Renée Carl

actrice française

Renée Carl, née Renée Henriette Emilie Grolleau le à Fontenay-le-Comte (Vendée) et morte le à Paris XVIIIe, est une actrice et une réalisatrice française.

Renée Carl
Image dans Infobox.
Renée Carl incarnant Lady Beltham dans Fantômas de Louis Feuillade, films Gaumont, 1913.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Renée Henriette Émilie GrolleauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Elle fut presque uniquement une actrice du cinéma muet[1]. Elle tourna principalement avec Louis Feuillade dans une multitude de courts métrages.

BiographieModifier

Elle interprète Lady Beltham, un des personnages principaux de la série Fantômas.

En 1921, elle réalise son seul et unique film, Un cri dans l'abîme où elle joue elle-même.

FilmographieModifier

Période 1907 à 1909Modifier

  • 1907
  • 1908 (Tous les films sont de Louis Feuillade, sauf avis contraire)
    • L'Aveugle de Jérusalem (200 m)
    • Les Couronnes d'Émile Cohl (138 m) : filmé en deux parties : "La couronne de ronces" et "La couronne d'épines".
    • Daniel dans la fosse aux lions
    • Le Devoir (202 m)
    • Le Dévouement d'un interne (205 m) d'Étienne Arnaud
    • La Dévoyée (267 m)
    • L'Amour et Psyché (156 m)
    • L'Esclave (240 m)
    • Histoire de puce (102 m) d'Étienne Arnaud
    • L'Hôtel du silence (226 m) d'Émile Cohl
    • L'Incendiaire (229 m)
    • Incognito (162 m) d'Étienne Arnaud
    • L'Innocent (244 m)
    • Le Korrigan (160 m) d'Étienne Arnaud
    • La légende de la fileuse / Le songe du pêcheur / La sirène (130 m)
    • Lucrèce
    • Le Miracle des roses (114 m) d'Étienne Arnaud
    • L'Orpheline
    • Prométhée(125 m)
    • Le Récit du colonel court métrage de Louis Feuillade
    • Le Roman de sœur Louise (280 m)
    • Salomé / L'inconsciente Salomé
    • Le Secret du glacier (185 m) d'Étienne Arnaud
    • Le Tabac de grand-père (160 m)
    • La Traite
    • Une dame vraiment bien (75 m)
  • 1909 (Tous les films sont de Louis Feuillade, sauf avis contraire)
    • André Chénier (349 m)
    • La Bague(133 m)
    • Beaucoup de bruit pour rien (142 m) de Romeo Bosetti
    • La Berceuse (104 m)
    • La Boîte de Pandore (135 m)
    • La Bouée (136 m)
    • La Chasse au bois hanté (173 m)
    • La Chatte métamorphosée en femme (119 m)
    • La Cigale et la fourmi (186 m)
    • Le Collier de la reine (140 m) d'Étienne Arnaud
    • La Contrebandière (277 m)
    • La Course pédestre (126 m)
    • La Croix de l'empereur (213 m)
    • Le Crucifix
    • Les deux devoirs (174 m) d'Étienne Arnaud
    • Les Deux Mères (259 m)
    • Les Deux Sœurs (262 m)
    • Le Docteur carnaval (74 m) d'Émile Cohl
    • Le Domino rouge (177 m)
    • Don Quichotte(200 m) d'Émile Cohl
    • L'Épave (198 m)
    • Le Festin de Balthazar (290 m)
    • La Fiancée du batelier (269 m)
    • La Fiancée du pion / Le pion (181 m)
    • La Fille du passeur
    • Les Filles du cantonnier
    • Le Fou (228 m)
    • Fra Vencenti (268 m) d'Étienne Arnaud
    • Les heures / L'aube, l'aurore (68 m)
    • Les heures / Le matin, le jour (30 m)
    • Les heures / Midi, la vesprée, le crépuscule (83 m)
    • Les heures / Le soir, la nuit (53 m)
    • Le Huguenot (310 m)
    • L'Idée du pharmacien (111 m)
    • Idylle corinthienne (337 m)
    • L'Imagier du mont Saint-Michel (180 m)
    • Judith et Holopherne (89 m) - "Judith"
    • La Légende des phares (232 m)
    • La Lettre anonyme (240 m)
    • Loin du bagne (217 m)
    • Le Lys d'or (214 m)
    • Madame Bernard
    • Matelot (202 m)
    • Le Mensonge de sœur Agnès (118 m)
    • La Mère du moine (188 m)
    • Le Mirage (203 m)
    • Le Miroir magique ou hypnotique(85 m)
    • La Mort de Cambyse (147 m)
    • La Mort de Mozart (264 m) d'Étienne Arnaud
    • La Mort de sire de Framboisy
    • Noël d'artiste (148 m) - (anonyme)
    • Le Noël du vagabond (221 m)
    • Le Paralytique (192 m)
    • Pauvre chiffonnier (173 m)
    • Le Péché d'une mère (227 m)
    • Le Petit Soldat
    • La Possession de l'enfant(235 m)
    • La Princesse d'Ys (295 m) d'Étienne Arnaud
    • Le Printemps (150 m) - Film en 4 parties : "L'éveil des sources, l'éveil des nids" - "Sur les étangs, l'amour chef d'orchestre" - "La becquée, dans les vergers" - "Les jeux et les ris, Floréal"
    • Probité mal récompensée
    • Le Puits (246 m)
    • Rayons et ombres (90 m)
    • La Redingote (151 m)
    • Le rêve d'amour (82 m) d'Étienne Arnaud
    • Robert le diable d'Étienne Arnaud
    • Le savetier et le financier (140 m) d'Étienne Arnaud
    • Simple histoire (149 m)
    • Le Spadassin (237 m)
    • Le Spectre (290 m)
    • La tirelire solide (149 m) d'Étienne Arnaud
    • Tu ne tueras point(120 m)
    • Une femme pour deux maris d'Étienne Arnaud
    • Un premier amour
    • Vanité (89 m)
    • Vers le pôle Sud
    • Les Vieux (189 m)
    • Le Voile des nymphes (101 m)
    • Voleurs d'enfants (230 m)

Année 1910Modifier

(Tous les films sont de Louis Feuillade, sauf avis contraire)

  • Amphytrion (207 m) d'Étienne Arnaud
  • L'An Mil
  • L'Apprenti (203 m) d'Étienne Arnaud
  • Au temps de la chouannerie (287 m)
  • L'Autre (406 m) de Georges-André Lacroix
  • L'aventurière (322 m)
  • Le Baiser du pâtre de Léonce Perret
  • Bébé apache (108 m)
  • Benvenuto Cellini (329 m) d'Étienne Arnaud
  • Le Billet de loterie (170 m)
  • Le Bon Samaritain (109 m) de Léonce Perret
  • La Brouille (298 m)
  • Les Carbonari (310 m)
  • Les Chaînes (116 m) d'Émile Cohl
  • Christophe Colomb (333 m) d'Étienne Arnaud
  • La Colombe(151 m)
  • Conscience de fou
  • Le demi solde (293 m) d'Étienne Arnaud
  • La Dot de la forêt (194 m) d'Étienne Arnaud
  • Le Doute (128 m) d'Étienne Arnaud
  • Les Douze travaux d'Hercule (164 m) d'Émile Cohl
  • L'Enfant disgracié (240 m)
  • Esther (436 m)
  • Étienne Marcel (317 m) d'Étienne Arnaud
  • L'exode (430 m)
  • La Faute d'un autre (303 m)
  • La Fiancée du conscrit (270 m)
  • La Fille de Jephté (266 m) de Léonce Perret
  • Le Gardian de Camargue de Léonce Perret
  • L'Héritage (228 m)
  • Le Journal d'une orpheline (305 m)
  • La Justicière
  • La Légende de Daphné (104 m)
  • Le Lys brisé (224 m) de Léonce Perret
  • Lysistrata ou la grève des baisers (260 m)
  • Le Martyr (266 m)
  • Le Matelot criminel (211 m)
  • Mater Dolorosa (184 m)
  • Maudite soit la guerre (189 m)
  • La Mauvaise nouvelle
  • Le Mauvais hôte (225 m)
  • 1814 (247 m)
  • Le Miroir (239 m)
  • La Mort de Camoens (207 m) d'Étienne Arnaud
  • La Nativité (302 m)
  • Le Noël du chiffonnier (148 m)
  • L'Œuvre accomplie (204 m)
  • Le Pain quotidien (230 m)
  • Les Pâques florentines (337 m)
  • Le Pater (144 m)
  • Pauvre petit / pauvre gosse
  • Petits poèmes antiques (120 m)
  • La Prêtresse de Carthage (304 m)
  • Le Quart d'heure de Rabelais (190 m)
  • La Restitution (108 m)
  • Le Roi de Thulé (220 m) d'Étienne Arnaud
  • Roland à Rocevaux
  • Le Secret du Corso Rouge (262 m)
  • Les sept péchés capitaux : L'avarice (162 m)
  • Les sept péchés capitaux : La colère (40 m)
  • Les sept péchés capitaux : L'envie (384 m)
  • Les sept péchés capitaux : La gourmandise (103 m)
  • Les sept péchés capitaux : La luxure (126 m)
  • Les sept péchés capitaux : L'orgueil (120 m)
  • Les sept péchés capitaux : La paresse (86 m)
  • Thaïs
  • Le Tricheur / Le Grec
  • La Trouvaille de Bébé (128 m) "Mme Labèbe, la mère de Bébé"
  • La Vengeance posthume du docteur Williams (240 m)
  • La Vie de Pouchkine
  • Le Louis de vingt francs (275 m)

Année 1911Modifier

(Tous les films sont de Louis Feuillade, sauf avis contraire

  • (dans la série des "Bébé", Renée Carl joue la mère de Bébé : Mme Labèbe)

Année 1912Modifier

(Tous les films sont de Louis Feuillade, sauf avis contraire)

  • (dans la série des "Bébé" Renée Carl joue la mère de Bébé : Mme Labèbe)

Année 1913Modifier

(tous les films sont de Louis Feuillade, sauf avis contraire)

(dans la série des "Bébé" Renée Carl, joue la mère de Bébé : Mme Labèbe)

Période 1914 - 1936Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Son dernier rôle fut dans un film parlant en 1936 : Pépé le Moko.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :