Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deschodt.
Éric Deschodt
Description de l'image defaut.svg.
Alias
Bernard-Paul Lallier
Naissance (82 ans)
Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Éric Deschodt, né le , est un journaliste, écrivain et traducteur français. Il a signé des romans policiers écrits en collaboration du pseudonyme de Bernard-Paul Lallier.

BiographieModifier

Il est le frère d'Anne-Marie Deschodt[1].

Après des études secondaires et un baccalauréat en philosophie, il devient un temps journaliste pour Radio France, puis exerce divers métiers : vendeur de machines agricoles, représentant en peinture, éditeur d'art, pisciculteur en Camargue. Il revient finalement au journalisme et travaille successivement pour plusieurs publications, notamment Jours de France, Valeurs actuelles et au Figaro.

En collaboration avec Christian Charrière et sous le pseudonyme de Bernard-Paul Lallier, il publie Le Saut de l'ange (1968), un roman policier qui remporte la même année le prix du Quai des Orfèvres et est adapté sous le titre éponyme au cinéma par Yves Boisset en 1971. Le roman connaît une suite, L'Ange du paradis, paru en 1969. En 1977, Deschodt reprend le même pseudonyme pour écrire, en collaboration avec Philippe Heduy, le thriller Terreur à Nantes.

Seul, Éric Deschodt a fait paraître sous son patronyme des essais, notamment sur l'aviation française et la fabrication du cigare, une dizaine de romans, dont un roman policier, et des biographies d'Antoine de Saint-Exupéry, Octave Mirbeau, André Gide, Agrippa d'Aubigné, Gustave Eiffel et Attila. Il a également signé des traductions, dont celles de Ceux de Falesa de Robert Louis Stevenson et de romans policiers de Mickey Spillane.

Prises de positionModifier

Directeur de la revue Réaction[2], il signe en 1999 la pétition « Les Européens veulent la paix » pour s'opposer à la guerre en Serbie[3], initiée par le collectif Non à la guerre[4].

ŒuvreModifier

RomansModifier

  • Les Demoiselles sauvages, Paris, Jean-Claude Lattès, 1977
  • Le Général des galères, Paris, Jean-Claude Lattès, 1979
  • Les Îles captives, Paris, Jean-Claude Lattès, 1981
  • La Gloire au Liban, Paris, Jean-Claude Lattès, 1982
  • Le roi a fait battre tambour, Paris, Jean-Claude Lattès, 1984
  • Eugénie, les larmes aux yeux, Paris, Jean-Claude Lattès, 1985
  • Le Royaume d'Arles, Paris, Jean-Claude Lattès, 1988
  • Le Seul Amant, Paris, Seuil, 2000
  • Le Scorpion d'or, Paris, La Table Ronde, 2003
  • Marguerite et les Enragés : meurtre à Florence, Paris, Seuil, 2004 (en collaboration avec Jean-Claude Lattès)
  • Iphigénie Vanderbilt, Paris, Robert Laffont, 2011
  • Les Amants du grand monde, Paris, Éditions de Fallois, 2013

Romans policiers signés Bernard-Paul LallierModifier

  • Le Saut de l'ange, Paris, Fayard, 1968 ; réédition, Genève, Édito-Service, « Les Classiques du crime » no 61, 1984
  • L'Ange du paradis, Paris, Fayard, 1969
  • Terreur à Nantes, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1489, 1977

EssaisModifier

  • La France envolée : l'aviation et la décadence 1906-1976, Paris, Société de production littéraire, 1977
  • Histoire du Mont-de-Piété, Paris, Le Cherche-Midi, 1993
  • L'ABCdaire du cigare, Paris, Flammarion, « Art de vivre », 1996
  • Le Cigare, Paris, Éditions du Regard, 1996
  • D'un musée l'autre en Picardie, Paris, Éditions du Regard, 1996
  • So British: Old England, Paris, Paris, Éditions du Regard, 2002
  • Château Lagrézette, Paris, Éditions du Regard, 2005 (en collaboration avec Alain-Dominique Perrin)
  • Lafite Rothschild, Paris, Éditions du Regard, 2009

BiographiesModifier

  • Saint-Exupéry, Paris, Jean-Claude Lattès, 1980
  • Mirbeau, roman d'une terre de France, Paris, Jean-Claude Lattès, 1989
  • Gide : le « contemporain capital », Paris, Perrin, 1991
  • L'Orgueil du guerrier : Claude Barrès, Paris, Perrin, 1994
  • Agrippa d'Aubigné : le guerrier inspiré, Paris, Robert Laffont, 1995
  • Gustave Eiffel : un illustre inconnu, Paris, Pygmalion, 2002
  • Attila, Paris, Gallimard, Folio. Biographies no 13, 2006
  • Pour Clemenceau, Paris, Éditions de Fallois, 2014

Prix et récompensesModifier

Adaptation cinématographiqueModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Anne-Marie du TEMPLE de ROUGEMONT : Décès », carnet.midilibre.fr.
  2. Jean-Yves Camus et René Monzat, Les Droites nationales et radicales en France : répertoire critique, Lyon, Presses universitaires de Lyon, , 526 p. (ISBN 2-7297-0416-7), p. 318.
  3. « Liste des personnalités signataires de l'Appel », sur nonguerre.chez.com.
  4. Renaud Dély, « L'extrême droite ratisse large contre les frappes de l'Otan. Le «Collectif non à la guerre» a tenu une réunion proserbe hier soir », sur liberation.fr, .

Liens externesModifier