Ouvrir le menu principal

Résigny

commune française du département de l'Aisne

Résigny
Résigny
La mairie.
Blason de Résigny
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Vervins
Canton Vervins
Intercommunalité Portes de la Thiérache
Maire
Mandat
Michel Lemaire
2014-2020
Code postal 02360
Code commune 02642
Démographie
Gentilé Les Résigniens
Population
municipale
185 hab. (2016 en augmentation de 5,71 % par rapport à 2011)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 44′ 14″ nord, 4° 12′ 32″ est
Altitude Min. 157 m
Max. 244 m
Superficie 7,83 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Résigny

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Résigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Résigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Résigny

Résigny est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

LocalisationModifier

 
Entrée de Résigny.

Village situé dans le nord-est du département de l'Aisne, en Thiérache, situé sur la Serre à 8 kilomètres de Rozoy et 50 kilomètres de Laon. Ses communes voisines sont Grandrieux, Parfondeval, Brunehamel, Les Autels dans l'Aisne, Le Fréty et Rocquigny dans les Ardennes.

Communes limitrophesModifier

 
Résigny et les communes environnantes.

Lieux-dits, hameaux et écartsModifier

  • Lieudits : le Courtil Genon, la Rosière, la Fontaine Aumône, la Fontaine Robin, les Jongleurs, à Colin-le-Chêne , la Fosse-aux-Reines, Monplaisir, le Fief, le Gondoozy,
  • Hameaux
    • Gratreux
    • La Planche-à-Serre
    • Tran : suivant la tradition, le hameau de Tran occupe l'emplacement d'une ancienne ville; on a découvert des vestiges d'habitations dans les terres voisines. Il y avait à Tran une chapelle dédiée à Saint-Martin[1].
    • Les Petits-Ouies

ToponymieModifier

  • Résignis (1410)[2].

HistoireModifier

Le village était, à son origine qui pourrait remonter au IXe siècle, une réunion de charpentiers, de bûcherons et de charbonniers vivant au milieu des bois[3].

Au Moyen Âge, le terroir de Résigny appartenait aux seigneurs de Résigny.

Au XIIe siècle, Résigny était un alleu qui appartenait au chapitre de Rozoy; Il lui avait été donné en 1018, au moment de sa fondation, par Hilgaud, seigneur de Rozoy, confirmé par le pape en 1179, avec le moulin à eau et ses dépendances.

Les communes de Résigny et de Brunehamel sont longtemps en désaccord sur la ligne de démarcation de leurs terroirs respectifs. Au mois de ventôse an III, cette question s’agite encore à cause des impôts; le 17 vendémiaire an IV, il est procédé à un arrangement entre les deux municipalités[4].

En 1865, on compte à Résigny plus de 60 métiers pour le tissage des étoffes de laine et de coton[3].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune se trouve dans le département de l'Aisne. Faisant partie depuis 1801 de l'arrondissement de Laon, elle en est détachée le pour intégrer l'arrondissement de Vervins[5]

Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 2058 de la première circonscription de la Seine-Maritime.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Rozoy-sur-Serre[6]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Vervins.

IntercommunalitéModifier

La commune fait partie de la communauté de communes des Portes de la Thiérache, créée fin 1997.

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
février 1790   Pierre Machot[7]   maire élu
An IV An VI Jean Sinet[1]   Agent national
An VI An VIII Henri Lefèvre[1]   Agent national
An VIII An XII Jean-Baptiste Bonnaire[1]    
An XII 1808 Pierre Machot[1]    
1808 1813 Jean-François Grandvallet[1]    
1813 1830 Charles Flucher[8]    
1830 1837 Hyacinthe-Stanislas Lemaire[8]    
1837 1843 Jean-Pierre Cordier[8]    
1843 1846 Jean-Charles Flucher[8]    
1846 1848 Jean-Louis-Michel Douce[8]    
1848   Jean-François Sinet[8]   intérimaire
1848 après 1865 Jean-Baptiste Grandvallet[7]   officier en retraite, en exercice
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1875 après 1876 Claise[9]    
Les données manquantes sont à compléter.
? ? Delarbre    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Emma Marchand    
mars 2008[10] En cours
(au 12 mai 2014)
Michel Lemaire DVD Retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[11]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2016, la commune comptait 185 habitants[Note 1], en augmentation de 5,71 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
732750741819863909873825790
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
731707685644633572528572509
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
504449436385366350327358357
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
337320323271238208175175181
2016 - - - - - - - -
185--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Nicolas.
  • Monument aux morts.
  • Petit patrimoine religieux : croix de chemin.
  • Petit patrimoine civil : lavoir.
  • Ancien château, vendu, vers la fin de la Révolution, par Marie-Louis-Etienne d'Y de Résigny et en grande partie démoli.

Personnalités liées à la communeModifier

Article détaillé : Famille d'Y.

HéraldiqueModifier

Les armes de Résigny se blasonnent ainsi :
Deux écu accolés : 1 d'azur aux trois chevron d'or 2 d'azur aux trois poissons d'argent posés en pal.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Isidore-Philoximène Mien-Péon, Le Canton de Rozoy-sur-Serre : histoire, géographie, biographie, statistique, Saint-Quentin, Jules Moureau, , 519 p. (lire en ligne).  

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f Mien-Péon 1865, p. 354.
  2. Mien-Péon 1865, p. 352.
  3. a et b Mien-Péon 1865, p. 353.
  4. Mien-Péon 1865, p. 366.
  5. « Arrêté préfectoral portant modification des limites territoriales des arrondissements de l'Aisne - Recueil n°195 des actes administratifs du 21 décembre 2016 des Hauts-de-France », sur http://www.prefectures-regions.gouv.fr/hauts-de-france/, (consulté le 12 janvier 2017).
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. a et b Mien-Péon 1865, p. 363.
  8. a b c d e et f Mien-Péon 1865, p. 355.
  9. Almanach-Annuaire historique, administratif et commercial de la Marne, de L'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine, Reims, de 1876, p172.
  10. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  11. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.