Ouvrir le menu principal

Prix du Quai des Orfèvres

prix littéraire

Le prix du Quai des orfèvres a été fondé en 1946 par Jacques Catineau, personnalité du monde de la communication et ami de la police et de la magistrature. Il récompense un manuscrit inédit de roman policier écrit par un auteur de langue française.

Jury et sélectionModifier

Le jury, composé de 22 membres — policiers, magistrats, avocats et journalistes — est présidé par le directeur de la police judiciaire (PJ) de la préfecture de police de Paris (actuellement Christian Sainte), anciennement sise au célèbre 36, quai des Orfèvres à Paris. Les quelque 80 manuscrits reçus en moyenne chaque année par le secrétariat général du " Prix du Quai des Orfèvres" font l'objet d'une sélection par le Secrétariat du Prix (36, quai des orfèvres, 75001 PARIS).

Les manuscrits restant dans la sélection finale sont alors soumis anonymement aux jurés qui votent à bulletin secret courant septembre. Pour désigner le lauréat, le jury se détermine d'une part sur l'intérêt littéraire du texte, d'autre part sur le réalisme et la crédibilité de l'histoire en matière de fonctionnement de la police et de la justice françaises. Le roman primé est ensuite publié par une grande maison d'édition (SEPE de 1946 à 1949, Hachette de 1951 à 1965, puis Fayard depuis 1966) avec un tirage minimal de 50 000 exemplaires. La proclamation du "Prix du Quai des Orfèvres" par le préfet de police a lieu généralement en même temps que la sortie du livre en librairie, vers la mi-novembre dans les locaux de la direction régionale de la police judiciaire.

Lauréats du prix du Quai des OrfèvresModifier

Prix non décerné en 1950, 1955 et 1973

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier