Ouvrir le menu principal

Rallye Monte-Carlo 2015

Rallye Monte-Carlo 2015
1re manche du championnat du monde des rallyes 2015
Image illustrative de l’article Rallye Monte-Carlo 2015
Sébastien Loeb durant le rallye
Généralités
Édition 83e édition
Pays hôte France / Monaco
Lieu Gap / Monaco
Date du 22 au 25 janvier 2015
Spéciales 15
Surface neige/asphalte
Podiums
Classement pilotes
1. Drapeau : France Sébastien Ogier
2. Drapeau : Finlande Jari-Matti Latvala 3. Drapeau : Norvège Andreas Mikkelsen
Rallye automobile Monte-Carlo

Le Rallye Monte-Carlo 2015 est la 1re manche du championnat du monde des rallyes 2015. Il s'est déroulé du 22 au avec un Shakedown à Gap le 22 et l'arrivée le dimanche 25 sur le parvis du Palais de Monaco.

Au terme des 15 épreuves spéciales le rallye s'est terminé avec une nouvelle victoire du vainqueur 2014 Sébastien Ogier et un triplé de l'équipe Volkswagen Motorsport[1].

Présentation et déroulementModifier

Le rallye s'est déroulé en 4 étapes sur les routes des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, de l'Isère et des Alpes-Maritimes dans le sud-est de la France.

Partie de Monaco, la première étape avec ses deux spéciales de nuit dans les Alpes-de-Haute-Provence voit le retour de Sébastien Loeb qui s'impose avec 30 secondes d'avance sur Sébastien Ogier. Lors de la deuxième spéciale, Ogier réduit l'écart en reprenant 17 secondes.

La deuxième étape, entre Isère et Hautes-Alpes, voit une bagarre intéressante sur chaque spéciale avec notamment Robert Kubica qui signe 3 des 5 scratch de la journée, mais la régularité d'Ogier sur ses terres natales et un regrettable incident pour Loeb voient le champion en titre prendre la tête du général pour la conserver jusqu'au sacre à Monaco.

La troisième spéciale débute sur une déception des spectateurs qui, trop nombreux sur les abords du parcours, contraignent l'organisation à annuler la première spéciale[2]. Sur la suite de la journée, Ogier assure sa première place en gardant une marge de sécurité sur son coéquipier Jari-Matti Latvala pendant que Kubica et Loeb reprennent un scratch chacun, accompagné par Kris Meeke sur la dernière épreuve de la journée.

La dernière journée, sur les hauteurs des Alpes-Maritimes et avec le célèbre col de Turini, voit une confirmation de Meeke qui signe deux meilleurs temps (ES13 et Power Stage)[3]. Quant à Sébastien Loeb, il réalise le temps scratch lors de l'ES14. Mais à l'arrivée à Monaco c'est bien Sébastien Ogier qui termine en tête devant ses coéquipiers de Volkswagen Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen, 2e et 3e.

RésultatsModifier

Classement finalModifier

Rang Pilote Copilote Numéro Voiture Écurie Temps Écart Points
1.   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia 1 Volkswagen Polo R WRC Volkswagen Motorsport 3 h 36 min 40 s 2 - 25
2.   Jari-Matti Latvala   Miikka Anttila 2 Volkswagen Polo R WRC Volkswagen Motorsport 3 h 37 min 38 s 2 +58 s 0 191
3.   Andreas Mikkelsen   Ola Floene 9 Volkswagen Polo R WRC Volkswagen Motorsport 3 h 38 min 52 s 5 +2 min 12 s 3 15
4.   Mads Ostberg   Jonas Andersson 12 Citroen DS3 WRC Citroën Total Abu Dhabi WRT 3 h 39 min 23 s 8 +2 min 43 s 6 12
5.   Thierry Neuville   Nicolas Gilsoul 7 Hyundai i20 WRC Hyundai World Rally Team 3 h 39 min 52 s 3 +3 min 12 s 1 10
6.   Dani Sordo   Marc Marti 8 Hyundai i20 WRC Hyundai World Rally Team 3 h 39 min 53 s 1 +3 min 12 s 9 8
7.   Elfyn Evans   Daniel Barritt 5 Ford Fiesta RS WRC M-Sport WRT 3 h 42 min 03 s 9 +5 min 23 s 7 6
8.   Sébastien Loeb   Daniel Elena 4 Citroen DS3 WRC Citroën Total Abu Dhabi WRT 3 h 45 min 14 s 9 +8 min 34 s 7 62
9.   Martin Prokop   Jan Tomanek 21 Ford Fiesta RS WRC Jipocar Czech National Team 3 h 46 min 35 s 0 +9 min 54 s 8 2
10.   Kris Meeke   Paul Nagle 3 Citroen DS3 WRC Citroën Total Abu Dhabi WRT 3 h 47 min 35 s 8 +10 min 55 s 6 43

3, 2, 1 : y compris les 3, 2 et 1 points attribués aux trois premiers de la spéciale télévisée (power stage).

Spéciales chronométréesModifier

Étape Spéciale Heure Nom Distance Vainqueur Temps Leader
1re
(22 janvier)
ES1 20 h 21 Entrevaux – Rouaine 21,31 km   Sébastien Loeb 15 min 35 s 5   Sébastien Loeb
ES2 21 h 29 Norante – Digne les Bains 19,68 km   Sébastien Ogier 13 min 57 s 1
2e
(23 janvier)
ES3 09 h 56 La Salle en Beaumont – Corps 1 15,84 km   Sébastien Loeb 10 min 23 s 9
ES4 10 h 29 Aspres les Corps – Chauffayer 1 26,08 km   Robert Kubica 15 min 27 s 0
ES5 11 h 07 Les Costes – Saint Julien en Champsaur 1 25,40 km   Robert Kubica 15 min 13 s 2
ES6 14 h 38 La Salle en Beaumont – Corps 2 15,84 km   Sébastien Loeb 10 min 26 s 1
ES7 15 h 11 Aspres les Corps – Chauffayer 2 26,08 km   Robert Kubica 14 min 36 s 1   Sébastien Ogier
ES8 15 h 49 Les Costes – Saint Julien en Champsaur 1 25,40 km   Sébastien Ogier 15 min 15 s 9
3e
(24 janvier)
ES9 09 h 16 Prunières – Embrun 1 19,93 km ANNULÉE[2]
ES10 10 h 49 Lardier et Valença - Faye 51,66 km   Robert Kubica 30 min 41 s 9
ES11 13 h 55 Prunières – Embrun 2 19,93 km   Sébastien Loeb 10 min 42 s 4
ES12 15 h 49 Sisteron – Thoard 36,85 km   Kris Meeke 24 min 32 s 9
4e
(25 janvier)
ES13 09 h 35 Col St Jean – St Laurent 1 10,16 km   Kris Meeke 6 min 33 s 7
ES14 10 h 50 La Bollène Vésubie - Sospel 31,66 km   Sébastien Loeb 22 min 27 s 3
ES15* 12 h 08 Col St Jean – St Laurent 2 10,16 km   Kris Meeke 6 min 30 s 5

* Power stage : spéciale télévisée attribuant des points aux trois premiers pilotes

Classements au championnat après l'épreuveModifier

Classement des pilotesModifier

Selon le système de points en vigueur, les 10 premiers équipages remportent des points, 25 points pour le premier, puis 18, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1.

Classement du championnat pilotes[4]
Rang Pilote Rallyes Total
points
MON
 
SUE
 
MEX
 
ARG
 
POR
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
1er   Sébastien Ogier 25 - - - - - - - - - - - - 25
2e   Jari-Matti Latvala 191 - - - - - - - - - - - - 19
3e   Andreas Mikkelsen 15 - - - - - - - - - - - - 15
4e   Mads Østberg 12 - - - - - - - - - - - - 12
5e   Thierry Neuville 10 - - - - - - - - - - - - 10
6e   Dani Sordo 8 - - - - - - - - - - - - 8
7e   Elfyn Evans 6 - - - - - - - - - - - - 6
8e   Sébastien Loeb 62 - - - - - - - - - - - - 6
9e   Kris Meeke 43 - - - - - - - - - - - - 4
10e   Martin Prokop 2 - - - - - - - - - - - - 2
Légende
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Classé, dans les points
Bleu Classé, hors des points
Mauve Abandon (Ab.)
Retrait (Re.)
Noir Disqualifié (Dq.)
Blanc N'a pas pris le départ (Np.)
Épreuve annulée (A)
Aucune N'a pas participé (-)

3, 2, 1 : y compris les 3, 2 et 1 points attribués aux trois premiers de la spéciale télévisée (power stage).

Classement des constructeursModifier

Rang Équipe Rallyes Total
points
MON
 
SUE
 
MEX
 
ARG
 
POR
 
ITA
 
POL
 
FIN
 
GER
 
AUS
 
FRA
 
ESP
 
GBR
 
1er   Volkswagen Motorsport 44 - - - - - - - - - - - - 44
2e   Hyundai World Rally Team 18 - - - - - - - - - - - - 18
3e   Volkswagen Motorsport II 15 - - - - - - - - - - - - 15
4e   Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team 10 - - - - - - - - - - - - 10
5e   M-Sport World Rally Team 6 - - - - - - - - - - - - 6
6e   Jipocar Czech National Team 2 - - - - - - - - - - - - 2
7e   FWRT s.r.l. 0 - - - - - - - - - - - - 0

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier