Ouvrir le menu principal

Rafał Trzaskowski

homme politique polonais

Rafał Trzaskowski
Illustration.
Rafał Trzaskowski, en 2015.
Fonctions
Député à la Diète de Pologne
En fonction depuis le
Élection 25 octobre 2015
Législature VIIIe
Groupe politique PO
Ministre de l'Administration
et de la Numérisation
Président du Conseil Donald Tusk
Gouvernement Tusk II
Prédécesseur Michał Boni
Successeur Andrzej Halicki
Député européen
Élection 7 juin 2009
Législature 7e
Groupe politique PPE
Successeur Tadeusz Ross
Biographie
Nom de naissance Rafał Kazimierz Trzaskowski
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Varsovie (Pologne)
Nationalité Polonaise
Parti politique PO
Diplômé de Université de Varsovie

Rafał Kazimierz Trzaskowski, né le à Varsovie, est un homme politique polonais membre de la Plate-forme civique (PO). Il est ministre de l'Administration et de la Numérisation entre et .

Sommaire

BiographieModifier

Formation et carrièreModifier

Parcours politiqueModifier

En 2004, il est recruté comme collaborateur parlementaire à la délégation de la PO au Parlement européen. À l'occasion des élections européennes du 7 juin 2009, il se présente dans la circonscription de Varsovie-I. Il se fait élire député européen avec 25 178 votes préférentiels, rejoint le groupe du Parti populaire européen (PPE) et intègre la commission des Affaires constitutionnelles, dont il est vice-président entre et .

Le , Rafał Trzaskowski est nommé ministre de l'Administration et de la Numérisation dans le second gouvernement du libéral Donald Tusk. Il n'est toutefois pas reconduit par Ewa Kopacz quand elle accède au pouvoir, le . Deux jours plus tard, il devient secrétaire d'État aux Affaires européennes.

Aux élections législatives du , il postule à un mandat de député à la Diète dans la circonscription de Cracovie-II. Il obtient 47 080 suffrages de préférence et devient alors député. Du fait d'un changement de majorité, il quitte ses fonctions exécutives le suivant.

Maire de VarsovieModifier

En 2018, il est candidat à la mairie de Varsovie et est élu dès le premier tour le 21 octobre avec 54,1 % des voix en battant son rival de Droit et justice Patryk Jaki[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier