Portail:Logiciels libres

Linux 2.png

Portail Logiciels libres

Introduction

L’expression « logiciel libre », donnée par Richard Stallman, fait référence aux libertés offertes aux utilisateurs de logiciels pour qu'ils aient le contrôle de leur informatique. Pour qu'il acquière ce contrôle, donc d'être libre, il lui faut la liberté d’exécuter, de copier, de distribuer, d’étudier et de modifier le logiciel. Plus précisément, elle fait référence à quatre libertés, définies par la licence d'un logiciel, données à un individu ayant acquis une version du logiciel :

  1. la liberté d’exécuter le logiciel pour tous les usages ;
  2. la liberté d’étudier et de modifier son fonctionnement, notamment pour vérifier son fonctionnement et pour l'adapter à ses besoins ;
  3. la liberté de redistribuer des copies exactes ;
  4. la liberté de distribuer des versions modifiées, pour en faire profiter toute la communauté.
Sélection d’articles

Icône balance de la justice Droit

Le logiciel libre repose sur le droit d'auteur.

Projets de Microsoft :

Icône bureautique Bureautique

Éditeurs de texte :
Comptabilité :
Publication assistée par ordinateur :
Dictionnaires :
Compression :
Gestionnaire de mots de passe :
Sauvegardes :

Icône éducation Éducation

Apprentissage en ligne :
Systèmes d'exploitation spécialisés :

Icône Terre Internet

Création de sites web :
Clients de messagerie :
Client webmail :
Messagerie instantanée :
Transfert de fichiers :
Agrégateur :

Icône terminal Serveurs

Moteurs de recherche :
Systèmes de gestion de contenus :
Logiciels de commerce électronique :
Systèmes de gestion de contenu d'entreprise (ECM) :
Systèmes de gestion d'entreprises (PGI / GRC) :
Serveurs de messagerie :
Serveurs de listes de diffusion :

Icône ordinateur relié au réseau Administration réseaux

Antivirus :
Supervision :

Icône roues dentées Programmation

Compilateur :
Environnements de programmation :
Gestionnaires de versions :
Lumière sur...
  • Il existe plusieurs familles de systèmes d’exploitation libres. La plus connue est GNU/Linux. Il existe également la famille BSD.
  • Une licence libre est une licence s’appliquant à une œuvre (de nature quelconque) pour en faire une œuvre libre offrant à l’utilisateur certains droits quant à l’utilisation, la modification, la rediffusion et la réutilisation de l’œuvre dans des œuvres dérivées. La GNU GPL est une des licences qui s’applique au code source.
  • Le copyleft est la possibilité donnée par l’auteur d’un travail soumis au droit d’auteur (œuvre d’art, texte, programme informatique, etc.) de copier, d’utiliser, d’étudier, de modifier et de distribuer son œuvre dans la mesure où ces possibilités sont préservées.
Lumière sur KDE
Logo de KDE

KDE (de K Desktop Environment) est un environnement de bureau libre utilisé principalement avec les systèmes d'exploitation Linux et BSD. Il est également théoriquement disponible sous Darwin (Mac OS X), quelques autres UNIX ainsi que Windows par l'intermédiaire de Cygwin/X.

Du fait d'une certaine similitude avec l'interface de Windows dans sa configuration par défaut et du nombre important de logiciels disponibles pour cet environnement, il est installé en standard par de nombreuses distributions. D'origine allemande (mais ses développeurs sont actuellement répartis sur tout le globe), KDE est traduit en plus de 100 langues.

KDE est avec GNOME la principale alternative libre et grand public aux interfaces des systèmes d'exploitation conventionnels (Microsoft Windows et Mac OS). Ses logiciels sont généralement publiés sous la licence GNU GPL, ses bibliothèques sous la GNU LGPL.

La mascotte du projet est un dragon vert appelé Konqi, qui apparaît dans différentes applications, notamment quand l'utilisateur quitte une session.

Lire l’article

Lumière sur Vim
Capture d'écran de Vim

Vim est un clone libre de vi, un éditeur de texte très répandu sur les systèmes d’exploitation de type UNIX, radicalement différent des éditeurs de textes classiques : il a un fonctionnement modal, hérité de vi, c’est-à-dire qu’il se comporte différemment selon le mode d’édition dans lequel il se trouve. Son nom signifie Vi IMproved, que l’on peut traduire par « VI aMélioré ».

Contrairement à vi, Vim est un logiciel libre : son code source a été publié dès 1991 par Bram Moolenaar, son principal développeur. Il fonctionne sur de nombreux systèmes d’exploitation ; cet aspect multi plate-forme est très important pour les utilisateurs travaillant sur plusieurs environnements différents, comme les administrateurs systèmes. Avec Vim, ils trouvent un éditeur identique (aux capacités de chaque système d’exploitation près) pour tous ces systèmes : AmigaOS, Atari MiNT, BeOS, MS-DOS, Mac OS, NeXTSTEP, OS/2, OSF, RiscOS, SGI, UNIX, VMS, Win16 + Win32 (Windows 95/98/00/NT/XP), et tous les systèmes BSD et GNU/Linux.

Il est devenu un mythe adulé ou détesté parmi les utilisateurs des systèmes d’exploitation de type UNIX. Sa concurrence avec Emacs a donné naissance à l’un des trolls les mieux nourris en guerre d’éditeurs.

Lire l’article

Image du mois
GNU en lévitation

Mascotte de GNU en lévitation

Évènements

Évènements annuels :


Ressource externe :

  • L'agenda du libre, liste d'évènements du logiciel libre dans des pays francophones.
Participer au portail
Icône bloc note

Quelques pistes pour contribuer :

Icône maintenance

Pages utiles :

Venez aussi participer au projet informatique.

Articles de qualité

Article de qualité :

Bon article :


Candidat au label : aucun

Proposer : article de qualitébon article

Voir aussi

D’autres documents sur des projets de la fondation Wikimedia :

Sur le web

De nombreuses informations sont disponibles :