Ouvrir le menu principal

Robert Bénard

graveur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bénard.
Robert Bénard
An allegory of surgery. Engraving by R. Benard after B.L. Pr Wellcome V0007554.jpg
Robert Bénard, Allégorie de la Chirurgie, gravure d'après Benoît-Louis Prévost, Wellcome Collection
Naissance
Activités
Lieu de travail

Robert Bénard est un graveur français, né à Paris en 1734 et mort après 1785[réf. nécessaire].

BiographieModifier

Spécialisé dans la technique du burin, Robert Bénard est principalement renommé pour avoir fourni une quantité importante de planches à l’Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, à partir du quatrième volume en 1754.

Il dirige la gravure de la Suite du recueil de planches sur les sciences, les arts libéraux et les arts méchaniques (Planches, Supplément, 1777), travaille à à l'édition de Genève de l’Encyclopédie, dont il dirige aussi la gravure, et à celle de l’Encyclopédie méthodique qui, paraissant à partir de 1782, est « la dernière et la plus importante des encyclopédies françaises du XVIIIe siècle »[1].

Charles-Joseph Panckoucke annonce dès 1781 son projet d'une Encyclopédie méthodique dont l'intention initiale est d'utiliser et de corriger l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. à partir de deux tirages qu'il découpe afin de regrouper les articles par matière (au final vingt-six dictionnaires auxquels s'ajoute un vocabulaire universel), abandonnant ainsi l'ordre alphabétique au bénéfice de la discipline. La plupart des planches de cette encyclopédie portent en bas à droite la mention « Benard direxit », énonçant que Robert Bénard y dirige d'autres graveurs[1].

Robert Bénard travaille également pour l'Académie des sciences, notamment pour les descriptions des Arts et Métiers.

Contributions bibliophiliquesModifier

  • Denis Diderot et Jean Le Rond d'Alembert, Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres, mis en ordre et publié par M. Diderot et, quant à la partie mathématique, par M. d'Alembert.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

    • Cinquième volume : Cent planches d'histoire naturelle gravées d'après François-Nicolas Martinet, Briasson éditeur, Paris, 1768, réparties comme suit :
  • Mammifères, 24 planches.
  • Poissons, 6 planches.
  • Batraciens et reptiles, 5 planches.
  • Crustacés, moules et oursins, 18 planches.
  • Polypiers, 18 planches.
  • Oiseaux, 21 planches.
  • Insectes, 9 planches.
  • Végétaux, 9 planches.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

    • Sixième volume : Hongroyeur, Imprimerie, Manège et équitation, Maréchal ferrant et maréchal grossier, Marine, Forge des ancres, Maroquinier, Menuisier, Musique

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

    • Septième volume : Recueil de planches sur les sciences, les arts libéraux et les arts mécaniques avec leur explication, Briasson éditeur, Paris, 1771 :
  • Miroitier, 8 planches.
  • Monnayage, 19 planches.
  • Mosaïque, 5 planches.
  • Orfèvre grossier, 19 planches.
  • Orfèvre bijoutier, 7 planches.
  • Orfèvres joaillier, 11 planches.
  • Parcheminier, 7 planches.
  • Patenôtrier, 2 planches.
  • Pâtissier', 2 planches.
  • Paumier', 9 planches.
  • Perruquier, barbier, baigneur, 12 planches.
  • 'Pêches de mer, de rivières, fabriques de filets, 35 planches.
  • Peinture en huile, en miniature et encaustique, 8 planches.
  • Plombier, 7 planches.
  • Laminage de plomb, 12 planches.
  • Plumassier panachier, 5 planches.
  • Potier de terre, 18 planches.
  • Potier d'étain, 9 planches.
  • Potier d'étain bimblotier, 6 planches.
  • Relieur, 6 planches.
  • Sculpture en tous genres, 24 planches.
  • Sculpture et fonte de statues équestres, 6 planches.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

    • Huitième volume : Savonnerie, sellier-carrossier, serrurier, piqueur, incrusteur et brodeur de tabatières, tabletier-cornetier, tabletier, taillandier, fabrique des étaux, tailleur d'habits et tailleur de corps, tanneur, manufacture de tapis de pie façon de Turquie, tapissier, tapissier de haute-lisse des Gobelins, tapissier de basse lisse des Gobelins.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

    • Neuvième volume : Teinture des Gobelins, teinture en soie ou de rivière, théâtres, machines de théâtre, tireur et filet d'or, tonnelier, tourneur et tours, vannier, vitrerie, vitrier.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

    • Suite de planches pour la nouvelle édition du Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, avec leur explication, Les Sociétés typographiques, Lausanne et Berne, 1779, 144 planches ainsi réparties :
  • Géométrie, 1 planche.
  • Trigonométrie, 1 planche.
  • Arpentage, 2 planches.
  • Algèbre, arithmétique, machine arithmétique de Pascal, 2 planches.
  • Sections coniques, 1 planche.
  • Analyse, 1 planche.
  • Mécanique, 5 planches.
  • Hydrodynamique et hydraulique, 2 planches.
  • Hydraulique et machine de Marli, 1 planche.
  • Hydraulique, pompe pour incendies et pompes à bras, 1 planche.
  • Hydraulique, pompe du réservoir de l'égout, 1 planche.
  • Hydraulique, machine de Dupuis, 1 planche.
  • Hydraulique, moulin à vent de Meudon, 1 planche.
  • Hydraulique, Machine de Nymphenbourg, 1 planche.
  • Hydraulique, moulin à eau, 2 planches.
  • Hydraulique, noria, 4 planches.
  • Hydraulique, canal et écluses, 1 planche.
  • Hydraulique, pompes à feu, coupes et profils du cylindre, plan et développements, fontaine filtrante, 4 planches.
  • Optique, 6 planches.
  • Perspectives, 2 planches.
  • Astronomie, instruments d'astronomie, 26 planches.
  • Géographie, 1 planche.
  • Constructions géométriques et mécaniques des globes, 2 planches.
  • Gnonomique, 2 planches.
  • Navigation, 1 planche.
  • Instruments de mathématiques, 3 planche.
  • Physique, 3 planches.
  • Pneumatique, 3 planches.
  • Évolutions de terre, 7 planches.
  • Art militaire, évolutions et fortifications, 12 planches.
  • Marine, pavillons et voilure, 37 planches.
  • Marine, évolutions navales, 7 planches.
    • Recueil de planches pour la nouvelle édition du Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, avec leur explication, tome second, Jean-Léonard Pellet, Genève, 1778, 197 planches ainsi réparties :
  • Anatomie, 33 planches.
  • Architecture, 81 planches.
  • Chimie, 25 planches.
  • Chirurgie, 39 planches.
  • Musique, 19 planches.
    • Suite du recueil de planches sur les sciences, les arts libéraux et les arts mécaniques, avec leur explication, tome troisième, Jean-Léonard Pellet, Genève, 1779, 135 planches et cartes ainsi réparties :
  • Géométrie, 1 planche.
  • Algèbre, 1 planche.
  • Mécanique, 3 planches.
  • Optique, 2 planches.
  • Astronomie, 9 planches.
  • Géographie, 10 planches.
  • Gnomonique, 7 planches.
  • Physique, 3 planches.
  • Musique, 21 planches.
  • Architecture, 17 planches.
  • Briqueterie, 1 planche.
  • Chaufournier, 2 planches.
  • Couvreur, 2 planches.
  • Bagne de Brest, 5 planches.
  • Théâtre, 9 planches.
  • Architecture navale, 1 planche.
  • Art militaire, 34 planches.
  • Chirurgie, 7 planches.
  • Jean-Marie Roland de La Platière, L'art du fabricant de velours de coton, précédé d'une dissertation sur la nature, le choix et la préparation des matières, et suivi d'un traité de la teinture et de l'impression des étoffes de ces mêmes matières, imprimerie de Moutard, Paris, 1780.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  • Jean-Marie Roland de La Platière, L'art du fabricant d'étoffes en laines rases et sèches, unies et croisées, imprimerie de Moutard, Paris, 1780.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ExpositionsModifier

 
Robert Bénard, Serrurerie, gravure d'après Jacques-Raymond Lucotte

Réception critiqueModifier

  • « Les planches transmettent un discours selon lequel l'expérience est fondamentale à la compréhension de la technique. Bien que la Description ait reçu l'approbation de l'Académie des sciences, c'est L'Encyclopédie, ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, le projet indépendant lancé par Denis Diderot et Jean Le Rond d'Alembert entre 1751 et 1772, qui offre la représentation la plus substantielle du travail au XVIIIe siècle. Par exemple, une planche (Serrurerie) en deux parties, illustrant la boutique d'un maître serrurier, montre en dessous un catalogue indexé des barreaux de fer forgé et en partie supérieure une vignette de leur production. Analysées par Roland Barthes comme les illustrations idéales et rationnelles du travail[8], ces images visent à expliquer et à systématiser des pratiques qui ont lieu au-delà de la sphère intellectuelle. Si beaucoup a été écrit sur le conflit et les accusations de plagiat entre Réaumur et les contributeurs de L'Encyclopédie, il est important de souligner qu'au milieu du XVIIIe siècle la représentation des techniques de fabrication du fer allait de concert avec une représentation artistique des formes du matériel. » - Jason Nguyen[9]

Collections publiquesModifier

AustralieModifier

EspagneModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

États-UnisModifier

FranceModifier

ItalieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Nouvelle-ZélandeModifier

  • Musée de la Nouvelle-Zélande Te Papa Tongarewa, Wellington, cinq gravures[30] :
    • Tête d'un guerrier de la Nouvelle-Zélande, gravure d'après Sydney Parkinson, vers 1768.
    • Portrait du Capitaine James Cook, gravure, vers 1778.
    • Homme de la Nouvelle-Zélande, gravure d'après William Hodges.
    • Femme de la Nouvelle-Zélande, gravure d'après William Hodges.
    • Famille dans la Baye Dusky obscure de la Nouvelle-Zélande, gravure d'après William Hodges.

Pays-BasModifier

Royaume-UniModifier

RéférencesModifier

  1. a et b 'Charles-Joseph Panckoucke, fondateur de l'Encyclopédie méthodique, Les Atamanes
  2. a et b Musée historique de Villèle, "Sucrerie, affinerie des sucres" dans les collections
  3. a et b Musée du Temps, L'attrait du lointain, présentation de l'exposition, 2010
  4. Meadows Museum of Art, Birds of the enlightment, présentation de l'exposition, 2016
  5. a et b Musée national du château de Pau, De France et de Navarre - Portières de tapisserie d'après Charles Le Brun, dossier de presse de l'exposition, 2018
  6. a et b Musée du quai Branly - Jacques-Chirac, Océanie, présentation de l'exposition, 2019
  7. Hérault juridique, "Feuilles et merveilles - L'univers des papiers décorés" au musée Médard, 9 mai 2019
  8. Roland Barthes, « Les planches de l'Encyclopédie », Le degré zéro de l'écriture suivi de Nouveaux essais critiques, éditions du Seuil, 1953.
  9. James Nguyen, « La représentation de la technique en France sous l'Ancien régime », Livraisons de l'histoire de l'architecture, n°32, 2016, pages 21-35.
  10. National Portrait Gallery of Australia, Robert Bénard dans les collections
  11. Musée national de la marine de Sydney, Robert Bénard dans les collections
  12. Fogg Art Museum, "Orfèvrerie" dans les collections
  13. Fogg Art Museum, "Monnoyage" dans les collections
  14. Metropolitan Museum of Art, "Le philosophe flamand" par Robert Bénard dans les collections
  15. Metropolitan Museum of Art, "Marine" par Robert Bénard dans les collections
  16. National Gallery of Art, "Gravure à l'eau-forte - Machine à balotter" par Robert Bénard dans les collections
  17. National Gallery of Art, "Imprimerie en taille-douce" par Robert Bénard dans les collections
  18. National Gallery of Art, "Imprimerie en taille-douce, développement de la presse" par Robert Bénard dans les collections
  19. Archives départementales de la Somme, Robert Bénard dans les collections
  20. Palais de Compiègne, Acquisitions récentes
  21. Musée du Nouveau Monde, Quatre gravures de Robert Bénard dans les collections
  22. Musée du Nouveau Monde, "Économie rustique - Sucrerie" dans les collections
  23. Musée de l'Armée, Robert Bénard dans les collections
  24. Musée Carnavalet, Robert Bénard dans les collections
  25. Musée du quai Branly - Jacques-Chirac, "Homme de l'Île de Pâques" par Robert Bénard dans les collections
  26. Musée du Quai Branly - Jacques-Chirac, "L'Île d'O-Tahiti restant au S. E." par Robert Bénard dans les collections
  27. Musée national de l'éducation, Robert Bénard dans les collections
  28. Musée historique de Villèle, "Le café, la canne" dans les collections
  29. Bibliothèque municipale de Valenciennes, Robert Bénard dans les collections
  30. Te Papa Tongarewa, Robert Bénard dans les collections

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Carl Heinrich Heineken, Dictionnaire des artistes dont nous avons des estampes, avec une notice détaillée de leurs ouvrages gravés, tome second, chez Jean Gottlob Immanuel Breitkopff, Leipzig, 1788.
  • Georg Kaspar Nagler, Neues allgemeines Künstler-Lexikon oder Nachrichten von dem Leben und den Werken der Maler, Bildhauer, Baumeister, Kupferstecher, Formschneider, Lithographen, Zeichner, Medailleure, Elfenbeinarbeiten, etc., E.A. Fleischmann, Munich, 1835.
  • Ulrich Thieme et Felix Becker, Allgemeines Lexikon den Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart, Wilhelm Engelmann, 1910.
  • Roland Barthes, « Les planches de L'Encyclopédie », Le degré zéro de l'éciture, suivi de Nouveaux essais critiques, éditions du Seuil, 1953.
  • Suzanne Tucoo-Chala, Charles-Joseph Pancoucke et la librairie française, 1736-1758, Touzot, Paris, 1977.
  • Madeleine Pinault, « Les métamorphoses des planches de l'Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, n°12, avril 1992 (lire en ligne).
  • M. Pinault-Sørensen, F. A. Kafker, « Notices sur les collaborateurs du recueil de planches de l'Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 1995, n° 18-19, p. 204.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol.2, Gründ, 1999.
  • Sous la direction de Jean-Pierre Changeux, La lumière au siècle des Lumières - Art et sciences, Odile Jacob, 2005.
  • Claude Blanckaert et Michel Porret, avec la collaboration de Fabrice Brandli, L'Encyclopédie méthodique (1782-1832), des Lumières au positivisme, Librairie Droz, 2006.
  • Sous la direction de Ralph Deconinck, Agnès Guiderdoni-Bruslé et Nathalie Kremer, Aux limites de l'imitation - L'ut pictura poesis à l'épreuve de la matière (XVIe – XVIIIe siècle, éditions Rodopi, Amsterdam et New York, 2009.
  • Jason Nguyen, « La représentation de la technique en France sous l'Ancien régime », Livraisons de l'histoire de l'architecture, n°32, 2016.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :