Ouvrir le menu principal
Article général Pour un article plus général, voir Monarchie espagnole.
Page d'aide sur les redirections « Princesse des Asturies » redirige ici. Pour les princesses des Asturies par mariage, voir Liste des princesses consorts des Asturies.

Princesse des Asturies
(es) Princesa de Asturias
Image illustrative de l’article Prince des Asturies
Armoiries de la princesse des Asturies

Image illustrative de l’article Prince des Asturies
Titulaire actuel
Leonor de Borbón y Ortiz
depuis le

Création 17 septembre 1388
Premier titulaire Henri de Trastamare
Résidence officielle Palais de la Zarzuela
Site internet casareal.esVoir et modifier les données sur Wikidata

Le titre de prince ou princesse des Asturies est traditionnellement utilisé par l'héritier des trônes de Castille puis d'Espagne. Un décret royal du 21 janvier 1977 et la Constitution de 1978 lui ont donné un caractère officiel. L'actuelle princesse des Asturies est la princesse Leonor, fille aînée du roi Felipe VI et de la reine Letizia.

Ce titre est, depuis l'union des différents États espagnols à la fin du Moyen Âge, associé à ceux traditionnellement portés par les souverains de ces États :

HistoriqueModifier

Le royaume des Asturies fut au début du VIIIe siècle le point de départ de la Reconquista.

Le titre de prince des Asturies apparaît au XIVe siècle dans le cadre du règlement de la crise de succession apparue entre Jean de Gand et Henri puis Jean de Trastamare à la mort du roi Pierre le Cruel. Les deux prétendants finirent par s'entendre au traité de Bayonne de 1388 : Catherine de Lancastre, fille unique de Jean de Gand et de Constance de Castille devait épouser l'héritier de Jean de Trastamare. Le couple était destiné à hériter du trône. Sur le modèle anglais, on forgea une principauté des Asturies, qui devrait assurer les revenus des deux héritiers. L'usage se perpétua par la suite. En cas de défaut d'héritier direct, le roi pouvait concéder le titre à un héritier présomptif. Dans tous les cas, l'héritier devait recevoir le serment de fidélité des Cortes de Castille afin de légitimer la succession.

Les princes des Asturies, comme ceux de Galles, possédaient au XVe siècle une véritable juridiction sur ce territoire : les revenus de la province leur appartenaient, ils pouvaient nommer les officiers royaux et agissaient en fait comme de véritables vice-rois. Les Rois Catholiques réduisirent cette autonomie, ne laissant à leur fils Don Juan aucun pouvoir politique. Les Habsbourg et les Bourbon, leurs successeurs, ne revinrent pas sur cette décision et le titre devint purement honorifique.

Sous les Habsbourg, les différents royaumes de la monarchie catholique n'ayant pas été fusionnés, l'héritier devait porter le titre traditionnel de chacun des territoires. Pour simplifier la formule, on préférait donc le désigner comme "prince des Espagnes". Cet usage disparut avec les Bourbons, qui supprimèrent tous les titres non castillans. Le dictateur Francisco Franco lui rendit une certaine actualité lorsqu'il choisit pour successeur l'infant Juan Carlos : ce dernier fut dès lors titré prince d'Espagne. Actuellement, l'héritière porte principalement le titre de princesse des Asturies, mais peut utiliser les autres titres associés.

Situation actuelleModifier

Conformément à l'article 57.2 de la Constitution espagnole, la personne située en première position dans l'ordre de succession à la Couronne d'Espagne est prince des Asturies[1], princesse dans sa forme féminine.

Liste des princes et princesses des AsturiesModifier

Royaume de CastilleModifier

Prince Portrait Héritier de Avènement Perte du titre Consorts Armoiries
Henri de Trastamare
(1379-1406)
  Jean Ier 1388 (traité de Bayonne, création du titre) 1390 mort de son père, avènement comme roi de Castille sous le nom de Henri III Catherine de Lancastre  [2],[3].
Marie de Trastamare
(1401-1458)
Henri III 1401, fille ainée du précédent 1405, naissance de son frère le suivant  
Jean de Trastamare
(1405-1454)
  1405, premier fils d'Henri III 1406 mort de son père, avènement comme roi de Castille sous le nom de Jean II  
Catherine de Trastamare
(1422-1424)
Jean II 1422, fille aînée du précédent 1424, meurt  
Eléonore de Trastamare
(-1425)
1424, mort de sa sœur la précédente 1425, meurt avant d'avoir reçu le serment des Cortes.  
Henri de Trastamare
(1424-1474)
  1425, premier fils de Jean II 1454 mort de son père, avènement comme roi de Castille sous le nom d'Henri IV Blanche de Navarre  
Jeanne de Trastamare, la Beltraneja
(1462-1530)
  Henri IV 1462, fille ainée du précédent 1465, proclamation de son oncle le suivant en raison des doutes sur sa légitimité  
Alphonse de Trastamare
(1453-1468)
  1464, proclamation comme héritier de son demi-frère Henri IV par la noblesse 1468, meurt.  
Isabelle de Trastamare, la Catholique
(1451-1504)
  1468, proclamation comme héritière de son demi-frère Henri IV par la noblesse 1470, rétablissement des droits de sa nièce Jeanne Ferdinand II  
Jeanne de Trastamare, la Beltraneja
(1462-1530)
  1470, rétablie dans ses droits 1474, mort de son père. Elle s'autoproclame reine sous le nom de « Jeanne Ire », en concurrence avec sa tante Isabelle qui l'évince finalement en 1479.  
Isabelle de Trastamare
(1470-1498)
  Isabelle Ire 1478, fille aînée d'Isabelle la Catholique 1480, naissance de son frère le suivant  
Jean de Trastamare
(1480-1497)
  1480, premier fils d'Isabelle la catholique 1497, meurt Marguerite d'Autriche  
Isabelle de Trastamare
(1470-1498)
  1497, mort de son frère le précédent 1498, meurt en couches Emmanuel Ier de Portugal  
Miguel de la Paz d'Aviz
(1498-1500)
1498, mort de sa mère la précédente 1500, meurt  
Jeanne de Trastamare, la Folle
(1479-1555)
  1500, mort de son neveu le précédent 1504, mort de sa mère, avènement comme reine de Castille sous le nom de Jeanne Ire Philippe de Habsbourg  
Charles de Habsbourg, Charles Quint
(1500-1558)
  Jeanne la Folle 1504, avènement de sa mère la précédente 1516, s'autoproclame co-roi de Castille du fait de l'infirmité de sa mère, sous le nom de Charles Ier (reconnu en 1518)  
Philippe de Habsbourg
(1527-1598)
  Charles Quint 1527, fils aîné du précédent, reçoit le serment des Cortes en 1528. 1556, abdication de son père le précédent, avènement comme roi des Espagnes sous le nom de Philippe II Marie-Manuelle de Portugal
Marie Tudor
   
 [2],[4]
Carlos de Habsbourg
(1545-1568)
  Philippe II 1556, avènement de son père comme roi de Castille. Reçoit le serment des Cortes en 1560. 1568, meurt  
Ferdinand de Habsbourg
(1571-1578)
  1571, premier fils du quatrième mariage de Philippe II. Reçoit le serment des Cortes en 1573 1578, meurt  
Diego de Habsbourg
(1575-1582)
  1578, mort de son frère le précédent. Reçoit le serment des Cortes en 1580 1582, meurt  
Philippe de Habsbourg
(1578-1621)
  1582, mort de son frère le précédent. Reçoit le serment des Cortes en 1584 1598, mort de son père, avènement comme roi des Espagnes sous le nom de Philippe III.  
Philippe de Habsbourg
(1605-1665)
  Philippe III 1605, fils aîné de Philippe III. Reçoit le serment des Cortes en 1608. 1621, mort de son père, avènement comme roi des Espagnes sous le nom de Philippe IV Elisabeth de France  
Baltasar Carlos de Habsbourg
(1629-1646)
  Philippe IV 1629, Fils ainé de Philippe IV. Reçoit le serment des Cortes en 1632. 1646, meurt  
Marie Thérèse de Habsbourg
(1638-1683)
  1646, mort de son frère le précédent. Reçoit le serment des Cortes en 1655. 1658, proclamation de son demi-frère le suivant  
Philippe de Habsbourg
(1657-1661)
  1657, Fils aîné du second mariage de Philippe IV. Reçoit le serment des Cortes en 1658. 1661, meurt  
Charles de Habsbourg
(1661-1700)
  1661, mort de son frère le précédent. Reçoit le serment des Cortes la même année 1665, mort de son père, avènement comme roi des Espagnes sous le nom de Charles II  [2],[3],[4]

Royaume d’EspagneModifier

Prince Portrait Héritier de Avènement Perte du titre Consorts Armoiries
Louis de Bourbon
(1707-1724)
  Philippe V 1707, fils ainé de Philippe V. Reçoit le serment des Cortes en 1709. 1724, abdication de son père, avènement comme roi d'Espagne sous le nom de Louis Ier Louise Élisabeth d'Orléans  [3]
Ferdinand de Bourbon
(1713-1749)
  1724, mort de son frère le précédent et retour sur le trône de leur père Philippe V. Reçoit le serment des Cortes la même année. 1746, mort de son père, avènement comme roi d'Espagne sous le nom de Ferdinand VI Marie-Barbara de Portugal  
Charles de Bourbon
(1748-1819)
  Charles III 1759, Avènement de son père Charles des Deux-Siciles, frère des précédents comme roi d'Espagne. Reçoit le serment des Cortes en 1760. 1788, mort de son père, avènement comme roi d'Espagne sous le nom de Charles IV Marie-Louise de Bourbon-Parme  
Ferdinand de Bourbon
(1784-1833)
  Charles IV 1788, Avènement de son père. Reçoit le serment des Cortès en 1789. 1808, abdication de son père, avènement comme roi d'Espagne sous le nom de Ferdinand VII  
Isabelle de Bourbon
(1830-1833)
  Ferdinand VII 1830, fille ainée de Ferdinand VII. Titrée princesse des Asturies par décret à sa naissance, elle n'est reconnue comme telle qu'en juin 1833. septembre 1833, mort de son père, avènement comme reine d'Espagne sous le nom d'Isabelle II  
Isabelle de Bourbon
(1851-1931)
  Isabelle II 1851, fille ainée d'Isabelle II. 1857, naissance de son frère le suivant  
Alphonse de Bourbon
(1857-1885)
  1857, premier fils d'Isabelle II 1868 : révolution libérale. Titre utilisé en exil jusqu'en 1874, quand il devient roi d'Espagne sous le nom d'Alphonse XII  
Emmanuel-Philibert de Savoie
(1869-1931)
Amédée Ier d'Espagne 1870, élection de son père au trône d'Espagne. Il reçoit le serment des Cortes en 1871. 1873 : abdication de son père et proclamation de la Première République espagnole
Isabelle de Bourbon
(1851-1931)
  Alphonse XII 1875, retour au pouvoir de son frère Alphonse XII 1880, naissance de sa nièce la suivante Gaëtan de Bourbon-Siciles  
María de las Mercedes de Borbón
(1880-1904)
  1880, fille aînée d'Alphonse XII À la mort de son père, elle reste provisoirement princesse en raison de la grossesse de sa mère. L'enfant posthume d'Alphonse XII étant un fils, Marie reste héritière présomptive et conserve son titre au nom de son frère qui est immédiatement proclamé sous le nom d'Alphonse XIII. Meurt en 1904. Charles de Bourbon-Sicile  
Alphonse XIII
Alphonse de Bourbon-Siciles
(1901-1964)
1904, mort de sa mère la précédente. Reconnu héritier de la couronne, il ne reçoit cependant pas le titre de prince des Asturies. 1907, naissance de son cousin le suivant, fils aîné d'Alphonse XIII  
Alphonse de Bourbon
(1907-1938)
  1907, fils aîné d'Alphonse XIII 1931, proclamation de la Seconde République espagnole. Edelmira Sampedro y Robato
Marta Esther Rocafort-Altuzarra
 
1931 – 1977 : pas de titulaire
Felipe de Borbón y Grecia
(1968)
  Juan Carlos Ier 1977, fils aîné de Juan Carlos Ier. Titré prince des Asturies par décret royal. 2014, avènement comme roi d'Espagne sous le nom de Felipe VI Letizia Ortiz  [5]
Leonor de Borbón y Ortiz
(2005)
  Felipe VI 2014, fille aînée du précédent. Princesse des Asturies en titre  

Titre de courtoisieModifier

Branche carlisteModifier

« Prince » Portrait Héritier de Avènement Perte du titre Consorts Armoiries
Charles de Bourbon
(1818-1861)
  Charles d’Espagne 1835, proclamé « prince des Asturies » par les carlistes. 1845, abdication de son père.  
Jacques de Bourbon
(1870-1931)
  Charles de Bourbon 1870, proclamé « prince des Asturies » par les carlistes. 1909, mort de son père.  

Branche alphonsisteModifier

« Prince » Portrait Héritier de Avènement Perte du titre Consorts Armoiries
Alphonse de Bourbon
(1907-1938)
  Alphonse XIII 1931, proclamation de la Seconde République espagnole. Il continue à utiliser le titre en exil puis cède ses droits à la couronne à son frère le suivant en 1933. Edelmira Sampedro y Robato
Marta Esther Rocafort-Altuzarra
 
Jacques de Bourbon
(1908-1975)
  1933, renonciation de son frère aîné à ses droits en exil. 1933, il cède ses droits à la couronne à son frère le suivant.
Il reprend ses droits en 1949, et conteste le titre de courtoisie de « prince des Asturies » porté par son neveu Juan Carlos.
Emmanuelle de Dampierre
Charlotte Tiedemann
 
Juan de Borbón
(1913-1993)
  1933, renonciation de ses frères aînés à leurs droits en exil. 1941 María de las Mercedes de Bourbon-Siciles  
Juan Carlos de Borbón y Borbón
(1938)
  1941, concession du titre de courtoisie par son père le précédent. Également titré "prince d'Espagne" par le dictateur Francisco Franco en qualité d'héritier comme roi à partir de 1969. 1975, avènement comme roi d'Espagne sous le nom de Juan Carlos Ier. Sofía de Grèce  

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Título II. De la Corona - Constitución Española », sur Site du Congrès des Députés Espagnol (consulté le 31 août 2014)
  2. a b et c Francisco Olmos, José María de Las primeras acuñaciones del príncipe Felipe de España (1554-1556): Soberano de Milán Nápoles e Inglaterra. pp.165-166 (es)
  3. a b et c Rodríguez de Maribona, Manuel Las armas del Príncipe de Asturias - ABC. (es) mis en ligne le 2009-05-28.
  4. a et b Faustino Menéndez-Pidal De Navascués, El Escudo de España, Real Academia Matritense de Heráldica y Genealogía, Madrid, 2004 (ISBN 84-88833-02-4), p. 191–192.
  5. Décret royal 284/2001 du 16 mars 2001 sur la bannière et l'étendard du prince des Asturies dans BOE, Journal officiel d'Espagne du 17-03-2001, mis en ligne le 03-10-2014, (es) [lire en ligne]

Voir aussiModifier