour des raisons professionnelles. Le canton passe alors à droite, pour la première fois depuis la Libération.

Lors des élections législatives de 1978, il participe au renouveau de la gauche dans le département[1] en étant élu dans la troisième circonscription de la Charente-Maritime qui était tenue par le centriste André Brugerolle depuis le début de la Ve République. Il est réélu en 1981 mais, seulement troisième sur la liste PS-MRG, il ne parvient à se faire élire à la proportionnelle en 1986. Il retrouve son siège lors des élections législatives de 1988 mais est battu par l'UDF Xavier de Roux en 1993, lors d'élections marquées par une « vague bleue » dans le département puisque tous les députés étaient issus du RPR ou de l'UDF. De 1981 à 1986 puis de 1988 à 1993 Roland Beix siège également à l’assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe.

Il a également été conseiller régional de Poitou-Charentes de 1978 à 1988 et de 1998 à 2004.

Personnalité marquante de la gauche départementale, il a été premier secrétaire de la Fédération départementale du Parti socialiste. Durant les années 1990 et jusqu'en 2004, il était le leader de l’opposition de gauche au conseil général avant que Bernard Lalande ne prenne la suite.

À l’occasion de la présidentielle de 2007, il apporte son soutien à la présidente de région, Ségolène Royal[2].

Depuis 1989, Roland Beix préside le conseil d’administration du centre hospitalier de Saint-Jean-d'Angély.

Il est chevalier des Palmes académiques et chevalier de la Légion d'honneur.

Il est actuellement principal du collège Théophraste Renaudot à Poitiers.

MandatsModifier

Député
Conseiller régional
Conseiller général

Notes et référencesModifier

  1. Avec la réélection du radical Michel Crépeau dans la 1re circonscription et l'élection du socialiste Philippe Marchand dans la 4e, trois des cinq députés de Charente-Maritime sont de gauche.
  2. Source : desirsdavenir17.over-blog.com

Lien externeModifier