Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Didelot.
Francis Didelot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président
Société des gens de lettres
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 82 ans)
Saint-Cloud (France)
Nom de naissance
Roger-Francis Didelot
Surnom
José Bernard, Didier Lesimple
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
Distinctions
Œuvres principales
  • L'Assassin au clair de lune
  • Le Septième Juré

Roger-Francis Didelot, né le et mort le , est un écrivain et scénariste français spécialisé dans les romans policiers.

BiographieModifier

Né à Madagascar, d'une mère descendante d'Edgar Poe et d'un gouverneur des colonies[1], il passe son enfance aux quatre coins du monde, suivant les affectations de son père : îles des Antilles, Saint-Pierre-et-Miquelon, Guyane, pays africains.

Après quelques années d'études en Droit à Paris, il tente l'expérience du barreau. Il se lasse toutefois de plaider et préfère être voyageur qu'avocat. Il se rend donc à plusieurs reprises en Afrique et en Amérique.

Il amorce sa carrière littéraire par des études historiques, des monographies et se laisse tenter par le théâtre et signe quelques pièces. Il écrira aussi des textes pour la radio, le cinéma et la télévision. Il écrit ou coécrit des dialogues de films, parfois issus de ses romans : Prince de mon cœur, 1934 ; La Fille de la Madelon, 1937 ; Le Monde tremblera, 1939. Il adapte son roman Adam est... Ève pour le cinéma, réalisé par René Gaveau en 1954. Cependant, son roman le plus célèbre, Le Septième Juré, est porté à l'écran par Georges Lautner avec Bernard Blier en 1962 et pour la télévision en 1963 dans la série Alfred Hitchcock Hour (saison 1, épisode 24, The Star Juror), puis en 2007 par Édouard Niermans dans Le 7e juré avec Jean-Pierre Darroussin.

Dans les années 30, il aborde le roman policier, un genre auquel il consacre la meilleure part de son inspiration. Pour alimenter plusieurs éditeurs de sa plume prolifique, il crée plusieurs héros récurrents, notamment le commissaire Oreste Bignon de la Brigade criminelle, dont les enquêtes sont presque toutes publiées chez Fayard ; le commissaire Gaston Renard qui apparaît dans plusieurs romans parus au Masque et Samson Clairval, sorte d'Arsène Lupin destiné aux Éditions Gallimard.

À trois reprises, Francis Didelot publie des romans sous le pseudonyme de José Bernard : La Mort dans la forêt, La Mort écarlate, Mort égarée[2]. Il laisse aussi deux romans de science-fiction : Marée jaune et La Machine à prédire la mort.

Président du syndicat des écrivains pendant une dizaine d'années, il siège ensuite à la Société des gens de lettres et est l'un des artisans de la mise en place de la sécurité sociale pour les écrivains de France[3].

ŒuvreModifier

RomansModifier

Série Oreste BignonModifier

  • La Valse des poisons, Paris, Hachette, L'Énigme, 1951
  • Six heures d'angoisse, Paris, Fayard, 1955 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 99, 1970
  • Feu sur le mage !, Paris, Fayard, 1956
  • Faux témoignage, Paris, Fayard, 1957 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 194, 1973
  • Dernier matin, Paris, Fayard, 1959 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 295, 1977
  • Retour et Mat, Paris, Fayard, 1960
  • Mandat d'arrêt, Paris, Fayard, 1961 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 408, 1980
  • La Part d'ombre, Paris, Fayard, 1962
  • Bignon et la vérité, Paris, Fayard, 1963
  • Bignon et les ténèbres, Paris, Fayard, 1964
  • Bignon et les nuits blanches, Paris, Fayard, 1964
  • Bignon et le Père Noël, Paris, Fayard, 1964
  • S.O.S. Bignon, Paris, Fayard, 1965 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 331, 1978
  • Dodo et la Belle,  Nouvelle policière inédite, hors commerce, brochure publicitaire des Laboratoires Fraysse, Nanterre, sans date.

Série Gaston RenardModifier

  • La Rançon, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1446, 1976 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 444, 1981
  • Le Double Hallali, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1494, 1977 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 488, 1982
  • La Paille dans l'acier, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1524, 1978
  • Le Club des corbeaux, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1544, 1978
  • L'Araignée de cristal, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1564, 1979
  • La Loi du talion, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1587, 1979 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 524, 1984
  • Les Ombres du parking, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1607, 1980
  • Minuit quai de Grenelle, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1618, 1980
  • Allez savoir…, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1678, 1982

Série Samson ClairvalModifier

  • Samson Clairval, aventurier, Paris, Gallimard, coll, Le Scarabée d'or no 9, 1937
  • Samson Clairval contre Service secret, Paris, Gallimard, coll, Le Scarabée d'or no 13, 1937

Autres romans policiersModifier

  • Le Drame de Saint-Léger, Paris, Éditions de France, À ne pas lire la nuit no 32, 1934
  • L'Assassin du député, Paris, Éditions de France, À ne pas lire la nuit no 52, 1934
  • Au soleil de la brousse, 1935 ; réédition, Paris, Les deux sirènes (illustrations de Roger Reboussin), 1947
  • Fatou peau noire, 1942
  • L'Assassin au clair de lune, S.E.P.E., coll. Le Labyrinthe, 1949, Prix du Quai des Orfèvres 1949
  • Le Septième Juré, Paris, Fayard, 1958 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 132, 1971
  • Le Club des Bis, Hachette-Jeunesse, Bibliothèque verte 2e série no 258, 1964
  • La Minorité de faveur, Paris, Denoël, Crime-club no 368, 1966 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Club des Masques no 368, 1979
  • Le Coq en pâte, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1784, 1985

Autres romans policiers signés José BernardModifier

  • La Mort écarlate, Paris, Éditions de France, À ne pas lire la nuit no 67, 1935
  • La Mort dans la forêt Paris, Éditions de France, À ne pas lire la nuit no 81, 1936
  • Mort égarée, Paris, Loisirs-Police, 1942

Romans de science-fictionModifier

ThéâtreModifier

  • Les Suspects, comédie policière, 1968

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier